FRANCE CULTURE, JOURNAL DE 22h, LE 16 NOVEMBRE

J’ai commenté les aspects économiques de l’allocution télévisée de Nicolas Sarkozy hier soir.

Le podcast est ici.

Il y a quelques petites coupures qui mutilent certains mots. « La Chine est la loc’ » signifie « La Chine est la locomotive… ».

Partager :

56 réponses à “FRANCE CULTURE, JOURNAL DE 22h, LE 16 NOVEMBRE

  1. Avatar de zébu
    zébu

    Paul Volfoni : J’lui trouve un goût d’économique.
    Maître Folace : Y’en a.

    …………….

    Paul Volfoni : Vous avez beau dire, y a pas seulement que d’l’économique… y’a autre chose… ça serait pas des fois de la betterave ? Hein ?
    Monsieur Fernand : Si, y en a aussi !

    (in ‘Les tontons flingueurs’, enfin, presque …)

    1. Avatar de rodolphe B.
      rodolphe B.

      Le jour ou la cuisine française rejoint le patrimoine culturel immatériel de l Humanité ! Gouttons la scène de la cuisine (tontons flingueurs).
      http://www.youtube.com/watch?v=P8Zk5PLlhLw&feature=youtube_gdata_player

    2. Avatar de Paul-émile
      Paul-émile

      Maître Folace : C’est curieux chez les banquiers, ce besoin de faire des phrases !

  2. Avatar de roma

    nous c’est révolution 360° révolution universelle nous loin notre nombril
    où sommes nous hou-hou… hououou…
    du monde 16.11.10 | 13h48  » Certains pays européens règlent ouvertement leurs comptes. Le premier ministre grec, Georges Papandréou, a ainsi accusé Berlin, lundi, d’être à l’origine de la hausse spectaculaire la semaine dernière des taux d’intérêt payés par l’Irlande et le Portugal, par sa volonté de faire payer les investisseurs privés en cas de défaillance d’un Etat, dans le cadre d’un fonds de secours permanent de la zone euro actuellement en discussion, qui serait mis en place à partir de 2013″
    ça se précise, enfin façon de parler
    afp L’écart de rendement entre les obligations à dix ans irlandais et le papier équivalent allemand s’est creusé de 23 points de base, à 585 pdb IE10YT=TWEB, sur la journée de mardi, également marquée par une chute de plus de 2% des principales Bourses européennes en raison des inquiétudes concernant l’Irlande et les autres pays dits « périphériques ».
    allez, une ballade de Brahms qui marche à côté de ses pompes
    Gérard Pesson | Nebenstück
    bonne nuit à tous!

    http://www.youtube.com/watch?v=OOCBm2pWoX4

  3. Avatar de benoit
    benoit

    Je ne vous appellerai plus Paul Jorion mais Paul Le poulpe !
    Elle est facile vous en conviendrez mais j’ai plus confiance en l’exactitude de vos prédictions que celles de celles de Nicolas Sarkozy …

    1. Avatar de Ken Avo
      Ken Avo

      Paul le poulpe est mort, vous ne le saviez peut-être pas ? (Paix à son âme de poulpe, RIP et tutti) Ca a été un drame national outre-rhin pourtant. Vraiment porte-naouak, enfin. ^^

    2. Avatar de benoit
      benoit

      Je dirais qu’il est de retour !
      C’est plus intéressant aujourd’hui de connaître ses prédictions que ce qui s’est passé en 1848 !

  4. Avatar de Alexander
    Alexander

    Quand zébu zépu soif en plus il faut tenir jusqu’à 22h00 !

  5. Avatar de Patrick Chirac
    Patrick Chirac

    beaucoup d’auditeurs derrière vous Paul!
    Puissiez-vous trouver les chemins explicites qui vous sont chers, ainsi qu’à nous petit peuple.
    N’oubliez pas de placer que l’écologie à disparu des plans, ainsi que le socialisme.

    Beaucoup de personnes derrière vous signifie que beaucoup d’énergie vous est dirigée.
    Restez sage, l’énergie pousse à la fougue et à la lucidité, ne Nous perdez pas dans des concepts certes fondées, mais trop complexes pour être compris par tous en une phrase.
    Vous savez le faire en général, ne pas se laisser faire ne veut pas dire s’énerver ou se déstabiliser.
    La théorie est facile, mais fort de la conscience des idées que vous soutenez, vous devez savoir que vous ne parlez plus d’une seule voix.
    Paul Jorion vous devez devenir une machine à exposer les idées de sa communauté dans le théâtre des média. C’est la seule arme efficace face aux discours marketing robotisés.
    La sagesse Paul, ne prenez rien à cœur. (vous le faite déjà lorsque vous avez besoin de réfléchir, d’inventer, de chercher, d’écrire, à vrai dire tout le temps)
    Une table de radio n’est en général pas l’endroit idéal pour trouver des idées.
    Quoi que, France Culture, peut-être.
    Prions pour que le journaliste soit « ouvert ».

    allez BZZZ BZZZZZ voici mon énergie, en espérant que le DSLAM n’en taxe pas trop.

  6. Avatar de domini CB
    domini CB

    courage !
    … surtout si l’allocution dure

  7. Avatar de methode
    methode

    paul, vous allez commenter un tissu de mensonge et de non-sens. est bien utile de faire tourner les moulins? nous savons tous que sa politique va virer à droite. pour le reste ‘business as usual’.

    1. Avatar de methode
      methode

      il a raison de remercier les syndicats… comment auraient ils fait pour acheminer les escadrons de crs et débloquer les raffineries si les routiers avaient bloqué les routes et la sncf les rails…?

  8. Avatar de pernodo
    pernodo

    Sarkozy était dans le poste ce soir?
    Moi je n’ai vu que la beauté et le charme de Claire Chazal.
    Le reste…bla bla bla

    1. Avatar de Jérémie
      Jérémie

      Moi je n’ai vu que la beauté et le charme de Claire Chazal.

      C’est fait exprès, afin que vous ne soyez plus guère en mesure à travers la trop grande beauté angélique d’un visage à l’image de mieux voir autre chose du monde actuel, quand on recherche trop à séduire le monde, on ne le fait plus guère réfléchir et c’est alors que le monde se met à admirer et contempler uniquement votre charme, il n’y a d’ailleurs plus que vous qui comptez, tout le reste n’existe bien sur plus du tout, pas même la nature de plus en plus souillé, pire même votre public adoré ne soucie plus guère de l’autre à ce moment même.

      Montrons surtout d’abord le meilleur journal bien lisse de plus aux êtres, apprenons leur aussi comme nous à savoir mieux tourner la tête, fermer les yeux et serrer bien fort les fesses …

    2. Avatar de octobre
      octobre

      Jérémie,

      « fermer les yeux et serrer bien fort les fesses … »

      On imagine la situation Jérémie : ça pourrait être le commencement d’une pièce de théâtre ou de sa fin… 🙂

  9. Avatar de Papimam
    Papimam

    Et de quel droit on nous prive de l’émission spéciale de France 2 « Le roman de la crise ».
    « Fric, krach et gueule de bois ». J’avais coché cette douceur dans mon agenda.
    Et pour couronner le tout et finir la soirée en fanfare, un coup de chat bot-té
    Sans doute que la crise est derrière nous comme dirait la marquise.

    Quel est l’avis de nos élites sur les prévisions publiées dans le dernier bulletin de LEAP/E2020, GEAB N° 49 pour être précis, « Alerte (pas Arlette) Crise systémique globale – Premier Trimestre 2011 : franchissement du seuil critique de la dislocation géopolitique mondiale »

    L’éminent aréopage de journalistes autorisés a t’il pour le moins demandé ce qu’en pense leur interviewé ?
    Sans doute de sombres élucubrations comme celles du bulletin publié dans l’édition mondiale du New-York Times le 24 mars 2009.
    Après tout je n’avais qu’à écouter religieusement une des trois, tre, drei chaînes mais comme je ne supporte pas la contrainte brutale : non, no, niet, nein

    Quand va t’on enfin s’occuper de l’essentiel, ciel, avant qu’il nous tombe sur la tête ?

  10. Avatar de jeanpaulmichel
    jeanpaulmichel

    Paul, vous perdez votre temps.
    Profitez de cette soirée pour vous reposer, vous avez là une chance inouie de vous coucher un peu plus tôt.

  11. Avatar de Peak.Oil.2008
    Peak.Oil.2008

    Une très belle intervention de Paul, un moment fort constructif dans la phonosphère.

  12. Avatar de EOLE
    EOLE

    Les 3 journalistes m’ont paru terriblement mauvais, décalés des réalités et ne s’intéressant qu’à l’écume des vagues. Etait-ce voulu? Si oui par qui?
    Aucune question sur le fond des choses.
    Dans de telles conditions on ne peut juger que la forme des propos et des attitudes présidentielles. Pas de quoi tirer grand chose sur les perpectives d’avenir…
    Conclusion: j’ai trouvé le Président un peu enroué à certains moments. Qu’en conclure?

  13. Avatar de Joan
    Joan

    Un exercice classique en 5ième République: le Président face à des journalistes triés sur
    le volet et qui sont là pour lui passer les plats. Vraiment sans intérêt pour ceux qui s’intéressent
    plus au fond qu’à la forme. Un exercice de communication, avec quelques figures de style imposées: montrer que le Président est courageux de braver l’impopularité chez lui, et qu’il a un rôle parfois « décisif  » sur la scène internationale, mais qu’il reste humain grâce à sa famille. Une bonne couche sur la sécurité comme mise en jambe pour la présidentielle de 2012, comme dab, voilà pas de quoi fouetter un chat. Les vrais débats sont ailleurs, sur ce blog en particulier, et merci à François Leclerc pour sa chronique de la crise qui se lit comme un feuilleton à rebondissements…
    Crise qui soit dit en passant est déclarée terminée par les communiquants officiels, d’ailleurs hier soir France 2 nous ont gratifié d’une émission de commentaires sur le vide de la communication Elyséenne animée par Arlette Chabot, en lieu et place de l’émission sur la crise qui était programmée dans ce créneau, avec Pierre Arditi.

    1. Avatar de zébu
      zébu

      Le vide commenté par le vide : plein d’enseignements tout ça, non ?
      😉

    2. Avatar de Joan
      Joan

      @zébu

      LaoTseu disait…

    3. Avatar de vigneron
      vigneron

      La crise est finie ! Haa ! Crions le bien fort ! Préjean 1934… ( 12 au 16 février 34, insurrection des ouvriers autrichiens matée dans le sang : 1500 à 2000 morts; 25 juillet 34, le dictateur fasciste Dolfuss assassiné par les nazis qui manquent leur coup d’état en Autriche, 4 ans après ça le fera, à l’aise…)

      Version longue dans la dernière scène du film de Siodmak, en 34 encore…

  14. Avatar de idle

    Très cher Paul,
    surtout n’oubliez pas pour ce soir :

    http://www.youtube.com/watch?v=cE_nlt222FQ&feature=related

    …si…si…ça plaît toujours autant à l’audimat succès garanti.

    …CourAGE…joie et bonne humeur surtout…N’oubliez pas votre jus d’orange

  15. Avatar de Georget
    Georget

    Un mystère. Paul, j’essaie ce matin d’écouter votre intervention sur le site de France Culture. Je charge le journal de 22 H du 16/11/10, de J.M Chardon, 15 min où l’on annonce, sur le résumé de l’émission, l’intervention de Paul Jorion et là, surprise : J’entends un long commentaire de Nicolas Gendréon (?) économiste, sur les problèmes de budget de l’Europe. Mais pas de Paul Jorion. Je cherche l’erreur mais je trouve pas.
    Merci de m’éclairer. Et bravo pour tout ce que je tourve sur votre blog.

    1. Avatar de Paul Jorion

      C’était le podcast du 15 novembre. C’est réparé.

  16. Avatar de Plouf!
    Plouf!

    Paul Jorion parlait très vite. (presque rap):-)
    Pour répondre il avait d’abord à reformuler la question politiquement correcte en question essentielle, c’est-à-dire: LES CHIFFRES face au bla bla bla pirouettes et cacahuètes.
    Entendu…Le président parle du président au président.

    1. Avatar de domini CB
      domini CB

      y a pasquoi m’sieu dame tant que le bla bla dure
      il faut se rappeler d’où sort ce président-là de tous les français
      … le président parle aux marchés

  17. Avatar de Pierre
    Pierre

    Mon journal Sud-West nous pond ce matin un buzz reggae sur le « Meilleur d’entre nous ».
    Les provinces du Sarkozistan se révoltent ? Conflit de canard régional ? Ou simple effet de presse ?
    http://www.sudouest.fr/2010/11/16/le-remix-reggae-qui-se-moque-des-declarations-d-alain-juppe-240697-625.php

    Alain Juppé, ministre de naguère, Gaulliste « droit dans ses bottes », apôtre du « Québec libre » et Nicolas Sarkozy, chef désarmé, vont signer lors d’un sommet de l’OTAN, vendredi et samedi, à Lisbonne, un accord de redéploiement des armes nucléaires « non stratégiques » en Europe et élaborer un plan à haut risque de sortie du bourbier afghan.
    Hier, pour la deuxième fois le chef désarmé et sa triplette d’interviewer sont restés parfaitement muets sur ce sujet sans cibles……… La crise et derrière nous.
    Mes condoléances aux familles des victimes oubliées et toute mon admiration au « meilleur d’entre nous » pour son suivi sans failles du dossier de la crise militaire et stratégique depuis le bunker de sa bonne ville de Bordeaux.
    Polyvalence, souplesse, adaptabilité, sont les qualités indispensables qui caractérisent les indispensables dont personne ne peu se dispenser.
    En toute transparence, nous avons la rée gay et quelque chose qui nous défrise.

  18. Avatar de juan nessy
    juan nessy

    J’avais suivi en direct .

    La réaction à chaud n’est pas l’exercice le plus simple .

    J’ai préféré à la votre l’analyse du secrétaire national du SNUI au journal de 13 heures de France Inter .

    Avec l’avantage du recul d’une demi journée , il a ( mieux) pointé les enjeux non débattus et la limite politico- médiatique de la formulation actuelle des propositions de Sarkozy , en matière de fiscalité qui tend à coller à celle de l’Allemagne ( mais quid de l’ambition économique et de la place de l’entreprise et du pari exportateur dans ce scénario ) , et quid d’un véritable débat sur la taxation du patrimoine ( si l’on peut comprendre que pour ne pas décourager les possédants il est intéressant de taxer la plus-value du patrimoine plutôt que le patrimoine lui même , est-il cependant normal de laisser  » fossilisés » dans les mêmes mains les trop gros patrimoines , faussant en cela l’égalité de naissance des citoyens – indépendamment du risque de TBTF dans la relation patrimoine public / patrimoine privé , ça c’est moi qui l’ajoute ; ça renvoie à la défintion du périmètre autorisé à la propriété , sujet souvent évoqué ici ).

    Sur le G20 , Sarkozy a été nul . J’espère que les Chinois et le FMI seraont meilleurs .

    1. Avatar de jducac
      jducac

      @ juan nessy dit : 17 novembre 2010 à 15:15

      est-il cependant normal de laisser « fossiliser » dans les mêmes mains les trop gros patrimoines , faussant en cela l’égalité de naissance des citoyens ?

      Les inégalités à la naissance sont innombrables et il vaut mieux les accepter plutôt que les stigmatiser afin de permettre aux enfants, puis aux adolescents, puis aux hommes de vivre en paix et en harmonie avec leurs semblables qui sont tous différents sur très nombreux points.

      Ce qui est le plus important, c’est de donner les possibilités à chacun de réduire ses handicaps initiaux en jouant sur ses mérites, ses efforts personnels, son travail sur soi.
      Or, le plus grand service que l’on peu rendre aux enfants, c’est de ne pas accroître leur handicap par une éducation qui va à l’encontre du but recherché.

      Ainsi, exprimer devant ses enfants ou petits enfants, le besoin de réduire les inégalités initiales en stigmatisant les différences de patrimoine, me semble contreproductif parce que c’est précisément un point sur lequel chacun, par son attitude dans la vie, peut contribuer à réduire son handicap initial s’il s’emploie à le combler en travaillant. C’est faire entrer les enfants sous l’influence de la jalousie qui ouvre la voie à la haine, des autres d’abord, de soi ensuite. Cela contribue à faire naître des êtres bien plus handicapés et malheureux que ceux qui ont été conditionnés pour n’être ni envieux, ni jaloux, mais désireux d’améliorer leur statut par la voie de l’effort et du travail honnête.

      C’est plus important de faire croître le nombre des patrimoines qui concourent à la richesse du pays que d’augmenter la réduction des patrimoines existants par une redistribution qui serait aussitôt engloutie dans la consommation

    2. Avatar de juan nessy
      juan nessy

      Vous êtes d’une limpidité totale .

      J’ai toujours tenu le discours dont vous me suspectez auprès de mes enfants et petits enfants . Ils ne sont ni jaloux , ni envieux . L’un est plus riche que moi . L’autre plus pauvre que moi à son âge . On se retrouve souvent entre nous ,sans envie , ni jalousie et nous avons tous la même opinion sur la richesse .

      Je n’en dirai pas autant de certaine famille , médiatique ou pas . On connait même des règlements de comptes en famille qui ,dans ce siècle et les précédents, n’étaient pas que figurés .

      Pour ce qui est de la richesse du pays , si j’apprécie votre fibre patriotique , je ne peux que constater que la masse de ceux qui ont un patrimoine important (disons supérieur à 1 million d’euros ) et qui sont finalement assez nombreux dans notre beau pays , n’ont qu’un souci c’est de ne pas en faire profiter le pays .

      La richesse confisquée abusivement au pays ( aux nations d’ailleurs ) n’est pas dans l’impôt redistributif , même si bien sur il faut savoir tondre la bête sans la tueret faire un usage intelligent (démocratique ) de la laine prélevée . Les anciennes (?) colonies ont d’ailleurs peut être une vision plus juste du capitalisme patrimonial .

      Accumuler du patrimoine par principe n’a aucun sens . Le seul patrimoine utile est le patrimoine collectif . La seule raison d’en fabriquer ou d’en faire est l’envie et le talent des créateurs et des travailleurs , et la mise en perspective d’un projet de vivre ensemble voulu par le vote démocratique et porté par des hommes ( ou femmes ) d’état dignes de nom .

      L’accumulation des patrimoines individuels n’est pas le parimoine et la force d’une nation .

      Trop nomade ou trop sédentaire , le patrimoine individuel illimité est une atteinte insupportable à la liberté collective . Il est mortel . Le détruire est un cas de légitime défense des peuples .

      La redistribution pour moi n’a pas pour rôle de redistribuer du patrimoine à ceux qui n’en ont pas . Elle corrige des insuffisances , des inégalités de situation , elle « donne une chance de » , elle est sous condition du projet collectif et de son cap . C’est l’acte un de la civilisation . Un des actes capables d’offrir d’autres voies que la guerre civile qui vous effrayait sur un autre sujet .

      Vivre avec l’idée que le pays et vos enfants vous attendent sur la constitution d’un patrimoine comme finalité de la vie , est un terrible échec . C’est , comme pour d’autres régimes de sinsitre mémoire , confondre la fin et les moyens .C’est la sécularisation de l’église en opposition à la passion du Christ .

      Juan Nessy honnête , travailleur , pas jaloux , pas envieux , n’a jamais ménager ses efforts ,pas haineux ni de soi ni des autres, frugal , heureux propriétaire après 40 et 4 mois de bons et loyaux services pour l’état français d’un 2P+C et d’une puissante 206 peugeot ( 1,6 litres quand même ), heureux père d’un polytechnicien qui dépense tout l’argent qu’il gagne pour sa famille et quelques oeuvres annexes , d’une ingénieure agronome qui se consacre par conviction et un salaire de subsistance au management d’une entreprise citoyenne de certification bio . Pas un kilo de graisse superflue .

      Ce qui est le plus important pour les enfants , c’est d’aimer leur mère , de les aimer , de les accompagner , de leur faire confiance , de les aider directement si c’est évidemment nécessaire ( et si l’on peut ) , indirectement par la politique en leur permettant de vivre en société de façon la plus harmonieuse , libre , féconde que possible .

      La plus grande saloperie que l’on puisse leur faire , c’est de leur laisser croire qu’un patrimoine puisse constituer le but d’une vie , de la vie .

    3. Avatar de vigneron
      vigneron

      @juan nessy

      (silence)…

      comme après Mozart.

    4. Avatar de Charles A.
      Charles A.

      Le décalé du JduCAC40 est toujours un régal.
      On est en 1788, mais la corbeille préfère l’avare de Molière…
      au moment où les cassettes devenues monstrueuses
      font du capitalisme le fossoyeur de la civilisation….

    5. Avatar de jducac
      jducac

      @ juan nessy dit : 17 novembre 2010 à 21:53

      Si on cherche à être positif, c’est-à-dire à rapprocher nos points de vue afin de voir ce qui nous relie plus que ce qui nous oppose, il me semble que, vous comme moi considérons qu’il n’y a pas besoin de partir avec un important patrimoine en termes financiers pour réussir sa vie. C’est déjà un très bon point et c’est l’essentiel.

      Ce sur quoi j’ai souhaité attirer l’attention, c’est sur le danger de ce que l’on transmet par ailleurs à nos descendants et à tous ceux qu’on influence par un discours au quotidien, dans le milieu familial, amical, scolaire, universitaire ou bloguesque. Quand on insiste sur la nécessité d’égalité au départ dans la vie et ultérieurement, on va à l’encontre du postulat dégagé ci-dessus selon lequel la réussite d’une vie ne dépend pas de cela.

      Sachant que le penchant le plus naturel est celui du moindre effort, en présentant les inégalités comme l’origine de tous les maux, on donne un excellent motif aux êtres les plus faibles, les moins doués, les plus différents des autres, de baisser les bras et de s’inscrire dans une invocation d’injustice, dans un sentiment de jalousie, d’aigreur, de rejet de la société qui nuisent avant tout aux intéressés mais aussi à la collectivité.

      Le risque d’un découragement dû aux inégalités existe, alors il vaut mieux tout faire dans la vie de tous les jours pour l’éviter.

      Là où nous divergeons, c’est sur l’intérêt ou non de réduire suffisamment les patrimoines qui enflent et qui de ce fait fossilisent.

      Je ne sais si cette dernière expression vous a été inspirée par le processus de création des énergies fossiles, mais l’image semble excellente. La concentration et la conservation dans le temps de ces Giga milliards de milliards d’organismes morts ont contribué à constituer de la valeur sur laquelle se sont rués les plus malins depuis 150 ans.
      Ceux qui se sont employés à les exploiter en premiers, sont ceux qui disposaient d’un capital de départ donc qui avaient capitalisé dans un environnement qui autorisait cette accumulation. Bien sûr, ils l’ont fait en pensant à eux d’abord, mais en dépit du caractère égoïste de leur démarche, ils ont contribué à la richesse de leur pays.

      Tout en étant très loin d’atteindre le montant de richesse au dessus duquel vous estimez nécessaire de faire sévir l’impôt redistributif, j’estime qu’il n’est pas nuisible pour un pays, bien au contraire, de laisser enfler des fortunes pour leur permettre de constituer des points d’encrage, de rassemblement et de perpétuation des énergies dans mon pays. Si cela ne se fait pas chez nous cela se fait ailleurs, pour le plus grand bien des pays d’accueil.

      Cela me semble nettement préférable à l’éparpillement, à l’émiettement des patrimoines qui finissent par ne plus avoir de masse critique suffisante pour peser dans une économie mondialisée. De plus, comme il est nécessaire de drainer des capitaux pour accompagner les développements, cela permet à ceux des citoyens à qui l’on n’a pas appris à haïr le capital, de placer leurs petites économies dans des actions et contribuer ainsi à la richesse du pays.

      En France comme ailleurs, il y a de nombreuses familles qui sont devenues des grands noms internationaux et qui contribuent grandement à la richesse de notre pays. Qu’en serait-il si on les avait étêtées comme vous le suggérez ? Ce qui s’est passé en URSS en Chine où ailleurs ne vous trouble pas ?

    6. Avatar de juan nessy
      juan nessy

      -1 : Réponse : non .

      – 2 : vos penchants naturels vers le moindre effort ne sont que vos penchants naturels .

      – 3 : La concentration de richesses et de capital ne me pose pas de problème tant que c’est  » en vue de  » , et que ce  » en vue de  » soit sous contrôle démocratique .Je me suis mouillé ,et un peu plus, de dire qu’il n’est pas tolérable que la « concentration privée » soit égale ou supérieure à la « concentration collective » . Le « droit » public doit pouvoir toujours imposer sa » loi » , par une « force » ( rapport de forces) fondée sur une large suprématie du « capital collectif  » . Le pataquès « dette publique /dette privée » actuel est le résultat aveuglant du non respect de cette règle de première précaution . Si je vais jouer au casino en étant aussi ou plus riche que lui , j’ai toutes les ( enfin plus de ) chances de faire sauter la banque . C’est d’ailleurs pour avoir accepter de jouer les casinos et la visite de joueurs plus riches qu’elle, que la  » banque publique » est en train de s’anéantir et de laisser la rédaction de la règle du jeu ( la loi ) aux joueurs qui la ruinent .

      – 4 : nous ne serons d’accord que lorsque nous serons d’accord sur la définition de la nature et du contenu de la richesse d’un pays ( d’un peuple , de l’humanité …) . Je crains , à ce point , qu’une chose nous sépare longtemps : là où vous ne voyez d’espoir de richesse que dans l’entreprise et le capital privé ( Rocard et son éducation protestante semble vous rejoindre) dont ce serait le « penchant naturel  » , je fonde ma conviction sur le capital collectif cohabitant avec un capital privé , auquel on interdit certains domaines ( débat sur les fonctions régaliennes de la puissance publique , les SIG , l’ethique ) , et maintenu en état d’infériorité quantitative assez large. Cette aspiration passe bien évidemment par l’interdiction et la sanction réelles des jeux de casino, des paris sur …., du contrôle des technologies permettant aux  » penchants » trop naturels d’échapper à la loi commune et assassinant la vie en commun .

      C’était ma contribution à l’élaboration du concept ( selon moi compréhensible par Fernand Reynaud qui n’était pas auvergnat pour rien ) de « richesse durable »( et sustenanble ) .

    7. Avatar de jducac
      jducac

      @ Charles A. dit : 18 novembre 2010 à 06:15
      Avez-vous bien conscience de ce qu’est un décalage en prenant des repères près de 250 ans en arrière et en Europe. Ne voyez-vous pas que le centre du monde change ?

    8. Avatar de juan nessy
      juan nessy

      Ps pour complèter :

      l’impôt étant redistributif par nature , je précise qu’il commence à s’appliquer bien en deça du million d’euros de patrimoine que je citais comme un seuil facile à situer ( et qui pourrait déjà stupéfier un paysan du Burkina Faso) .

      Mon principe est de mettre en avant un système économico-fiscal qui fasse que tout titulaire d’un patrimoine supérieur à ce seuil , soit contraint par la loi à signer une sorte de contrat de performance ( comme il en existe dans certaines administrations depuis longtemps) entre l’état et lui , qui fasse mention des projets de développement envisagés au titre de la gestion de ce patrimoine  » excédentaire » avec échéances , indicateurs de résultats , sanctions + ou – , fiscalité applicable aux plus values espérées . Une sorte de PPP ( partenariat public /privé ), où cette fois c’est le public qui s’introduit dans le privé ! A manager , manager et demi .

      C’est un schéma différent de l’économie mixte . Mais on peut imaginer autre chose pourvu que les attendus restent respectés et que la puissance publique garde la haute main .

    9. Avatar de juan nessy
      juan nessy

      Précision bis :

      Si le possédant « excédentaire » refuse de signer , je confisque trout l’excédent pour le mettre en gestion publique ( ou privée sous contrat avec un possédant plus « entrepreneur » que le possédant « stérile » ) .

    10. Avatar de vigneron
      vigneron

      @Jducac

      des points d’encrage

      Des points d’encrage ça fait un peu « pattes de louche » sur un copie, vous trouvez pas ? Entout cas ça fait mal aux mirettes.

      Nous eussions préféré « points d’ancrage », même si, en l’occurence, cela évoque à raison le caractère statique et facteur d’immobilisme et de conservatisme que les fortunes privées constituent de fait dans nos sociétés face à une dynamique collective que nous dirons « solidariste » ou « coopératiste », puisque l’égalitarisme provoque chez vous des poussées d’asthme…

    11. Avatar de Charles A.
      Charles A.

      @ JduCAC40

      Non, lorsque Paul affirme nous sommes en 1788, il n’y a aucun décalage passéiste.
      C’est simplement l’affirmation que le mode de production capitaliste,
      que j’aurais défendu bec et ongles contre le féodalisme,
      était indispensable au progrès.
      Par contre, les supporters de la Corbeille et autres cassettes
      ignorent tout du caractère antidémocratique et devenu desastreux,
      économiquement, socialement, ecologiquement, et donc politiquement,
      de la tyrannie du capital.
      Ce dernier, de libérateur est devenu oppresseur.
      Pas besoin de disposer de 40 briques pour saisir
      le BA BA de la pensée dialectique.

      Mais la défense, même décalée, du capital, me semble bienvenue
      Celui-ci ne supporte plus aucune démocratie réelle.
      Ses opposants, au contraire, sur ce blog comme presque partout ailleurs,
      en sont de farouches partisans.

    12. Avatar de juan nessy
      juan nessy

      Relativement au droit de propriété , j’ai d’ailleurs relevé dans l’intervention de Sarkozy , une allusion très peu relevée par les commentateurs :  » la nécessité de simplifier le droit de l’urbanisme  » .

      Quand on parle de simplifier , on a toutes les chances d’être entendu agréablement .
      Pour avoir eu à souffrir de comprendre sans trop d’erreurs les règlements , décrets et lois qui constituent le code de l’urbanisme , je ne pourrais par exemple que me réjouir de cette volonté bienveillante ( qui me rappelle quand même, lors du premier plan de relance de Raymond Barre , qui coïncidait aussi avec cette volonté simplificatrice , ce titre dans mon journal : Barre annoce 108 mesures de simplificationsadministratatives ! » . Comme fonctionnaire j’avais dès le lendemani 108 mesures supplémentaires à appliquer ).

      Mais ….:

      Qui pousse à simplifier et pourquoi faire ?

      Quand on sait que le droit de l’urbanisme français est le seul cadre de droit attentatoire à la propriété privée ( droit d’expropriation , droit de préemption , imposition de règles de droit public sur la nature des utilisations du terrain …) , et quand on connait la sensibilté de notre président attaché aux valeurs terrestres et électorales plus qu’aux valeurs républicaines , on devra y regarder de près pour contrôler que cette « simplification administrative » ( Ah ! cette paperasse imbitable …) ne consiste pas en fait en une suppression pure et simple des quelques éléments de supériorité d’intérêt public sur la propriété privée du sol .

      Et faire un sort à ces foutues « Loi Montagne  » et  » Loi Littoral » qui emmerdent tant de promoteurs et de braves gens prêts à spéculer sur leurs arpents ( et tant de ces braves maires de tous bords qui aimeraient bien graver leur noms dans des réalisations « visibles » de court terme … à n’importe quel prix ou simplification de loi ) .

    13. Avatar de jducac
      jducac

      @ juan nessy dit : 18 novembre 2010 à 14:40

      Merci de cette longue réponse. J’ai bien noté que vous vous êtes bien gardé de vous montrer d’accord avec le premier point : « il n’y a pas besoin de partir avec un important patrimoine en termes financiers pour réussir sa vie ».
      Après ce premier niet, que pouvais-je attendre si ce n’est d’autres niet. Cela aurait pu vous amener à vous exprimer sur les revirements constatés en URSS et en Chine. Niet, niet, niet….

      @ vigneron dit : 18 novembre 2010 à 16:29

      Vu mais trop tard. Une occasion pour dire merci à un ami.

    14. Avatar de octobre
      octobre

      à jducac

      Que c’est-il passé en URSS ?

      (…) « Les plaies les plus terribles, irréversibles, ont été infligées par le communisme à la campagne. La Russie était un pays agricole. Il était fondé et basé sur la population agricole. Toute la grande littérature et la musique russe était fondé sur l’idée de la population paysanne ; les mélodies de Tchaïkovski et la puissance de Moussorgski… Pouchkine, Tourgueniev, Tolstoï, Dostoïevsky : tous ont leurs racines dans le mode de vie paysan russe. Et lorsque cette vie a été détruite, alors, tous les problèmes les plus graves ont surgi dans la société russe. » (…)

      Un magnifique entretien de Alexandre Sokourov avec Laure Adler.
      Grand monsieur du cinéma russe, ami de Tarkovski.

      http://www.franceculture.com/emission-hors-champs-alexandre-sokourov-2010-10-26.html

    15. Avatar de juan nessy
      juan nessy

      Da .

    16. Avatar de juan nessy
      juan nessy

      Je reviens sur la simplification des règles d’urbanisme annoncée par Sarkozy .

      Madame Lepage que nous avons entre-aperçue ici , me parait très qualifiée pour apporter éventuellement son commentaire à cet aspect de l’intervention présidentielle .

  19. Avatar de timiota
    timiota

    A signaler la diatribe de Goerge Ugeux sur le blog finance du Monde contre l’agenda désinvolte de Sarkozy au G20, arrivé après le début, parti avant la fin.
    Je n’ai pas entendu qu’il ait été questionné là-dessus.

    Et il est donc revenu pisser son remaniement un samedi soir comme si l’envie était pressante à 24h près après 6 mois, ajouterais-je.

    Sur la » dépendance » et la « branche  » supplémentaire, sans qu’il y ait besoin d’un complot, n’y aura-t-il pas mise en route (2012-2017) de cette nouvelle branche, puis déficit démographiquement prévisible (Alzheimer ne nous oubliera pas), puis recours au privé (mutuelle) pour continuer de financer les nouveaux service de la dépendance (« maisons de retraites » généralisées), … et bingo pour les assureurs type Guillaume S, le frangin ?
    Comme ils disent, mieux vaut prévenir que guérir.

  20. Avatar de Pierre
    Pierre

    Je ne l’ai pas encore vu passer ici : Lordon, la suite ! La crise Européenne, deuxième service…..
    http://blog.mondediplo.net/2010-11-15-Crise-europeenne-deuxieme-service-partie-2

  21. Avatar de Faut le dire

    Le gouvernement poursuit son américanisation de la France .

    Le bonimenteur qui nous sert de président cache son jeu : laisser le pouvoir aux monopoles industriels et financiers, aux spéculateurs , et aux banques irresponsables.

    http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1165

  22. Avatar de VB
    VB

    @ Juan Nessy,

    … ne consiste pas en fait en une suppression pure et simple des quelques éléments de supériorité d’intérêt public sur la propriété privée du sol .
    Et faire un sort à ces foutues « Loi Montagne » et » Loi Littoral » qui emmerdent tant de promoteurs et de braves gens prêts à spéculer sur leurs arpents ( et tant de ces braves maires de tous bords qui aimeraient bien graver leur noms dans des réalisations « visibles » de court terme … à n’importe quel prix ou simplification de loi ) .

    =>
    J’abonde tout à fait dans votre sens.

    J’ajoute qu’il me semble avoir entendu qu’il (notre président) comptait instituer des jurés populaires pour les délits graves => alors là permettez moi de décrypter :
    il s’agit, amha d’une mesure strictement budgétaire doublée de populisme. Le peuple ne veut pas tant de jurés pour les délits (car il paye,via les impôts, des juges pour juger ; il s’agira ici d’alléger la charge des magistrats pour faire travailler gratuitement le peuple à son bonheur !) que des lois qui lui conviennent mieux et pour lesquelles il aurait son mot à dire. Je rappelle, à toutes fins utiles que les juges, de même que les jurés, n’ont pas d’autres choix que celui d’appliquer des lois, qu’ils n’ont pas voté.
    Où comment faire, une fois de plus, passer des vessies pour des lanternes, le tout sous couvert d’un discours populiste.

    Cordialement,

    1. Avatar de VB
      VB

      @ Juan Nessy,

      Suite,

      Permettez moi une citation, toujours de Portalis : « Qui pourrait penser que ce sont ceux mêmes auxquels un code paraît toujours trop volumineux, qui osent prescrire impérieusement au législateur la terrible tâche de ne rien abandonner à la décision du juge ? »
      =>
      Traduction actuelle : ceux-là même qui, aujourd’hui, parlent à n’en plus finir de simplification du droit, optent quotidiennement pour son étouffant accroissement quantitatif et qualitatif (qui n’a plus rien à voir avec la qualité et se noie définitivement dans la complexité, qui convient excellemment bien aux affaires.).

      Cordialement,

    2. Avatar de vigneron
      vigneron

      il s’agit, amha d’une mesure strictement budgétaire doublée de populisme

      Erreur, faute même ! Les jurys populaires en correctionnelle, c’est du populisme pur et simple, point. Pas besoin d’aller chercher des réductions de couts cachées, juste fantasmées par vous. Ce serait d’ailleurs plutôt le contraire, puisqu’on va surajouter la gestion de ces jurys à la structure existante qui ne sera pas allégée pour autant. Vous dites vraiment n’importe quoi. Seul le « amha » est pertinent dans cette phrase.

    3. Avatar de VB
      VB

      Parions sur une réduction à terme des effectifs de la magistrature, qui n’est déjà plus tellement en odeur de sainteté d’ailleurs.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta