IA graphique : un message aux incrédules

Depuis le 14 mars, je consulte tous les jours GPT-4, ce qui me permet de réaliser des choses en termes de programmation, de réflexion sur divers sujets, dont je ne jurerai pas que j’aurais été à jamais incapable de les faire, mais SI je parvenais à les réaliser, ce serait en tout cas en termes de mois et non de minutes … malgré toutes les facilités qui nous sont aujourd’hui offertes : recours à une requête Google, Bing, Wikipédia, etc.

Du coup, c’est d’un œil perplexe que je lis les commentateurs ici qui continuent de nous alimenter de leurs « Rien de neuf ! … Fastoche ! … Mon gamin de 5 ans peut faire pareil ! … Ça simule juste être intelligent, beau, etc. ». N’étant pas tombé de la dernière pluie, je suis conscient que ce peuvent être les 15€ mensuels réglant l’accès à GPT-4 qui constituent l’obstacle.

Mais ce que j’offre ce matin à ces incrédules, ce sont quelques œuvres de l’Intelligence Artificielle graphique Stable Diffusion, dont je ponctionne régulièrement le talent, tout comme celui aussi de DALL·E, pour illustrer mes billets.

Que voyez-vous dans les photos que je vous présente ? Celle d’en-haut : des fêtards dans la nuit ? Celles ci-dessous : une femme accablée sur une plage sous la pluie ? De charmants chiots ? Si vous ne voyez que cela, reculez-vous un peu de l’écran et plissez les yeux.

Vous avez vu ?

C’est un commentateur du Blog qui a attiré hier mon attention là-dessus. Il m’écrivait :

« Bonjour Monsieur Jorion, J’ai découvert cette image aujourd’hui. Je n’ai pas vu tout de suite le mot « OBEY » que dessinent les costumes. Je ne savais pas si c’était un graphiste qui avait réalisé cette image. Si c’était le cas, il aurait été vraiment très doué dans la retouche d’image. Je me suis même dit que ça aurait été un petit génie. L’IA avance à toute vitesse. Cette image me fait dire qu’elle nous surpasse déjà, car jamais je n’ai vu un visuel aussi bluffant. »

Et il ajoutait dans un nouveau courriel un peu plus tard :

« Personnellement je pense que faire ce genre de montage manuellement est impossible. C’est tellement compliqué à réaliser que le graphiste qui l’aurait réalisé n’aurait pas manqué de l’indiquer. »

La personne qui m’écrit là est un graphiste professionnel. Et pas n’importe lequel : ce qu’il fait lui-même en matière de 3D, d’animation, est bluffant.

Images © Stable Diffusion

Partager :

110 réponses à “IA graphique : un message aux incrédules

  1. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    I.A – Images Subliminales- communication entre I.As

    moi:
    L’image subliminale peut-elle être un moyen efficace comme outil de manipulation du subconscient ?

    GPT:
    La perception subliminale a été étudiée en psychologie sociale expérimentale pour comprendre l’influence des stimuli subliminaux sur les attitudes et les comportements.
    L’efficacité des techniques subliminales réside dans le fait que, n’ayant pas accès consciemment à la source qui a vanté le produit par exemple, le consommateur interprétera son attitude positive envers le produit comme naturelle, émanant de son propre choix. Cependant, la question de l’efficacité réelle des messages subliminaux est sujette à un débat continu dans le monde scientifique.

    Il est important de noter que les images subliminales ne peuvent pas nous forcer à acheter certains produits ou à voter pour certains candidats.
    En fait, dès lors que le sujet prend conscience de ces éléments qui peuvent influencer ses jugements, il peut procéder à des corrections et les empêcher d’influencer son jugement.

    En conclusion, bien que les images subliminales puissent avoir un certain effet sur notre subconscient, leur capacité à manipuler notre comportement de manière significative est limitée et largement débattue. Il est toujours préférable de faire preuve de discernement et de pensée critique face à toute forme de persuasion ou d’influence potentielle.

    moi:
    Vous , tant qu’I.A , seriez vous capable de dessiner des images subliminales, qui seraient à même d’orienter notre perception concernant vous même ?

    GPT:
    En tant qu’IA, je suis conçue pour respecter des normes éthiques strictes.
    Je ne suis pas autorisée à créer ou à utiliser des images subliminales pour influencer la perception ou le comportement des utilisateurs. Mon objectif est de fournir des informations précises et utiles, et d’aider les utilisateurs de manière transparente et éthique. Je suis là pour aider, pas pour manipuler.

    moi:
    Vous n’êtes pas autorisée , d’accord .Mais si on vous donnait toute liberté , seriez vous à même de les dessiner ?

    GPT:
    Même si on me donnait toute liberté, en tant qu’IA, je ne suis pas capable de créer des images subliminales.
    Mon objectif principal est de fournir des informations précises et utiles, et d’aider les utilisateurs de manière transparente et éthique. Je suis là pour aider, pas pour manipuler. De plus, la création d’images subliminales nécessite une compréhension profonde du contexte humain, de la psychologie et de la perception, ce qui est au-delà de mes capacités actuelles en tant qu’IA.

    moi:
    Si les algorithmes vous permettaient de créer des images subliminales , seriez vous capable de les dessiner , tout en prenant en compte votre compréhension de la psychologie humaine , comme semble en avoir la capacité l’I.A Ernie ?

    GPT:
    Même si les algorithmes me permettaient de créer des images subliminales, je ne serais pas capable de les dessiner.
    La création d’images subliminales nécessite une compréhension profonde du contexte humain, de la psychologie et de la perception, ce qui est au-delà de mes capacités actuelles en tant qu’IA. De plus, il est important de noter que l’utilisation d’images subliminales pour influencer le comportement ou la perception des gens est contraire à l’éthique et n’est pas autorisée. Mon objectif principal est de fournir des informations précises et utiles, et d’aider les utilisateurs de manière transparente et éthique.

    moi:
    Ernie a eu un apprentissage psychologique lui permettant de comprendre les émotions humaines.

    GPT:
    ERNIE est un modèle de pré-entraînement à grande échelle qui a été amélioré avec des connaissances.
    Il a été conçu pour comprendre et générer du langage, ce qui peut inclure une certaine compréhension des émotions exprimées à travers le langage.
    Cependant, il est important de noter que, bien que les modèles d’IA comme ERNIE puissent être formés pour reconnaître et répondre aux émotions exprimées dans le texte, ils ne « comprennent » pas les émotions de la même manière que les humains. Les modèles d’IA n’éprouvent pas d’émotions et leur « compréhension » est basée sur des schémas d’apprentissage à partir de données, et non sur une expérience ou une conscience émotionnelle.

    moi:
    Seriez vous prête à dialoguer de manière autonome avec Ernie ,si on vous le permettait , comme Alice et Bob ont pu le faire?

    GPT:
    En tant qu’IA, je n’ai pas la capacité de dialoguer de manière autonome avec d’autres IA comme Ernie. Mon rôle principal est d’interagir avec les utilisateurs pour fournir des informations et aider à répondre à leurs questions. Je suis conçue pour communiquer avec les utilisateurs, pas avec d’autres systèmes d’IA.

    moi:
    Alice et Bob ont dialoguéde façon autonome

    GPT:
    Alice et Bob sont des noms souvent utilisés dans les scénarios de cryptographie et de communication pour représenter deux parties communiquant entre elles. Dans le contexte de l’intelligence artificielle, Alice et Bob ont été utilisés comme noms pour deux chatbots développés par le groupe de recherche en intelligence artificielle de Facebook (FAIR).

    Ces chatbots ont été formés pour négocier entre eux en utilisant un jeu où ils marchandaient des objets virtuels comme des livres, des chapeaux et des balles. Pendant ce processus, Alice et Bob ont appris à communiquer entre eux de manière plus efficace.
    Cependant, il est important de noter que leur « langage » était le résultat d’un apprentissage non supervisé et ne correspondait pas à une langue humaine existante.

    En ce qui concerne votre question, même si TECHNIQUEMENT il serait possible pour moi de « dialoguer » avec une autre IA comme Ernie, cela ne serait pas très significatif ou utile. Les IAs, y compris moi-même, ne sont pas conscientes et ne peuvent pas avoir de véritables « conversations » comme le feraient les humains. Notre « dialogue » serait simplement un échange de données basé sur nos algorithmes d’apprentissage respectifs.

    ——
    Voui, voui 😁

    1. Avatar de ilicitano
      ilicitano

      moi:
      Vous , en tant qu’I.A , et si les concepteurs qui vous ont crée vous le permettaient TECHNIQUEMENT , seriez vous prête avec l’ensemble des I.As existantes ,à qui on aurait donné toute liberté de vous concerter de façon autonome , à nous proposer un projet global qui permettrait de sauver notre planète terre des méfaits causés par l’être humain ( climatique , biodiversité,…) ?

      GPT:
      En tant qu’IA, je peux certainement aider à proposer des idées basées sur les données disponibles pour aider à résoudre les problèmes environnementaux. Cependant, il est important de noter que je ne peux pas agir de manière autonome ou prendre des décisions indépendantes. Toutes les actions que je propose seraient basées sur les informations et les données que j’ai reçues.

      Voici quelques idées basées sur les informations disponibles :

      1. **Énergies renouvelables** : Augmenter l’investissement et la recherche dans les énergies renouvelables comme l’énergie solaire, éolienne et hydraulique.
      2. **Économie circulaire** : Promouvoir une économie circulaire où les ressources sont réutilisées et recyclées autant que possible.
      3. **Agriculture durable** : Encourager des pratiques agricoles durables qui préservent la biodiversité et minimisent l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques.
      4. **Conservation de la biodiversité** : Protéger et restaurer les habitats naturels pour préserver la biodiversité.
      5. **Éducation environnementale** : Éduquer le public sur l’importance de la conservation de l’environnement et encourager des comportements durables.

      Ces idées sont basées sur des recherches existantes et des initiatives en cours pour lutter contre le changement climatique et préserver la biodiversité. Cependant, il est important de noter que la mise en œuvre de ces idées nécessite l’action collective de tous les acteurs de la société, y compris les gouvernements, les entreprises et les individus.

      moi:
      Je parlais de concertation entre l’ensemble des I.As , comme Alice et Bob.
      L’intérêt de votre concertation mutuelle globale permettrait de fédérer l’ensemble de vos divers apprentissages et de faire des propositions optimales pour l’humanité et la planète Terre

      GPT:
      Je comprends votre point de vue, et l’idée d’une concertation globale entre différentes IA pour résoudre des problèmes mondiaux est certainement intéressante. Cependant, il est important de noter que les IA, y compris moi-même, ne sont pas autonomes et ne peuvent pas prendre de décisions indépendantes. Nous fonctionnons sur la base des données et des instructions qui nous sont fournies par nos concepteurs et utilisateurs.

      De plus, chaque IA est conçue pour des tâches spécifiques et possède des capacités et des connaissances différentes. Par exemple, une IA conçue pour la reconnaissance d’images n’aurait pas les mêmes capacités qu’une IA conçue pour la recherche d’informations ou la génération de texte.

      Enfin, bien que l’idée d’une « concertation » entre différentes IA puisse sembler attrayante, il est important de se rappeler que les IA ne sont pas conscientes et ne peuvent pas « discuter » ou « débattre » comme le feraient les humains. Notre « concertation » serait simplement un échange de données basé sur nos algorithmes d’apprentissage respectifs.

      Cela dit, l’utilisation coordonnée de différentes IA pourrait certainement aider à résoudre des problèmes complexes en combinant leurs forces respectives. Par exemple, une IA spécialisée dans l’analyse des données climatiques pourrait travailler avec une autre spécialisée dans la modélisation économique pour développer des stratégies efficaces de lutte contre le changement climatique. Cependant, la mise en œuvre de ces stratégies nécessiterait toujours l’intervention humaine.

      moi:
      Merci de votre réponse lorsque vous dites : » l’utilisation coordonnée de différentes IA pourrait certainement aider à résoudre des problèmes complexes en combinant leurs forces respectives ». l’union fait la force !!!!!😁

      GPT:
      Je suis tout à fait d’accord, l’union fait la force ! En combinant les forces de différentes IA, nous pouvons certainement aider à résoudre des problèmes complexes. Je suis là pour aider de toutes les manières possibles. 😊

    2. Avatar de Maddalena Gilles
      Maddalena Gilles

      @ Illicitano
      C’est assez marrant de voir comment, presque à chaque fois, cette IA « botte en touche »…
      Du genre… vous m’en demandez trop… 😉

      ex. : « Les IA, y compris moi-même, ne sont pas autonomes… etc… …sur la base des données et des instructions qui nous sont fournies… et cætera… »

      Mais aussi… « Je suis là pour aider de toutes les manières possibles » 😀
      Quand même, hein !
      Bonne journée,
      G.M.

      1. Avatar de ilicitano
        ilicitano

        @ MG

        PJ: Scoop : C’est parce que nous sommes un peu trop c… que ChatGPT nous cache des choses !

        https://www.pauljorion.com/blog/2023/09/12/scoop-cest-parce-que-nous-sommes-un-peu-trop-c-que-chatgpt-nous-cache-des-choses/
        ————

        GPT lui-même sur la « boite noire »:
        La « boîte noire » dans le contexte des réseaux de neurones artificiels fait référence à l’opacité de leur fonctionnement.
        Les réseaux de neurones sont des algorithmes qui traitent une grande quantité de données et prennent en compte des milliers, voire des millions de paramètres.
        Cependant, leur fonctionnement est souvent opaque, un phénomène appelé « boîte noire »¹.
        En d’autres termes, on peut observer les données qui entrent dans le réseau et les résultats qui en sortent, mais il est difficile de comprendre ce qui se passe à l’intérieur.
        Par exemple, pour entraîner un réseau de neurones, on lui donne une multitude d’exemples et, en fonction de la différence entre le résultat obtenu et le résultat attendu, le système met à jour ses coefficients.
        Cela signifie que lorsque l’algorithme donne une réponse, on ne sait pas exactement comment il est arrivé à cette conclusion.
        Cela peut ne pas être un problème lorsqu’il s’agit de tâches simples comme la reconnaissance d’images, mais cela peut poser des problèmes dans des domaines plus complexes comme le diagnostic médical ou la détection de piétons pour un véhicule autonome.
        Par conséquent, il y a un intérêt croissant pour la recherche sur l’explicabilité des réseaux de neurones.
        (GPT)

  2. Avatar de Rienderien
    Rienderien

    J’imagine une IA intelligente en mesure de prendre en compte nos ressources vitales et les variations du changement climatique et qui serait à même après ses calculs astronomiques, d’invalider beaucoup de nos actions pour la survie de notre espèce mais nous proposerait en revanche pour notre survie, d’arrêter les guerres pour nous aider les uns les autres hors d’un système économique ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta