Petit clin d’œil pour ceux qui n’ont pas pu se rendre à la manifestation du 16 octobre 2022 à Paris, par ERX



Partager :

62 réponses à “Petit clin d’œil pour ceux qui n’ont pas pu se rendre à la manifestation du 16 octobre 2022 à Paris, par ERX”

  1. Avatar de arkao

    Belle petite promenade sur un faubourg chargé d’histoire:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Rue_du_Faubourg-Saint-Antoine
    Nous y avons été un peu à l’étroit vu la densité de la foule et la lenteur du cortège.

    1. Avatar de Paul Jorion

      Le Faubourg Saint-Antoine ? Un nid de robespierristes !

      2
      1. Avatar de BasicRabbit
        BasicRabbit

        Robespierristes ou robespierrots ? https://www.cjfai.com/michel-onfray-degageons-robespierrots-lancons-revolution-girondine/

        MO : « De Marine Le Pen à Philippe Poutou en passant par Macron et Mélenchon, Hamon ou Fillon, tous communiaient dans une même religion jacobine. C’est ce logiciel qu’il faut jeter à la poubelle. ».

        Je ne sais pas bien où PJ et MO (Michel Onfray) se situent philosophiquement (sinon politiquement) l’un par rapport à l’autre…

  2. Avatar de Maddalena Gilles
    Maddalena Gilles

    Apparemment les masques c’est fini !
    Y’a plus Covid ?
    Quand la reconnaissance faciale sera plus courante ça reviendra vite…
    Plus lunettes bien sûr, ou masque de protection ?

    1
  3. Avatar de konrad
    konrad

    Bonjour,
    J’étais hier à la manifestation à laquelle était présente beaucoup de monde.
    Mais c’était comme une pièce longtemps jouée, les acteurs n’ont plus le cœur a la jouer. J’ai senti la routine, presque la lassitude, battre le pavé parisien. Les slogans manquaient de punch, les écriteaux de créativité, même les « black blocs » n’ont pas été à la hauteur de leur prestation. J’ai pu, à mon étonnement car ce n’est pas fréquent, discuter avec des crs qui m’ont paru « sensible » aux revendications.
    Mais la cerise sur le gâteau fut l’arrivée du char sur lequel étaient installés les élus de la France insoumise. Tout ce beau monde, je n’ai pas aperçu Mélanchon ?, pavanait content de soi sur ce camion, on aurait dit des bourgeois. Il y a d’ailleurs eut des cris qui dénonçait cette attitude de « privilège ».
    J’ai vraiment pensé que là se révélait l’aveu d’une escroquerie intellectuelle. La nupes est l’avers d’une médaille qui n’agira en rien pour la liberté du « peuple ».
    En assistant à ce spectacle, je me suis dit que vraiment nous sommes foutus.

    10
    1. Avatar de arkao

      @Konrad
      Je n’ai pas ressenti cette marche de la même façon.
      La très grande lenteur du cortège a été dommageable à l’ambiance. Piétiner sur place pendant deux heures, ça casse le moral et le dynamisme. Les raisons sont multiples. Les black-blocs, justement, en tête de cortège et peu nombreux ont quand même nécessité l’intervention des forces de l’ordre, bloquant ainsi plusieurs fois une progression déjà poussive. Il me parait clair aussi que les organisateurs (Nupes et Préfecture) n’attendaient pas autant de monde et que le boulevard choisi n’était pas à la bonne mesure, d’où des engorgements très pénibles. Je ne suis pas passé loin d’une crise de panique à certains moments tellement j’étais comprimé par la foule. Quand j’ai senti les effluves atténuées des lacrymos je me suis dit s’il y a un mouvement de panique générale on est morts, sachant que sur ce boulevard il n’y a quasiment aucunes rues perpendiculaires pouvant faire office d’issues de secours.
      En ce qui concerne les élus, ils ont alterné marche à pied derrière la banderole et discours sur le plateforme du camion. François Ruffin avait son propre char (celui de Picardie Debout) en queue de cortège (sans commentaires 😉 ).
      Il y a eu effectivement à l’arrivée du convoi à Bastille un peu d’agitation. Des Gilets Jaunes critiquant le caractère « bourgeois » de la marche ainsi qu’un début de baston entre des éléments d’extrême-droite et des antifas.
      Les forces de l’ordre m’ont paru d’une humeur paisible et courtoise, que ce soit lors de la fouille à la sortie du métro comme lors de la dispersion. Le changement de Préfet de Police de Paris se ferait-il sentir de façon positive ?

      2
    2. Avatar de CloClo
      CloClo

      Salut Konrad

      J’ai pensé exactement la même chose que toi, mais en matant sur le net, une drôle de sensation à voir les intervenants parler du haut de la remorque…

      Et voir la CGT comme actuellement manifester en bloquant les raffineries pour leurs propres salaires en fait, je pense que les gens ont compris.

      Je sais dire cela ça donne l’impression d’être de droite hein… Pourtant !

      Tout ceux qui luttent dans le cadre, y compris les plus extrémistes, sont donc dans le cadre. Je crois que tout est dit.

      6
      1. Avatar de Garorock
        Garorock

        https://www.youtube.com/watch?v=e4PlCAcgy7o
        Le bloquage, c’est le 49.3 du peuple.
        Si les ministres faisaient grève, on ne le remarquerait même pas.
        Il est dans le cadre Poutou?
        Ils n’ont jamais eu aussi peur depuis les gilets jaunes!
        La lutte des classes, c’est pas fait pour les chochottes!

        2
        1. Avatar de CloClo
          CloClo

          Salut Garorock

          Moi je veux bien, tu as entendu, dans la vidéo que tu colles, Poutou dit que c’est toujours les mêmes reportages, et qu’en fait cela montre qu’il y a des boulots plus incontournables, qui en fait peuvent gêner en cas d’arrêt de travail, et il citent les éboueurs, les cheminots, raffineurs au contraire d’autres comme chroniqueurs, ministres, actionnaires du CAC40 qui ne gêneraient personne en cas d’arrêt de leurs boulots.

          Oui, nous sommes d’accord. Mais après ?

          Si je te dis qu’une fois les revendications obtenues, tant mieux pour eux, ça change quoi fondamentalement pour l’ouvrier, l’artisan, l’employé de mairie de trifouillis les oies ? Rien.

          Des décennies de grèves, et de plus en plus de précarités, de pauvres, d’inégalités. Parfois de grands mouvements puis hop tout le monde rentre à la maison. Je ne critique même pas je constate.

          Recul de l’âge de la retraite, des capacités de subsistances réelles, et comme le disait Poutine, qui pourtant n’est pas du tout ma tasse de thé, « combien de temps les occidentaux vont-ils encore croire qu’on peut manger des billets de banques ? »

          Pour Arkao, qui me demande quel hors cadre, on est bien d’accord que tout ce qui reste dans la revendication à l’intérieur du capitalisme, que je ne conteste pas du tout, c’est nécessaire, reste dans le cadre du capitalisme.

          Moi je regarde un indien, un chinois, un pakistanais, un malien, un tunisien, un brésilien, y veut quoi en fait, au moins accéder au minimum de biens et services auxquels nous accédons, et dans le cadre, selon toi comment cela peut-il se faire ? Cela ne peut pas se faire puisque l’accumulation à un endroit entraîne la raréfaction dans un autre. Même si tendanciellement en vérité, l’accumulation générale augmente mais au prix de la dévastation des écosystèmes et de l’exploitation de minorité partout.

          La grève des raffineurs CGT changera quoi véritablement in fine ? Selon moi, rien du tout. Mais tant mieux pour eux si ils grappillent aux actionnaires, seulement ce n’est pas la question primordiale. Défendre le pouvoir d’achat, c’est normal, mais ça ne change rien en fait. C’est jouer les règles du système.

          Tu me dis que « ILS » n’ont jamais eu aussi peur ? Que c’est la lutte des classes ce que l’on voit ?

          Sauf erreur, un dernier sondage donnés une très courte majorité de soutien aux grévistes dans l’opinion publique, les GJ avait un très haut soutien au début, il en reste quoi de tout ça Garorock ? Rien. La gauche est minoritaire, tu te gourres je pense, c’est la DROITE qui est majoritaire et de très loin. Et dans la lutte des classes, la bourgeoisie rejoindra totalement les nationalistes, les souverainistes, si besoin et « Ainsi font, font, font, les petites marionnettes »

          https://www.youtube.com/watch?v=nwk8Lsgygsg

          Un petit coup de blues …

          3
          1. Avatar de arkao

            @CloClo
            Vous êtes en avance pour la dépression hivernale.
            Pour le moral et la forme physique, rien de tel que la marche à pied et le jet de pavés.
            Rendez-vous à la prochaine manif, ça vous fera du bien à défaut de changer de paradigme 🙂

            Je partage votre constat sur les opinions politiques majoritaires en France. Raison de plus pour ne pas baisser les bras, pas pour nous, pas pour nos enfants, mais pour entretenir la flamme, au cas où.

            3
            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              Mince je me disais aussi, ça va pas fort en ce moment ! Et oui novembre approche c’est vrai. 😉

          2. Avatar de Garorock
            Garorock

            Salut cloclo,
            Je n’ai jamais trouvé cela digne d’aller manifester pour réclamer du travail, pour négocier sa pitance; mendier le droit d’exister.
            Jamais.
            Il n’est pas digne de quémander.
            J’ai toujours trouvé suspects ceux qui appelaient à le faire.
            Sur des estrades, sur des camions ou sur des chars.
            Le capitalisme a contaminé les esprits.
            Le fric c’est chic. Le SUV ça claque. La moustache de Martinez, c’est tellement pas sexy. Ca fait pas mouiller la mouquère…
            Où est le cool cette semaine?
            Chez beyoncé. Dans le sac à main de Salma Hayek. Dans le boule des féministes qui se dandinent derrière snoop dog?
            L’aristocrate ne manifeste que sa ridicule joie d’être né du bon côté de la luzerne.
            Sans ses croissants beurre, son jet, et toutes les conchittas pour récurer ses chiottes, il est beaucoup moins sexy!
            Quand le crétin qui voudrait être à sa place sera enfin philosophe, il n’enviera plus le sort de son ancien bourreau.
            Mais le gilet jaune ni droite, ni gauche, l’anti vax Quannonnisé, il est plus souvent devant son smartphone qu’à la bibliothèque.
            Il a tellement honte de n’être pas bourgeois…
            Il pense qu’il a raté sa vie. Il ne sera jamais Mick Jagger.
            Manifester, se serait l’avouer.
            Le français médian qui il y a peu de temps nous déclarait dans les sondages qu’il n’aimait pas son travail, chouine ce matin même à la station service qu’on l’empêche se s’y rendre!
            Comment décontaminer des clones?
            Il va falloir attendre qu’ils cessent de mimer leurs bourreaux.
            Demain fait partie des moments qui peuvent y aider.

            3
            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              Demain ?

              Tu connais l’histoire du barbier qui a collé sur sa devanture l’affichette suivante :

              « Demain on rase gratis. »

              Un client passe dans la rue et la voit. Il se dit, allez vivement demain je ferai une bonne affaire. Le lendemain il se rend chez le barbier et se fait tailler la barbe (oui la barbe), en partant le barbier lui présente la note. L’autre étonné s’exclame, mais enfin, hier en passant j’ai vu l’affiche qui dit que demain on rase on gratis, et elle est encore sur la vitrine là ! Oui demain cher monsieur, c’est clairement marqué dessus, « demain on rase gratis ».

              Bref, battre le pavé, ça use les souliers.

              Pendant ce temps, beaucoup échappent légalement à l’impôt et constituent un patrimoine cumulatif, acquérant biens et propriétés de toutes natures, perpétuant les inégalités de générations en générations, et chacun partout encore en place protégeant son petit pécule, sa petite pension dans des ensembles gigantesques produisant intérêts et pyramides de Ponzi qui dévorent tout du réel. Travail, il faut travailler, produire, consommer, être souverain, s’organiser pour retrouver notre liberté de … travailler. La dignité passe par un travail, un salaire décent négocié chaque année à intervalle régulier, 0, 0,5%, 1,5% 3% 6% 10% selon les conditions, le moment, les rapports de force, les compromissions, les possibilités… Et ainsi de suite jusqu’à épuisement des stocks, le grand jeu du Monopoly planétaire.

              Bof. En fait ce n’est pas TINA le truc, c’est TINI There is no Issue.

              Bon, plus qu’à me coucher moi sur ces bonnes paroles. Remarque, bon matelas, draps propres, pas trop de bruits, et demain douche chaude, petit café et rebelote. J’attends les dernières images époustouflantes de l’Univers profond du James Webb télescope depuis que je ne peux plus voir la Voie Lactée de mes propres yeux ! Oui j’avais 12 ans dans mon petit village du sud-est, fin 70 début des années 80, la nuit était d’une noirceur d’encre, et à l’oeil nu je voyais le noyaux de la galaxie, tous les soirs, tous les soirs je sortais sur la terrasse regarder le ciel avant d’aller au lit. Ce soir la nuit est lumineuse et claire. Demain on verra bien autant flash aveuglant et fin de l’Histoire.

              A plus Garorock.

              1. Avatar de Garorock
                Garorock

                 » On ne peut plus dormir tranquille dès qu’on a une fois ouvert les yeux »
                P. Reverdy

                2
      2. Avatar de arkao

        @CloClo
        Expliquez-nous en quoi consiste lutter en dehors du cadre. Je suis ouvert à toutes propositions 😉

        1
        1. Avatar de Timiota
          Timiota

          Réappropriation locale de l’énergie : si les pénuries en arrivaient à un point tel que les gens préfèrent s’autonomiser en énergie (une fin des fossiles un brin plus rapide que prévu) cela pourrait activer les sentiments de justice ou d’injustice qui ont fait le succès des GJ: cet état qui ne daigne plus s’occuper de nous n’est plus légitime ?
          Mécanique qui ne marche pas sur les revendications de hausse de salaire en présence d’inflation où le facteur temps s’en mêle…

          1. Avatar de arkao

            @Timiota
            Lors de lointains débats en communauté de communes au sujet de la compétence ou non de ces structures au sujet des schémas éoliens, le débat était pour ou contre l’autonomie énergétique des Territoires (T majuscule parce qu’ils se croyaient importants ces cons alors qu’ils n’étaient que des pantins des communicants de bureaux d’études). Finalement, ça s’est organisé autrement comme chacun sait. Est-il possible de revenir en arrière, de déconnecter du réseau global les éoliennes qui nous polluent le paysage ? Quand on regarde la plaine du haut des remparts de la ville chef-lieu du département on observe un rideau d’éoliennes qui barre l’horizon, les bubons des méthaniseurs et les reflets de la centrale photovoltaïque installée sur un ancien aérodrome de l’OTAN. Mon voisin le GJ me demande pourquoi il paye son énergie aussi chère et où ils vont le pognon et les mégawatts alors qu’on a tout à portée de regard.

            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              Salut Arkao

              Pense à lui dire à ton voisin GJ, que ce qu’il voit de ses yeux, ne contribue même pas 10% de ses besoins en énergie. Partout sur la planète.

              2
              1. Avatar de timiota
                timiota

                Oui mais s’il était impliqué dans le circuit énergétique, le GJ, il s’arrangerait pour que ses besoins diminuent et la part de « ce qu’il voit » monterait à 25%, sans qu’il soit plus malheureux s’il sait quelle est la logique d’ensemble.
                Il faut rendre le systémique au GJ , c’est une façon un peu différente de ce que je voulais dire.
                En tout cas, elle est très pertinente, la remarque d’arkao, y compris sur les consultants de « T »erritoires qui sont des cliquets à information au lieu d’être des relais.

                Je suis sur le blog de MP les post du journaliste Denhez, sur différents bleds du massif central (dont Auzat-le-Luguet, Brioude et d’autres près du Mézenc) et leurs conversions énergétiques « locales ». Certes les logiques rurales de la Haute-Loire ne sont pas celle des denses régions des Hauts de France, mais on gagnerait beaucoup si on pouvait faire sentir comment se passent des échanges d’énergie dans un rayon de 50 km, là où le marché de l’électricité, par exemple, est sur 1000 km de rayon typique (Suisse/Allemagne/bénélux/Italie).

                1. Avatar de CloClo
                  CloClo

                  « Oui mais s’il était impliqué dans le circuit énergétique, le GJ, il s’arrangerait pour que ses besoins diminuent et la part de « ce qu’il voit » monterait à 25%, sans qu’il soit plus malheureux s’il sait quelle est la logique d’ensemble. »

                  Que dieu t’entende.

                  1
                  1. Avatar de CloClo
                    CloClo

                    Il semblerait donc que dieu soit aux abonnés absents …

                    1. Avatar de Garorock
                      Garorock

                      Il semblerait même qu’on lui a coupé le téléphone depuis longtemps…😊

                    2. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      T’as vu le prix du forfait depuis le Paradis aussi !

              2. Avatar de Hadrien
                Hadrien

                Bonjour à tous,
                Si vous voulez parler intelligemment d’énergie (et d’économie – et de pouvoir d’achat – et de niveau de vie – et de l’histoire des hommes – et de notre futur), je vous conseille vivement de commencer par lire la BD de JM Jancovici et C Blain « Le monde sans fin », ça coûte +- 27€, +- 190 pages.
                https://jancovici.com/publications-et-co/livres/le-monde-sans-fin/

                1. Avatar de timiota
                  timiota

                  @Hadrien
                  Parmi tous les gens universitaires — soit — que je connais, il est reconnu que Jancovici a la partie physique juste, et que ses métaphores de base sont OK, mais pour ce qui est de la prise en compte du facteur humain, des usages, des choses un peu plus liées à la conscience de soi, du monde, etc., tous ces aspects qui transparaissent dans nos échanges (à travers et au-delà des moments d’incompréhension), eh bien, il les laisse de côté.

                  En tant que lecteur par exemple du « Ceux qui restent » de Benoit Coquard, je comprends de rôle de la chasse dans l’équilibre social et la reconnaissance d’un réseau de solidarité qui structure ce qui tient encore dans les zones qu’il a étudiées (Grand Est plutôt que Foix), ce n’est pas pour autant que j’approuve Schraen et al. c’est qu’on ne pourra pas bouger beaucoup les choses sans les savoir-faire associés à « ceux qui tiennent », même si on ne les approuve pas du tout sur le flanc des appartenances politiques etc. La société a donné son verdict en tant que telle, à nous de le décrypter, et c’est vrai que nous « prescrivons » trop facilement, nous intellectuels, toujours trop facilement. Décrypter fatigue, un peu comme dit le Diplo pour « informer fatigue » . Le cryptage est à un niveau de non-dit que les sociologues essayent de voir, et quand on les laisse aller ils y arrive (par exemple « le Caché de la poste » de Nicolas Jounin, parfait exercice d’éclairage de comment la poste gère son courrier qui baisse et ses colis qui montent, ou les vieux ruraux « seniors » auxquels elle voudraient faire payer les service d’un facteur ).

                  Janco est à lourdement convoluer avec du social pour en tirer quelque chose, pour conclure.

                  7
                  1. Avatar de Guy Leboutte

                    timiota
                    J’ai entendu Jancovici balayer de la main les dangers du nucléaire qu’il défend comme nous donnant un petit délai par rapport au CO2, en substance et de mémoire: « Quand on verra un million de réfugiés pour un accident nucléaire, on en reparlera. » « Million de réfugiés » est dans son texte.

                  2. Avatar de Hadrien
                    Hadrien

                    @Timiota
                    « il les laisse de côté. »
                    Pas tout à fait, mais il les laisse à leur place.
                    En particulier Jancovici constate que les dirigeants démocrates sont à l’écoute des électeurs et PAS des savants – c’est ce qui explique qu’ils se fichent majoritairement (comme les électeurs) du GIEC, du rapport Meadows etc..En fait, en démocratie, les « grandes »décisions montent et ne descendent pas (bottom-up vs top-down)! Très curieusement le « peuple » s’en plaint souvent, attendant des dirigeants des décisions qu’il espère miraculeuses.
                    Je suppose que vous vous souvenez que le thème principal des dernières élections, des manifestations, actions et grèves fut / est le pouvoir d’ achat qui n’est autre que le pouvoir de polluer. Jancovici explique qu’il essaye de convaincre plutôt les « corps intermédiaires »: entreprises, syndicats, pouvoirs locaux, étudiants/écoles.. Il parvient à toucher qqs centaines de milliers de personnes sur des dizaines de millions (Francophonie).
                    Osant me comparer à lui, je constate que mon message élémentaire et évident sur ce blog est rejeté. Problème de style – trop simple ? Problème de l’hyper-tabou démographique (Jancovici est explicite mais assez prudent sur ce point)?
                    Je rappelle quand même:
                    Pour rappel: notre problème est simple (ce qui ne veut pas dire facile):
                    1) l’effondrement physique de la biosphère est dû à notre consommation de ses ressources, transformées en pollutions, que nous appelons aussi « richesse », mesurée par le « PIB ».
                    2) L’équation de Kaya simplifiée lie ce PIB aux humains sur cette terre: PIB = N*PIB/N = nombre de consommateurs N * niveau de vie moyen par consommateur PIB/N.
                    3) Donc, si nous voulons diminuer l’effondrement physique de la biosphère il n’y a que deux solutions:
                    3.1) Diminuer le nombre de consommateurs;
                    3.2) Diminuer le niveau de vie moyen;
                    Et/ou toute combinaison des deux.
                    SIMPLE mais pas facile et TRES peu populaire

                    1
                    1. Avatar de arkao

                      @Hadrien
                      « mon message élémentaire et évident sur ce blog est rejeté »
                      On vous a déjà expliqué mille fois que votre rengaine simpliste ne tient pas la route.

                    2. Avatar de Garorock
                      Garorock

                      L’empereur
                      Si tu veux résoudre le point numéro 1, tu t’achètes une Kalach sur le dark web et tu vas aider les Russes…
                      Où bien tu t’associes avec Bayer et Moderna pour le prochain vaccin…
                      Où alors tu fais un deal avec danone et le FSB pour le nouveau yaourt qui fait maigrir.
                      On te laisse passer devant.
                      Nous ne sommes pas interressés.
                      Ton daniel Guichard du Co2 pour le moment, il a son petit cul assis sur Zaporitza!
                      Tic-Tac…

                    3. Avatar de Hadrien
                      Hadrien

                      @ arkao:
                      Pouvez vous me citer UNE de ces 1000 explications ?, Considérez vous que les billevesées haineuses et complotistes (mais caractéristiques) de garorock 19/10/22 19:33 en serait une ?

    3. Avatar de Nosfératus
      Nosfératus

      « ….escrocrie intellectuelle… » C’est le terme qui convient!

  4. Avatar de Ar c'hazh du
    Ar c’hazh du

    « (…) je me suis dit que vraiment nous sommes foutus. »
    De la lucidité nait la sagesse… ^^

    Pour rappel, on est « foutu » dès notre naissance.
    Ce qu’on fait (ou pas) en attendant Godot doit rester, pour chacun, un droit inaliénable.

    1
    1. Avatar de BasicRabbit
      BasicRabbit

      @ Ar c’harz : En attendant Godot.

      Allusion salutaire à Samuel Beckett et son « Pense porc! » de l’élite politique, économique et financière (Pozzo) à l’élite intellectuelle (Lucky). Peut-être à méditer pour une élite intellectuelle qui se considère parfois comme dominant la première.

    2. Avatar de konrad
      konrad

      En fait de « foutus » je pensais au « peuple de gauche » dont je me sens citoyen. D’où ma déception.
      Dans cette image où les élus sont les uns à coté des autres dans un camion j’ai eu le sentiment qu’il y avait là une « trahison des clercs ». J’étais sûr que ce ne seraient pas eux qui rendront à la gauche les valeurs dont elle s’est départie.
      Mais ce n’est qu’un avis qui n’engage que moi. 😉

      1. Avatar de arkao

        @Konrad
        Vous voudriez quoi ? Que Jean-Luc Mélenchon et Annie Ernaux balancent des pavés avec les black-blocs ?
        On pourrait aussi modifier architecture de l’Assemblée Nationale de façon à supprimer « le perchoir », symbole de la domination des clercs 😉
        https://images.rtl.fr/~c/770v513/rtl/www/1522202-yael-braun-pivet-en-haut-du-perchoir.jpg

        1. Avatar de konrad
          konrad

          @Arkao,
          Permet-moi le tutoiement, tu y étais et je partage ton commentaire plus haut.
          D’accord pour dire que la nouvelle doctrine de « maintien de l’ordre », initiée par Lallement, a fortement perturbé le bon déroulement des manifestations. Celles-ci sont contraintes, devant par des cordons de crs qui rythment la progression, sur les cotés par les « brav » qui interviennent intempestivement pour déloger des perturbateurs et encadrés sur les cotés par des gendarmes mobiles qui régulent les manifestants. Cela devient éprouvant de manifester, on se sent contesté dans ce droit légitime. Cela conduit à de l’énervement, de l’incompréhension et de la colère. Je pense que cela a très bien été pensé par les autorités.
          J’ai fais pratiquement tout le parcours en tête, face à la première ligne de crs qui marchait à reculons. On s’arrêtais, on repartais, ainsi de suite de façon totalement incompréhensible. Les crs, suivent les ordres de leurs chefs et les exécutent. Devant aucun black bloc, une fois un jet de projectile, puis plus rien. On ne savait rien de ce qui se passait à l’arrière.
          Mais bon, cela c’est de l’instant.

          Je garde des premières manifestations gilets jaunes l’image d’une manifestation qui rassemble vraiment le « peuple de France » dans sa diversité (hormis les immigrés). L’émotion qui m’a saisit de voir tous ces gens engagés simultanément dans une même colère m’a enthousiasmé.
          C’est pourquoi aujourd’hui je pense qu’aucun mouvement ne pourra réussir à faire la « révolution » s’il n’engage pas la diversité de la population, hors parti politique, dans cette aventure.
          Après, je n’ai aucune idée de comment faire. Je sais qu’il y a des gens bien à droite, à gauche et dans les extrêmes. Il faut une intelligence qui rassemble toutes les sensibilités dans un projet commun, c’est à cette seule condition que l’on s’en sortira.
          Merci pour ce partage Arkao.

          1
          1. Avatar de arkao

            @Konrad
            Effectivement, ce qui a changé par rapport aux manifestations d’il y a une dizaine d’années, c’est que le rythme du cortège est maintenant imposé par les forces de l’ordre. C’est aussi une conséquence du changement de stratégie des « éléments perturbateurs ». Avant en queue de cortège, ils intervenaient en fin de manif une fois les manifestants pacifiques partis. Maintenant ils sont en tête. Une de leurs motivations est de perturber le déroulé classique d’une manif à l’ancienne qui a leur avis n’a plus beaucoup d’utilité (voire dans leur état d’esprit une manifestation de socio-traitres en voie d’embourgeoisement). Je pense que les forces de l’ordre utilisent aussi cet aspect des choses, parfois sans menaces réelles, pour emmerder les manifestants, leur faire regretter d’être venus et les décourager de revenir.

        2. Avatar de Garorock
          Garorock

          On voudrait que saint jean-luc laisse le pouvoir aux soviets.
          Ils sauront trouver tout seul les bons clubs à fréquenter…

  5. Avatar de l'arsène
    l’arsène

    Les manifs sont certes utiles mais malheureusement elles n’impressionnent plus le pouvoir, celui-ci les considérant presque comme  » folkloriques » : la seule chose qui peut le faire vaciller est la grève totale de tous les salariés, il suffit de regarder en arrière.
    En 1936 ce sont les grèves générales qui ont débouché sur les congés payés en faisant pression sur le Front Populaire qui n’avait pas inscrit cette réforme dans son programme, pareil en 1968 pour l’augmentation des salaires ( bien que la droite gaulliste ait renversé la vapeur un mois plus tard ), pareil aussi en 1995 pour faire reculer le plan Juppé.
    Et ce n’est pas un hasard si les médias dominants aux ordres ont comme priorité de dénigrer tous les mouvements de grève et surtout les grévistes en faisant des micro-trottoirs très orientés, la matinale de France-inter et tous les jités le démontrent en ce moment.

    4
    1. Avatar de arkao

      @l’arsène
      Les manifs des Gilets Jaunes ont sacrément impressionné le pouvoir et les bourgeois par l’ampleur de la colère et le fait qu’à Paris elles avaient quitté le périmètre traditionnel de l’est populaire pour envahir les beaux quartiers du centre et de l’ouest, cœur géographique de l’oligarchie.

      3
      1. Avatar de l'arsène
        l’arsène

        @ arkao
        Oui, d’accord que les Gilets Jaunes ont fait peur au pouvoir, mais justement c’est parce qu’ils sont sortis du cadre traditionnel d’une simple manif en bloquant une partie de l’économie et cela d’une manière répétitive, un peu comme une bonne grève.
        Cela dit, les manifs, et j’en sais quelque chose pour en avoir fait un paquet, sont très utiles dans le sens qu’elles créent du lien et cela est très important par les temps qui courent.

        1
        1. Avatar de arkao

          @l’arsène
          D’accord, mais on ne peut pas demander aux syndicats et aux partis politiques de sortir du cadre légal de la déclaration du parcours qui fait l’objet de négociations avec les autorités en charge du maintien de l’ordre.
          Nous sommes finalement coincés entre une « offre » Gilet Jaune révolutionnaire sur le terrain mais qui n’a pas su trouver sa traduction politique et une « offre » politique qui a du mal à sortir du cadre.

          2
  6. Avatar de Juillot Pierre
    Juillot Pierre

    Consternants ne sont-ce pas les commentaires des « chiens de garde » des médias de masse, des « donneurs de leçons de morales des politiciennes », macroniens, de droite extrême, des « représentativités » du patronat… depuis hier, et aujourd’hui encore… qui préfèrent aboyer sur une personnalisation/personnification qu’accepte trop volontiers de jouer un « tribun » d’une « monarchie républicaine » essoufflée – voir les taux d’abstention, votes blancs, nuls -, et en meute, hurlent à la mort de ceux qu’ils font passer comme de l’individualisme de syndiqué minoritaire… en minimisant la diversité et lucidité du message de la caravane…?

    Comme s’il suffisait de critiquer à « l’unanimité » le devoir/droit de grève (illégitime, il paraît à en croire les dernière déclaration de B LE Maire) d’une « minorité syndicale », devoir/droit exercé dans une activité stratégique de l’économie… et du « culte féroce » de la croissance du pib… d’un mouvement « social/ »sociétal » (« illégitime » lui aussi, peut-être…?) et de siffler en cœur l’exégèse de discours de « représentativités » conspuées par des minorités relatives (à l’extrême droite/droite extrême/ macronie… puis le patronat financiarisé… la « préférence nationale » est pour cibler la NUPES, et plus précisément LFI et son « icône ») pour faire oublier la gravité, le besoin d’actions dans « L’URGENCE… », les injustices, les inégalités…. que les messages de la caravane, et des revendications syndicales, portent…?

    La « Nature »… politicarde… médiatique… ayant horreur du vide… il lui suffit de « diaboliser », ce qu’elle a paraît-il réussi à dédiaboliser des extrêmes droites/droites extrêmes…?

    Rien qu’à voir, ce matin, sur cnews, par exemple, comment sont mis en scène les quelques réactions de violences entre citoyen.e.s… se déroulant dans des stations services, cumulant et flux tendu, en non stop de « clientèle » attendant leur tour, dans des queues interminables, risquant d’aggraver des problèmes préexistant de circulation routière… et problèmes d’approvisionnements… l’extrême droite et ses « représentativités », mais au delà « son peuple » qui ne se serait pas mobilisé hier… voir n’aurait pas pu réunir autant de monde, sans violences (ce qui fut la surprise d’hier et gène des commentateurs, qui semblaient désespérer de ne pas la trouver de partout, comme pour les « Gilets jaunes ») n’ont qu’à continuer de se taire, pour espérer en tirer des « bénéfices »…

    Si la rareté, et l’exception de ces quelques brutalités survenant aux pompes (les médias mainstream déplorent-ils à ce point de ne pas avoir pu « satisfaire la soif de spectaculaire, le « demande » de leurs « temps de cerveaux disponibles » sondés… dans le pacifisme de la manifestation d’hier… qu’ils préfèrent leur faire chérir, les potentielles violences que les queues aux pompes, peuvent « offrir »…?) sont non seulement instrumentalisées, montées en épingle par « l’artificialité » de pseudo « débats publics télévisés » pour généraliser un « ressenti » de « ras le bol… », par le montage et « tri sélectif » d’images particulières… mais visant autant le syndicalisme, ses affinités passées avec les gauches… que déteste l’extrême droite (et une partie de la droite extrême, une partie du patronat, trop « complexés » pour l’avouer), que le gouvernement macronien (coupable à bien des égards), pourquoi à aucun moment il est suggéré si ces évènements, cette violence, serait de même intensité, si la « clientèle » ne se sentait observée, comme si quelque chose, un évènement réactionnaire/conservateur… était attendu d’elle…?

    Risque t-il d’y avoir plus de « casses » dans la manifestation de mardi, qui présentée comme intersyndicale, seraient faire gagner le pom-pom à l’extrême droite/droite extrême et aux volontés obscures de la macronie qui pourrait d’être tentée de répondre favorablement à son « interdiction », et à « l’interdiction » – non pas de la spéculation qui faite sur les livraisons en flux tendu de stock, et pénuries planifiées… de carburant, gaz, denrées alimentaires… pile, elle gagne à tous les coups à faire socialiser ses dettes privées pourries, pertes casinos à exploser les dettes publiques [le « Quoi qu’il en coûte »] face, ses paris faits sur l’inflation provoquée par les problèmes « d’offre et de la demande » lui font privatiser toujours plus d’indécents dividendes, profits, bénéfices – des prochains mouvements sociaux/ »sociétaux »…?

    2
    1. Avatar de Juillot Pierre
      Juillot Pierre

      Il paraît que ce genre « d’interdictions » de manif, des mouvements sociaux/ »sociétaux », est un moyen que ne s’interdisent pas les « intentions » macroniennes, comptant utiliser « l’arme de destruction massive » de la « démocratie représentative », du dialogue social, ultime arme de dissuasion de la « monarchie républicaine » qu’est le 49.3, qui pourrait être largué sur certaines « réformes structurelles néolibérales », comme celle de l’assurance chômage, et/ou des régimes des retraites… Si l’extrême droite n’a rien contre « l’utilité » et l’usage ce genre de moyen, qu’aura t-elle à dire de la finalité qu’il vise…?

      1
      1. Avatar de Juillot Pierre
        Juillot Pierre

        Mais bon… A entendre les « éditocrates » mainstream minimiser et « tempérer » (pas les peurs mesurables en direct, des conséquences du réchauffement/dérèglement climatique…?) l’ampleur de pareille mobilisation politisée (comme si les revendications syndicales, n’avaient pas besoin du politique, et de la rue, pour conquérir des droits sociaux, protections « sociétales », défendre des services publics, et « projets de sociétés » – sauf le « bon » qu’il y a dans « le coté obscure de la force obscure » du soit disant « apolitisme » de la CFDT, et autres syndicats présumés innocemment « majoritaires »…?), en prétendant que « c’est quand ça commence à aller mieux, qu’il est à craindre la ‘révolte populaire’ »… il y a de quoi se demander ou sont les « intellectuels », le sens moral, éthique, commun, collectif… en eux… et en les « temps de cerveaux disponibles » sondés… à qui leur « niches fiscales » s’adressent…. qui leur fait voir ce qu’il y a de « bon » dans les morts des femmes et hommes iraniennes, « bon » pour les défunt.e.s, leurs familles, proches… ce qu’il y a de « bon » dans les non révoltes des familles d’ouvriers népalais, indiens, afghans, chinois, etc, décédés au Qatar sous les « bons ‘auspices/hospice’ des donneurs d’ordres » de « fleurons nationaux » comme Bouygues, Vinci, etc, alors qu’ils construisaient les infrastructures du mondial de foot 2022… et ce qu’il y avait de « bon » dans les conditions de vie des paysans et pauvres sans logis, dents, nourritures, dans les grandes cités… de la France de l’avant 1789…?

        1
        1. Avatar de Juillot Pierre
          Juillot Pierre

          Pour se rendre « compte/conte » (en terme de « rentabilité » économique du « service minimum »/devoir et droit de de grève d’une part, dans les « secteurs stratégiques » de la « croissance du pib », et en terme, d’autre part, de qui est « victorieux » et en situation crédible, rationnelle, de narrer le « roman politique national ») de l’enjeu « civilisationnel » qui est joué dans les manifs et mouvements sociaux/ »sociétaux » actuels… qui sait dans quels autres « secteurs stratégiques » du « scientisme économique » (néolibérale/ultralibérale ») il sera « réquisitionné » des algos, logiciels, automates, robots, IA… « emplois ubérisés », tous DEFISCALISES et DESOCIALISES, plus ou moins pour les derniers… tous sans droits de grève en tout cas… pour fournir un « service minimum »…? La production énergétique à base de fission/fusion nucléaire… alors que les conditions de travail/vie, de la sous-traitance dans l’entretien/maintenance de ces activités, est exploitée, mal protégée/conventionnée…?

  7. Avatar de Richelieu
    Richelieu

    Bof, grâce à l’Europe c’est la paix et l’amitié entre les peuples, nous n’avons plus d’énergie vraiment disponible (à coût raisonnable) : du fait de la perte de compétence technique et de l’impéritie qui caractérise tout bon manageur qui se respecte, la moitié du parc nucléaire est en rade. Du fait des valeurs de l’Europe, plus de gaz, pétrole ou charbon russe.

    Donc retour accéléré au Moyen-Age : il y a déjà des boulangers qui mettent la clef sous la porte parce qu’il ne peuvent plus payer leurs factures d’énergie (les fours, ça consomme).

    Les syndicats sont encore dans l’ancien monde : ils n’ont pas encore compris que même à 2000 €, le smic ne permettra pas d’acheter ce qui n’existera plus.

    1
    1. Avatar de arkao

      @Richelieu
      Boulanger au Moyen Âge moi ça me va, c’est quand vous voulez.
      http://bms-du-chatillonnais.e-monsite.com/medias/images/boulanger-lyon-vxe.jpg

  8. Avatar de arkao

    Je suis en train de regarder les vidéos en direct de la manifestation parisienne d’aujourd’hui 18 octobre.
    C’est le chaos !

  9. Avatar de Juillot Pierre
    Juillot Pierre

    Et le « ballon d’or » est attribué à la non révolte, non manifestation, non grève, non blocage, (et non « représentativité » ?) du « peuple » (des « Gilets jaunes » ?) Français…

    Que les enfants, dont la « fatalité naturelle » les « DESTINE » à l’orphelinat… après que leur mère se sera tuée à la « tâche », sans droit à la retraite même reculé à 67 ans, sans « assurance chômage/ultime protection sociale en cas d’épuisement des RECOURS/DROITS» même, conditionné à l’obligation de travailler 15-20 heures semaines, sans services publics… que ces gosses des ouvriers népalais, indiens, afghans, chinois, etc, que ces « héritiers » des travailleurs décédés au Qatar sous les « bons hospices/auspices », la « bienveillance », « protection sociétale », « droit syndical »… des « fleurons nationaux », « donneurs d’ordres » comme Bouygues, Vinci, etc qui ne vont pas oser afficher la « publicité » de leurs parts de responsabilités dans la misère du monde endeuillé des familles extrêmement pauvres (trop complexés d’assumer les conséquences et d’avoir à se défendre sur les causes des politiques néolibérales « d’externalisation systémique » de la négativité du dérèglement climatique, de la perte de la biodiversité, des guerres commerciales, monétaires de « civilisations » – l’exemple de la guerre entre la Russie de Poutine et l’Ukraine, parle à lui seul – du consumérisme épuisant plus de trois planètes par an, rien que pour le modèle social/économique Français), que ces graines de « radicalisation en puissance » se rassure, de voire les « petiots » des « gilets jaunes », et pas que… Français… brailler leur fervente « adulation » pour le « sacre » de la « divinité du jour »… et hurler leur joie face caméra, et mis en scène individualiste… dans les médias mainstream nationalistes (France-info compris).

    Qu’elles, « destinés » fatales… dont les inégalités territoriales, scolaires, de « destins »… et injustices… devraient faire relativiser/culpabiliser les victimes françaises (toutes supportrices de foot…?) des NON RECOURS, de la non redistribution du soit disant « pognon de dingue mis dans les minimas sociaux, qui fait que les pauvres le restent et se déresponsabilisent »… des « discriminations systémiques » impunies, commises lors de contrôles aux faciès, subites à l’embauche, dans l’accès aux logements, et/ou aux services publics, droits « sociétaux »…. « discriminations systémiques » infligées aussi lors des « manifestations interdites » (et « réquisitions » en cas de grève…?) par une part croissante du « personnel du « monopole de la légitime violence de l’Etat » votant à plus de 60 % pour l’extrême droite… étudient consciencieusement « l’apprentissage » de « l’assimilation/intégration » « méritant » le titre « d’exemplarité ».

    Qu’à l’avenir… aussi lointain… qu’il paraît que les investissements (publics/privés ?) d’aujourd’hui, sont les bénéfices de demain, et emplois (« ubérisés/digitalisés/automatisés/logicialisés/robotisés et surtout DEFISCALISES et DESOCIALISES) d’après demain… que les germes des fatalités, destinées à la potentielle possibilité de ne valoir que le statut de réfugié.e.s refoulé.e.s… se disputent dans la « compétitivité pure et parfaite », comme dans les 30 % de « stations services » connaissant des problèmes d’approvisionnement… pénuries… inflation… « l’opportunité », « l’aubaine » de paraître « mériter », avoir le même « talent » que celui du « héros » du jour… ?

    1. Avatar de Juillot Pierre
      Juillot Pierre

      Donc la « justice sociale/ »sociétale » » selon le gouvernement macronien… par rapport à la problématique systémique, de résoudre l’URGENCE CLIMATIQUE…, de la hausse dangereuse de l’émission de gaz à effet de serre, et particules fines… et de l’inflation dérégulée, dérèglementée… des prix des carburants, gaz… et autres problèmes d’approvisionnements… risques de pénuries… des propriétaires privés du parc automobile (à moteur à combustion)… s’est « d’offrir » une prime de 7000 euros aux « ménages modestes » comptant « demander » des « crédits bancaires », soit se surendetter, pour compenser la différence moyenne de 25 000 euros qu’il y a dans l’achat d’un véhicule neuf électrique (le plafond de la prime étant fixé pour éviter les « envies » de se payer une Telsa, par exemple)…?

      Qui cherche à faire corréler : « demande » de surendettement (et autres « crédits révolving »…) dont la crise des SUBPRIME aurait du servir de leçon… avec « offre » d’un modèle de « croissance du pib » toujours plus consumériste, à l’irresponsabilité constante (voir les « externalités négatives » de production/pollution des batteries… les enjeux d’instabilité d’insécurités… aux potentiels de guerres commerciales, monétaires de « civilisations » et autres parts de responsabilité in-assumées dans le dérèglement climatique, la perte de la biodiversité, la guerre de l’eau…) « modèle » financiarisé jusqu’à « l’ASSISTANAT SANS CONTREPARTIE » de l’indécence de la distribution DEFISCALISEE et DESOCIALISEE (les robots/automates/logiciels/algos remplaçant les travailleurs, sans faire grève, exiger des congés payés, hausses de salaires… sont à mettre dans le même panier de crabe) de dividendes, profits, bénéfices, aux propriétaires privés d’actions d’entreprises, salaires variables, stock-options, retraites chapeaux/dorées, par capitalisation, avec « offre » de « l’État ne pas tout », surtout pas interdire la spéculation faite sur la gestion en flux tendus, les problèmes d’approvisionnements, risques de pénuries, de carburants, gaz, électracité, denrées alimentaires, biens communs de premières nécessités sanitaires (masques, gents blouses, médicaments, respirateurs, oxygènes de réa, purificateurs d’air, capteurs de co² « vaccins… »)..?

      Est-ce la « représentativité » de la « majorité silencieuse » de la « famille modeste » « exemplaire », qui « demande » pareille « offre »…?

  10. Avatar de Khanard
    Khanard

    Même si l’heure est parfois à la désespérance
    Attendu que la frime gouverne et fait sa loi
    Même si les années dans lesquelles on s’avance
    Ont la couleur du triste et du chacun pour soi
    Même si le bonheur n’est plus une évidence
    Mais semble s’éloigner à chacun de nos pas
    Même si l’on me dit que c’est perdu d’avance
    Que le monde est ainsi et qu’on n’a pas le choix

    Je me bats

    Même si maintenant c’est être en résistance
    Et risquer d’être seule que d’élever la voix
    Pour dire sans relâche l’incroyable arrogance
    Des plus riches que tout, des maîtres d’ici-bas
    Même si le normal, c’est l’infinie souffrance
    Des enfants décharnés aux yeux vidés, sans joie
    Même si le correct se nomme indifférence
    Même s’ils parlent fort, ceux qui baissent les bras

    Je me bats

    Je suis d’un temps d’espoir, d’un temps de délivrance
    Où l’on osait rêver, et les peuples là-bas
    Faisaient tomber leurs chaînes et brisaient le silence
    Oh, les jolis printemps au parfum de lilas !
    Devant nous se levaient des matins d’innocence
    Plus jamais il n’y aurait d’humiliés, de parias
    Plus jamais d’esclavage et plus de violence
    N’était-ce pas simplement raison, dites-moi ?

    Je me bats

    Aujourd’hui les passants sous les néons sinistres
    Vont chacun dans leur bulle et pressent un peu le pas
    Les voyous brassent l’or, les bornés sont ministres
    Et l’on met chapeau bas devant les renégats
    L’époque est au commerce, l’époque est aux combines
    L’homme n’est qu’un objet que la finance broie
    Le futile et l’idiot remplissent les vitrines
    Cependant qu’au lointain ricane l’argent roi

    Je me bats

    Avec mes simples mots, avec mes pauvres armes
    Avec les sacrifiés, les vaincus d’autrefois
    Tous ceux qui n’avaient rien que leur sang et leurs larmes
    Les mineurs, les canuts, les pioupious, les sans-droits
    Avec les femmes usées, petites sœurs de misère
    Des bas quartiers de boue où se terrent les rats
    Avec tous ceux d’ici qu’habite la colère
    Avec les méprisés et ceux qui n’oublient pas

    Je me bats

    Si longtemps que j’aurai la force, qu’on le sache
    De me tenir debout, de chanter, d’être là
    Tant qu’il me restera une once de panache
    Tant que dans mes veines un sang rouge coulera
    Je me battrai encore et toujours et sans cesse
    Pour saluer la vie qui palpite et qui bat
    Et quand je m’en irai ce sera sans tristesse
    Puisque d’autres viendront qui diront après moi

    Je me bats ! Je me bats !‎

    3
    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      vous devez la faire parvenir à PJ par messagerie privée qui la publiera. raison de sécurité.

      cordialement

  11. Avatar de Garorock
    Garorock

    Il semblerait même qu’on lui a coupé le téléphone depuis longtemps…😊

  12. Avatar de Guy Leboutte

    arkao
    17 octobre 2022 18h20
    Expliquez-nous en quoi consiste lutter en dehors du cadre.

    Voir Lordon, https://blog.mondediplo.net/une-bonne-fois

    1. Avatar de Guy Leboutte

      « En 1995 à la Gare de Lyon, Bourdieu prend la parole, explique que dans la réforme Juppé des régimes spéciaux, il y va d’un enjeu de civilisation. Joffrin, Minc, Colombani, Plenel, Julliard, Rosanvallon lui rient au nez. Bourdieu lui-même avoue s’être demandé s’il n’a pas poussé le bouchon un peu loin. Trente ans plus tard, pourtant, tout est confirmé. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta