Bernard Hill (1944-2024)

Tout le monde se souviendra de lui comme capitaine du Titanic, mais les Britanniques conserveront un souvenir ému de Bernard Hill comme « Yosser Hughes » dans la série Boys from the Blackstuff (1982) : l’ouvrier asphalteur à qui le chômage a fait perdre la boule et qui à tout moment, hors de propos, interrompt pour dire « Give us a job ! » : « Donnez-nous un boulot ! ».

Partager :

2 réponses à “Bernard Hill (1944-2024)

  1. Avatar de Paul Jorion

    Les belles séries, les beaux films.

    François Truffaut et Nathalie Baye dans La chambre verte. Le « respect pour les morts », à partir de 3 nouvelles d’Henry James.

  2. Avatar de Juillot Pierre
    Juillot Pierre

    A propos du Titanic… et d’autres allusions à la « société civile » censée péter un câble à force de désespérer trouver du « travail décent », du moins de la reconnaissance (« respect pour les morts ») pour celles et ceux l’ayant perdu, la vie et/ou la « raison » avec, j’écrivais cela hier, sans rien savoir du contexte des billets du jour de nôtre hôte.

    « Mythes et réalités !

    Les fondements du droit international s’effondrent sous les « bons auspices » des dirigeants du vieux monde occidental… Et ces derniers rêvent de « nous » émerveiller avec l’inauguration des 80 jours du parcours de la flamme olympique… au pays de la déclaration universelle des droits de l’Homme et du citoyen.

    Alors que périssent tous les espoirs d’un « monde d’après » pour la jeunesse du peuple Palestinien sans État, soins, nourritures, ni même eau potable… sans état d’âme… l’inconditionnalité du soutien des dits dirigeants occidentaux, à la gouvernance d’extrême droite israélienne… espère qu’une trêve olympique fera oublier les milliers de décès d’innocents enfants de Gaza, de Cisjordanie…. et d’Ukraine, etc…

    L’indécence de ces dirigeants occidentaux n’y est pas à son premier essai… lorsque le mondial de foot 2022 eu lieu sur les tombes sans sépultures, dédommagements, ni même reconnaissances, de dizaines de milliers d’ouvriers (et ouvrières : femmes de ménages, etc) Népalais, Afghans, Chinois, etc, décédés en plein désert, en pleine canicule, en plein renoncement à faire respecter le droit international du code du travail… par les « donneurs d’ordres » français.

    Le dérèglement climatique, de la perte de la biodiversité, des conflits géopolitiques (guerres de l’eau, de « civilisations », pour les ressources, terres rares, arables, et matières premières… Guerres pour la suprématie d’une « IAG ») des effondrements démocratiques, politiques, « sociétaux » (gouvernances à coup de décrets, 49 alinéas 3, etc : réformes structurelles régressives des droits et protections sociales – assurance vieillesse, chômage, etc) atteignent des records d’années en années… culminent sur les braises incandescentes d’hypocrisies, de cyniques redistributions de dividendes… de progression des extrêmes droites… Et la préoccupation principale des mêmes dirigeants occidentaux est d’occuper les doutes, incertitudes de « temps de cervelle disponible »… avec l’illusion que les « ressentis » de leurs « ras le bol fiscal », « poujadisme » attestent qu’ils ne sont pas pris que pour des grenouilles… ne devant pas se rendre compte qu’elles barbotent dans l’eau d’un chaudron lentement porté à ébullition.

    Le mythe médiatico-politicien de la narration du « retour des jours heureux » des jeux olympiques, dans le giron du pays qui jadis se vantait d’être celui de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen… occulte avec un obscurantisme certain, la réalité de ces SDF refoulés de la capitale et des grandes agglos, ces morts quotidiennes, causées lors d’accidents du travail, ces blessures et traumatismes infligés lors de contrôles aux faciès illégaux, illégitimes, lors de « manifestations interdites », « refus d’obtempérer », ces réfugiés(es) qui refusés(es) d’accueil, ont péri en mer Méditerranée, la croissance exponentielle des inégalités (territoriales, scolaires, de « destins ») et du retour de la pauvreté et extrême pauvreté dans le monde… la disparition du travail et d’emplois supplantés par la « machine » défiscalisée et désocialisée (caisses automatiques de supermarchés, robots industriels et agricoles, « IAs », etc), la disparition/privatisation de services publics digitalisés/numérisés par la « start-up nation »…

    L’illusion de l’obtention du « consentement du peuple » durant ces 80 jours… avec une nourriture aussi spirituelle, est autant irréelle – « du pain et des jeux » – qu’éphémère restera alors la sensation de satiété dans le ventre mou… et creux… des classes les plus précaires, pauvres… Et pourrait très bien « fertiliser » autant le terreau de l’abstentionnisme électoral, que de paver le chemin menant l’enfer du brasier des extrêmes/ultra droites.

    Jusque là, ces dirigeants du vieux monde occidental font croire qu’ils mènent le jeu, en faisant jouer plus fort l’orchestre spectaculairement mis en scène, sur le pont… Mais l’inertie de la vitesse optimisée de l’embarcation, comme de la destination choisie, ne les empêchera jamais d’éviter l’inévitable naufrage. L’orchestre aura beau jouer plus fort… rien n’empêchera les plus démunis(es) de constater que le mépris de classe des plus riches, de « responsables politiques », de propriétaires privés d’actions, de salaires variables, stock-options, retraites chapeaux/dorées, d’actions, d’assurances vies… des plus ASSISTES SANS CONTREPARTIES, cette arrogance seule leur vaut d’être les premiers et seuls à monter dans les canaux de sauvetage, insuffisants en nombre.

    S’en prenant même aux « intentions révolutionnaires » de progénitures (de Science po, etc) jusque là épargnées, préservées, sauvegardées par le mythe de l’endogamie, de la reproduction de classe… des rats quittent le navire, avant que son sillage disparaisse dans les profondeurs de l’oubli. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta