Dans notre série « Les gens qui se croient drôles »

Partager :

22 réponses à “Dans notre série « Les gens qui se croient drôles »

  1. Avatar de Thomas Jeanson
    Thomas Jeanson

    Et toujours pas de joueur qui refuse d’aller jouer la coupe du monde au Qatar, pas un seul sur les centaines concernés…

    ( que je sache…)

    Mais bon, est-ce une surprise que la perception de l’état critique du monde est nulle dans cette population qui émarge à X millions par an ??

    12
    1. Avatar de Manuel
      Manuel

      Vincent Lindon ne dit pas autre chose :

  2. Avatar de Kerjean
    Kerjean

    La cupidité et les excès du système capitaliste débridé avec des personnalités dans la toute puissance et l inconscience
    La société du spectacle de ceux qui se sentent au dessus des lois et des règles de vie en groupe
    6000 morts au quatar pour construire ce que l’on sait (merci Platini Zidane et autres )
    Une seule mesure boycotter

    9
    1. Avatar de François M
      François M

      Ça fait déjà bien bien longtemps que je ne regarde plus les matchs de foot et les GP de Formule 1 (que j’aimais bien étant jeune j’avoue). Pour ces raisons de décalage avec la réalité.

      3
  3. Avatar de ThomBillabong
    ThomBillabong

    Si l’on boycotte la coupe au Qatar, on économisera beaucoup, beaucoup, de CO2.
    Climatiser à l’air libre des stades en plein cagnard est une aberration qui saute aux yeux de plus en plus de monde, surtout avec le prix du gaz et du pétrole et donc de l’électricité. Pas facile cependant avec un Qatar est producteur de pétrole et de gaz…
    Plus sérieusement, occupons-nous de réduire massivement les gros émissions de CO2 des gros émetteurs chez nous, essentiels ou pas. On pourrait même supprimer les secteurs non-essentiels, non (arghhh) ?
    Et déjà, arrêtons d’éclairer les rues partout toute la nuit, rien qu’avec ça on économisera des millions de tonnes de Co2.

    2
  4. Avatar de Khanard
    Khanard

    bahhh ! j’avais préparé une diatribe sur ce fait divers et je me suis dit à quoi bon ? de toutes façons nous ne sommes pas du même côté de la barrière comme disait l’autre .
    Je préfère vous raconter mon fait divers qui pourrait résumer cette situation. Des amis proches viennent d’effectuer un voyage en Afrique du Sud et un safari photo au Botswana , en famille , à 5 . Rentrés de ce périple l’un des membres jeune homme de 23 ans) s’est installé derrière son ordi et a fait dérouler les prix de divers voyages et a pris celui qui était le moins cher sans trop savoir où il allait . Verdict : la Colombie . Banco pour la Colombie ! L’est pas belle la vie ? Oh certes il part sac au dos , à l’aventure . Pourquoi pas ?

    Moralité ? Du moment que le voyage est devenu un bien de consommation banalisé comment voulez vous faire comprendre à une personne qui s’éclate de rire stupidement derrière un micro que le tic tac de l’horloge vers la fin est inéluctable ou bien que l’esprit d’aventure individualiste empiète sur un avenir improbable que peut on faire ?

    Alors oui ne serait ce qu’une fois le stade aurait dû être vide ce soir là , la coupe du monde au Qatar devrait au moins porter le nom de ceux qui sont morts pour satisfaire un besoin d’orgie funeste .

    3
  5. Avatar de Thomas Jeanson
    Thomas Jeanson

    @ Kerjean

    « Au dessus des lois  » … y compris celles de la physique, ce qui est quand même le ponpon de la connerie ( et de la prétention )

    2
    1. Avatar de Christian Brasseur
      Christian Brasseur

      Ne rien attendre de sportifs qui quelquefois, préfèrent la défaite à la victoire contre monnaie sonnante et trébuchante. Alors, leur demander de tenir un raisonnement en phase avec le commun des mortels, comment dire…

      4
  6. Avatar de benol
    benol

    Galtier et Mbappé ont fait une erreur de communication grossière. C’est clair et aujourd’hui ils doivent s’en mordre les doigts.
    Mais l’intérêt de ce genre de dérapage, c’est que malgré les alertes continues et les catastrophes environnementale qui s’enchaînent, tout le monde n’est pas conscient du problème écologique de la même manière.
    Nous sommes choqués car ce sont des footballeurs richissimes qui sont concernés par ce manque de clairvoyance.
    Mais personnellement, à 24 ans, âge de Mbappé, je ne suis pas certain que ma connaissance des enjeux climatiques aurait été la même que celle que j’ai aujourd’hui. Et qui sait, si ça se trouve, malgré ce que je crois savoir, je ne sais rien de la catastrophe…

    Cet acharnement populaire est trop pour des individus.
    Ils ont fait une erreur, pour se rattraper ils doivent s’éduquer aux problèmes écologiques et utiliser leur notoriété pour sensibiliser les millions de jeunes et moins jeunes qui n’ont que le foot dans leur vie…

    3
  7. Avatar de Juillot Pierre
    Juillot Pierre

    Et est-ce que ses non « excuses » – puisque ce personnage estime qu’il n’a aucun DEVOIR, ni se DOIT, d’en présenter, prenant ainsi « EN OTAGE » combien d’autres joueurs de petites ligues, de « fans », mais surtout de gosses (des citées sensibles) ne jurant que par le foot, comme « valeur d’exemple », de « réussite » – arrivent au bon « moment »… si la blague de « mauvais goût », est jugée par lui… être faite au « mauvais moment »…

    Quand sera le moment pour lui de DEVOIR des excuses à la citoyenneté… aux familles des ouvriers Népalais défunts… par exemple… aux gamins des quartiers sensibles déçus… puisque de toute manière, catastrophe climatique imminente, ou aux « externalités négatives » (sociales, « sociétales », environnementales, morales, etc) seulement retardées, décalées, dédramatisées, « dédiabolisées », un instant…. nul, même pas le politique… serait en droit, de l’interdire d’adorer tellement faire de l’humour, que ce serait de « nôtre » faute, « pisse froid », si on rit pas de toutes ses blagues avec lui et ses soutiens…?

    2
      1. Avatar de Juillot Pierre
        Juillot Pierre

        « Est-il compatible de faire voter, ou passer en force à coup de 49.3… une « réforme structurelle néolibérale » de l’assurance chômage – modulant suivant le nombre « d’offres d’emplois non pourvus », « disponibles », et autres ampleurs des problèmes structurels et conjoncturels des crises climatiques, énergétiques, commerciales, monétaires [des dettes publiques…], « économico/politiques » quoi… l’accès [toujours plus restrictif] aux aides sociales, à la durée et aux montant des indemnisations/prestations – réforme soit disant « incitative » à faire « choisir » aux plus pauvres, précaires, discriminé.e.s en toutes impunité, de façon « systémique »… un travail quel qu’il soit…. au chômage, à l’auto-ostracisation – il paraît que les chômeurs-euses sont des fraudeurs-euses, « l’assistanat : un cancer de la société », les « fraudes sociales » plus coupables moralement et de façon éthique, que les fraudes fiscales, « l’immorale optimisation fiscale », etc – et prétendre lutter contre les risques du dérèglement climatique et émission de gaz à effet de serre, contre les « profiteurs de guerre » et de « crises »…?

        Est-il compatible de défendre un bilan politico-économique d’une « normalisation », banalisation, « dédiabolisation », d »une « ‘INSECURITE », instabilité, « systémique »… et des plus INÉGALITAIRE, injuste, permanente… pour les moins qualifiées des citoyennetés – quand plus de 6 générations de descendances des plus pauvres, précaires, discriminé.e.s… n’ont aucun espoir de trouver une place dans la file d’attente de « l’escalier social », quand 25% des 5% des plus pauvres de cette même population, n’a aucun espoir d’arriver en vie à l’âge légal de départ à la retraite, fixé actuellement à 62 ans, alors que l’endogamie, la reproduction des classes se réservent les plus grosses d’un gâteau de plus en plus petit… ou est leur « libre arbitre » aux plus pauvres ? – dans le PARTAGE des embauches faites à plus de 80% en CDD très courtes durées, temps partiels contraint, intérim… « contrats de mission »… lorsque les propositions « d’emplois non pourvus », « disponibles »… sous payés, sous qualifiés… demandent aux plus pauvres, précaires… discriminé.e.s… de cumuler plusieurs emplois précaires (prendre en exemple les femmes de ménages, mères isolées… Et se rappeler de l’idée qu’il « nous » faut « consentir » à faire plus de 100 klm pour aller travailler)… et « l’indépendance de mobilité » dans les secteurs ruraux, et périurbains ou les secteurs publics de transports en commun, de l’assistance sociale… n’existent plus, sont privatisés… sont numérisés/digitalisés… « ubérisés » et DÉFISCALISES, DÉSOCIALISES… ne contribuent en rien à lutter de façon collective, dans l’intérêt général… contre le dérèglement climatique…?

        Est-ce ainsi que « Vulcain » et sa « majorité relative », compte répondre à l’injonction contradictoire » des peurs de la « FIN DU MONDE/FIN DU MOIS »… en « incitant » les plus pauvres, précaires… « victimes structurelles et conjoncturelles » il paraît des « inégalités de destins », scolaires, territoriales (les cas de NON RECOURS, ne concernant pas que les victimes de la non redistribution du soit disant « pognon de dingue mis dans les minimas sociaux, qui fait que les pauvres le restent et se déresponsabilisent ») au travers d’une obligation arbitraire de cumuler les trajets travail/domicile, travail/travail… pour s’éviter le chômage…. « l’exclusion » (la « déchéance de nationalité »…?)… et donc de polluer plus… d’émettre plus de gaz à effet de serre… de payer plus de taxes, de nouveaux impôts… que les footballeurs, et leurs staff… les « grands patrons », les « touristes aisés »… que tous-tes dirigeant.e.s du public/privé, ne s’inquiétant plus que de comment lutter contre les menaces de justices sociales/ »sociétales », voulant continuer de voyager pour des « raisons professionnelles/privées » en jets privés immatriculés vers des destinations (à ne pas confondre avec « inégalités de destin »…?) alignées au moins disant moral, social, fiscal, environnemental…? »

        1
      2. Avatar de Daniel Bonnemaison
        Daniel Bonnemaison

        Humour un jour, humour toujours : « J’ai entendu dans la journée que nous étions hors-sol, c’est faux. On est très lucides » ; absolution possible en traversant, une fois en longueur et une fois en largeur, un terrain de foot climatisé de Doha. Enchaîner avec un hajj pour effacer l’offense ainsi faite à un pays musulman (moyen de transport au choix du pénitent). Baj’ned.

        1
  8. Avatar de sydney
    sydney

    Par encore compris qu’il y a juste les gueux inferieurs qui doivent se priver de tout ?! mais pas ces gens là qui ne se sentent pas concernés c’est juste le fric qui compte ! Macron en jet ski, Melanchon en 4X4 , les sportifs, les « peoples » en jet privés voilà la triste réalité . Attention a ne pas pousser le bouchon trop loin car ils risquent de devoir se refugier dans leurs bunkers a ne plus pouvoir bouger si le ras le bol du peuple arrive surtout cet hiver ou le lynchage risque bien d’arriver si czes personnes continuent de se foutre de nous.

    2
    1. Avatar de Ar c'hazh du
      Ar c’hazh du

      « Ils » ne pensent pas 1 seule seconde que des lynchages soient possibles…
      Et ceux qui le pensent ont déjà pris les devants il y a 1 an au « Beauvau de la sécurité » (des riches).
      Gouverner (les pauvres) c’est prévoir (leur anéantissement)…

  9. Avatar de Pascal
    Pascal

    Coluche – J’ai pas dit ça… sur les sportifs
    https://m.youtube.com/watch?v=1Gu-Rg6wRDU

  10. Avatar de gaston
    gaston

    Aux Pays-Bas, dans certaines villes la publicité pour le transport aérien, mais aussi pour les voitures à moteur thermique, l’industrie des combustibles fossiles et bientôt la consommation de viande est interdite. Qu’on leur dise !

    https://www.dutchnews.nl/news/2022/09/haarlem-first-city-to-ban-ads-for-meat-in-public-spaces/

  11. Avatar de Pascal
    Pascal

    N’oublions pas que l’économie du sport, puisque le sport, le vrai qui épanouit les individus n’a rien à voir la dedans, n’est que l’allégorie du néolibéralisme : démesure des revenus pour une infime minorité, spectacle pour les pauvres qui rêvent dans leur cité de devenir Messi, corruption en liquide ou intraveineuse, marché aux esclaves avec recrutement des enfants dans les quartiers ou en Afrique pour miser un pactole sur les stars du futur qu’on jettera s’ils cassent avant, spéculation financière, démocratie waching pour les monarchie du Golfe…
    Comment ose t on encore utiliser le sport pour parler de cet ultra business ?

    5
  12. Avatar de Garorock
    Garorock

    https://www.youtube.com/watch?v=gLF9Dg4u9ds&pp=ugMICgJmchABGAE%3D
    Pas besoin d’aller ouvrir le sac à main de Victoria…

  13. Avatar de Benjamin
    Benjamin

    Bonsoir à tous,

    Apparement, la séquence est sortie un peu de son contexte. Nous sommes sur une conférence de presse d’avant match (exercice de 10 minutes) où les médias sont censés poser des questions tactiques au pousseu de ballons et l’entraineur de pousseux de ballons « de service ».

    Manifestement, Mbappe et Galtier avaient pris le pari que la question sur le TGV arriverait dès le début de la conférence de presse et s’étaient conditionnés dans ce sens pour essayer de l’évacuer au plus vite (les questions d’intendance du club ne relevant pas théoriquement de leur compétence de joueur et d’entraîneur).

    Or, lorsque la question est tombée, c’était quasiment la fin de la conférence de presse. Pour ainsi, dire, les deux protagonistes ne s’y attendaient plus d’où (a priori selon des journalistes proches du club) leur hilarité sur le moment. Ce serait un fou rire plus nerveux que moqueur…

    Ceci étant dit, la tentative d’évacuation de la question par de l’humour en maniant l’ironie était une très mauvaise idée… d’autant que la répartie de Galtier pour le coup était vraiment médiocre et peiné à cacher une forme d’agacement/irritation face à la question (que l’entraineur n’avait manifestement pas envie de traiter à ce moment là). Et cette répartie associée à une attitude initiale déplacée (fou-rire) compte tenu de la gravité et du sérieux de la question rendent inexcusable cette séquence.

    Après, il y a un vrai sujet poser en creux de cette polémique. Car si les sportifs de (très) haut niveau ne peuvent plus s’exonérer des efforts demander au quidam, penser qu’il suffit d’affréter un train spécial pour une équipe sportive professionnelle (avant/après match), c’est un raisonnement « facile ».

    Déjà vu le nombre de « fans » et la cohue médiatique autour d’un club comme le PSG, je n’ose imaginer le bazar, l’inconfort et l’insécurité pour les autres usagers en cas de présence en simultanée d’un Messi, d’un Neymar et d’un Mbappe en quai de la Gare Saint Lazarre ou de la Gare de Lyon à Paris : cardiaques et agoraphobes s’abstenir !

    Par ailleurs, si le train doit rouler de nuit après match, ça veut également dire que la SNCF doit mobiliser du personnel roulant et du personnel de bord sur des plages horaires inhabituelles pour des lignes dites « commerciales » : merci pour les « cheminots de service » qui n’auront rien demandé et devront se coltiner des A/R de nuit pour emmener des milionnaires aux 4 coins de France.

    Sinon l’alternative, c’est de passer au moins une nuit sur place : mais là aussi, ce n’est pas que l’affaire de loger 14 joueurs et leur entraineur. C’est 20 joueurs, au moins 20 membres du staff sportifs et (para-)médical (kinés, adjoints à l’entraineur, …) et la bonne dizaines de suiveurs accréditer qu’il faut coller dans un hôtel. Se pose aussi la question d’emmener tout se beau monde jusqu’à l’hôtel et de sécuriser l’endroit car l’hystérie du supporter de foot « de base » est universelle… Ce n’est peut-être pas si neutre en matière d’emprunte carbone tout ça !

    Bref… tout ça m’emmène donc à penser que le calendrier de plus en plus dense des grands événements sportifs (en foot, on parle d’un match tous les 2 à 3 jours) est peut-être la vraie cause du problème : parce qu’il fallait accélérer le temps de transport des sportifs de (très) haut niveau pour qu’ils soient aux 4 coins de la France ou de l’Europe ou du monde plus rapidement/fréquement (et donc permettre à personnes de se faire toujours plus de fric, par exemple, grâce à la publicité générée par le sport), l’avion est devenue la norme (et le train/bus l’exception).

    C’est certainement en revenant (y compris au niveau professionnel) à une pratique du sport plus à l’échelle humaine (tant temporellement que géographiquement) qu’il sera possible de la rendre plus en phase avec les contraintes environnementales d’aujourd’hui.

    Enfin, j’ose espérer que ceux qui ont jeté (très rapidement) l’opprobre sur les deux protagnistes à coût de Tweets, de prises de positions médiatiques et de tribunes moralisatrice (à moindre frais) ne seront pas les mêmes qui iront se pavaner au Quatar durant la Coupe du Monde (je pense notamment aux suiveurs/chroniqueurs sportifs) ou la suivront 24/24 sur leurs écrans (de TV, tablette, smartphone, PC, …).

    6
  14. Avatar de Mac
    Mac

    On me dit dans l’oreillette que l’équipe est friande des trajets en bus, surtout sur courte distance style Champs-Elysées….

    Distance entre Paris et Doha
    La distance la plus courte (à vol d’oiseau) entre Paris et Doha est de 4.972,11 km. D’après le planificateur d’itinéraire, le trajet le plus court entre Paris et Doha est de 6.250,71 km. Le temps de conduite sera approximativement de 68h 16min.

    Préférer le bus électrique, bien évidemment.

  15. Avatar de Otromeros
    Otromeros

    « Empreinte carbone » de toute compétition sportive avec spectateurs par (dizaines de) milliers.. = …?

    Pourquoi  » chercher midi à quatorze heures « ..?

    La solution..?.. « Terminus »…point final!

    (Et ce n’est que la première ligne de la longue, très longue liste.. Sans exception.. surtout..!! )

    Vivement mort…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta