Le temps qu’il fait, le 5 mars 2010

Mes excuses à Alain Gauvin, que j’appelle « Gavin » dans la vidéo.
Alain Gauvin : L’État schizophrène, promoteur de la spéculation.
Mon propre billet : Légaliser les paris sur les fluctuations de prix.

C’est très bricolé aujourd’hui : Seesmic avait ses petits problèmes, YouTube me coupe la parole trois minutes avant la fin… aussi j’ai ajouté un « supplément » où se trouve résumée la conclusion perdue de la première vidéo. Mais, devinez ce qui s’est passé ? YouTube est arrivé à me couper la parole, là aussi avant la fin ! Y a des jours comme ça…

Partager :

43 réflexions sur « Le temps qu’il fait, le 5 mars 2010 »

  1. Paul,

    Si l’image est effectivement meilleure en termes de « piqué », la coupure avant la fin prive l’auditeur de la conclusion…
    Si j’ai bien compris, il reste du grain à moudre !

    1. @Loréal Alain
      C’est un peu mesquin comme pré-occupation, mais comment faites vous pour choisir votre propre avatar, faut il faire partie d’une liste secrète de privilégiés ou y a t’il un truc.
      Si il a un truc, pouvez vous le communiquez, il me semble avoir vu une « recette » qq part sur ce blog, mais je suis incapable de retrouver la source.
      Merci d’avance.

  2. Hé oui, YouTube, c’est la dure loi capitaliste : Time is money…
    Et il faut bien reconnaître que la brièveté du propos (oral, tout au moins) n’est pas votre point fort…(mais c’est aussi un peu pour ça qu’on vous aime bien, Mr. Jarion…heu, Jorion, pardon…)

    1. Tiens. Et moi qui trouve toujours les vidéos de Paul Jorion trop courtes. J’aime beaucoup ses monologues hebdomadaires devant la caméra.
      La concision n’est pas nécessairement un point important, d’ailleurs. Je m’intéresse plutôt au contenu.
      Vous seriez capable de dire autant de choses intéressantes dans le même temps, vous ? Moi pas, en tout cas.

  3. Depuis Londres, De Gaulle était lui aussi embêté par du brouillage et des coupure, n’est-il-pas ?

  4. M. Jorion
    Bon des petits problèmes qui seront vite réglés j’espère.
    En ce qui concerne le « rajeunissement » de nos lois sur la finance, il serait peut-être judicieux que les plus « affutés » d’entre nous sur la lecture et le décryptage de ces textes et décrets, tous plus abscons les uns que les autres, aillent faire un tour sur légifrance et fassent le tour de TOUT ce qui a été mis au goût du jour.

    Par exemple, j’ai appris incidemment que les règles sur la caution solidaire pour les emprunts avaient été modifiées très récemment, à la fin 2009.
    Avant, une caution solidaire pouvait se « désister » si la banque avait, volontairement ou non, commis quelques erreurs ou oublis lors de la signature de ce contrat de caution.
    Ainsi elle devait s’assurer, entre autres choses, que TOUTES les cautions soient solvables au moment de la signature pour que l’opération soit valable, si tel n’était pas le cas elle devait refuser la signature des cautions non solvables et ne pas accorder le prêt demandé, tant que toutes les cautions n’étaient pas solvables.
    Sinon, la caution appelée à payer, en cas de problème de l’emprunteur principal et des autres cautions, pouvait se retourner contre la banque en disant qu’elle avait failli à ses devoirs et refuser de payer à la place de tous les autres.
    Depuis fin 2009 ce n’est plus le cas.
    Aujourd’hui, cette caution solvable devra payer une indemnité à la banque, même si celle-ci a accordé le prêt sans prendre aucune garantie de quoi que se soit.
    Et cette indemnité peut être énorme, il ne s’agit pas de quelques milliers d’€, mais parfois de plusieurs dizaines de milliers d’€, en cas d’achat d’une maison par exemple.
    Donc aujourd’hui une banque peut faire signer n’importe quoi à n’importe qui en étant assurée de pouvoir pressurer ses débiteurs au-delà du possible.

    Au moment où l’on commence à se rendre compte que l’endettement des particuliers pose problème, où les recours à la commission de surendettement explosent en même temps que la courbe du chômage il était évidemment urgent de faire passer un tel décret !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  5. Au delà des mots j’entends surtout une très grande fatigue (?)….

    (Peut-être me trompe-je ??)

  6. Après que C Lagarde ait dénoncé les CDS et les crédits revolvers (enfin, il était plus que temps) dans le Monde du 28/02, un nouvel article du 5 mars nous apprend que les états s’attaquent aux marchés des CDS.

    Tandis que Paul Jorion & Marc Fiorentino les dénoncent, Cyril Régnat, stratège de Natixis, les désigne comme bouc émissaire & M. Barnier nous avise que la Commission européenne va enquêter sur les mouvements des CDS grecs. La SEC serait aussi sur les dents. La pression monte !
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/03/04/les-etats-s-attaquent-au-puissant-et-nebuleux-marche-des-cds_1314372_3234.html

    Je soumet à nos fins limiers, Paul et François, 2 études de la Banque de France signalées par le 12:15 du Monde du 4 mars, gros dossier qui me dépasse largement.

    CONJONCTURE De la crise financière à la crise économique
    http://www.banque-france.fr/fr/publications/telechar/doc_debat/numero_3/integral.pdf

    SECTEUR FINANCIER Credit default swaps et stabilité financière : quels risques ? quels enjeux pour la régulation ?
    http://www.banque-france.fr/fr/publications/telechar/rsf/2009/etude08_rsf_0909.pdf

    1. Les CDS sont d’une utilité que vous ne pouvez, ou ne voulez, imaginer. Beaucoup de ceux qui les fustigent donnent à penser qu’ils crachent dans la soupe, mais seulement une fois rassasiés. Sortez les CDS par la porte, ils reviendront par la fenêtre, sous une autre forme, tout simplement parce qu’ils répondent à une demande. Il conviendrait donc, si vous souhaitez les interdire, de supprimer la demande. Mais dans ce cas, comme le soulignent de nombreux contributeurs à ce blog, c’est le système tout entier – pas seulement financier, nos sociétés – qu’il faut réformer. Et une réforme n’y suffirait pas; il y faudrait une Révolution. Donc, poursuivons le développements des CDS, en assurant leur traçabilité, ou changeons de système, en votant pour M. Besancenot (je crains que voter pour M. Fiorentino soit insuffisant!). Bien cordialement,

    1. C’est vrai, ça. Pensez-y à l’avenir, Paul. Dailymotion, comme son nom l’indique assez mal, est une boîte française, moins hégémonique que YouTube et qui fonctionne au moins aussi bien.

    2. Je ne comprends rien à ces histoires de pub !
      Mais peut-être je ne les vois pas parce qu’elle sont adbloquées par mon navigateur.
      Quant aux vidéos dailymotion embarquées, vous voyez de la pub là aussi ? Je n’en vois jamais !? (et là ça ne peut pas être en rapport avec adblock ?!)

      1. Extrait des conditions d’utilisation de Dailymotion :

        Vous reconnaissez que conformément aux pratiques et usages de l’internet, de la publicité pourra être insérée au sein du Site et/ou des vidéos. A ce titre, une totale liberté nous est laissée concernant le choix des modalités de visualisation, de présentation et de mise en avant des vidéos et de la publicité.

        Peu importe que la vidéo soit embarquée/embedded : elle est toujours diffusée à partir des serveurs de Dailymotion. C’est votre adblocker qui vous en préserve. Malheureusement, la plupart des utilisateurs ne sont pas pourvus de cette fonctionnalité permettant d’éliminer la publicité intrusive.

      2. « Peu importe que la vidéo soit embarquée/embedded : elle est toujours diffusée à partir des serveurs de Dailymotion ».

        Ca d’accord , mais je doute que mon adblock soit capable de reconnaître et donc de « bloquer » une pub qui serait insérée dans la vidéo elle-même, comme j’ai cru comprendre que cela pouvait se produire. Or je n’ai encore jamais vu pour ma part que cette pratique était mise en oeuvre chez dailymotion, d’où mon étonnement ?!

  7. Après deux décennies d’OPA par nos gouvernants http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2755400919/sitepersonnde-21/403-7772775-0997203?%5Fencoding=UTF8&camp=1642&link%5Fcode=xm2
    Après les erreurs grossières de notre petit président sur la vente d’or de la France, http://www.jlgagnaire.com/pouvoir-d-achat-et-economie/vente-des-stocks-d-or-de-la-banque-de-france-par-nicolas-sarkozy
    Après les bons plans aux petits oignons de nos parlementaires européens, http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867
    On ne comprend qu’une chose : La Révolution Française est à refaire.
    Soutien aux grecs qui défilent dans les rues.

    1. Ici, en Europe, il serait tout de même judicieux de ne pas trop bouger.
      La Chine ou les US devraient bouger avant. Et pour des raisons internes beaucoup plus importantes que les raisons externes.

      Maintenant, si l’on considère la petite France (0,1 % de la surface planétaire), notre joyeux président a simplement rempli les caisses avant de mieux les vider, tout simplement.

  8. Monsieur Jorion,

    L’inconvénient de YouTube, c’est qu’il propose, quand votre intervention se termine, une série d’autres vidéos, apparaissant en bas de la fenêtre. Or, vous ne maîtrisez pas leur contenu. Allez y jeter un oeil et vous constaterez qu’il ne s’agit pas de sujets connexes à votre intervention mais de jeux de demoiselles avec leur webcam. Sans être paranoïaque à l’extrême, n’y a-il pas là un danger ?
    Amicalement.

    1. En réalité, vous maitrisez un peu le contenu des vidéos proposées en fin de lecture, car il dépend des tags (mots clés) que vous associez à votre vidéo. Lorsqu’il y a des changements de mots clés, il faut laisser un peu de temps à la mémoire cache de Youtube pour se vider et intégrer les nouvelles données.

  9. Qui peut croire ici un seul instant que la SEC, la BCE, Mme Lagarde (sic) ou l’UE interdisent un jour les CDS ? c’est un écran de fumée (de plus) pour endormir le gentil peuple que nous sommes.
    La Deutsch Bank, Goldman Sachs, la plupart des hedge funds ont spéculés sur le dos de l’euro. Le WSJ estime qu’en 3 mois de crise de l’euro, les hedge funds auraient engendrés plus de 3 milliards de bénéfice….

  10. Peut-être devriez-vous vous enregistrer vous-même puis transférer la vidéo sur Youtube après ?

  11. Toujours plus…
    Ils n’ont rien compris, ceux qui ont compris ne veulent rien changer, l’argent au centre de tout, c’est à l’homme de s’adapter à cet environnement.

    Les lois sont faites pour encourager la spéculation, alors qu’elles continuent, nous irons dans le mur plus rapidement. Autour de moi je ne vois que désolation, tristesse mais peu font la synthèse des causes les ayant conduits dans cette situation.

    Cela me fait penser à la récente catastrophe (prévisible) s’étant produite sur nos côtes ce week-end.
    Les pavillons étaient construits en zone inondables…
    Tout le monde savait qu’un jour cela arriverait et pourtant … les pavillons se sont vendus.

    Le pire est que NS avait même proposé de modifier la loi afin que l’on puisse construire en zone inondable. Vendre bien cher un terrain qui sera dans quelques années redevenu le terrain de jeu des crustacés.
    Beaucoup y gagneront mais beaucoup y perdront : toujours les mêmes.

  12. M. Jorion, pourquoi ne posteriez-vous pas vos vidéos sur Dailymotion, afin de toucher un public plus vaste et, surtout, très majoritairement francophone.
    Youtube fonctionne très mal depuis la France (Belgique ?), et je doute que vous rencontriez les mêmes problèmes de coupure via Dailymotion.

    1. Pas d’accord, perso je déteste Dailymotion. Leur lecteur n’est quand même pas très fiable. C’est de l’amateurisme.
      Il semble que les abonnés Orange ont un problème avec Youtube. C’est Orange qui bride, pas Youtube.

  13. Pour en revenir au sujet principal.

    Cette OBLIGATION de séparation ou, plutôt, de PROTECTION des jeux de la finance d’un possible jugement de Justice montre à quel point les financiers ont peur de la Justice des Hommes.
    Normal en soit lorsque l’on connait la divergence d’intérêts.

    Tuer ses congénères. Encore un truc que je ne peux pas intégrer.

    Je remets le lien posté par Pierre d’une intervention de Frédéric Lordon, car il prend la globalité du problème en voulant fermer les bourses.
    http://media.la-bas.org/mp3/100301/

    1. « montre à quel point les financiers ont peur de la Justice des Hommes. » : non, c’est tout le contraire ! Ils en ont grandement besoin pour poursuivre les mauvais payeurs.

  14. M. Jorion peut-être devriez-vous vous tourner vers des services comme Vimeo ou Viddler…

    « Viddler propose […] la possibilité de mettre en ligne des videos directement faites par webcam, SANS le moindre logiciel (du direct de la webcam à viddler) »

    Ces services semblent avoir une bonne réputation sur les forums bien que n’étant pas les plus populaires. Je ne sais cependant pas si votre utilisation sera considéré comme [i]personal use or not[/i].

    article centernetworks

    Viddler FAQ
    Viddler : how_to_embed_a_video

  15. Pour vos enregistrements, peut-être devriez vous procéder en deux opérations :
    1- vous enregistrez votre intervention sur votre disque dur puis
    2- vous la mettez en ligne sur Youtube ou Dailymotion par exemple.

    Avantage : vous n’êtes pas tributaire d’une coupure en cours d’enregistrement
    Inconvénient : Cela fait un peu plus d’opérations chaque vendredi.

  16. Voici une méthode pour enregistrer sa vidéo, la poster sur Google Video et la publier sur le blog

    Tutoriel : Virtual Dub (Capture webcam, et compression)
    Ceci peut nécessité un pack de codec (pour la compression) comme K-lite Codec Pack
    http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/1181633897156/0/fiche___ressourcepedagogique/&RH=1161018235859#capt

    Tutoriel : Mettre ma vidéo sur Google Video
    http://www.commentquoi.com/mettre-ma-video-sur-google-video.html

    Tutoriel : Insérer une video Google video dans un forum phpBB
    http://www.forumkeroinsite.com/tuto-info/tuto-inserer-une-video-google-video-dans-forum-phpbb-t137.html

    En espérant vous avoir été utile.

  17. @ ceux qui proposent de basculer les vidéos sur Dailymotion : le lecteur de ce site est en effet très bien, mais est-ce que nous sommes tous préparés à nous coltiner 20 secondes de réclame à chaque démarrage de vidéo + des bannières de pub de façon incessante tout au long de la vidéo? 🙂

  18. A la façon des tableaux de Magritte: « un pari n’est pas un pari ». D’après la recherche documentaire réalisée (hier soir) il apparait que de telles mesures de légalisation remontent au XIXème et « les spéculateurs » de l’époque en ont la paternité.
    Peut on postuler que si le système ainsi institué avait été tres instable à l’époque, des corrections legislatives seraient intervenues afin de remédier à cette faiblesse systémique?
    Est il juste de penser qu’à l’origine de cette législation, favorable à la spéculation, la lenteur de la circulation de l’information et le cloisonnement des ensembles (des marchés) contenait la fragilité et le risque d’effondrement généralisé?

    Mais désormais les techniques de l’information et l’interconnexion généralisée exacerbent l’instabilité comme dans un phénomène de résonance lié au facteur d’échelle. (ça me rappelle la turbulence des écoulement et la cavitation en mécanique des fluides).

    Dans la mesure où on ne reviendra pas sur les technologie de l’information, il faut donc revenir aux fondamentaux du système financier. Je comprends désormais mieux l’approche de revenir aux penseurs classiques. Le système doit désormais intégrer ce décloisonnement. De nouvelles propriété doivent être conférées à la « matière » qui constitue la finance. Afin d’aboutir à un système beaucoup plus stable, dans l’intérêt général. Est ce que cette approche « atomistique », « physique » existe?

    Mais bon j’ai peut être besoin d’un grand verre d’eau et d’une bonne nuit de sommeil…. 🙂

  19. UNE MONNAIE POUR LE MONDE
    le 2 mars 2010 par Jacques Attali
    http://blogs.lexpress.fr/attali/

    « Pour l’empêcher, il ne suffira pas d’empêcher la spéculation : elle révèle une tendance profonde,
    qui ne saurait être inversée par la seule interdiction des paris sur son évolution.
    Il faut aller plus loin et rétablir des financements sains des Etats. »

    Peut-être déjà signalé ?

  20. Bon, comme je vous ai souvent répliqué, je vais être bref:
    A suposer que l’on pourrait donc rétablir le sens des mots en disant qu’un pari est un pari, même en finance, cela ne changerait pas le problème fondamental, toujours au niveau des sens des mots:
    ès que j’ai de l’argent en poche pour faire les soldes ou pou dénicher une bonne affaire, je suis déjà spéculateur.
    Caque fois que j’agis en saisissant un avantage, j’agis en spéculateur.
    Car, fondamentalement, et vous le savez mieux que quiconque, il n’y a pas de « juste prix »
    Par contre, le fait que le détenteur ne court aucun risque en attendant simplement, alors que l’offreur de biens et services est toujours ous pression, ette différence qualitative ne vous pose pas assez de problèmes à mon avis.
    Comment justifier un jour de plus que la monnaie elle-même puisse ainsi devsnir réserve de valeur, alors que sa seule justification est celle de circuler.
    Tant que la banque centrale émet une monnaie destinée à ne pas circuler (à 90%!), autrement dit, c’est comme des routes construites puis interdites!, la spéculation (et sa jumelle, la thésauirisation) est l’essence même du monde capitaliste!
    Interdire ca sans changer le type du signe monétaire n’a tout simplement aucune chace d’aboutir à quoi que ce soit de concluant!

  21. Ça me fait penser à une table de poker (les cds) dans un casino (le marché) ou la moitié des joueurs, déjà assis, sont professionnels (les spéculateurs).
    Ils jouent en collusion, contre ceux qui arrivent à la table. Plus il y a d’action a la table (liquidité=frénésie) , plus ca attire de nouveaux joueurs, mais au final, à la longue, les jetons finissent toujours dans les mêmes mains et seulement les pros restent à la table !

    ca s appelle un piège 🙂 ou un pompage économique par des parasites

    1. Au poker, les professionnels n’ont pas besoin de faire collusion ou de tricher pour prendre l’argent des poissons (les fish, c’est ainsi que l’on appelle les pigeons). Bien souvent le pigeon se fait plumer parce qu’il est entré dans un casino et s’est assis à une table de poker alors qu’il ne sait pas jouer. Il a sa part de responsabilité dans ce qui lui arrive. A vous de voir si votre métaphore tient toujours. Je pense que oui.

Les commentaires sont fermés.