A propos de « Il faut régler le problème de la volatilité du pétrole », par Gordon Brown et Nicolas Sarkozy

Ce texte est un « article presslib’ » (*)

We Must Address Oil-Market Volatility, Erratic price movements in such an important commodity are cause for alarm By GORDON BROWN and NICOLAS SARKOZY

On trouve donc une tribune libre de Mrs. Brown et Sarkozy dans le Wall Street Journal d’aujourd’hui, consacrée au pétrole et sous-titrée : « Les variations erratiques du prix d’une matière première aussi cruciale sont une raison de s’inquiéter ». Et le prix du blé, et celui du riz ? Il n’y a pas que le prix à la pompe dans la vie !

« Plus de transparence, plus de supervision », et sur la spéculation : rien ! C’est toujours la même idée : le prix juste s’obtient par davantage d’information. Mais non, Messieurs Brown et Sarkozy : les fonds de pension, les fondations universitaires, les cliniques américaines se mettent « long », acheteurs, sur le long terme, pour se protéger contre l’inflation et la baisse du dollar, parce que les États – et les États–Unis en particulier – ont décidé de faire tourner la planche à billets comme « solution » à la crise de solvabilité du secteur bancaire.

C’est bel et bon la transparence, mais quelle différence cela va-t-il faire pour un fonds de pension qui se met « long » sur des indices (des « paniers ») de matières premières, pariant que tous les prix vont augmenter ?

Réduire la volatilité sur les marchés de matières premières ? Interdisez-en l’accès aux spéculateurs, ils n’ont rien à y faire : ils n’ont rien à livrer et il n’y a rien dont ils pourraient prendre livraison. Ceux qui sont là pour se couvrir au long terme contre l’inflation ne bougeront pas d’un pouce, quels que soient les tombereaux d’information que vous leur déverserez sur la tête et ceux qui sont là pour faire de l’argent au court terme se mettront toujours du côté de la tendance, à la baisse comme à la hausse, qu’ils amplifieront. Ceux-là n’apportent que de la volatilité et leur excuse minable qu’ils procurent de la liquidité « dont les marchés ont tant besoin » (je sors mon mouchoir !) ne tient pas : ils sont toujours aux côtés de la foule qui alimente la bulle ou son dégonflement : certainement jamais du côté où on aurait besoin d’eux pour assurer la liquidité.

Mrs. Brown et Sarkozy, si vous êtes sérieux quand vous réclamez une meilleure stabilité du prix du pétrole (et, je vais être charitable : de toutes les matières premières), la solution est simple : « Ban non-commercials from commodity markets » !

(*) Un « article presslib’ » est libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Paul Jorion est un « journaliste presslib’ » qui vit exclusivement de ses droits d’auteurs et de vos contributions. Il pourra continuer d’écrire comme il le fait aujourd’hui tant que vous l’y aiderez. Votre soutien peut s’exprimer ici.

Partager :

58 réflexions sur « A propos de « Il faut régler le problème de la volatilité du pétrole », par Gordon Brown et Nicolas Sarkozy »

  1. J’aimerai poser une question.

    Vous parlez quasiment tous de réguler le capitalisme. Mais êtes-vous certain qu’un capitalisme régulé sera plus efficace que le capitalisme actuel ?
    Vouloir supprimer la finance, la spéculation, les excès, c’est peut-être décapiter le système tout en voulant qu’il survive.
    Ou encore supprimer des avantages du capitalisme en conservant une grande partie de ses défauts.

    Si la finance sauvage/spéculation fait partie intégrante du capitalisme, c’est aussi peut-être car elle est nécessaire au système. Les profits, il faut bien les faire quelque-part… Commerce,colonisation, industrie,guerres puis finance sauvage, quelle sera la nouvelle voie ?

    Pour moi, l’idéal ne serait pas de réguler le capitalisme mais de le remplacer. Evidemment, la seule solution est la voie collective.
    Comme a dit DB, individuellement c’est impossible. L’effort doit venir d’une émulation et d’un espoir collectifs.

    Au 19ème siècle, l’homme avait foi dans le progrès, le commerce, la croissance démographique, un monde s’améliorant.
    Au 20ème siècle, après Verdun, 1929, Auschwitz, et maintenant cette crise, on se rend compte que ça ne tient plus. La situation du monde ne s’améliore pas, loin de là, contrairement à ce que l’on pensait avant. Faut-il vouloir continuer juste en modifiant quelques réglages ?

    Ou tout remettre en cause, tout reprendre à 0, oublier les notions qui paraissent évidentes mais qui ne le sont que parce qu’on a connu que ça. Bref, enfoncés dans le système actuel, sommes-nous aveugles à des aspects aberrants de notre monde ?

    Je ne fais que poser des questions, car pour moi, prendre l’économie à part ne rime à rien. L’économie doit servir la société et non le contraire.

    Je vous remercie pour ces débats très constructifs et je souhaite une longue vie à ce blog.

  2. Pas de paris sur le futur.
    Crédit gratuit géré par l’état qui rémunère les banques sur barême au prorata du service.
    Les banques facturent leurs services.
    Fermeture des bourses.
    De toutes façons certaines vont fermer un certain temps.
    On verra bien ce qui en résultera.

    Une vraie mondialisation consécutive à une obligatoire mise en conformité des fiscalités.
    Avant la monnaie unique, il faudra une monnaie commune succédant à un droit fiscal (voire un droit pénal )commun…
    Rendez-vous dans 10 ans quand le deuil de l’ancien monde (et des morts) commencera.

  3. @Tartar

    Bonjour Tartar,
    Vous pensez que les bourses vont fermées à la suite de chocs financiers ( prochain ) de type LBO etc …?

    Pour le reste tatar je suis d’accord je pense de plus en plus que le crédit aux entreprises doit être assuré par l’ETAT ( et donc pas une banque de l’État ) car les banques privés se sont octroyés un pouvoir sur les entreprises qui les détruits à petit feu : elles se chargent de faire des crédits mais elles sont en plus actionnaires. Et comme si cela suffisait pas les activités spéculatives obligent les entreprises à défendre leurs cours boursiers par des rachats d’actions ou une communication incessante etc …

  4. ST-VALENTIN 14 FEVRIER , la fete des amoureux.

    Mais c’est surtout le plus gros chiffre d’affaire de l’année de l’industrie du marché MONDIAL de la fleur.
    C’est la plus forte speculation sur LA ROSE.

    Producteur, exportateur, importateur, distributeur, grossiste, fleuriste, detaillant , toute la filiere est en transe.

    Alors,comment fait -on pour faire monter le cours de la ROSE la semaine precedente la ST-VALENTIN ??

    Alors ! une petite idée ? ON STOCKE LES ROSES, bien sur . On loue, on achete des entrepots frigorifiques et on les bourrent de roses des fin janvier pour faire monter le cours et les vendre au plus haut cours possible sur le marché haussier.

    Donc, quand je vois que le prix de location des supers-tankers a bondit de 25%, j’en deduis que la demande en stockage de petrole brut augmente. Sauf que contrairement a

  5. Est-on oui ou non dans une crise systémique ?

    Je ne vois pas comment on peut parler d’une reprise vers la fin de l’année avec le chômage qui augmente…

  6. @ tomate dit :
    8 juillet 2009 à 16:09

    Non tomate, la voiture à air comprimé est une hérésie. Certes elle n’émet pas de gaz/particules toxiques/polluantes du fait de l’énergie finale qu’elle utilise. Par contre pour comprimer l’air il faut de l’électricité qui sera produit avec quoi ? Nucléaire, centrale charbon, centrale hydrocarbure ?
    Si c’est une centrale hydrocarbure, autant utiliser du pétrole directement dans la voiture car le pétrole a un rendement très élevé alors que l’air comprimé produit à partir d’autres énergies a un rendement bien moins intéressant.
    Bref pour faire 100 km avec une voiture a air comprimé il faut utiliser plus d’énergie que pour faire 100 km avec une voiture essence/diesel.

    De plus le moteur a air comprimé avait fait des siennes dans le milieu du vol libre et nous l’attendons toujours. Un ami avait fait quelques recherches, voici ce qu’il disait:

    « Voilà ce que j’ai découvert : sa société basée en france a son siège au luxemboug. Il a eut plusieurs sociétés en changeant de pays. Il a reçu depuis de nombreuses années des aides et des subventions pour dévelloper son projet. IL a souvent fais des communiqués tonitruants pour annoncer des succés et de gros contrats… dont il n’a plus jamais été question ensuite (transports public de Rio, contrat avec un fabiquant de voitures en inde, etc…).

    Il bombarde les journalistes de communiqués et d’infos qui la plupart du temps sont reprises sans AUCUNE vérification. Les publications de ses communiqués de presse se succédant cela fais un effet « boule de neige » qui lui donne l’air crédible. Les rares journalistes qui ont obtenu l’autorisation de voir ses prototypes n’ont JAMAIS été autorisés à tester vraiment les véhicules, devant se contenter de faire qques dizaines de mètres dans la cour de l’entreprise sans même pouvoir regarder ce qu’il pouvait y avoir sous le capot.
    Sur de nombreux forum des gens parlent en bien de guy negre en reprenant ses themes et meme…. sa phraséologie… étrange non? Ca ressemble à une campagne concertée de diffusion (d’intoxication) de la « bonne parole ». Qui se cache sous ces pseudos? (non ainaute je parle pas de toi… toi tu y à vu un truc qui semblait intéressant c’est bien normal)
    Guy Negre se dit ancien de la F1 or, AUCUNE écurie de F1 n’a le souvenir d’avoir eut un collaborateur de ce nom.
    Guy negre est bien inscrit sur « copains d’avant » comme ancien de l’ecole des arts et métiers mais cela ne prouve rien de plus………………….

    Bref voilà… selon moi beaucoup de vent et une formidable maitrise de la façon d’utiliser la flemme naturelle des journaliste (et je sais de quoi je cause)… et la facilité de « bombarder » les forum internet d’infos invérifiables… »

    Voici sa réponse lorsque je lui avais demandé si je pouvez diffuser ses propos:

    « Bien sur
    mais sans mes coordonées car, comme je l’ai vu sur divers forum, Guy Negre attaque systématiquement en justice pour diffamation ceux qui dénoncent ses magouilles et le problème c’est que tu dois alors apporter des preuves techniques de tes affirmations et, bien entendu, seul guy negre à les documents techniques de son soi-disant moteur et donc pas moyen de prouver le contraire de ce qu’il dis dans ces cas là : « j’ai un contretemps technique et c’est tout »
    Bien évidement il refuse de diffuser ses docs techniques et de les faire expertiser sous motif d’une risque « d’espionnage industriel » ».

    Bref, mieux vaut oublier pour l’instant la voiture a air comprimé.

  7. Un peu facile peut être d’accuser la spéculation sur le prix du pétrole. Pourquoi? Parceque le dollar est la seule monnaie convertible en quelque chose de physique: le pétrole. Leurs cours sont symétriques, quand le baril monte, le dollar baisse et vice versa. Or il est prévu de faire en sorte que le dollar s’effondre, sûrement pour absorber l’hyper inflation qui arrive. Mécaniquement le pétrole devrait monter jusqu’aux $150 de l’an dernier voire beaucoup plus, $200 ou pourquoi pas $300 le baril, c’est tout à fait possible. On peut interdire la spéculation informatique sur les denrées alimentaires mais on récoltera le virus du marché noir. Le problème est que les sources de profit sont limitées dan sun monde qui ne supporte que l’instantanéité. Quand l’assemblée d’une grande banque française vote une augmentataion de 32% des jetons de présence de ses admnistrateurs elle propose dans le même temps à sa clientèle de souscrire des « cartes bancaires caritatives » plus chères!!! Allez changer des moeurs pareilles….

  8. G8 le bal des vampires

    Bal masqué organisé par Berlusconi au G8 en Italie ! Les représentants de commerce des bourses mondiales se sont donné rendez-vous pour nous prouver que tout ne va pas si mal. Communiqué : »Sur le front économique, le G8 a pris acte du léger mieux de la conjoncture tout en restant très prudent sur les chances d’une reprise durable » . Traduire par :  » c’est pas si mal que si c’était pire ». En tout cas ils ont trouvé des solutions d’urgence….pour 2050, une planète propre ! D’ici là, vérifiez que vos boites de conserves de survie mentionnent bien cette date de péremption, si c’est le cas vous êtes sauvés !! Pour ce qui est de la crise sociale, ils publieront la suite dans Gala

  9. Médiocrités (sauf Jintao,absent pour troubles « intestinaux » sérieux ) rassemblées avec beaucoup de mauvais goût à l’Aquila en Italie.
    Désarroi des plus calés.
    Hébétude des autres.
    —-
    Médias assez fidéles cette fois.(réalistes) …..Les Idées justes de Jorion ,Leclerc….avancent.

  10. Pendu haut et court celui qui n’a pas respecté la règle du marché !

    Le trader (spéculateur) prend des positions à ses risques et périls, il n’y a aucun problème. il facilite les échanges transfère le risque d’un acteur à l’autre en prenant sa part de risque.

    Qu’il joue à découvert ou non importe peu.

    Ce qui importe c’est qu’il joue avec de vraies garanties.
    Tout prêteur exige des contreparties contre le prêt d’une valeur quelle quelle soit.

    Or il est avéré qu’autour de la table certains jouent avec des allumettes et emportent la mise.
    Or il est avéré que ces joueurs sont introduits par ceux qui sont censés exiger des garanties (le banquier)

    Et pour cause, il y a bien longtemps que les courtiers en bourse ont été absorbés par les banques.

    Désolé mais le conflit d’intérêt est la seule raison d’outrepasser les règles prudentielles.

    Si le patron de JK avait du faire un emprunt et déposer des garanties auprès d’une banque comme la SG pour faire les opérations qu’il souhaitait , il est vraisemblable que les pertes auraient été limitées à quelques millions.

    Il est couramment admis que voler un pétrolier en mer rouge est un acte de piraterie, il devrait être évident effectuer des transactions avec de la fausse monnaie ou de fausses garanties l’est également.

    Ces actes de piraterie sont fondés sur l’abus de confiance. En évitant de mettre les mots qui correspondent sur les actes qui se sont déroulés ces derniers temps. On peut chercher longtemps les solutions.

    Du temps ou Mr obama n’était pas encore candidat, il avait déposé un projet de loi qui permettait d’entamer l’assainissement du marché. Peut être trouvera t il l’opportunité politique lors du prochain scandale de mettre son projet en oeuvre. On comprend mieux également que Mr Sarkozy a souhaité nommer un de ses hommes de confiance à la tête d’une des banques française les plus mouillées dans ces opérations.

    Pour vaincre les pirates, il suffit d’appliquer des méthodes adaptées.
    Réformer c’est bien, éliminer c’est mieux.

    Ayez confiance, on y vient,
    Que vous y laissiez des plumes, est un autre problème , mais c’est le votre.

    Ceci dit en évitant d’aller jouer avec n’importe qui, vous pouvez contribuer à une forme de développement durable des marchés.

    Agissez dès aujourd’hui
    -arbitrerr votre portefeuille
    -choisissez bien votre banquier
    -choissisez bien votre courtier

    Ce sont vos fournisseurs et

    Parce que vous le valez bien…

  11. Quel est le problème en Fait ?
    Avez vous réellement besoin de votre banquier ?

    Savez vous que vous pouvez payer le restaurant de l’hôtel en donnant votre numéro de chambre ?
    Quel est le crédit de mon numéro de chambre ? la chambre numéro 7 vaut elle plus que la 320 qui est la suite nuptiale
    qui a vue sur la mer.

    >>> ah quel naïf, il a donné son numéro de carte bancaire.

    Mais non j’ai réservé par une agence de voyages qui par fax s’est engagé à payer mes frais
    Ensuite je donne quelques pourboires exagérés en liquide à la réception et au bar de l’hotel
    Histoire de créer un intérêt proportionel à mes dépenses futures.

    >>> ceux qui se sont déjà fait voler un chéquier ou une carte bleue commencent à rire jaune,
    (Ah oui c’est vrai vous êtes assurés ( le concept banque assureur c’est trop génial, il ne manque plus que l’extension de garanties comme chez D…Y, c’est vrai d’ailleurs on assure votre maison (la notre d’ailleurs), vos appareils (à nous aussi), ce serai vraiment dommage que votre(notre) appareil perde de sa valeur en raison de votre négligence, de plus vous avez aussi souscrit à notre service de surveillance pour préserver la valeur de vos (nos) biens, d’ailleurs sans notre agence immobilière vous seriez encore locataire. )

    >> Il suffit de vérifier
    Oui effectivement nous avons reçu le mail ou le fax de prise en charge donc tout est clair. Jusqu’au jour où on fait les comptes.

    Bien sûr tout ressemblance avec des faits existants ou ayant existé serait purement fortuite.

    Mais en fait au lieu de vous demander quel est le montant du crédit que votre banquier vous accorde
    posez vous la seule bonne question qui vaille :

    Quel crédit accordez vous à votre banquier ?

    Le soleil se lève à l’est, la terre est ronde, il y a donc toujours quelque part quelqu’un qui peut être est en train de dépenser votre argent. Dans une île , au soleil, un paradis (fiscal) peut être.

    Bonne nuit quaà PARIS

  12. Où ce billet sur la speculation rejoint le precedent sur le programmeur de goldman :
    http://www.la-chronique-agora.com/articles/20090709-1959.html
    « En quelques mois, avec la disparition de Bear Stearns, Lehman, Merrill Lynch et Wachovia, il apparaîtrait que la moitié des volumes quotidiens traités sur le NYSE, le CBOT ou le NYMEX sont souvent imputables aux programmes de trading expert de Goldman Sachs. C’est une situation de domination technique du marché absolument sans précédent !

    Une des particularités de cette robotisation machiavélique (parce que destinée à faire perdre leurs repères aux autres intervenant) des échanges, c’est qu’elle implique de clôturer l’intégralité des positions en intraday, ce qui occasionne souvent des décalages de cours « inexplicables » en fin de séance.

    Autrement dit, Goldman Sachs « tourne du papier » — des centaines de millions de titres et des centaines de milliers de contrats par jour. La firme assure ainsi la liquidité, qui sans cela serait en chute libre, comme sur le Dow ou le CAC 40 depuis trois mois… mais cela ne rajoute pas un dollar dans le système financier. « 

  13. @ Quidam :

    Voiture à air comprimé : celle que je peux utiliser chaque jour, fonctionne très bien … depuis plus de 3 ans .
    Maintenant :
    1- à votre avis, de combien de pièces est composé LE MOTEUR d’une RENAULT TWINGO à – de 120 gr/CO2? Idem pour une voiture à air comprimé? A combien estimez vous le coût énergétique ( puisque vous avez introduit ce critère dans votre commentaire ) pour les 2 véhicules ?
    2- Quel est le nombre de composants et de composés constituants ces composants pour chaque des voitures mentionnées en 1/.? Quel est leur coût énergétique global réel ???
    3- Quel est le coût global réel de ces 2 véhicules ? Quel est leur coût global respectif d’acquisition et de possession ( compris la MCO – Maintien en Conditions Opérationnelles) ?
    4- Avez – vous déjà examiné les 2 moteurs des 2 véhicules cités? En connaissez – vous le fonctionnement ? Etes – vous apte à trouver l’origine d’une panne moteur sur ces 2 véhicules – en supposant que vous disposiez de la valise adéquate – et effectuer la réparation ??? Je vous aide: posez la question à votre garagiste, du point de vue strictement technique- en supposant qu’il connaisse ces 2 types de fontionnement moteur- ou se trouve la complexité ??? De ce fait, ou se trouve le noeud ou se concentrera le plus d’énergie , sur la durée de vie du véhicule, depuis la conception du composant X , jusqu’au recyclage et /ou stockage de ce même composant X ?

    – Vous parlez d’énergie : l’un consommerait plus que l’autre, pour l’utilisation régulière – quotidienne ???- De quelle sources d’énergie parlez – vous exactement pour comparaison , bien entendu??? Vous en citez quelques-unes. Bien !!!
    – Toutefois, dans votre propre écosophie, vous n’oubliez pas d’implémenter dans votre commentaire, d’autres critères – pour justifier votre argumentation- permettant de comparer ces 2 concepts de motorisation. Je cite :  » elle n’émet pas de gaz / particules toxiques / polluantes du fait de l’énergie finale qu’elle utilise … ». Très bien … Très très bien … on peut (vous pouvez) aller plus loin dans votre écosophie. Faites un effort !!!!
    Je vous aide : quelles peuvent être les énergies , disposant du meilleur potentiel démultiplicateur pour une meilleure qualité de vie- la vôtre, celle de votre dame, vos enfants, vos amis , comme vos ennemis, les indifférents, le vivant comme le non vivant ????

    @ Philippe et Jean pierre : Il y a de l’idée …. pour ce qui concerne le sujet tabou, mais ô combien premier, fondateur et fondamental de la population humaine ( sa croissance) – potentiel consommateur de pétrole- et des ressources finies .
    J’y rajouterai d’autres populations, dont nous sommes tributaires, compte tenu du mode de vie d’une partie de notre population humaine mondiale : la population des bovins, ovins et porcins , pour ne prendre que ces 3 exemples….
    Effectivement, il y a des ressources et des populations finies …. et des comportements finis …aussi …
    Une régulation se fait jour depuis quelques années … à + grande échelle, je le souhaite, dans un avenir proche …
    Serons- nous à l’origine de ces stabilisations, de la prise en compte de ces unités finies??? de quelle façon ??? On se vole, on se tue … ou on s’autodiscipline ….

  14. Serait-il possible de modifier le lien dans le message de Sylvie du 8 juillet 2009 à 22:14 pour celui-ci:

    http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-la-manipulation-du-prix-de-l-or.aspx?contributor=Doug+Casey.&article=1534249424G10020&redirect=False

    Il est plus court (mais renvoie à la même page) afin de moins déformer le mise en page de ce blog car cela rend la lecture plus difficile. D’avance merci.
    (Maintenant si je suis le seul pour qui ça pose problème, pas la peine de modifier).

  15. @ Tomate
    En effet le problème de la croissance de la population est un grand tabou car la question suivante est quelle population diminuer en premier, on entendra en Europe : Les chinois et les indiens.Les chinois diront notre densité de population est la moitié de la Belgique.
    Notre système économique à besoin de croissance c’est dans ses gènes. Tant que la population est en croissance et que cette population croissante augmente l’exploitation des ressources tout fonctionne bien.
    Aujourd’hui sachant que les ressources ne sont pas inépuisables et qu’on commence à apercevoir la fin de certaines, il serait intéressant d’en tenir compte.
    Il faut inventer un système économique qui récompense la décroissance, il faut que l’individu soit récompensé pour ne pas se multiplier et arriver a une décroissance faible de la population non par des lois qui seront détournée mais par une modification de l’économie et sans doute aussi utiliser les médias pour « vendre »un modèle de couple sans enfants. L’idéal c’est d’avoir une décroissance lente du genre 1 % par an afin d’éviter de trop grandes perturbations sur la pyramide des âges (un papy boum mondial) ce qui serait catastrophique.
    Mais tant que le la pensée fondatrice de l’économie sera la même que celle de la cellule cancéreuse : la croissance, rien n’est possible du coté de la régulation des populations.

  16. @ tomate dit :
    9 juillet 2009 à 14:34

    C’est juste, mais faire une voiture (la plus possible recyclable) sans excès d’équipements avec un moteur simple et robuste n’est pas impossible sous prétexte que ce serait un moteur essence, ce n’est qu’une question de volonté des fabricants de ne pas nous prendre pour des vaches à lait. Idem pour le moteur électrique qui reste très basique. Mais libre à vous de faire des comparaisons implicites entre une berline essence et une mini voiture à air comprimé au confort…soviétique.
    Et si nous remplacions tous les moteurs essences par des moteurs à air comprimé, ne serait-ce pas le parc de centrales nucléaires/charbons.hydrocarbures qu’il faudra augmenter et remplacer plus souvent. Pour faire les bilans comparés des différentes solutions…désolé je n’ai pas l’ordinateur ni le programme capable de calculer cela dans des temps raisonnables.
    NB: Je n’ai pas de « votre garagiste ».

  17. @Tomate

    Je serais intéressé par plus d’informations pratiques au sujet de la voiture que vous utilisez. Il s’agit d’un prototype. Deux cylindres dont un servant à la compression et alimenté en essence ? Piston rotatif ?
    Recharge électrique ? Combien d’électricité pour quelle autonomie ?
    Quelle type de réseau routier emprunté, pour quelle autonomie ?
    Poids à vide et poids en charge du véhicule ?

    J’espère que cela ne vous ennuie pas de prolonger un peu votre commentaire, mais peu de personne me semblent expérimenter ces machines pour le moment, vous êtes donc un acteur-témoin privilégié.

  18. Bonjour !

    @ Philippe :
    Je vous rejoins sur certains points .
    Toutefois, vous utilisez le terme  » Décroissance » …Vous auriez pu utiliser le terme « Croissance » , également .
    Or, je l’avoue, j’ai un problème avec ces 2 termes … du moins , ce qu’ils représentent…leurs interprétations multiples, sujets à de nombreux syllogismes, issus de modèles, eux – mêmes issus de valeurs, ces -d erniers ayant conduit à des visions, puis des stratégies , et de facto des tactiques , qui me laissent dubitatifs… pour ne pas dire  » me gênent … jusqu’à me donner la nausée … dumoins un profond malaise « !
    Je tiens à rester ouvert … empli de doutes, à l’écoute… n’oubliant pas les processus des systèmes normatifs ( évaluations et énoncés descriptifs) … Si vous me suivez !!!
    Une information ( a voir, si vous le souhaitez …) : lisez ARNE NAESS ( norvégien) .
    Pour ce qui concerne le sujet de la population au sein d’une écosphère finie, je m’interroge : il ne me semblerait pas pertinent de raisonner sous les critères et paramètres d’états, de sous- continents, et/ou de groupes renvoyant à des critères socio-économiques ( pays développés, pays émergents). Il faut plutôt raisonner en terme de ressources disponibles /besoins vitaux au regard de la population humaine mondiale.
    Je prends quelques ex. pour justifier mes doutes et mes reflexions :
    1- « SE VETIR  » : + de 50 % des vêtements portés par nos semblables sont constitués de coton .
    Dès lors, ou se trouve les zones « naturelles » ou poussent les cotonniers ?
    Nous répondrons L’inde…Depuis quelques décennies, nous pouvons y ajouter la chine, les Usa, le Pakistan… un peu d’europe…
    Ou se trouve les usines de filage, de teinture, et de confections??? Pour partie , elle ne se trouve pas à proximité des lieux de cultures…
    A travers, cet exemple, j’affirme ceci : L’inde devrait être un NOEUD Mondial, pour ce qui concerne le  » SE VETIR ». Concrètement, je considère que de nombreuses usines de confection , de teinture et de filage, situé dans des zones qui ne sont pas des zones de cultures …DOIVENT DISPARAITRE!!!!
    Et là , vous aurez devinez sous quel angle, peut s’envisager une régulation de la population !!!! et les conséquences sur la meilleure preservation de notre écosphère … et donc de la qualité de vie, pour tout vivant !!!
    2- 2ème ex: sur le stricte plan alimentaire ( y compris les constituants de ce qu ‘on appelle « le complément alimentaire »), un cheval adulte doit disposer d’1,3 HA .
    Qu’en est il pour un homme ??? Selon quels besoins ??? quels sont les critères, paramètres et le système utiliser ???
    Un indien a les mêmes besoins premiers (Cf. TRYPTIQUE) qu’un francais ??? Mais il n’ont pas les mêmes désirs, de part la différence de leurs accès, contraintes, etc …. pour, ne serait- ce que la satisfaction de ce même tryptique ….
    Là , il y a matière à réfléchir…. Quel système normatif mettre en place (nous ne pourrons en faire l’économie , à terme. Attendre, c’est reculer pour mieux sauter ).
    3- 3ème exemple : à cet instant T, je m’interroge sur l’existence de possibles connections et interractions de d’un être humain X au milieu d’autres de ses semblables, dans un ordre et un sous-système mis en place par lui même, au sein d’un système fini que je nommerai écosphère … Mes recherches actuelles, ne me permettent pas de formuler un énoncé, aussi partiel qu’il puise être …. Toutefois, à ce stade, il semblerait, à l’dentique que de ce plusieurs ont observé et analysé chez des espèces animales et végétales, le taux d’adaptation de notre espèce serait « élastique » … jusqu’à un point de rupture … nécessitant et /ou conduisant à la mise en place d’actions primitives ( mais salvatrices pour l’espèce..) pour une régulation déterminée de la population de notre espèce, par des facteurs et des variables – qui m’échappent partiellement à ce jour – ; et donc sa sauvegarde dans des  » ratios » acceptable » pour l’écosphère dans lequel vivent les représentants de cette espèce… Souhaitons que ma pensée soit comprise…

    Au travers, de ces 3 exemples, il m’apparait que la population d’un pays comme la France est beaucoup trop importante, compte tenu des ressources disponibles sur sa surface terrestre, maritime, pour elle- même et les « zones » ( états si vous préférez..) mitoyennes qui profitent partiellement, saisonnierement de ces mêmes ressources disponibles.
    Quant à la Belgique, c’est pire!!!

    @ Quidam :
    Je me suis sans doute mal exprimé , au regard du billet de Mr JORION: celui ci souhaitait nous soumettre l’incohérence des propos, déclarations des uns et le laisser faire de ces mêmes personnes, au regard d’une situation, d’un fonctionnement purement injuste… et dommageable …à terme.
    Pour ce qui me concerne, j’ai souhaité partager l’idée, selon laquelle, moins nous sommes esclaves de ce sous-système, plus nous sommes actifs, plus nous préservons notre puissance de libre arbitre… Il existe des solutions alternatives!!!
    J’ai donc donner quelques exemples pour montrer que ceci est possible… et encourager certains…à se prendre par la main ! Et ceci , en faisant partager ma vision , et mes expériences…
    Je préfère être DEVIANT, que DECADENT, soumis qui attend que le ciel lui tombe sur la tête …EN PLEURANT !!!
    Maintenant , pour vous répondre synthétiquement, combien il faut d’usines ( nucléaires, charbon, etc … de ce que vous voulez ..) pour exploiter les mines des composés des composants, donc des composants d’un moteur thermique comme celui d’un CLIO – exemple que j’ai pris – ??? ( interrogez – vous sur leur provenance, donc, les moyens d’acheminement, les intermédiaires intervenant dans tout le  » circuit » de ce système ( et organisation)….).
    Et maintenant, compte tenu du nombre de composés, et de composants très significativement moins important d’un moteur à air comprimé/ au moteur de cette CLIO diesel ??? Leur provenance ???
    Imaginez qu’elle serait l’évolution de ce circuit, de cette organisation , de l’élévation de notre bien – être ? 5 Par mon action de déviant, je contribue significativement à la baisse du déficit de la sécurité sociale de ce pays qu ‘on nommme la france !
    Dès lors, vous aurez devinez que ma décision fut rapide, et ma satisfaction est grande, compte tenu de l’expérience engrangée … et les économies générées!!!
    PS : Pour ce qui me concerne, mon garagiste … c’est bien souvent « MOI » !
    Avec de l’huile de coude, on fait un certain nombre de choses…. et on est moins des Vaches à lait

    @ Barbe toute bleue :
    n’étant pas:
    A- sur un site à proprement parler, dans le domaine des modes de motorisation alternatifs,
    B-et compte – tenu qu’il y a beaucoup à dire sur les moteurs à air comprimé et ceux issus des concepts de PANTHONE , GILLIER and CO,

    Je vous invite à vous rendre sur le site QUANTHOMME ( .fr OU .org à vérifier) .
    Vous y trouverez , plus de que des réponses à vos questionnements, des liens… qui vous conduiront peut -être …un jour … à nous rencontrer… sans que l’un et l’autre … sache qui est l’un et l’autre… et que nous avons discutez sur le blog de P. JORION ….
    Allez y !!! soyez vous même … Vous ne le regretterez pas !!! ET votre pouvoir d’achat … plus encore !!!!

  19. Il faudra surtout y retourner pour fouiller efficace là dedans. Pour bricoler, il faudrait que j’utilise autre chose que des machines de location, tant que je n’ai toujours pas acquis de tracteur …
    Enfin, il y a des liens, des explications, j’espère que cela me permettra de me faire des idées plus précises sur autant d’alternatives et leur réalité de terrain …

  20. bonjour, je vous découvre aujourd’hui grâce au blog http://jlhuss.blog.lemonde.fr/2009/08/18/quand-le-casino-l%E2%80%99emporte-sur-l%E2%80%99atelier/ dans un premier temps c’est le coup de foudre, dans un deuxième : il faut que je pioche tout ça, mais je suis plus à l’aise sur l’écrit papier, donc je vais chercher un de vos bouquins, mais suivre ici quand même, mais j’ai 2 ans de retard de lecture au moins.
    sur votre appel certes, mais nous simples citoyens je ne vois pas comment on pourrait agir, nous n’avons que peu de moyens de pression, et quand on voit les Français avoir voter pour notre cher Chouchou, bof… bien que plus d’opposition de peu de sorte en face.
    bien contente aussi que votre blog vous fasse vivre grâce aux dons : finalement ça redonne le moral

Les commentaires sont fermés.