Fraude à la Société Générale

Je lis le communiqué de presse de la Société Générale expliquant pourquoi ses profits pour 2007 ne se monteront qu’à 700 millions d’euros, au lieu des 5 milliards d’euros attendus et je me dis « Combien de gens comprendront ce que ces phrases sibyllines veulent dire ? ».

J’aimerais bien l’expliquer ici mas ce serait trop technique, je veux dire long et ennuyeux, et ce serait du… travail plutôt qu’un blog où l’on s’amuse à raconter les choses comme elles vous viennent. Je reviendrai simplement tout à l’heure sur la question plus générale « Comment une « fraude » de plusieurs milliards d’euros peut-elle ainsi passer à travers les mailles du contrôle de gestion d’une grosse banque ? », c’est une question que je connais bien et de l’intérieur pour avoir été l’un de ces « superviseurs du risque ».

Partager :

Une réflexion sur « Fraude à la Société Générale »

  1. D’après ce que j’ai compris ce serait la SG et non Jérome Kerviel qui aurait dénoué les positions à partir de Lundi, suite à la découverte de plus de 40 milliards d’Euros de positions dangereuses. (Je l’ai entendu de la voix même de Daniel Bouton sur Canal SG, car je travaille à la SG, mais pas dans la finance, dans l’informatique).
    Donc dans ce cas pourquoi dire qu’il est à l’origine d’une perte de 5 milliards d’Euros ?

    J’ai lu que c’était parce que la SG avait découvert une « fraude » et qu’à partir de ce moment il n’avait pas le droit de détenir ces positions plus longtemps.
    Pourquoi la SG a tout vendu dans un marché baissier Lundi ? Certains du Lundi disent que le Krach serait du à la SG.
    Tout le monde parle d’un trader mais j’ai lu qu’il n’était pas trader, les traders sont très surveillés, mais il travaillait plutôt dans le back-office.
    De part de vos connaissance si vous avez des explications, même en extrapolant à partir de ce que vous avez vécu ailleurs elles sont les bienvenues, pour comprendre ce que a pu se passer.
    La plupart des gens ne semblent pas croire la thèse défendue par la SG.

Les commentaires sont fermés.