FR3, CE SOIR (OU JAMAIS !), LUNDI 14 MARS A 23h00

Déprogrammation en raison de l’actualité : je passerai mercredi dans l’émission qui sera consacrée aux bénéfices des entreprises du CAC 40.

Le capitalisme à l’agonie sera mercredi en librairie et il est prévu que Frédéric Taddéi à Ce soir (ou jamais !) se pose la question de savoir précisément dans quel état est le capitalisme. J’ignore à l’heure qu’il est qui seront les autres invités. Il n’est pas impossible bien entendu que l’actualité dramatique des derniers jours provoque des changements de dernière minute. Je vous en aviserais aussitôt que possible.

Au Japon, les dernières nouvelles (dimanche à 8h20) sont que la crise à la centrale nucléaire est stable (de l’eau de mer est pompée en permanence dans le 3e réacteur). Je vous rappelle que vous trouverez ici le gars (chapeau !) qui donne de l’information en anglais en continu

Hier, j’ai maintenu le billet consacré au Japon en haut de la pile. Il y a eu cependant de nouveaux billets par François Leclerc, sur les dernières nouvelles de la zone euro, Jean-Pierre Pagé, sur le Proche-Orient et Emmanuel Quilgars sur la Grande-Bretagne.

Partager :

32 réflexions sur « FR3, CE SOIR (OU JAMAIS !), LUNDI 14 MARS A 23h00 »

  1. Au sujet de Fukushima, la note de l’ASN qu’on trouve à http://www.asn.fr/index.php/content/download/28874/175178/file/note-info-fukushima.pdf permet d’y voir un peu plus clair que la bouillie servie par les radios et télés.

    Indépendamment des conséquences sanitaires éventuelles sur la population, le Japon pourrait perdre dans l’affaire pas moins de 7 réacteurs totalisant 6428 MW de puissance électrique (voir http://en.wikipedia.org/wiki/Fukushima_I_Nuclear_Power_Plant et http://en.wikipedia.org/wiki/Fukushima_II_Nuclear_Power_Plant). Les réacteurs 4, 5 et 6 de Fukushima 1 étaient heureusement à l’arrêt au moment du sinistre. Les n° 1 et 3 de cette centrale me semblent d’ores et déjà définitivement fichus et réduits à l’état de déchet.

    1. « ……réduits à l’état de déchet. »

      ….déchets à conserver dans frigo (étanche) pendant au moins 100.000 ans ?

      1. Vous ne semblez pas croire au credo officiel qui consiste à dire que très bientôt, demain peut-être, la science trouvera la solution.

      2. arrêtez d’inquiéter nos enfants et petits enfants avec les déchets nucléaires !

        les dettes financières que nous leur laissont sont très nettement plus graves ……………………

        qu’est ce que c’est que des déchets de plus de 100 000 ans de vie face aux centaines de milliards de dettes qu’il va bien falloir rembourser aux riches .

        ainsi va la priorité de tous les larbins des riches.

      3. @ marlowe

        Hier soir un expert a dit à la ZDF , deuxième chaîne allemande :  » Die Lage ist nicht mehr beherrschbar » (« La situation ne peut plus être dominée »)

        Espérons qu’il se trompe le plus possible…

  2. Aspect économique : Info le monde direct il y a 10 minutes

    « La Banque du Japon annonce dimanche avoir fourni au total 55 milliards de yen (490 millions d’euros) à 13 établissements financiers du Nord-Est depuis la veille pour les aider à faire face aux demandes de retrait après le séisme de vendredi. »

    Cela ne « rigole » plus nulle part là !!

    1. le tigre celtique était donc lui aussi en carton-pâte. l’opération ‘fortitude’ n’était donc qu’un perfide prélude à l’enfumage générale..

      damned

  3. Si un drame radioactif était officiel au japon avec la configuration d’une île et sa capitale TOKYO, le 11 septembre et la crise économique ne seraient alors que des amuses-gueules en rapport avec les conséquences d’un tel sinistre…. La prière prend alors tout son sens !

      1. Très bien Piotr. Mais surtout n’en parlez pas aux japonais. Enfin bon, d’après une étude américaine très sérieuse. Contre-productif que ce serait, qu’ils disent…

        Enfin, une dernière étude encore plus importante, rendue publique an avril 2006 par l’American Heart Journal, a été menée sur les effets thérapeutiques de la prière sur des cardiaques et tend à démontrer que la prière n’aide pas au rétablissement de malades ayant subi un pontage coronarien, mais pourrait au contraire même entraîner des complications.

        Cette étude a eu lieu de 1998 à 2000 et a porté sur 1 802 patients répartis dans six hôpitaux américains. Les malades ont été répartis en trois groupes.

        * Groupe 1: Les malades sont informés qu’ils vont peut-être faire l’objet de prières, et ils bénéficient de prières.
        * Groupe 2: Les malades sont informés qu’ils vont peut-être faire l’objet de prières, et ils ne bénéficient pas de prières.
        * Groupe 3: Les malades sont informés qu’ils vont faire l’objet de prières, et ils en bénéficient effectivement.

        Trois groupes de prière, deux catholiques et un protestant, ont reçu le prénom et l’initiale du nom des patients devant bénéficier de prières, et ont été chargés de prier pour « la réussite de l’opération chirurgicale et une guérison rapide sans complication » des patients.

        Aucune différence n’a été trouvée, dans les trente jours après le pontage, entre les malades des groupes 1 et 2. Par contre, les malades du groupe 3 avaient développé davantage de complications que les autres (59% contre 51%), chiffre interprété par les auteurs de l’étude comme résultant probablement du stress subi par des patients inquiets de se savoir « si malades qu’on avait recours à un groupe de prière ». L’American Heart Journal précise que l’étude a été principalement financée par la Fondation religieuse John Templeton, qu’elle n’a pas examiné l’impact de la prière personnelle ou de proches, et qu’elle n’était pas destinée à examiner l’existence de Dieu ou la question de savoir s’il exauce ou non les prières.

      2. là, c’est franchement impayable, un gag : presqu’un double-aveugle versus placebo …

        – soit on est mis au parfum, et l’on est un farouche athée  » ni dieu, ni maitre  » …. pour un cardiaque, c’est un coup à l’envoyer ad patres d’énervement …

        – soit, dans le même cas, si l’on est trés « croyant » version superstition, ça donne les chocottes,
        et même résultat …( j’ai vu le cas, il y a fort longtemps, d’un aumônier demandé par une personne, qui s’est « planté » de patient, et qui s’est mis à « oeuvrer » à toute vitesse (impossible de le coincer avant !) devant un autre, lequel a failli devoir être réintubé tellement il a eu peur !…impossible de le rassurer …)

        Bref, expérience peu opportune, et dangereuse.

  4. Le plutonium est un sujet plus brûlant que les disfonctionnemnts de l’économie qui sont devenus notre cadre normal de vie.

  5. Des documents sur des fraudes de Bank Of America vont apparemment être dévoilés. ( trouvé en lisant les commentaires d’un article du Telegraph http://www.telegraph.co.uk/finance/economics/8377816/EU-leaders-reach-deal-on-debt-crisis.html#dsq-content)

    Lundi, aujourd’hui à 5.A.M, heure de Londres.

    Ca se passe là en avant gout. http://bankofamericasuck.com/
    Et à partir de Lundi là: http://twitter.com/OperationLeakS
    ou http://twitter.com/search?q=%23Anonleaks ou http://twitter.com/search?q=%23BlackMonday
    ou http://twitter.com/search?q=%23BoA
    C’est la 2eme fois que j’entends parler d’Anonymous ce Week-End, la 1ere étant chez Ardisson hier à 19h.

    J’ai hate également de vous voir de nouveau chez Taddei , pour un de ces trop rares moments télévisuels, de débats sans censure. J’espère que vous aurez meilleur(s) interlocuteur(s) que la dernière fois.

  6. Fukushima: Europe casts eye at nuclear safety

    (AFP) – 13 hours ago

    PARIS – Leading European economies said they would scrutinise nuclear safety in the light of Japan’s Fukushima disaster, led by Austria which on Sunday called for a review of nuclear plants across the 27-nation EU.

    Austrian Environment Minister Nikolaus Berlakovich said he would ask European Union (EU) environment ministers, meeting in Brussels on Monday, to approve « a stress test of nuclear plants » similar to checks on the banking system after the 2008 financial crisis.

    The test should include « the safety of nuclear plants in the event of an earthquake and the state of their cooling system and reactor confinement, » Berlakovich told public-sector broadcaster ORF2.

    « We want security to be reviewed or else (plant) closure, » he said.

    British Energy Minister Chris Huhne said Britain was not in a seismic zone and had different reactor types from those damaged in the tsunami that struck northeastern Japan after Friday’s 8.9-magnitude quake.

    But he tasked Britain’s nuclear watchdog with looking closely at what happened at Fukushima.

    « I?m asking our own nuclear regulator, or safety authorities, to look very carefully at the Japanese experience to learn any lessons that we can, both for our own existing nuclear reactions and for any new nuclear programme, » Huhne told BBC television.

    « (…) Safety is absolutely the number one priority for us in all our energy sources, and that has to be the case with this one as well. »

    German Chancellor Angela Merkel staged a crisis meeting with key ministers on Saturday as activists staged an anti-nuclear rally in the country’s southwest.

    « We know that our nuclear plants are safe… and that we are not concerned by earth tremors or tsunamis, » Merkel told a press conference. « Even so, we should ask what an event of this kind can teach us. »

    Merkel added that she backed talks on nuclear safety among Germany’s regions and at EU levels.

    Activists staged the rally between the nuclear power station of Neckarwestheim and the city of Stuttgart to protest at plans to extend the operational life of 17 nuclear power stations.

    The extension was approved by parliament in 2009, reversing a policy initiated by previous chancellor Gerhard Schroeder which scheduled a phaseout by 2020.

    The demo had been organised before the tsunami, but the large turnout means the nuclear is likely to loom large in elections in Baden-Wuerttemberg state on March 27.

    In France, NGOs hiked pressure on the government to scrap a pro-nuclear policy dating back to the oil shocks of the 1970s.

    After the United States, France has the most nuclear reactors in the world.

    More than three-quarters of France’s electricity is derived from the atom and surplus output is exported to neighbouring countries. State-owned corporations are lobbying to sell reactors to emerging giant economies eager to meet their rising energy needs.

    « We have been sounding the alarm for ages, and it is shameful that we have to reach this point for the government to ask questions — and even then we’re not sure that they are being serious, » said Sofia Majnoni of Greenpeace France.

    Replying to such demands, Industry Minister Eric Besson on Saturday said « all French nuclear plants have been designed with seismic risk and flooding risk factored in. »

    « We don’t wait for an accident to happen in Japan to raise the question over here, but this doesn’t mean that we can’t re-evaluate the situation, » he said.

  7. Merci Paul pour l’information. Vous parlerez de la sortie de votre livre : « l’économie à l’agonie » et souhaitons que vous n’ayez pas à faire d’une pierre deux coups, je veux dire : « la planète à l’agonie ».

    1. parce que l’espace de manœuvre rétrécit.

      Vous faites semblant de ne pas le savoir, c’est bien ce qu’on vous reproche.

      1. Je ne fait jamais semblant de ne pas savoir, mais il m’arrive très fréquemment de mettre en doute les croyances, les idées reçues, et les raisonnements par à priori ainsi que de confronter ceux qui confondent croire et savoir. Visiblement, vous faites partie de ceux là.

  8. Grèce: le PIB a chuté de 4,5% en 2010

    lundi 14 mars 2011, 10:27 afp
    Le produit intérieur brut (PIB) de la Grèce a reculé de 4,5% en 2010, illustrant une récession plus grave que prévu dans le budget (-4,2%), a annoncé lundi l’Autorité des statistiques grecque (Ase) dans sa première estimation officielle. “Le PIB en 2010 a subi une contraction de 4,5% en 2010 par rapport à 2009 s’élevant à 224,5 milliards d’euros contre 235 milliards en 2009”, a indiqué le communiqué. Au quatrième trimestre 2010, selon les estimations publiées à la mi-février, le PIB grec a reculé de 1,4% sur trois mois, et de 6,6% par rapport aux trois derniers mois de 2009, une chute historique qui porte à 4,5% la chute annuelle moyenne de la croissance.

  9. Je vois une émission programmée avec Paul Jorion, et imagine toutes les occasions à venir effectivement liées à la parution de son livre: J’applaudi d’avance et m’impatiente déjà tel un fan devant sa star (quelle horreur, je me fais peur).
    Il n’empêche que ces interventions peuvent aider, par exemple à limiter la marée Marine. Plus sérieuse qu’on n’y croit, la menace, non pour être présidente mais pour être un sujet qui siphonne les autres questions. Et si nous étions sondés sans Marine, sans Sarkozy , sans DSK, sans Royal, sans Aubry,… un sondage où on demande de citer un nom pas forcément mis en avant par un parti, je serai bien curieux de savoir ce qui en sort.
    Je pense donc je suis. Ils pensent donc ils sondent.

Les commentaires sont fermés.