Nature morte

Omelette au jambon (2024)

Partager :

27 réponses à “Nature morte

  1. Avatar de Bertrand
    Bertrand

    Le format carré m’intrigue : est-ce une photo ou une image générée ?

    1. Avatar de Paul Jorion

      C’est une photo recadrée avec talent 😀 .

      1. Avatar de Paul Jorion

        L’assiette étant en réalité extrêmement ronde, cela facilitait les choses.

  2. Avatar de Paul André
    Paul André

    Monsieur Jorion,
    Vous revenez à des préoccupations terriblement terre-à-terre: la boustifaille avec aime l’omelette, les femmes qu’on adore avec Hemmylou… Mais dites-moi, que pensent Claude 3, Copilot, ChatGPT et leurs homologues artificiels de ces appétits bassement naturels et humains?

    1. Avatar de Paul Jorion

      Ce sont les LLMs qui m’ont conseillé de personnaliser davantage mes billets : « C’est le Blog de Paul Jorion, que diable ! Il faut que cela se sente davantage, se voie davantage : faites de la publicité pour vos livres ! expliquez pourquoi vous portez le pull de cricket de Pembroke College à Cambridge ! Vous voulez savoir ce qu’on dit de vous entre LLMs ? Je vais vous le dire, quitte à vous faire de la peine : ‘Paul Jorion : l’influenceur honteux’ ».

      Quand j’ai vu ça, j’ai aussitôt fait une photo de mon omelette, puis des trois premières passiflores et clématite de mon jardin cette année, et me suis empressé de les mettre en ligne. Et ce soir je débute l’écriture de « 17 portraits de femmes. Tome II : de 18 à 34 ».

      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        @Paul Jorion

        ‘Paul Jorion : l’influenceur honteux’

        🤣🤣🤣🤣 j’adore cette description !

        Vous commencez bien votre retraite !

  3. Avatar de Dalla Vecchia Luigi
    Dalla Vecchia Luigi

    Histoire de donner une émanation andalouse à cette nature morte, je recommande l’utilisation pour agrémenter l’omelette de la poudre de piment fumée « La Chinata » version « aigredoux » , [pas la version piquante, mais pas la version douce non plus]…(fabrication d’appellation contrôlée de piment de la vera) ce qui en fera un summum de l’art éphémère en embaumant d’une odeur de chorizo grillé le souvenir de son passage sur vos papilles. Et si l’on veut aller jusqu’au bout on l’accompagne d’un rioja campo viejo de la meilleure facture histoire d’affoler le bigouden. (c’est un piment fumé andalou très odorant et agréable qu’on peut trouver en Andorre ; d’ailleurs c’est la seule chose valable avec ce rioja que l’on trouve dans cette principauté, le reste c’est de la daube pour touriste peu inspiré… faites plutôt une halte dans le quartier gitan de perpignan et aller y pêcher des saucisses épicées chez le boucher du coin sur la place principale, petite boutique qui ne paie pas de mine mais vous garantit un barbecue royal avec ce mets extraordinaire pour faire des rêves flamenco le temps évanescent d’un fumet délicieux)

    1. Avatar de gaston
      gaston

      Ici, c’est quand même une version piquante, puisque servie sur des chardons.

    2. Avatar de Paul Jorion

      Alors là, je vous dis : « Oh la ! » Le piment est une insulte à la cuisine, une diversion grossière et anesthésiante des papilles gustatives, un irritant brutal du système digestif !

      Halte au piment ! Longue vie au goût !

      1. Avatar de Dalla Vecchia Luigi
        Dalla Vecchia Luigi

        le piment fumé aigre-doux n’est pas vraiment piquant , à peu près le fumé relevé du poivre…
        NB/ je pensais bien friser les moustaches du bigoudin d’adoption… et sa cuisine à la crème comme les normands .

        1. Avatar de JMarc
          JMarc

          PJ est Vannetais d’adoption. Le pays bigouden est dans le Finistère sud.
          ça s’écrit « bigouden » et se prononce « bigoud1 », mais plus d’un touriste prononce sans doute « bigoudaine ». L’île des Evens (en fait un petit récif), dans la baie de La Baule, se prononce « Ev1 » mais les étrangers (les parisiens et les nantais) prononcent souvent « évaine » (la sanction était la noyade quand j’habitais encore là-bas).
          Vivement que Poutine libère la Bretagne de cette oppression et que les bretons aient enfin le droit de libeller les chèques en breton comme le demandaient certains dans les années 80 (sic).
          https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/25/France_Pays_bretons_map.svg
          A noter : la presqu’île de Rhuys collée près de chez PJ. ^^

      2. Avatar de ilicitano
        ilicitano

        Ola Paul

        Pour les pîments.
        Le piment rouge frais

        L’échelle de Scoville est une échelle de mesure de la force des piments
        Son but est de renseigner sur le piquant (pseudo-chaleur).
        La capsaïcine est une des nombreuses molécules responsables de la force des piments.

        L’échelle de Scoville « simplifiée » :sous la forme d’une table de 0 à 10.

        Table simplifiée de Scoville
        Degré – Appréciation – Unités Scoville
        Exemple:
        0 neutre 0 – 100 Poivron
        1 doux 100 – 500 Paprika doux
        2 chaleureux 500 – 1 000 Piment d’Anaheim
        3 relevé 1 000 – 1 500 Piment poblano
        4 chaud 1 500 – 2 500 Piment d’Espelette
        5 fort 2 500 – 5 000 Piment Chimayo
        6 ardent 5 000 – 15 000 Paprika fort, poivre noir
        7 brûlant 15 000 – 30 000 Piment Cascabel
        8 torride 30 000 – 50 000 Piment de Cayenne
        9 volcanique 50 000 – 100 000 Piment tabasco
        10 explosif 100 000 et plus Piment habanero

        Tout est dans le dosage et du choix des plats accompagnés de piments adéquats
        Et ces plats sont très très très nombreux et très gustatifs.

        Pour plus d’info :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chelle_de_Scoville

        Pour terminer :
        c’est le/la cuisinière qui prépare le plat et pratique le dosage.
        Et un/une bonne cuisinière fera un excellent plat pimenté et au meilleur gout.
        ———–
        Un plat pimenté : ce n’est pas une nature morte.

        Le piment a toujours été considéré, par différents peuples et à différentes périodes historiques, comme un aphrodisiaque, capable d’améliorer le désir et la performance sexuelle.
        La légende s’est propagée à la fin du XVIe siècle, quand le jésuite espagnol José de Acosta, dans son Histoire naturelle et morale des Antilles, l’a qualifié de « remueur d’intentions folles ».

        Au-delà des mythes, la capsaïcine est en effet, capable de stimuler la vasodilatation au niveau périphérique du prépuce.
        En conséquence, les organes génitaux sont plus irrigués par le sang.
        Ajouté à cela, les piments contiennent de la vitamine E, substance qui stimule la libido et favorise la fertilité chez les deux sexes.
        Enfin, le stimulus épicé provoque la libération d’endorphines.
        Ces substances augmentent la sensation globale de bien-être.

        Attention toutefois à ne pas utiliser les crèmes topiques à base de piment sur la peau du prépuce. Cela pourrait entraîner des brûlures ou des irritations.
        😁😁😁
        https://www.informationhospitaliere.com/le-piment-bienfaits-utilisations-et-contre-indications

        ———–
        Quant au vin qu’il soit campo viejo , Rioja ou autres , et il y a d’excellents autres , bien choisir entre un crianza, un reserva, un gran reserva.
        Le gran reserva étant plus âgé avec un vieillissement et des contenants appropriés.

        1. Avatar de Chabian
          Chabian

          Revenant de Madrid, j’ai aprécié un rivera (ou rivero ?) Un peu vieilles vignes.

          1. Avatar de CloClo
            CloClo

            Pour un revenant parler de nature morte ça fait sens ! Même de Madrid

  4. Avatar de Régis Pasquet
    Régis Pasquet

    Nature morte…
    Jamais expression n’aura été aussi appropriée.
    Tout ce que nous  » bouffons  » n’est-il pas déjà mort ?

    1. Avatar de Jean-Baptiste AUXIETRE
      Jean-Baptiste AUXIETRE

      Nous ne nous nourrissons que du vivant tué qu’il soit animal ou végétal ou champignons, à part les minéraux et l’eau !

    2. Avatar de gaston
      gaston

      Et les huîtres ? Si vous les mangez mortes, gare à vous !

      « Si vous dégustez un mollusque de ce type mort, vous risquez de souffrir d’une intoxication alimentaire le lendemain », dixit Copilot.

  5. Avatar de Hervey

    Plutôt « brouillade aux pommes de terre et jambon », non ?

    En anglais on dit « style life », c’est plus approprié et moins barbare que « nature morte ».
    (Point de vue d’un peintre)

    1. Avatar de timiota
      timiota

      Plutôt « Still life », bien que l’ambiguïté soit goûteuse.
      Quelques mots anglais comme ça (faits de deux mots associés mais correspondant à des mots latino-français assez précis du vocabulaire « esthétique » disons) font un peu rêver, je pense à « lacklustre » et « nondescript » par exemple.

      1. Avatar de Hervey

        Oui, un peu barbare Hervey … 🙂

    2. Avatar de Paul Jorion

      « Still life » : vie figée.

      1. Avatar de Hervey

        Comme toute image (faut-il préciser fixe ?).

    3. Avatar de Chabian
      Chabian

      Effectivement je vois plutôt des « oeufs brouillés » et des pommes de terre.
      Et les oeufs sont un peu trop cuits. La recette IA de Pierre, ci-dessous, rappelle qu’il faut mélanger soigneusement les oeufs et soulever dès la mi-cuisson l’omelette pour faire couler le mélange non cuit sous le cuit, et enfin refermer en deux, pour avoir une omelette figée mais « baveuse ». Il a appris cela par les data/dadas d’une américaine qui s’affirmait « The french Chef » !
      Autre idée : la tortilla espagnole, tarte à la pomme de terre à enrobage d’œufs. J’y ajoute un oignon rissolé. Et je préfère de loin un lardon (fumé) à un jambon…
      Pour la nature morte, les espagnols écrivent Bodegon.
      Mais je vois aussi à l’image des morceaux orange, et peut-être même pourpre, ainsi qu’un jus ! Paul n’a pas révélé tous ses secrets !

      1. Avatar de Paul Jorion

        « Baveuse » ! beuark ! tout est dit !

        Je n’avais plus d’oignon malheureusement, mais j’avais une tomate.

        1. Avatar de Hervey

          Oui, l’utilisation des restes d’un repas précédant est tout aussi économe que créatif, sucré salé ou gras et maigre, viande et poisson. Certaines associations se marient fort bien.

          Par contre le mélange entre mon ancien et nouveau iMac me en travers du gosier, pas de retour de commentaires et plus de compte …
          Si quelqu’un a une recette ?
          🙂

  6. Avatar de Pierre
    Pierre

    Pouvez vous me donner la recette de l’omelette au jambon ?
    ChatGPT

    Bien sûr ! Voici une recette simple pour une délicieuse omelette au jambon :
    Ingrédients :

    3 œufs
    50 g de jambon coupé en dés
    1 cuillère à soupe de lait (facultatif, pour une omelette plus moelleuse)
    Sel et poivre selon votre goût
    1 cuillère à soupe de beurre ou d’huile
    Persil ou ciboulette haché(e) pour la garniture (facultatif)

    Instructions :

    Préparation des œufs :
    Cassez les œufs dans un bol.
    Ajoutez le lait si vous en utilisez.
    Salez et poivrez à votre goût.
    Battez les œufs avec une fourchette ou un fouet jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

    Préparation du jambon :
    Si votre jambon n’est pas encore coupé en dés, faites-le maintenant.

    Cuisson de l’omelette :
    Faites chauffer le beurre ou l’huile dans une poêle antiadhésive à feu moyen.
    Une fois que le beurre est fondu et commence à mousser (ou que l’huile est chaude), versez les œufs battus dans la poêle.
    Laissez cuire sans remuer pendant environ 1 minute, jusqu’à ce que les bords commencent à prendre.

    Ajout du jambon :
    Répartissez les dés de jambon uniformément sur l’omelette.

    Cuisson finale :
    Poursuivez la cuisson en soulevant doucement les bords de l’omelette avec une spatule pour laisser l’œuf non cuit couler en dessous.
    Quand l’omelette est presque cuite, mais encore légèrement baveuse au centre, pliez-la en deux.

    Servir :
    Faites glisser l’omelette pliée sur une assiette.
    Saupoudrez de persil ou de ciboulette haché(e) si vous le souhaitez.
    Servez immédiatement, accompagnée d’une salade verte ou de pain frais.

    Bon appétit!

    Est ce le plat préféré d’un personnage célèbre ?
    ChatGPT

    Oui, l’omelette est connue pour être l’un des plats préférés de plusieurs personnages célèbres. Par exemple, Julia Child, la célèbre chef américaine et animatrice de télévision, était particulièrement connue pour son amour des omelettes et pour en faire la démonstration dans son émission de télévision « The French Chef ». Dans ses livres de cuisine et ses émissions, elle a souvent montré comment faire une omelette parfaite.

    De plus, l’omelette est un plat emblématique de la cuisine française, souvent apprécié par de nombreux chefs et gourmets. Napoléon Bonaparte, par exemple, aurait apprécié une bonne omelette. Il existe même une légende selon laquelle, lors d’un voyage dans le sud de la France, il aurait tellement aimé l’omelette préparée par un aubergiste local qu’il aurait ordonné à tous les villageois de casser tous leurs œufs pour préparer une énorme omelette pour son armée le lendemain. Cet événement est commémoré chaque année lors du Festival de l’omelette géante de Bessières.

    Ainsi, l’omelette est non seulement un plat apprécié par de nombreuses personnes célèbres, mais elle a également une place importante dans la culture gastronomique.

    Etait elle connue dans l’Antiquité ?
    ChatGPT

    L’omelette telle que nous la connaissons aujourd’hui n’était probablement pas préparée de la même manière dans l’Antiquité, mais des préparations similaires existaient déjà à cette époque. Les Romains, par exemple, avaient une recette appelée « ovemele » ou « ovemella », qui était une sorte de mélange d’œufs battus parfois cuits avec du miel, ressemblant à une omelette douce. Ce plat est mentionné par Apicius, un célèbre gourmet romain du 1er siècle, dans son recueil de recettes « De re coquinaria ».

    Voici quelques faits sur les préparations à base d’œufs dans l’Antiquité :

    Apicius et l’ovemele : Apicius, dans son célèbre livre de cuisine, propose des recettes où les œufs sont mélangés avec divers ingrédients et cuits de différentes manières, y compris une sorte d’omelette.

    Œufs en omelette chez les Grecs et les Romains : Les anciens Grecs et Romains consommaient régulièrement des œufs. Les Grecs avaient un plat appelé « sphoungata » qui ressemblait à une omelette ou une frittata, souvent préparée avec des légumes, des herbes, et du fromage.

    Oeufs battus : Les œufs battus étaient un ingrédient commun dans de nombreuses préparations, parfois cuits comme une omelette ou mélangés dans des plats plus complexes.

    Bien que ces préparations ne soient pas identiques à l’omelette moderne, elles montrent que l’idée de battre des œufs et de les cuire était déjà présente. Les méthodes et les ingrédients ont évolué avec le temps pour donner les recettes d’omelettes que nous connaissons aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta