TOUT EST SAUVÉ, SAUF L’HONNEUR

« Tard dans la journée, les cours ont effacé des pertes sévères en raison de la nouvelle que la Chine pourrait se porter au secours de la zone euro. »

Wall Street Journal
• SEPTEMBER 12, 2011, 4:58 P.M. ET
Stocks Claw Back
By BRENDAN CONWAY

Stocks erased a steep loss late in the day amid a report that China may come to the aid of the euro zone.

J’écrivais dans mon billet du 5 octobre dernier, intitulé L’ado que son paternel va chercher au commissariat  :

En Occident, Europe et États-Unis confondus, il n’est pas nécessaire de nous infantiliser : nous faisons cela très bien nous-mêmes.

Nous ici, sur le blog, nous avions dit : « C’est à nous de résoudre nos problèmes, c’est à nous de prendre les choses en main ! » Mais à quoi bon, la Chine veille, la Chine dans le rôle du père de famille responsable, qui vient chercher au commissariat son fils qui accumule les conneries. Et qui a plusieurs fils aussi stupides. Et qui ne dit rien, en espérant qu’ils apprendront.

Partager :

111 réflexions sur « TOUT EST SAUVÉ, SAUF L’HONNEUR »

  1. Disons que le bon père « chine » a aussi des intérêts à sauver les bons clients que nous sommes, à consommer l’excédent de production asiatique… Mais je sais, c’est une lapalissade…
    Ceci dit, deux choses : Primo, ce n’est pas plus mal que ce soient les dollars détenus par la chine qui servent à payer les dettes en lieu des contribuables européens, secundo, ça ne fait que donner qu’un peu de répit face à une échéance toutefois inéluctable…
    Et puis, la réserve de liquidités chinoises se tarira aussi un jour où l’autre, n’effaçant pas l’obligation de trouver une solution quant à la dette des états européens…
    Bref, de soubresaut en soubresaut, je vois l’image du poisson sorti de l’eau par le pêcheur, dont on prolonge l’agonie en le mettant dans un seau bien trop petit pour qu’il survive, mais suffisamment rempli d’eau pour empêcher sa mort rapide… L’homme est cruel…

    1. secundo, ça ne fait que donner qu’un peu de répit face à une échéance toutefois inéluctable…

      C’est ce que l’on dit à chaque fois, mais entre temps, la bête n’en finit plus d’agoniser. Et la misère de gangréner toujours plus nos sociétés….

      1. A l’école nos enfants apprendront « nos ancêtres étaient mandarins ». Comme nos ancêtres Gaulois sont devenus africains il y a pas si longtemps de ça, ça devrait passer en serrant les fesses.

      2. @ Vivanco

        Sans doute, mais il y a d’autres mains menaçantes :

        Dans Le Monde, du 14 Août dernier

        « Je suis un gouverneur pro-entreprises, je serai un président pro-entreprises », a expliqué le gouverneur Rick Perry (candidat à l’investiture républicaine).

        Ultra-libéral, partisan du port d’armes et en faveur d’une politique migratoire plus stricte, Rick Perry est également très démonstratif avec sa foi. Lui, qui en avril avait décrété trois « jours de prière pour que tombe la pluie » dans son Etat touché par la sécheresse, a rassemblé plusieurs milliers de personnes début août pour une journée de prière durant laquelle il a demandé à Dieu de régler les problèmes que les politiciens ne peuvent gérer.

      3. Être dans les mains des Chinois, c’est très angoissant quand même…

        Mon dieu, mon dieu… Vous voilà dans vos petits souliers, par anticipation.
        Angoisse au rabais, angoisse aux petits pieds, angoisse. à chausse-pied. On vous parle d’honneur, vous nous causez d’orteils.
        Essayez donc les derniers Han Xio Li-tiques, souverains contre les tocs sinophobes avec effets secondaires miraculeux sur les cors aux pieds.

      4. @Vivanco

        Ne vous inquiétez pas, l’Europe qui protège s’occupe de vous !

        Cette semaine, le parlement européen doit se prononcer sur le vote du régime des sanctions prévues dans le Pacte Euro Plus (PEP) pour les états qui n’en suivraient pas les consignes.

        Sous l’égide de la commission et du conseil européen, des mesures visant à parer au plus pressé telles que le renforcement du mécanisme de renflouement de l’UE et des solutions à plus long terme pour la stabilité de la zone euro – comme les euro-obligations – ainsi que les travaux en cours sur le développement d’un système de gouvernance économique, devraient occuper une place centrale dans le débat.

        Fédéralisme et mutualisation oblige, les gorets méditerranéens seront à la fête.

        La règle d’or…c’est leur point fort ! Qu’on se le dise !

        Et puis celle là aussi : USA : Depuis la fin de la récession, 88% des gains de la croissance sont allés aux profits des entreprises, 1% aux salaires (Business Insider / NYT) lien: http://contreinfo.info/

        Indécrottable que j’vous dis !!

    2. « Disons que le bon père « chine » a aussi des intérêts à sauver les bons clients que nous sommes, à consommer l’excédent de production asiatique »

      Bah , quel père n’a pas intéret a éviter la tôle a son rejeton ??

      1. Oui, je viens de regarder et effectivement, la purge semble continuer…
        Par contre, il y a bien eu un gap puisque, par exemple, le cac40 a clôturé à 2.854,81 et a réouvert ce matin à 2.910,44… (même chose sur ibex, dax… dans les mème proportions)

    1. On ne dit pas « boursicoteur » mais « investisseurs » 🙂
      Et vous ne devez pas boursicoter beaucoup, sinon vous n’auriez pas écrit celà!

      1. Gepeto,

        Autrefois, le mot spéculateur désignait toute personne qui faisait la même chose qu’un investisseur au sens actuel du terme. Le sens ancien du mot investisseur me semble avoir disparu. Il n’a plus cours.

      2. à DidierF

        Investisseur est le mot qui désigne le spéculateur, bien élevé, ou socialement utile : c’est un leurre.

  2. Le traité de Nankin, 29 Aout 1842. Personne ne s’en souvient? C’est ainsi qu’à commencé le pillage de l’Empire du milieu avec la mise en place des concessions étrangères. En France, nous avons appelé ça la politique de la canonière. Les Chinois ont de la mémoire et ils se souviennent… On les a pris pour des pecnos illettrées pendant des années. A leur tour de rigoler et d’encaisser.

    1. dans les arts martiaux , on se sert de la force de l’autre , avec la connerie c’est pareil !

      les chinois depuis Nankin ont observé et maintenant ils font ippon ,ko technique à tous les coups !

    2. @ jeff,c’etait plus joliement dit je croit »diplomatie de la cannoniere »
      les japonnais doivent s »en souvenir aussi

      1. Oui Eric, cela « sonne » mieux et est également l’autre expression en usage à l’époque.

        La politique ou diplomatie de la canonnière consistait effectivement à tirer au canon depuis des navires de guerre sur les côtes des États qui ne payaient pas leurs dettes financières… Cette pratique a été abolie par la convention Drago-Porter en 1907. Donc nous sommes soulagés, les chinois ne viendront pas au large de nos côtes nous bombarder afin de nous motiver à payer nos dettes… C’est déjà pas si mal vue la conjoncture.

  3. Et qui ne dit rien, en espérant qu’ils apprendront.

    du moins en public, en privé y a des oreilles qui doivent siffler. Ce n’est sans doute pas un hasard si beaucoup de grands chefs passent par Pékin et font des déclarations rassurantes, ces temps-ci. La Chine avance ses pions discrètement, en invitant les responsables à leur enlever les obstacles et ne pas faire de scandale.
    Les chinois n’ont certes pas avantage à un effondrement de l’économie occidentale, mais ils nous ferons payer le prix, fort, en soumission politique (et territoriale), pourquoi nous en feraient-ils cadeau?

  4. 4e rumeur de sauvetage de l’Europe par la Chine cette année. http://www.zerohedge.com/news/market-soars-following-latest-china-bails-out-europe-rumor-expected-half-life-15-minutes

    Pas de détail, et pas d’article sur le FT… http://ransquawk.com/headlines/167343

    Je pense que le rattrapage demain sera douloureux. Les bourses États-Uniennes étant très chère par rapport aux bourses Européennes (+10%). Quand la faillite inévitable de la Grèce va être intégrée dans les cours, les valorisations boursières auront encore bien baissées.

    Bref, si seules des rumeurs non fondée soutiennent le marché, alors, attention à vos bretelles quant les agences de notation vont frapper mercredi ou jeudi matin…

    Ça sent le roussi !!

  5. Ouai mais la Chine ne nous sauve pas gratuitement !!!
    J’entends beaucoup de bruits comme quoi ils rachètent beaucoup de choses ici …
    Ca commence a inquiéter !

    1. Comité des Forges hier, MEDEF aujourd’hui
      Français ou étranger (déjà 40 % du CAC 40)
      Le capital n’a pas d’odeur, seulement de l’appêtit.
      C’est un monstre d’accumulation,
      au mépris de l’homme et de la nature.

      La solution n’est pas de trouver des maitres français,
      c’est de sortir de l’exploitation, en expropriant le capital,
      condition minimum de la démocratie.

  6. Ma lune est montrée du doigt ?
    Je pouce.

    XXIII. ENQUETES ET RECHERCHES

    Quiconque fait un travail pratique doit mener des enquêtes à la base. Pour ceux qui ne comprennent que la théorie, sans rien connaître de la situation réelle, il est d’autant plus nécessaire de procéder à de telles enquêtes, sous peine de ne pouvoir lier la théorie à la pratique.

    «Sans enquête, pas de droit à la parole» — cette assertion qu’on a tournée en dérision en la taxant d’«empirisme étroit», je n’ai jamais regretté de l’avoir avancée; je persiste au contraire à soutenir qu’à moins d’avoir enquêté on ne peut prétendre au droit à la parole.

    Il en est beaucoup qui, «à peine descendus de leur char», s’égosillent, prononcent des harangues, distribuent leurs avis, critiquant ceci, blâmant cela; en fait, sur dix d’entre eux, dix vont au-devant d’un échec.

    Car leurs discours, leurs critiques, qui ne se fondent sur aucune enquête minutieuse, ne sont que bavardages. Les torts causés à notre Parti par ces «envoyés impériaux» sont innombrables.

    Et pourtant, ceux-ci sont omniprésents; presque partout on en rencontre.

    Staline dit fort justement que «la théorie devient sans objet si elle n’est pas rattachée à la pratique révolutionnaire». Bien entendu, il a encore raison d’ajouter que «la pratique devient aveugle si sa voie n’est pas éclairée par la théorie révolutionnaire». Hormis ces praticiens aveugles, sans perspectives ni prévoyance, nul ne peut être accusé d’«empirisme étroit».

    «Préface et postface aux Enquêtes à la campagne» (Mars et avril 1941), Œuvres choisies de Mao Tsétoung, tome III.

    Une telle attitude consiste à rechercher la vérité dans les faits. Les «faits», ce sont les choses et les phénomènes tels qu’ils existent objectivement; la «vérité», c’est le lien interne de ces choses et phénomènes, c’est-à-dire les lois qui les régissent; «rechercher», c’est étudier.

    Nous devons partir de la situation réelle à l’intérieur et à l’extérieur du pays, de la province, du district et de l’arrondissement, en dégager, pour guider notre action, les lois qui sont propres à cette situation et non pas engendrées par notre imagination, c’est-à-dire trouver le lien interne des événements qui se déroulent autour de nous.

  7. aaah, bientôt la chine sera pour quelques temps le paradis dont nous devrons nous inspirer !

    je voudrais dire merci les dizaines de millions de travailleurs pauvres chinois sans aucun droit syndicaux grâce à qui mon pays rembourse on ne sait plus trop quoi au juste tant qu’il rembourse c’est l’essentiel c’est un but en soi comme un autre ici. il faut dire que vos dirigeants qui vous font la leçon chez vous viennent dépenser et s’amuser chez nous dans la grande ibiza espagnole géante pendant que vous trimez pour nôtre société de consommation et vôtre future classe moyenne qui ensuite vous écrasera autant qu’elle le pourra si elle juge que c’est la seule manière de garder son train de vie superficiel bon chic bon genre v.i.p trader chanel numéro cinq.
    un grand merci oui, on pense à vous mais surtout quand on met nos chaussures de sport et après tout c’est pas de ma faute à moi si vous ne pouvez pas vous plaindre quoi que ne vous y trompez pas ici on peut mais ça sert à rien c’est juste une autre forme de soumission par le compte en banque mais ça c’est pas important l’important c’est les bourses et s’en mettre plein les poches pendant qu’il est encore temps au moins.
    merci les pompiers à présent c’est vous même si d’après les experts en tout vous brûlerez avec nous vous pouvez être consolés là au moins c’est équitable comme socialisation du coût.

  8. je parie que dans les commentaires le mot « chine » (féminin) viendra en premier, le mot « père », assez loin derrière…
    ensuite, peut-être le mot « fils »… le « saint-esprit » probablement pas…
    pas plus que « mère » et « fille »…
    Mais que fait Big Sister sous son chapeau ? pendant que big brother mange le sien !
    Chapeau qui en fait est un éléphant , n’est-ce pas le petit prince ?

  9. Car là est la bonne nouvelle, le casino mondial continue! Quant à la faillite de la Grèce, si j’ai bien compris, c’est une aubaine pour les détenteur de CDS…..enfait dans ce casino, il n’y a jamais de perdants…chez les initiés…chut!!

    1. @lars
      Pas lu le commentaire de Gepeto ?

      IL FAUT DIRE « DES INVESTISSEURS !!! »

      Y’a pas de boursicoteurs, d’initiés, de spéculeux, il n’y a que des INVESTISSEURS ! Des gens bons et altruistes qui prennent d’énormes risques pour notre avenir et celui de nos enfants. Des personnes qui œuvrent pour le bonheur de l’humanité et surtout pour que les guerres, la faim et la misère soit à jamais éradiquées de la surface de la planète.

      Bref ! Que des Jambons ! Un peu de respect s’impose, surtout lorsqu’il s’agit de nourriture !
      http://www.pauljorion.com/blog/?paged=12 à la mn 14.42s

      Mais nan ! j’déconne Paul !

  10. Vous l’avez bien dit Philippe pour moi ça ne change rien …. On importe à 90% chinois , les chinois rachète des obligations. Que nous reste-t-il ? Rien . On atteint le paroxysme de la bêtise . C’est reculé pour mieux sauté . Une fois pour toute quand est-ce que nous allons comprendre que la France et bien d’autres non plus d’industrie pour créer de la richesse ?
    Je trouve que la situation est désespérante et comme on dit , très vite nous aurons que nos yeux pour pleurer !!!

    1. @Bertrand

      Tordons le cou à un cliché, si vous le voulez bien. Ces statistiques de l’INSEE nous informent qu’en 2009, la part des emplois ouvriers (qualifiés ou non) dans la population active était encore de 21.5%, soit, excusez du peu, plus d’un cinquième, loin devant les agriculteurs et les artisans, plus haut même que les cadres, et seulement légèrement en dessous des employés (de bureau) ou des professions intermédiaires.

      Difficile dans ces conditions de concevoir que ces quelques 5.5 millions de personnes disposeraient d’un emploi sans l’industrie qui va avec.

  11. Quand la Chine aura racheté l’ensemble du monde, elle pourra lui dicter sa politique, et pas seulement sa politique financière.

    1. @ vieux_tetard La Chine ca tient grace ou plutot a cause de la dictature,les chinois sont de plus en plus nombreux a rever de liberte,pour le moment dieu merci toutes les dictatures ont pratiquement toujours toutes
      mal fini.Je ne croit pas que les dirigeants chinois aient les moyens de foutre le b……. aux 4 coins de la planete et en meme temps tenir un peuple qui depasse largement le milliard d’individus

  12. D’ailleurs c’est très simple j’ai déjà réservé mon clavier, version chinoise pour noël…Dépêchez-vous il n’y en aura pas pour tout le monde.

  13. La Chine sauvera peut-être le monde deux fois.

    Une première fois en faisant semblant de mettre la main à la poche à fausse monnaie… virtualisme aidant.

    Une seconde fois… rêvons… en devenant communiste, c’est-à-dire en criminalisant l’excès de richesse lorsque, elle aussi, sera face au mur des contradictions internes de la dominance sociale.

  14. Eureka

    Je ne vois pas comment les Chinois auraient pu laisser leurs meilleurs clients se casser la gueule sans rien dire.

    Ils deviendront propriétaire de l’Europe?

  15. En fait ce serait l’ Italie que les chinois aideraient ….La réaction américaine serait consécutive a une initiative Italienne et non Européenne ..ce qui change pas mal de choses .

    1. Ne t’inquiètes pas, les coulisses, les dessous de table, les pots de vin etc… Ils ont plus d’un mauvais tour dans leur sac. Ça va continuer jusqu’à l’explosion, ils jouent avec notre fric et notre patrimoine, il faut pas se gêner. Tant que les pantoufles auront une place à côté du canapé, ça pestera, insultera l’écran, mais pour les retrouver dans la rue il faudra vider le frigo.

  16. Je ne savais pas que l’honneur était une valeur en politique.
    Hahaha, ils vont nous pendre avec la corde qu’ils nous ont vendu.

  17. – Tandis que la Femme s’enfuyait dans le désert du monde.

    – Le désir de domination devenait de plus en plus contagieux sur terre.

    – Elle était enceinte et criait déjà dans les douleurs et le travail de l’enfantement.

    – J’aimerais bien te porter davantage secours mon ami(e) mais à plusieurs conditions ?

    – Lesquelles oh mon Maître devient plutôt sage femme …………. dans la vie ?

    – Et ensuite ?

    – « …………… »

  18. Pour compléter le commentaire de Philippe MEONI, la Chine va plutôt à l’orphelinat chercher quelqu’un désespérément pour être dans le rôle du père de famille (ou investir dans la prochaine génération de consommateurs)…
    Rien ne dis que ce pari de la Chine soit gagné d’avance mais une chose est sûre, les intérêts de la Chine seront tellement liés avec tout le Monde dans le futur, qu’ils seront obligés d’agir (militairement/économiquement/…) de plus en plus en union avec le reste du monde

  19. Question: Le rachat de la dette occidentale par les chinois ne se fera-t-elle pas aussi à des conditions désastreuses pour nos pays ? Prises de participations dans de grandes entreprises nationales, accès aux brevets et à la technologie, et finalement prise de contrôle progressif des moyens de production ?

  20. Je pense depuis longtemps que Paul se trompe sur le rôle que réserve la tragédie en cours pour « les chinois » (en vérité, il faudrait mieux parler de l’Etat chinois, à savoir les caciques du PCC, que de l’ensemble du peuple chinois dont je ne suis pas certain qu’ils comprennent ou acquiescent les agissements de leurs princes).
    1. S’ils sont sensés nous « sauver », pourquoi alors le font-ils par opportunisme (droits sur le port du Pirée, futurs accords en vue avec Rome) comme des charognards s’approchent de cadavres en décomposition?
    2. S’ils sont sensés sauver l’économie mondiale par la consommation de leur classe moyenne grandissante (ce qui correspond tout à fait à un mythe et n’a vraisemblablement peu de chance de se produire. cf. les analyses de M. Pettis, A. Xie ou encore plusieurs propos d’A. Weiwei), comment se fait-il alors que la part de la consommation baisse dans le PIB chinois en étant supplanté par les investissements ou bien que la quasi totalité des provinces chinoises soient touchées par un bulle immobilière peu en adéquation avec la pyramide des âges (vieillissante) ?
    3. S’ils sont sensés remplacer le Dollar par le Yuan, le rendant ainsi convertible (par une sorte de réédition des accords du Plaza, même volontaire, ce qui serait cocasse puisque la Chine peut être considérée une sorte de Japon dopé aux stéroïdes), comment se fait-il que le système bancaire chinois soit dans un état de désordre complet (et ce depuis 1991 avec une aggravation en 1998) et sujet à de graves déconvenues pour l’avenir du fait des bulles d’investissement et immobilière ? Comment enfin un pays structurellement exportateur peut-il raisonnablement souhaiter faire de sa monnaie une base pour les échange mondiaux sans déployer de déficit de sa balance extérieure (cf. dilemme de Triffin) ?
    Voici en bref une partie de mes inquiétudes concernant nos amis néo-confucianistes (euh pardon capitalistes) pour lesquels le rôle ne me semble pas encore attribué. En guise de sauveurs, se pourrait-il qu’ils deviennent à l’avenir les fossoyeurs du système (cf. différents risques évoqués ci-dessus et démographie déprimante) ? Ce faisant, nous prendrions pour sauveur notre bourreau qui une fois le travail terminé se trancherait la tête..

    1. @ wangxi le 13 septembre 2011 à 09 h11

      « On se souvient comment la Chine et les tables se mirent à danser, alors que tout le reste du monde paraissait rester immobile – pour encourager les autres. » Point d’explosion ?

      1. Et oui, même avant que le parti dit communiste de l’empire du milieu se ralie officiellement à l’économie de marché, il était possible de connaître sa vraie nature, et ses divisions.

  21. Reçu ce matin dans mon courrier
    L’impromptu de Berlin, un régal en Alexandrins

    La scène se passe dans les jardins du Château Bellevue, à Berlin. Angela Von Mecklenburg et Nicolas de Neuilly se sont discrètement éclipsés de la réception offerte par le roi de Prusse. On entend, au loin, les accents du quatuor de Joseph Haydn.

    Nicolas :
    Madame, l’heure est grave : alors que Berlin danse
    Athènes est en émoi et Lisbonne est en transes.
    Voyez la verte Erin, voyez l’Estrémadure
    Entendez les Romains : ils appellent au secours !
    Ils scrutent l’horizon, et implorent les Dieux.
    Tous les coffres sont vides, et les peuples anxieux
    Attendent de vous, Madame, le geste généreux !
    De leur accablement ils m’ont fait l’interprète :
    Leur destin est scellé, à moins qu’on ne leur prête
    Ce D-mark des Allemands sur lesquels vous régnez.
    Cette cause est bien rude, mais laissez-moi plaider…

    Angela :
    Taisez-vous Nicolas ! Je crois qu’il y a méprise
    Folle étais-je de croire à une douce surprise
    En vous suivant ici seule et sans équipage
    Je m’attendais, c’est sûr, à bien d’autres hommages !
    Mais je dois déchanter, et comme c’est humiliant
    De n’être courtisée que pour son seul argent !

    Nicolas :
    Madame, les temps sont durs, et votre cœur est grand
    Vos attraits sont troublants, mais il n’est point décent
    D’entrer en badinage quand notre maison brûle !
    Le monde nous regarde, craignons le ridicule !
    Notre Europe est malade, et vous seule pouvez
    La soigner, la guérir et, qui sait ? La sauver !
    Nous sommes aujourd’hui tout au bord de l’abîme
    Vous n’y êtes pour rien, mais soyez magnanime !
    Les Grecs ont trop triché ? Alors la belle affaire !
    Qu’on les châtie un peu, mais votre main de fer
    Est cruelle aux Hellènes, et nous frappe d’effroi !

    Angela :
    J’entends partout gronder, en Saxe, Bade ou Bavière
    L’ouvrier mécontent, le patron en colère.
    Ma richesse est la leur, ils ont bien travaillé.
    L’or du Rhin, c’est leur sueur et leur habileté.
    Et vous me demandez, avec fougue et passion
    De jeter cette fortune au pied du Parthénon ?
    Ce serait trop facile et ma réponse est non !

    Nicolas :
    On ne se grandit pas en affamant la Grèce
    En oubliant Platon, Sophocle et Périclès !
    Nos anciens nous regardent, et nous font le grief
    D’être des épiciers et non pas de vrais chefs !
    Helmut Kohl est furieux et Delors désespère.
    Un seul geste suffit, et demain à Bruxelles
    Desserrez, je vous prie, le nœud de l’escarcelle !

    Angela :
    Brisons là, je vous prie, la nuit est encore belle
    Votre éloquence est grande et mon âme chancelle…
    Mais si je disais oui à toutes vos demandes
    Je comblerais la femme, et trahirais l’Allemande !

    Et ils s’éloignent, chacun de son côté…

    1. Et pendant de temps là, en réel, NS annone sur LCI un discours lourdingue sur la pénitentiaire, et c’est pas du Gaino!
      quel décalage!

      1. @Gaelec

        Je peux vous la refaire en Russe : Le Joueur est un roman de l’écrivain russe Fiodor Dostoïevski
        extraits :

        « Pour moi, j’aimerais mieux errer toute ma vie et coucher sous la tente des Khirghiz que de m’agenouiller devant l’idole des Allemands. »

        « La négligence des Russes n’est-elle pas plus noble que la sueur honnête des Allemands ? »

        « J’aime mieux me vautrer comme un Russe, ou m’enrichir à la roulette. Je ne veux pas, moi, devenir un Hoppe et Cie dans cinq générations. Moi, l’argent, je le veux pour moi-même, et je ne me considère pas comme une part indispensable et indivisible du capital. »

  22. La Chine devait déjà sauver la Grèce.

    On voit le résultat.

    Ce sont des effets d’annonce pour gagner du temps.

    Faut arréter avec la Chine. Ils sont 1 milliard et leur PIB est celui de la France + l’Allemagne.

    Les Chinois ne sont pas plus riche, ils ont juste de la trésorerie.

    1. « Ils sont 1 milliard et leur PIB est celui de la France + l’Allemagne. »

      Et si on ajoute les réserves de changes ? ^^ (PIB Italie + PIB Espagne = Réserves de changes Chine)

  23. Mais à quoi bon, la Chine veille, la Chine dans le rôle du père de famille responsable, qui vient chercher au commissariat son fils qui accumule les conneries. Et qui a plusieurs fils aussi stupides.

    Un « père de famille responsable » se doit-il de faire bosser ses enfants comme des esclaves ?

  24. La Chine se positionne en Europe comme en Afrique. Je ne vois pas ce qu’il y a de nouveau. Nos pays cessent d’être du bon côté de la restructuration de l’Entreprise Monde. La frontière de la précarité se déplace, à l’échelon social et international. C’est vexant, mais c’était inévitable, camarades cadres. Et en un sens, c’est juste.

    Pour moi, la Chine serait plutôt le petit dernier de la famille, résolu à mettre ses vieux parents au pas (ou au rebut) au nom des valeurs mêmes qu’ils lui ont transmises.

    Si les USA sont l’enfant-roi de l’Europe, la Chine est l’enfant-roi des USA. Grand Maman et Grand Papa vont maintenant récolter les fruits de leur bon exemple.

    1. Ils font suer le burnous au Pirée ( acheté la moitié du port, viré les employés réembauchés à bas prix, instauré des horaires presque chinois, etc )

  25. Pchitt, le rebond; je m’ai trompé! moins 2.20 à cette heure; c’est du lourd….
    moralité: ils voulaient la tranquillité au prix du déshonneur, ils auront le désordre et le déshonneur en prime (aphorisme Grouchien emprunté à W. Churchill)
    entendu ce matin sur BFM les experts: bon, ben pour la Grèce, faudrait envisager un gouvernement musclé…..de toute façon , une seule solution, éponger au moins 50% de l’ardoise
    question: qui va éponger: ben, les banques partiellement nationalisées au préalable ???
    c’est quoi, le seuil de déclenchement?: heu, le CAC à 2500/2600 plus l’Italie qui vasouille à 6/7% pour ses menus emprunts, ça vous va?

    1. J’ai entendu cette émission….j’ai cru que Madelin allait dire sur sa lancée « un bon Pinochet » remettrait de l’ordre dans tout ça. Oui il risque d’y avoir des révoltes, mais ce n’est pas insurmontable (sous entendu, nous avons les moyens de les mater). Extrêmement violent.

      1. Au lieu de « Madelin », serait-il possible de nous mettre d’accord pour écrire, par exemple, « M… », la seule lecture de son nom me donnant des aigreurs d’estomac.
        Merci d’avance.

  26. Sérieusement, croyez vous une seconde qu’on va passer ce coup ci ?
    Il faudrait arrêter de croire au Père Noël. Les Chinois ne vont pas sauver l’Europe dans sa totalité, et encore moins ses banques (ce n’est pas souhaitable, de toutes façons). Nous connaissons les trois façons de se débarrasser d’une dette : la rembourser, la restructurer ou émettre assez de monnaie pour en neutraliser les effets. Que croyez vous que nos édiles vont choisir ?

    Clairement, une fois que les allemands considèreront qu’ils n’ont plus le choix, ils accepteront l’inflation comme ultime recours. Personne ne va prendre la responsabilité d’un défaut sélectif et organisé, et les Chinois n’ont aucune voix au chapitre dans ce niveau de la partie ; ils peuvent intervenir en amont et par opportunisme, mais pas sur un sauvetage de la dette USA + Europe.

    Ce qui est embêtant, c’est que même ici où on est entourés de têtes bien faites, personne ne semble se rendre compte du VOLUME dont on parle. Les réserves de change chinoises ne peuvent même pas faire face à l’échéancier annuel (en plus sur la base d’une dette iso alors même qu’elle explose sous son effet d’inertie). Pour moi c’est une absolue fausse piste, juste un effet de manche pour calmer le jeu. Les marchés semblent de mon avis ce matin…

    1. http://www.boursier.com/actions/actualites/news/bnp-paribas-dement-les-informations-reprises-dans-le-wall-street-journal-449959.html?sitemap
      «  »Nous créons un marché en euros, c’est une première… nous espérons que cela fonctionnera, sans quoi la spirale baissière sera un vrai enfer. Nous n’inspirerons plus du tout la confiance et personne ne nous prêtera plus », a expliqué cette source, la semaine dernière, au rédacteur de l’article, publié dans la rubrique « Opinion Europe », Nicolas Lecaussin, directeur du développement du think-thank libéral Institut de Recherches Economiques et Fiscales.

      La banque a réduit ses pertes peu après 11h00, en retrait de -5,5%, après avoir publié un communiqué dans lequel la banque « dément formellement » les propos prêtés à cette source anonyme et confirme que le groupe « se finance tout à fait normalement en dollars, soit directement soit par swaps de change ». L’établissement « s’étonne que le Wall Street Journal ait laissé passer, sans aucun contact préalable avec la banque, une tribune fondée sur des sources anonymes et comportant un aussi grand nombre de faits non vérifiés et d’erreurs techniques ». »

      L’article incriminé : http://www.irefeurope.org/content/le-probl%C3%A8me-des-banques-fran%C3%A7aises

  27. Ce n’est pas parceque la mondialisation a étendu le règne de la marchandise sur toute la planète que ses différentes régions ont une histoire commune.
    Paul Jorion évoque très clairement cette idée dans son ouvrage traitant de la vérité et de la réalité.
    C’est l’Occident (et en fait un petit nombre de pays seulement) qui est l’héritier du « miracle grec ».
    Cela signifie que des notions comme celles de « vérité » et de « démocratie » ne sont pas universelles quoique veuillent en penser certains, ou le faire croire.
    L’arrivée rapide de la Chine sur la scène économique mondiale, c’est l’arrivée d’un pays qui a appris la démocratie avec Staline.
    Ce qui est menacé visiblement depuis quelques dizaines d’années c’est l’idée (ou l’idéal) de la démocratie qui s’est, depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, identifiée à l’idéologie de la démocratie, c’est à dire à la liberté dictatoriale du marché.

    Nous sommes mal barrés.

  28. Les marchés réagissent selon des informations peu ou prou confirmées, et quand bien même ?
    Soyons sérieux la Chine va racheter des obligations d’état Italiennes ? sornettes ! La chine devait sauver Athènes, nous voyons le résultat.

  29. Les investissements pour le HFT continuent par contre :
    Un nouveau cable reliant New York – Londres va être construit, ce qui devrait permettre de gagner 6ms (sur les 65 actuellement) sur les opérations de trading.
    Cout de l’opération : 300M$
    L’estimation : chaque milliseconde gagné permettrait de gagner 100 M$ en plus (pour les banques, hedge fund…)

    http://www.telegraph.co.uk/technology/news/8753784/The-300m-cable-that-will-save-traders-milliseconds.html

    1. Voilà de l’info ! Ils continuent.
      Boudiou ! 6ms, il recrute les traders chez les gamers
      En plus c’est une opportunité pour les rois de la pétition, s’opposer à se projet, c’est ouvrir une fenêtre sur leurs manières d’agir.

  30. l’Italie lève 65M€ à 5.6 %….c’est plié les gars!
    A quand, et en alexandrin, svp, la prochaine production de notre barde, qui, contrairement à celui du village gaulois, est lu avec delectation ?

      1. quoi ! ? les conseillers financiers ont parlé
        « La Chine ne serait pas la seule à voler au secours de la zone euro en rachetant dans son cas de la dette italienne. Le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud pourraient faire de même. Les principaux pays émergents, les Brics, pourraient envisager d’accroître leurs avoirs en obligations libellées en euros dans le but d’aider les pays de la zone euro en pleine crise de la dette, rapporte mardi le journal brésilien Valor Economico (sur 20mn.fr)

        les marchés respirent, maintenant aux états à nous mettre au poulailler
        http://www.noam-chomsky.fr/video-pouvoir-et-terreur/

  31. C’est la 4ème fois(Irlande,Grèce,Portugal et Italie hier) que la rumeur Chinoise(toujours dementie le lendemain)est utilisée par la FED pour faire remonter wall street dans la dernière 1/2 heure.
    Le pire c’est que des moutons y croient encore.Ou alors ils l’utilisent comme prétexte pour tromper leurs clients en étant bien conscients comme dit zero hedge que c’est du bidon total.

  32. Et si la Chine n’était pas déjà de meilleur secours pour elle même.

    Pauvres femmes d’Asie, elles portent déjà grandement la moitié de l’enfer sur elles, et plus elles travaillent toutes commes des automates et des esclaves, et plus elles se fabriquent davantage de fers aux pieds, pauvres enfants, ah si seulement le monde pouvait davantage ressembler à la plus grande pour le tout machinal terrestre de plus, histoire de mieux voir aussi de notre vivant la société parfaite tant promise.

    Pas un seul pays au monde qui n’ose plus la déplaire, alors que si elle commencait déjà par se regarder dans la glace, elle verrait alors qu’elle n’est pas plus rassurante à voir qu’une autre se conduisant pareillement à l’identique, pourquoi tant d’hystérie de la perte dans le monde.

    La belle concurrence infernale, toujours et encore pour de principaux systèmes terrestres dans les têtes. Tout le monde n’a pas non plus la chance de pouvoir recevoir une meilleure éducation ou injonction vénale dans la vie, mais quel monde de fous !

  33. Comme dirait mon ex-boss : « Il faut aller chercher l’argent là où il est ».
    Où est-il au fait l’argent, à part en Chine ?

  34. La Chine n’est certainement pas un « bon père de famille ».
    Si la Chine s’apprête à « sauver » l’Europe de la faillite, c’est par pur calcul. Ils sont à la recherche active de bases pour écouler plus facilement leur pacotille aujourd’hui, et demain conquérir le marché eruopéen en vendant des produits sophistiqués et à des prix hors concurrence.
    Il ne faut pas oublier non plus que la Chine est assise sur une montagne d’euros.

  35. Monsieur Jorion,

    François Ier « Tout est perdu sauf l’honneur »
    Paul Jorion « Tout est sauvé, sauf l’honneur »

    Aimez vous l’humour juif ? Il est aussi drôle qu’atroce.

  36. Dans notre société dite « occidentale  » ( terme peut etre devenu un « gros mot « )

    un bon père de famille ( en latin : Bonus Pater Familias )

    Ce n’est pas quelqu’un qui :

    Aprés avoir éliminé 50 millions de Chinois , s’appelle toujours parti communiste chinois et ne craint pas de procés de nuremberg
    Conserve un goulag de plusieurs millions de détenus
    N’admet aucune opposition
    Interdit tout syndicat
    Ignore les droits de la personne, l’écologie,la liberté religieuse ,etc etc
    Et qui profite de la mondialisation (c’est facile pour des internationalistes) pour jouer sur le tableau de l’ultra liberalisme !
    Lenine l’avait dit : « Les capitalistes nous vendront la corde pour les pendre  »
    Il était loin du compte : les capitalistes ( et leurs « idiots utiles » ) sont prets à vendre …leurs dettes aux… communistes !
    Si quelqu’un doit se retrouver au commissariat ce sont les dirigeants chinois pour leurs crimes multiples !
    Alors ne galvaudons pas le terme de pere de famille !

  37. Il n’y a qu’une façon libératoire de racheter sa dette : c’est de la règler soi même en se serrant la ceinture au maximum tolérable .

    Et si on a fait une très grosse bêtise et qu’on n’y parvient pas seul , il est plus que recommandé de faire appel à la famille proche qui n’y mettra pas de clauses d’asservissement .

    La Chine est elle de la famille de la Grèce et de l’Italie ?

    PS : et si , ni la famille , ni la Chine ( ou d’autres ) ne bougent , il ne reste que la répudiation de la dette si l’on veut garder son indépendance de peuple libre de ses choix . Mais la ceinture doit se serrer encore de quelques crans supplémentaires au bout du compte .

    Bref : quelle est ma famille ?

    1. Je préfère dans ce cas qu’on répudie d’Italie et de Navarre toutes les cochonneries made in china que certains y vendent avec force valeur ajoutée sans payer d’impôt à travers de beaux écrans plasma dans des paradis fiscaux qui captent la plus belle part du gâteau. C’est fort drôle en ce siècle que de voir un pays communiste comme le fut la Chine devenir plus capitaliste que le roi.
      Et je m’interpelle d’une chose la révolution culturelle est elle responsable d’un pays qui n’a plus d’âme au point d’adhérer à la société de consommation occidentale aussi vite ?

      1. ce que je réponds bye bye les produits made in china si toi le gentil chinois qui bosse pour des arbouses tu n’achètes pas la contre partie de ton labeur notre dette !!!

      2. Apparemment les chinois se sont déjà interrogéseux mêmes dans ces termes , et la réponse court depuis déjà au moins trois ans .

  38. Je ne sais pas si la Chine achète la dette italienne. Mais l’Italie vient d’emprunté à 5,60% sur 5 ans.

    Je me rappel que l’on nous avait fait le même coup de la Chine au début de la crise Grecque.

Les commentaires sont fermés.