8 réflexions sur « Réchauffement climatique par latitude »

  1. Tant qu’on revient aux sujets sérieux (j’avais préparé une réponse mais elle est perdue, je dois la refaire), je trouverais utile de lancer une pétition :
     » Pour notre Europe sans OTAN – For our Europ without NATO ».
    Qu’en pensez-vous ?

    3
  2. J’ai trouvé l’image (venant de la « NASA Climate change ») magnifique, illustrative. Mais de quoi ?
    J’ai alors regardé la vidéo sur You tube et en petite vitesse. Ce qui m’a posé une question de « moyenne de référence » pour l’échelle en bas de l’image.
    En voici l’explication : « Global warming isn’t uniform around the planet. This visualization shows global temperature changes per latitude zone from 1880 to 2021, illustrating that the Arctic is warming much faster than other regions on Earth. These changes, called « anomalies » (how much warmer or cooler something is compared to an average), are defined relative to a base period of 1951 to 1980 and are based on NASA data. »

    J’ai aussi trouvé ce commentaire de Michael Connel (traduc Deepl) : « Comment obtient-on des points de données sur la température globale à partir des années 1880 ? Vous dites que cela montre des anomalies par rapport à une moyenne ? Il est plutôt commode que la moyenne soit tirée de la période la plus froide jamais enregistrée dans l’histoire récente. Nous ne disposions pas d’un réseau mondial de points de données de température pour savoir ce qu’était la moyenne dans les années 1880 (nous n’avions que 226 stations – https://en.wikipedia.org/wiki/Global_Historical_Climatology_Network ). Les seuls endroits où l’on dispose d’enregistrements de températures quotidiennes à long terme sont les États-Unis, l’Europe et certaines parties du Japon ( https://commons.wikimedia.org/wiki/File:GHCN_Temperature_Stations.png ), et nombre de ces points de données montrent une augmentation substantielle de la température dans les années 1930 (époque du Dust Bowl) https://en.wikipedia.org/wiki/1936_North_American_heat_wave – Il est intéressant de noter que dans cette vidéo, les régions des « pôles » vont jusqu’à 40 degrés de latitude (ce qui inclut des endroits comme Naples, en Italie, ce qui n’est pas vraiment arctique). Ces mêmes données montrent un refroidissement substantiel au cours des années 60 et au début des années 70 – https://www.sciencenews.org/sn-magazine/march-1-1975 – (Encore une fois, il s’agit de la période à partir de laquelle ils obtiennent leur « moyenne ») Il n’est pas possible de tracer avec précision les variations de la température mondiale aussi loin dans le temps (années 1880) car il n’y avait pas de réseau mondial de stations météorologiques sur la terre à l’époque. Nous n’avons commencé à enregistrer les températures au pôle Sud qu’à la fin des années 50.  » La suite du commentaire est climato-sceptique.

    2
    1. Comme l’explicite CloClo, il est important d’identifier l’aspect rhétorique des questions posées en début de commentaire par ce monsieur Connel et l’instillation du doute produite par ses assertions (dont certaines sont peut-être fondées, ça fait partie de la démarche). Pour se protéger de ce genre de manœuvre, il convient de se dire que les chercheurs climatologues se sont évidemment posé ces mêmes questions (dont ils sont des spécialistes) et que les faits (et les savoir-faire sous-jacents) qu’ils ont établis prennent déjà en compte la réponse à ces questions (présentées ici au béotien comme nouvelles et relevant du bon sens, alors qu’elles ont déjà été débattues et tranchées ou intégrées).
      Gardons en tête que la communauté scientifique et ses accessoires (colloques, publications relues par les pairs, etc.) est le dispositif dont se sont doté nos sociétés pour établir les faits ou la vérité de la manière la plus robuste disponible (ce dispositif est certes imparfait mais il est plus robuste et plus efficace que les dispositifs utilisés antérieurement : discussion de comptoir, avis du spécialiste, avis du savant du coin).
      La méthode est d’ailleurs applicable à tout discours complotiste.

      1
      1. Je suis d’accord avec vous sur les méthodes climato-sceptiques (et j’ai amputé le message).
        Il reste qu’il fallait :
        1/ retrouver le mode de lecture de l’image. Voir le pôle devenir surchauffé quand le reste de la terre a froid, c’est illogique. Il faut lire : « le pôle a pris 0,1 ° par rapport à sa moyenne en juillet 1891 alors que le reste de la Terre avait une baisse de 0,1° par rapport à sa propre moyenne. » Je considère que l’image est contr’intuitive, c’est tout.
        2/ se poser quand même la question de la méthodologie d’interprétation des écarts de températures là où il n’y avait pas de mesures.
        C’était mon but. Garder l’esprit critique en éveil…

        1
        1. N’est-il pas « contre-intuitif »que tous les objets tombent à la même vitesse dans le vide ? Aristote soutenait le contraire, c’est Galilée qui l’a énoncé, alors qu’à son époque il n’avait aucun moyen de le vérifier par l’expérience. Le bon sens commun n’est pas opposable à la science.

  3. Bon de toute façon la déconnade à commencé dès le jardin d’Eden hein ….après on se gargarise de quelques inventions et du génie très parcimonieux du genre humain – mais dans le fond tout ça devait bien se terminer dans une immense gabégie – on a pas dévié depuis le pêché originel – notre curiosité atavique à dépasser le cadre – notre insatisfaction ontoligique – notre impossibilité d’être sans devenir – le voilà l’horizon et certains s’en iront et raconterons cette histoire qu’il a fallut la quitter cette maison….ce berceau !

  4. Bonjour,

    Exemple ce jour (sans gravité) des conséquences d’un Jetstream sérieusement perturbé :

    > à 10.500 m au dessus du niveau des océeans (seuil du courant Jet) ; avec des vents à 230 km/h :
    https://earth.nullschool.net/fr/#2022/05/17/1200Z/wind/isobaric/250hPa/orthographic=-26.38,50.09,1908/loc=-22.904,42.393

    > à 1.500 m au dessus du niveau des océans ; avec des vents à plus de 150 km/h :
    https://earth.nullschool.net/fr/#2022/05/17/1200Z/wind/isobaric/850hPa/orthographic=-26.38,50.09,1908/loc=-16.040,55.523

    > en surface (sous 2 m) ; on va dire que pour cette fois, l’Irlande a eu de la chance :
    https://earth.nullschool.net/fr/#2022/05/17/1200Z/wind/surface/level/orthographic=-26.38,50.09,1908/loc=-20.847,55.034

    J’ose espérer, madame Borne, que vos intentions ne sont pas, elles-aussi, des paroles en l’air ; au moins là, vous êtes prévenue…

    Alors bon. Vous aurez votre majorité.

    Bien à vous.

    Philippe

    ps : @Paul : ils ont lu ; c’est déjà un bon point ; reste à savoir comment ils vont procéder…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.