L’électricité est-elle plus lente en Belgique ?

Je publierai même les commentaires qui mettraient en cause ma familiarité avec la physique élémentaire, promis !

Partager :

16 réponses à “L’électricité est-elle plus lente en Belgique ?

  1. Avatar de Benjamin
    Benjamin

    Bonsoir Paul,

    Avouez : c’est une blague belge votre histoire d’électricité belge plus lente ?!… 😉

    1. Avatar de Paul Jorion

      Hmm… je dirais plutôt « hypothèse » que « blague ».

  2. Avatar de Chabian
    Chabian

    A Nammeurre, tout est bien plus vécu en longueur, m’fi.
    A Charleroi, on doit se servir une bière chaque fois qu’on « charge un site », et on ne revient pas très vite à la tâche : on sait déguster.
    Peut-être qu’en France, ce sont les gens qui sont plus vifs ?
    Mais, dites, est que « charger le site » est dû à l’électricité, à la « box » ou à la « bécane » ?

  3. Avatar de Tout me hérisse
    Tout me hérisse

    Quelle que soit la qualité du réseau électrique, sa fréquence, sa tension, sa stabilité, cela n’aura aucune influence sur la vitesse de propagation de l’information digitale au travers du réseau informatique, composé des différents serveurs et routeurs, des liaisons par fibres optiques ou le cas échéant, liaisons par ‘cuivre’ (de plus en plus abandonnées en raison de leurs lenteurs !)
    L’une des choses qui pourrait expliquer cette ‘lenteur de chargement’ serait également la limitation de la bande passante vers la Belgique, limitation qui pourrait être due au trop grand nombre de ‘clients’ en demande de chargement du contenu au même moment et du ‘routage’ appliqué?
    Le réseau électrique n’assume que l’apport d’énergie nécessaire au fonctionnement des différents composants du réseau informatique, il n’a donc aucun rôle dans la transmission de l’information elle-même.
    Chacun pourra faire un petit test ‘ping’ pour évaluer le temps de réponse de l’adresse IP de pauljorion.com [95.142.173.220], selon le moment et le lieu, son serveur répondra avec des valeurs s’étageant de 190ms à 511ms.

    1. Avatar de Ruiz
      Ruiz

      @Tout me hérisse Le facteur principal semble être la localisation du serveur qui semblerait être en France probablement à Paris, où le temps de réponse ne devrait pas dépasser quelques ms.
      Pour la Belgique à 300 Km au moins aller et retour et l’Internet allant un peu moins vite que la lumière il faut sans doute ajouter quelques ms.

      Les utilisateurs français sont sans doute en moyenne plutôt en Ile de France.

      1. Avatar de Tout me hérisse
        Tout me hérisse

        @Ruiz
        Oui, cela peut également être pris en compte dans une certaine mesure, mais seul Paul Jorion pourra nous divulguer où se trouve le serveur spécifique de l’hébergeur de son site.
        Par curiosité, je viens de faire un test ‘ping’ vers un site du gouvernement néo-zélandais (mpi.govt.nz), la moyenne ressort à 543ms, ce qui laisse penser que la distance, pour les requêtes envoyées par fibre optique, intervient assez peu : Paris-Bruxelles 300km et Paris-Aukland 18.534km, le rapport des distances est de 62, alors que le rapport des temps n’est qu’environ de 1 à 2.
        Dans le cas de la Belgique, il peut s’agir de la densité de trafic sur la fibre, peut-être sous-dimensionnée au regard du nombre de ‘socket’ à faire transiter, gérer les collisions, etc..
        Il faut également prendre en compte les performances du serveur visé et c’est là que l’on peut voir apparaître une large dispersion dans les temps de réponses de différents serveurs pour un même pays.
        Mais dans tous les cas, il ne me semble pas que l’on doive mettre en cause le réseau électrique lui-même. 🤔

        1. Avatar de Ruiz
          Ruiz

          @Tout me hérisse Rien ne prouve que le serveur du gouvernement néozélandais soit en Nouvelle Zélande !
          Il peut très bien être au Texas !
          Il existe des sites qui donnent la géolocalisation d’une IP :
          https://www.geolocation.com/fr?ip=45.223.24.132

          essayez plutôt webhostingnz.com qui donne un ping de 300 ms contre 4 ms pour un serveur proche.

          tout dépend aussi de votre FAI pour le temps d’accès minimal.

          Le temps de chargement (question de Paul) dépends aussi du débit et pas seulement du ping, surtout pour les fichiers lourds.

          Y a t il autant de liaison en fibre optique plutôt qu’ADSL en Belgique qu’en France ?

        2. Avatar de Ruiz
          Ruiz

          @Tout me hérisse Rien ne prouve que le serveur du gouvernement néozélandais soit en Nouvelle Zélande !
          Il peut très bien être au Texas !
          Il existe des sites qui donnent la géolocalisation d’une IP :
          https://www.geolocation.com/fr?ip=45.223.24.132

          essayez plutôt webhostingnz.com qui donne un ping de 300 ms contre 4 ms pour un serveur proche.

          tout dépend aussi de votre FAI pour le temps d’accès minimal.

          Le temps de chargement (question de Paul) dépends aussi du débit et pas seulement du ping, surtout pour les fichiers lourds.

          Y a t il autant de liaison en fibre optique plutôt qu’ADSL en Belgique qu’en France ?

          pour tester en Belgique par exemple https://www.combell.com/fr/
          il ne devrait pas y avoir en pratique plus de 15-20 ms de différence par rapport à Paris.

  4. Avatar de rainbow
    rainbow

    Cela m’arrivait parfois quand j’habitais en Belgique qu’en faisant un traceroute, je passais par le Royaume-Uni pour consulter un site web en France. Cela dépend des accords de peering entre l’hébergeur et les fournisseurs d’accès à internet concernés et par quels intermédiaires ils passent selon les accords passés.

    Depuis le Québec je suis à 126ms de moyenne

    1. Avatar de Paul Jorion

      Merci pour l’explication !

    2. Avatar de Ruiz
      Ruiz

      @rainbow Peut être aussi que le « raccordement » vers la Belgique de l’hébergeur vers les FAI utilisés n’est pas optimale, il faudrait faire un traceroute depuis la Belgique et l’analyser.

  5. Avatar de torpedo
    torpedo

    Y a beau-coup trop de Suisses en Bel-gique,
    A-lors for-cé-ment, ça ra-len-ti un peu tout…

    1. Avatar de un lecteur
      un lecteur

      Moi qui croyais qu’il avait la frite ces Belges, allé une fois !

  6. Avatar de Lagarde Georges
    Lagarde Georges

    « La propagation de l’influx électrique se fait à une vitesse voisine de celle de la lumière, mais ce n’est pas du tout la vitesse des électrons qui le constituent. Ceux-ci voyagent beaucoup plus modestement à quelques centièmes de millimètre par seconde, en fonction de l’intensité du courant et de la section du conducteur. »

    J’en était pas trop sur mais je suis allé voir dans Wikipédia.

    ;o) Si les électrons se déplaçaient à la vitesse de la lumière ils auraient du mal à prendre les virages et il se passerait de drôles de choses à l’arrivée (et même bien avant.)

  7. Avatar de Otromeros
    Otromeros

    A propos d’électricité.. ou plutôt d’énergie , autant savoir :
    https://www.telos-eu.com/fr/ou-va-la-transition-energetique-allemande.html

     » L’ Energiewende dans le Zeitenwende : le tournant énergétique dans le changement d’époque. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta