Et pendant ce temps-là chez Pribor.io … ça continue de bien avancer !

Partager :

26 réponses à “Et pendant ce temps-là chez Pribor.io … ça continue de bien avancer !

  1. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    Bonjour Cinderella, comment vas-tu ?
    Moi, c’est un lecteur, bienvenu parmi nous.

  2. Avatar de ez
    ez

    L’insoutenable coût écologique du boom de l’IA: https://reporterre.net/L-insoutenable-cout-ecologique-du-boom-de-l-IA

    En effet ça avance bien… vers l’overshoot planétaire

    1. Avatar de Paul Jorion

      Ouais bon, qu’on s’occupe d’abord du coût écologique des « crypto-monnaies », des casinos et pornographie en ligne, etc.

      1. Avatar de ilicitano
        ilicitano

        Jeux d’argent – Pornographie en ligne – IA – Censure – Chine

        https://www.journaldugeek.com/2022/06/21/la-chine-pourrait-combattre-le-porno-en-lisant-dans-les-pensees

        Des chercheurs chinois ont développé une technologie basée sur l’intelligence artificielle (IA) et la neuro-ingénierie pour aider à la censure de la pornographie.
        Le système utilise un casque équipé d’électrodes pour capter les ondes cérébrales d’un censeur, permettant à l’IA de déterminer si l’utilisateur regarde des images sexuellement explicites.
        Cependant, le système a des limites, notamment la difficulté à trouver des images pornographiques non censurées pour l’entraînement de l’IA et le fait que le système n’a été testé que sur des sujets masculins.

        En Chine, les jeux d’argent ont toujours été strictement interdits, y compris les casinos et les paris.
        Le gouvernement chinois a adopté une politique de répression vigoureuse contre ces activités.
        Cependant, les joueurs et les visiteurs se rendent souvent à Macao, où ils peuvent profiter des machines à sous, des tables de jeux et des salles de poker.
        En République de Chine, il n’y a pas de casino .

        https://www.casinosavenue.com/fr/casinos/globalSearch/?country=chine&idCountry=2&page=1

      2. Avatar de ez
        ez

        ou comment regarder la poutre dans l’oeil du voisin

        vous refusez de voir l’éléphant dans la pièce, votre aveuglement n’est-il pas de nature similaire et de même ampleur que celui des prêtres de la religion féroce que vous dénonciez jadis?

        combien d’écosystèmes faudra t-il sacrifier sur l’autel de la dystopie cybernétique à laquelle vous aspirez?

        vous êtes manifestement trop la tête dans le guidon, accordez-vous donc un peu de repos, prenez du recul et profitez-en pour lire cet article et les références sérieuses qui y sont mentionnées et pourquoi pas pour lire ou relire Ellul, Illitch, Gorz, Bauman, Fressoz, Jarrige, Court, Michaux, Vidal, Tordjman… car il faudra plus qu’une pirouette pour vous sortir de cette aporie

        pendant ce temps-là

        https://www.liberation.fr/environnement/climat/en-californie-les-incendies-se-repandent-en-pleine-vague-de-chaleur-20240706_JOCMZDY4NJEQHIZUHT5OXV3CQM

        https://www.lemonde.fr/planete/article/2024/07/05/c-est-comme-de-vivre-dans-un-four-le-pakistan-et-l-inde-ecrases-par-des-vagues-de-chaleur-mortelles_6247146_3244.html

        https://www.rtbf.be/article/en-chine-la-canicule-va-persister-cet-ete-11399530

        https://www.france24.com/fr/info-en-continu/20240701-incendies-au-brésil-l-amazonie-a-connu-son-pire-premier-semestre-en-20-ans

        1. Avatar de Paul Jorion

          C’est vous qui avez écrit Le dernier qui s’en va éteint la lumière, publié en 2016, ou c’est moi ? Vous me rappelez la bonne dame qui glapissait l’autre jour : « M. Jorion, comment pouvez-vous ignorer Julian Assange ? », alors que je lui avais consacré la moitié d’un livre en … 2011. Excusez-moi, je n’ai pas beaucoup de respect pour les donneurs de leçons de la dernière heure et les inspecteurs des travaux finis.

      3. Avatar de ilicitano
        ilicitano

        Bitcoin : les cryptomonnaies sont interdites en Chine,
        https://www.phonandroid.com/bitcoin-chine-rappelle-paiements-cryptomonnaies-interdits.html

        Bitcoin: la Chine déclare illégales toutes les transactions en crypto …
        https://www.bbc.com/afrique/monde-58683250

        En Chine les transactions en cryptomonnaies sont finies
        https://siecledigital.fr/2021/06/22/chine-cryptomonnaies/

        La Chine est un pays très hostile aux cryptomonnaies, comme le Bitcoin, l’Ether ,…..
        La Banque populaire de Chine, la banque centrale du pays, a interdit toutes les transactions en cryptomonnaies et a demandé aux banques de ne pas les traiter.
        La seule cryptomonnaie autorisée en Chine est le Yuan numérique, émis par la banque centrale et basé sur la technologie blockchain.

        1. Avatar de Pascal
          Pascal

          Avant, c’était les USA qui étaient en avance maintenant c’est la Chine !
          https://fr.euronews.com/sante/2024/05/15/les-mesures-chinoises-visant-a-reduire-le-temps-decran-pour-les-enfants-donnent-des-result

          Au moins dans certains domaines.

          1. Avatar de ilicitano
            ilicitano

            Pour info :

            Données économiques chiffrées hors données sociales et sociétales

            Banque mondiale PIB PPA par pays 2023

            https://donnees.banquemondiale.org/indicator/NY.GDP.MKTP.PP.CD?most_recent_value_desc=true

            Nom du pays ======> Année la Plus Récente====>Valeur la Plus Récente (Millions $)
            Chine ========>2023 ================> 34 643 706,85
            États-Unis ========>2023 ================> 27 360 935,00
            Inde ===========> 2023 ================> 14 537 383,62
            Fédération de Russie=> 2023 ================> 6 452 309,48
            Japon ==========> 2023 ================> 6 251 558,78
            Allemagne =======> 2023 ================> 5 857 856,20
            Brésil===========> 2023================> 4 454 930,35
            Indonésie========> 2023================> 4 333 084,50
            France==========> 2023================> 4 169 071,15
            Royaume-Uni =====>2023 ================> 4 026 241,43

      4. Avatar de Emmanuel
        Emmanuel

        C’est ce qui s’appelle du whataboutism. Pourquoi ne pas vouloir prendre en compte cette dimension de l’IA monsieur Jorion ?

        « L’énorme quantité d’énergie exigée par le développement de l’IA remet en question le démantèlement des centrales électriques à charbon. Et pose un dilemme à l’administration Biden, qui vient d’imposer des limites très strictes aux émissions de CO₂ de ces centrales, souligne le “Financial Times”. »

        https://www.courrierinternational.com/article/energie-aux-etats-unis-les-centrales-a-charbon-au-secours-de-l-intelligence-artificielle

        1. Avatar de Paul Jorion

          Vous ne voyez pas que l’IA est notre dernière chance ? Vous croyez que tout va bien ?

          1. Avatar de adarr
            adarr

            Vous croyez vraiment qu’il faut des IA pour commencer à se poser la question de l’optimisation de l’allocation des ressources en fonction des besoins réels des populations et des capacités de production ?
            Notre société est malade (socialement, économiquement et écologiquement) de son incompétence en logistique industrielle. L’optimisation des ressources, énergie comprise, doit se baser sur une optimisation des flux logistiques (au sens de logistique industrielle, pas uniquement de transport des marchandises).
            ça urge.
            Et pour ça pas besoin d’IA. Au contraire même, l’IA va nous enfoncer dans le problème central actuel qui est l’absence de totale de collaboration logistique entre les acteurs. Et c’est normal car cette collaboration logistique, qui fait ses preuves dans absolument tous les modèles d’optimisation logistique, requiert de passer de l’ère de la concurrence à celle de la coopération.
            Or comment coopérer dans une économie capitaliste débridée ?

            Les IA ne feront pas de magie. Elles ne résoudront pas ce problème purement humain.

            C’est quand même incroyable que ce sujet central (même coca-cola en a fait sa priorité en investissant dans le développement des concepts autour de l’internet physique) ne soit jamais mis en avant nul part. Pas si incroyable vous me direz vu que pas grand monde parmi les puissants (gouvernants et détenteurs des capitaux) ne souhaite progresser vers une économie coopérative.

            Ce qui est triste dans tout ça, c’est que les moyens nécessaires pour optimiser de façon efficace l’usage des ressources naturelles (et réduire drastiquement notre impact sur l’environnement) sont absolument dérisoires. Mais bon, continuons de nous entêter dans le développement des IA (qui bouffent tous les budgets tech, la bonne idée…).

            1. Avatar de Garorock
              Garorock

               » Or comment coopérer dans une économie capitaliste débridée ? »
              C’est une bonne question à laquelle vous auriez pu répondre plutôt que d’user de l’électricité pour ne rien nous dire de plus que ce que nous savions déja.

               » Les IA ne feront pas de magie »
              Cela tombe bien, ce n’est pas ce que nous leur demandons. Nous laissons ce genre d’expédient aux marchands de boules à neige qui nous démontrent si bien depuis 2000 ans leur conception de l’entraide en allant ballader leur saint-esprit dans la culotte des enfants de choeur!

              1. Avatar de adarr
                adarr

                1- J’y réponds : par une transition vers une économie de la coopération. Les outils existent et sont faciles à mettre en place avec un minimum de volonté politique : socialisation des capitaux et redirection des aides publiques aux entreprises socialisées ou en voie de socialisation.

                Pour couper l’herbe sous le pied des effrayés du mot « socialisation », il s’agit simplement de développer des entreprises où les salariés sont sociétaires à part égale (1 propriétaire = 1 voie, plutôt que 1 action = 1 voie).

                Les SCOP, SCIC et SAPO (plus rares) existent et sont en bonne santé.
                Pour ce qui est de la collaboration logistique, celle-ci n’est accessible que par un partage structuré des informations logistiques. En fait, le problème central est celui du partage des données, pas de leur traitement. Le fait est que l’humain sait déjà concevoir des algorithmes performants de traitement sans l’aide des IA. Par contre, l’accès à la donnée brute reste notre problème critique.

                Dans un contexte industriel, la donnée dont nous avons besoin est celle permettant de calculer les capacités d’approvisionnement d’un côté, les besoins des populations de l’autre.

                Ces données sont au cœur du secret des affaires (en gros : état des stocks, goulots d’étranglement et activités planifiées). Rares sont les entreprises qui les divulguent. Pour une raison simple : elles peuvent générer un biais de négociation commerciale. On retombe sur la bête loi de l’offre et de la demande : « si je suis en surcapacité, mon client fera baisser les prix, en sous-capacité il ira voir ailleurs. Je préfère donc ne rien dire ».

                Il faut donc casser ces logiques de concurrence entre partenaire commerciaux par tous les moyens.
                Une première piste serait de ne plus piloter l’industrie par la logique de maximisation des taux de profits mais par une logique de simple couverture des coûts induits par l’activité de production.
                Ensuite ces industries devraient œuvrer en collectif de production en organisant des coalitions permettant d’assurer la meilleure distribution des ressources d’un côté, des marchés de l’autre.

                Je le redis, les modèles d’optimisation basés sur la logistique existent, ont été éprouvés sur le terrain (dans le cadre de coalitions ponctuelles) et peuvent être déployés à grande échelle demain, à la seule condition que l’information circule entre les acteurs industriels.

                2- Concernant les « IA », mon problème n’est pas leur existence mais le rapport bénéfice/coût très défavorable. Nous utilisons des moyens débridés pour accoucher d’une souris. Souris déjà existante, c’est ça le pire !
                Et il faudra également un jour remettre à plat ce que nous entendons par IA car elles n’ont rien d’intelligentes à l’heure actuelle (des modèles statistiques de traitement de masse de données peu discriminées n’ont rien d’intelligent). Et pour être tout à fait transparent, il m’arrive de m’en servir pour accélérer certains développements quand il s’agit d’intégrer une nouvelle techno mal documentée : à chaque fois, mon problème c’est la qualité de la documentation, rédigée à la va vite sans moyen… (moyens partis dans le développement des IA ?)

                Pour conclure : j’ai répondu poliment, sans agressivité, ce qui n’est pas le cas de votre propre réponse. C’est bien dommage de refuser le débat argumenté.

                1. Avatar de CORLAY
                  CORLAY

                  Bonjour Adarr, Pour 1er paragraphe, vs avez raison s/coopérations (français mais pas que). J’oserai écrire étendue des Scops….oui pour toutes les régions (coopération plusieurs personnes). Pour la capacité d’approvisionnement et de l’autre les besoins/la nécessité (il faut trouver une BALANCE en équilibre). Dans l’offre et la demande du raisonnable (sachant qu’il y a beaucoup de paramètres (climatiques, énergétiques)…Il y aurait peut-être à inclure un bonus/malus quand la production n’est pas au rendez-vous)???? l’INSEE (statistiques)…fait des calculs, pourquoi ne pas le faire sur chaque catégorie de produit/matière, etc…avec les gains et autres en négatif, pour avoir un bilan (production/carbonne, etc…amoindri) – questions ou par un autre organisme autre??? Bonne journée, isabelle

                2. Avatar de ilicitano
                  ilicitano

                  @adarr

                  Le boulot est déjà fait depuis des décennies avec les ERP (Enterprise Resource Planning)
                  ( expérience personnelle de mise en œuvre il y a 3 décennies ):

                  dans le domaine logistique

                  * optimisation du contrôle des stocks
                  * efficacité de la distribution et de la livraison
                  * centralisation des données
                  * automatisation des processus
                  * suivi des stocks en temps réels
                  * gestion des commandes intégrées

                  sans parler de ses autres domaines comme :
                  * la gestion de production et le calcul des besoins nets
                  * la gestion de l’arborescence d’une nomenclature complexe d’une tête de graphe composée de milliers d’articles dont le moindre manquants bloque le processus de production

                  etc, etc , etc,….

                  Il ne faut pas sous-estimer la puissance le l’IA.
                  On n’en est qu’au début

            2. Avatar de ilicitano
              ilicitano

              @adarr

              Aujourd’hui le système capitaliste fonctionne par fusion acquisition:

              * horizontale pour maximiser les effets d’échelle et les transferts de technologie pour optimiser les coûts de production et de distribution

              * verticale et la maitrise de l’ensemble d’un processus , de la matière première aux produits en intégrant la chaîne de valeurs de toutes les étapes intermédiaires.

              Voir le concept économique chinois d’intégration verticale de la voiture électrique qui va de la mine de lithium et son extraction , en passant par les étapes type production de batteries , jusqu’à la sortie d’un véhicule comme produit fini et réalisé sur des lignes robotisées sans intervention humaine.

              L’objectif final étant de minimiser les coûts avant distribution et de maximiser les profits face à la concurrence.
              A priori , pour le moment ,ce type d’intégration verticale posent d’énormes problèmes concurrentiels aux producteurs européens entre autres.

              Tout en sachant que au final , c’est le client qui fera son choix

              1. Avatar de Ruiz
                Ruiz

                @ilicitano Il y a aussi un certain mouvement de rétrécissement par externalisation, nettoyage, cantine, accueil, sécurité, transports, logistique conseils, recrutements, comptabilité, informatique sous-traitance de travaux ou de fabrication, mise en franchise de l’activité (extension horizontale duplicable) avec conservation de la marque, des brevets et la publicité et de la qualification (contractualisation) de certaines filières d’approvisionnement propres (extension verticale) Mac do Uber et financement bancaire réparti de l’outil de travail de base …

                Pour quelles raisons devrait-on construire des voitures en France (même plus besoin d’usines tournevis) alors que le gouvernement Chinois a investi ce que nous n’avons pas fait pour pouvoir subventionner par un prix bas des véhicules électiques aptes à réduire notre impact CO2 ?

                1. Avatar de ilicitano
                  ilicitano

                  @Ruiz

                  Dans de nombreuses entreprises il y a eu un recentrage sur le cœur du métier avec externalisation des fonctions annexes.
                  Ces fonctions annexes ont entrainé la montée de groupe ( type ONET)

                  Concernant l’intégration verticale de la chaine de valeur , dans un même groupe , elle permet de minimiser la marge des étapes intermédiaires et donc de minimiser le coût final avant mise sur le marché.
                  BYD arrive sur le marché européen et va assembler en Turquie pour contourner les taxes d’importations , compte tenu des accords commerciaux de libre-échange Turquie /UE .

                  L’UE a un problème de coûts qui se sont accentués avec l’augmentation des coûts énergétiques , contrairement à la Chine ou à l’Inde

          2. Avatar de adarr
            adarr

            pourriez-vous restaurer mon commentaire ? J’ai pris du temps à l’écrire et il me semble avoir été respectueux. Merci

            1. Avatar de Paul Jorion

              Votre commentaire n’a pas disparu, vous regardez sans doute au mauvais endroit.

              1. Avatar de adarr
                adarr

                ok, merci, je pense qu’il n’était pas encore modéré.

        2. Avatar de Ruiz
          Ruiz

          @Emmanuel Les IA respireraient en rejettant du CO2 ? comme nous ! au lieu de fonctionner à l’atome comme nos patinettes écologiques électro-nucléaires.

    2. Avatar de Pad
      Pad

      In 2023, global electricity demand grew by 2.2%, constrained by declines in advanced economies. However, demand is projected to rise by 3.4% annually through 2026, driven by economic recovery, residential and transport electrification, and data center expansion. Emerging economies, especially China and India, will lead this growth. Clean electricity, particularly from renewables and nuclear, is expected to meet all new demand, reducing reliance on fossil fuels. Despite temporary regional challenges, such as high energy costs in the EU, overall CO2 emissions from electricity generation are set to decline.

      For more details, visit the IEA Executive Summary.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon Joe Biden John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta