Une question impertinente sur l’humain et le surnaturel

Le Monde : Dix nouveaux saints catholiques proclamés par le pape François, le 15 mai 2022

La canonisation, étape permettant de devenir saint dans l’Eglise catholique, succédant à la béatification, requiert trois conditions : être mort depuis cinq ans au moins, avoir mené une vie chrétienne exemplaire et avoir accompli au moins deux miracles.

Parmi les douze nouveaux saints : Titus Brandsma, né le 23 février 1881 à Oegeklooster (Bolsward, Pays-Bas) et mort le 26 juillet 1942 à Dachau (Allemagne).

Dans sa notice Wikipédia :

En 1935, Titus Brandsma devient le porte-parole de l’archevêché d’Utrecht et, dès ce moment, il s’oppose fermement aux théories nazies et à la persécution des Juifs. En 1938/1939, il donne une série de cours sur les principes néfastes du nazisme et prend la défense des Juifs. Le 10 mai 1940, les Pays-Bas sont envahis puis occupés par les nazis qui trouvent des collaborateurs dans le parti nazi local, le mouvement national-socialiste (NSB). Dès le début de la guerre, Titus Brandsma prend la parole contre le renvoi des écoliers et étudiants juifs et contre le NSB. […]

Le 19 janvier 1942, Titus Brandsma est arrêté à Nimègue et emprisonné à Arnhem, puis transféré à La Haye pour deux jours d’interrogatoires. Du 20 janvier au 12 mars, il est en prison à Schéveningue ; puis du 12 mars au 28 avril au Polizeiliches Durchgangslager Amersfoort, un camp de transit. […]

Le 13 juin, il est transféré au camp de concentration de Dachau où il arrive le 19 juin. Sa santé est déjà fortement ébranlée et, après un mois de vie dans le camp, il est tellement affaibli qu’il perd conscience par moments. Dans cet enfer, il garde sa sérénité proverbiale, soutenant le moral des détenus, partageant avec eux sa maigre ration et les invitant à aimer leurs ennemis. « Eux aussi sont des enfants de Dieu — dit-il — et peut-être quelque chose en est-il resté en eux. » Très faible, il passe plusieurs fois par l’infirmerie. Inconscient durant plusieurs jours, il reçoit une injection mortelle donnée par l’infirmière du camp et décède en quelques minutes, le 26 juillet à 14 h. Il est incinéré dans un des fours crématoires de Dachau.

La notice Wikipédia ne mentionne aucun des deux miracles requis. Le dossier Titus Brandsma aurait-il bénéficié d’un traitement de faveur ?

Partager :

7 réflexions sur « Une question impertinente sur l’humain et le surnaturel »

  1. sa bonté et sa compassion sont des miracles, son humanisme, sa foi invincible.
    sa clairvoyance aussi…
    nous sommes tous des miracles de la Vie, du Principe Créateur, de Dieu.
    le wiki ne mentionne peut-être pas les miracles attribués par l’Église catholique.
    ça doit pouvoir se trouver 🙂

    3
  2. A l’heure ou les hautes instances politiques, et « spirituelles » – voire les deux « en même temps » du coté obscure ou il paraît qu’il y a du bon [Intellectuellement…? Philosophiquement…?] dans la force réconciliatrice des gains à obtenir à rejouer au jeu à sommes non nulles du duel mortifère opposant l’extrême centre macronien à l’extrême droite/droite extrême ? Ou dit autrement en substance ; Est-ce vraiment un nouveau peuple, qui a élu un nouveau président, pour un mandat nouveau… alors que tout nous dit que c’est le même réélu qui compte user et abuser des même ficelles du vieux monde, durant sa mandature, pour que l’ennemi de son pire ennemi (les gauches/écologistes »…) soit son meilleur ami ? – tergiversent sur la nature angélique qu’il peut y avoir dans un Poutine, dans un peuple Russe… et Chinois même… qui malgré les actes cobelligérants répétés et augmentés dans leurs croissantes graduations (des occidentaux spéculant de façon immoralement optimisée, amorale… sur la nature et quantification des « armements patriotiques » à livrer aux Ukrainiens… qui mettrons fin à cette guerre… ) « d’Occidentaux » qu’il traite de soutiens au nazisme ukrainien « présumé coupable »… Poutine qui ne passe à l’acte – ne tient pas ses promesses d’user du feu nucléaire, de franchir le Rubicon d’user de l’arme de dissuasion massive, à la garantie assurée de la destruction mutuelle en représailles ?- en assumant d’être le premier, dans la mécanique « céleste » d’une extinction de l’espèce humaine programmée comme irradiante/imminente/instantanée… en cette heure/minute/seconde et espace réflexif-ive de ce blog dont la réputation n’égale pas celle des médias mainstream… faut-il s’étonner de ne pas trouver sur Wikipédia de quoi ne pas donner suffisamment corps et substances à la trace surnaturelle du passage sur terre de la vie de M. Titus Brandsma… ou faut-il être surpris que la plus instance « spirituelle » catholique (et politique donc…?) ayant décidé de « canoniser » ce Héros » de guerre », n’ai pas justifiée « l’exemplarité » de sa « vie chrétienne » en prouvant comment, ou, quand, etc… il a « accompli au moins deux miracles »…?

    1
    1. Et dire qu’en attendant que les « miracles » convainquent (ceux suffisamment différentiables des « fake-news », de théories conspirationnistes… structurelles ou conjoncturelles…?) celles et ceux voulant croire, qu’ils peuvent paraître prendre corps et esprit (quand, qui comment ou, pourquoi les élu.e.s parlementaires, sénatoriaux, locaux… arrêteront de jouer à l’interprétation de l’esprit ou de la lettre d’une loi qu’ils-elles ont voté, forcé à coup de 49.3, ordonnances, décrets, secrets sanitaires/défenses/commerciaux/monétaires…?) devenir « réalistes/révélations » apparentes pour/par/de toutes et tous… qu’importe le moindre recoin de « l’autre coté de la rue », ou des « rois les touchent et dieux les guérissent », et autres promesses d’un.e premier-ère ministrable de la « renaissance » – de la soit disant disant nouvelle gouvernance, choisie par un prétendu nouveau « Jupiter »… lui même légitimé par un « présumé innocent » nouveau peuple ? – « nous » attendent (« avec vous »…?)… pourquoi celles des « représentativités » les plus résistantes, résilientes, « accommodantes »… n’attendant que des « preuves réelles d’amour » (consentement fiscal, etc), de partage et de redistribution dans les alternatives possibles du « monde d’après », n’ont pas la « canonisation » et « béatification » médiatique qu’elles méritent…?

      https://www.facebook.com/FrancoisRuffin80/videos/529163715491221

      1
    2. En attendant qui, quoi, quand, ou, comment… devrons « nous » pouvoir « réconcilier » « nos » doutes, incertitudes, indécision, « renaissants »… de « temps de cerveaux disponibles » (qu’à vouer un CULTE FÉROCE à la seule « DICTATURE des émotions sondée, qui vaille) avec la permanence du « ras le bol fiscal », « poujadisme », et les « bas instincts » mondialisés… en attendant qui « canoniser » et/ou « béatifier »… les cafés parisiens et d’autres de grandes capitales, « à la mode »… se concurrencent à fleurir artificiellement avec des couleurs flamboyantes et pseudos « espèces exotiques »… les façades de leurs immeubles cossus, pour satisfaire leurs « images de marque Instagrammable  » (à coup de 40 000 euros minimum les 5 metres²) , avec un dérivé de produit pétrolier soumis à la tension structurelle et conjoncturelle de leurs stocks gérés en flux tendus en raison de conflits géopolitiques risquant le dérapage nucléaire, à tout moment… et de leurs « prix inflationnistes »… dont personne des médias mainstream( le JT de 19h45 de M6, d’hier) ne dit quelle quantité de cette fleuraison plastifiée. artificialisée (recyclée dans des pays pauvres…?)… se retrouvera en micro-particules polluantes dans les estomacs de la biodiversité marine déjà en cour d’effondrement (et son 7ième contient de déchets…)… ni ne dit les conséquences catastrophiques de l’attitude « occidentale » (et les plus de 80 milliards de redistribution de dividendes records, aux propriétaires privés d’actions, salaires variables, stocks-options, retraites chapeaux/dorées, assurances vies, et autres retraites par capitalisation, assistées sans contreparties) obligeant l’Inde, et le Pakistan à « honorer » leurs contrats de livraisons de blés, aux prix décidés avant la prise de connaissance et conscience d’une catastrophe caniculaire (plus de 50° durant plusieurs jours), et du risque prévisible, de pénurie crée par des récoltes à venir moindres, que subiront les populations indiennes, pakistanaises, etc (les dirigeants politiques de ces pays concernés, décidant de ne plus exporter leurs stocks et productions)..?

      1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.