LE TEMPS QU’IL FAIT, LE 23 SEPTEMBRE 2011

Les marchés sont-ils rationnels ?
E. F. Schumacher

[Edit par Julien Alexandre] : petite première, à la demande de Max, nous testons les sous-titres sur la vidéo. Ceux qui le souhaitent peuvent activer les sous-titres en cliquant sur le bouton « CC subtitles » au passage de la souris sur le cadre et en sélectionnant la langue FR.

Partager :

85 réflexions sur « LE TEMPS QU’IL FAIT, LE 23 SEPTEMBRE 2011 »

    1. Voir aussi:

      Action contre le licenciement de Barbara Van Dyck à Leuven à l’occasion de la rentrée académique

      nous appelons tous nos collègues et toutes les personnes qui se sentent concernées à nous rejoindre le lundi 26 septembre 2011 à Leuven.

      Soutien à l’action de désobéissance civile du 29 mai contre un champ d’essai de patates OGM à Wetteren

      Mais dès à présent, il s’agit d’exprimer sans tarder notre soutien à Barbara Van Dyck qui a été licenciée de son poste de chercheuse à la KUL suite à cette action (°). A cet effet, nous pouvons notamment signer la pétition – pour la signature, c’est tout dans le fond.

      1. Oui mais vous avez lu l’argumentation du chef ? Il fait état de « violences », n’empêche que tout ceci se passe en dehors de tout cadre légal et rien que pour cela il s’agit d’un abus d’autorité, qui doit être sanctionner, autrement dit le recteur est invité à donner sa démission ! Il n’a pas à prendre de décision arbitraire sans référence précise à un texte administratif et sans intervention dune instance judiciaire. L’université n’est pas soumise au code de travail de l’entreprise il me semble ou le patron à droit « de vit ou de mort » sur l’employé.

    2. @ lisztfr,

      Bonjour,

      Celui de l’obsolescence programmée des « mauvais consommateurs »?

      Thèse ta gueule ou t’es t’es viré? bang, mort sociale, pas de bol loulou, c-rêve en silence main-tenant.

      Comme les armes climatiques, inexistantes pour sûr, raison pour laquelle un traité de l’onu les a interdites depuis plus de trente piges..beurk

      Chez Boal, de nombreux outils déjà éprouvés de résistance citoyenne pacifique, dans le fil du spectacle total, soyons des objets vivants, intelligents et organisés en parallèle des institutions qui se paient notre carafon?

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Augusto_Boal

      Ejective – No Time
      http://www.youtube.com/watch?v=mKLHdoafFQ0&feature=related

      ex: manif de la joie anti-nuke allemande, une camionnette dj silencieuse en wifi, manifestants encasqués, masque blanc sourire comédie, dansants dispersés dans les rues autour du pc music et distribuant en silence des tracts avec entrechats et gracieuseté.

      Couplé à des mini cams, enregistrés à distance et diffusés en live, les forces de l’ordre dansent mal la rumba avec leur fourbi…enfin tout est possible avec peu, vendre les prestations aux médias pour financer le matos, que sais-je..

      Si les policiers se suicident, c’est sûrement qu’il y a des hommes, femmes, pères, mères, oncles et tantes, que la réalité interpellent à coeur de bon sens contre les ordres des zinzintérêts supérieurs, non?

      En plus du foutage de gueule de nos élus communs leurs patrons « particuliers », genre autiste, qu’eux-mêmes ne savent plus comment exprimer?

      60 000 forces brutes d’intervention…à trop abuser du voile médiatique, le risque de s’y pendre seul en le déchirant ne fait l’objet d’aucun vote, comme en « république », ni aucun CDS, comme en phynance, un peu de stockholm syndrôme et la misère aura la compassion de les plaindre et s’identifier comme un seul homme à la cravate du costard? ah vraiment (célèbre réplique des simpson’s pour « gérer » les problèmes de couple)?

  1. Les vidéos du vendredi sont extraordinaires, on ne connait jamais d’une semaine sur l’autre les conditions de tournage.
    Un peu comme l’actualité.

    Encore bravo.

  2. hier je regardais BFMbusiness avec un interview du pdg de BNP ,une petite chose que j’ai attrapé au vol ,je suis allez sur le site de BFM pour réécouter l’enregistrement audio
    « Hedwige Chevrillon: Pourquoi toutes ces rumeurs à votre avis ?
    Baudoin Prot : BNP Paribas continue à fonctionner tout à fait normalement, et continue, en matière de liquidité et de financement, à se financer de façon satisfaisante et à être au service des clients »
    Voilà ce qu’il est écrit sur le site de BFM ,mais dans l’audio c’est un peu différent
    Baudoin Prot : BNP Paribas continue à fonctionner tout à fait normalement, et continue on y arrivera surement , en matière de liquidité et de financement, à se financer de façon satisfaisante et à être au service des clients.
    01:20 sur audio
    On ne pas dire qu il y a certitude
    http://www.bfmbusiness.com/interview/bnp-paribas-ne-cherche-pas-d%E2%80%99investisseurs-ni-au-qatar-ni-ailleurs-86890

    1. Laissez agonir l’agonisant.

      un agonisant qui a encore la force d’agonir son entourage, voilà qui me laisse coite ! ah, l’maudit !
      il ira pas au paradis ! bien fait, na !

      maintenant, un agonisant qui agonise, voilà qui est plus convenable ! il a ses chances ( pour le paradis, veux-je dire )…

  3. Est-ce que quelqu’un a entendu que certaines grosses entreprises avaient retiré leur argent des banques et à mon sens plus grave, qu’ils avaient créé leur propre système bancaire ne faisant plus confiance au système bancaire existant.
    Je ne trouve pas grand chose à ce sujet et surtout je ne trouve personne qui en parle et je voudrais avoir quelques avis sur la question

    1. @celine j’ai lu sur le web , mais je n’arrive pas à retrouver le lien , que les grands groupes de distribution ont demandé l’agrément banque de France et qu’ils l’ont obtenu

    2. Il y a bien longtemps que les (très) grandes entreprises ont leurs propres banques, constructeurs automobiles et grande distribution en particulier (pour vendre du crédit à leurs clients). On appelle ça des « banques de groupe ». En tant qu’établissements de crédit, ces banques ont accès à la BCE. Ce n’est pas un phénomène nouveau. Mais je n’en sais pas plus à part ça.

    3. à mon avis, les grandes entreprises, sentant venir une hypothétique régulation, veulent y échapper à tout prix !
      leur rêve cauchemardesque est « entreprises sans frontières SA », avec disparition de tout code du travail « urbi et orbi », esclaves à disposition, et paupérisation absolue du reste du monde .
      entreprises « apatrides » ( PSDJ) et hors la Loi = truands ( 1% de la population mondiale) dirigeant
      un monde sans liberté, sans aucun frein d’aucun côté : voilà le risque.

      =) urgentissime : travailler pour réduire le pouvoir exorbitant des multinationales =) les banques éventuellement générées par ces grandes entreprises seraient-elles soumises aux mêmes législations ( si elles sont mises en place ) ? ou, une fois de plus, y échapperaient-elles ?

  4. sur la forme: c’est « total à l’arrache » et pourtant pas un bafouillage, pas de heuuu, ça coule, c’est fluide; chapeau!
    pour la gorge: je suggère le « bonbon des Vosges »..
    sur le fond: réaction de mon conseiller financier à qui j’ai fait visionner la video :  » Schumacher, ce n’est pas un ancien footballeur du Bayern?, »
    – réponse off du fond de la salle de trading:  » mais non, c’est un pilote de F1″
    et après ça, vous voulez leur confier la gestion du pèze! m’étonne pas que ça branligotte
    bon week end!

  5. Fondateur du mouvement écologiste?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernst_Friedrich_Schumacher
    http://en.wikipedia.org/wiki/E._F._Schumacher
    Selon ces notices, il aurait plutôt été perçu comme précurseur (pour ne pas dire récupéré…).

    « A la fin de sa vie Schumacher s’intéressait de moins en moins aux aspects pratiques mais de plus en plus aux problèmes épistémologiques. Il considérait que les philosophes traditionnels et les maîtres religieux avaient établi des systèmes d’idées utilisables par les gens pour interpréter le monde et conduire leur vie, alors que le positivisme et le relativisme de la science moderne n’ont d’autre utilité que de récuser la pertinence des autres questions métaphysiques. Cela faisait pour lui des pays riches les « enfants à problèmes du monde ». Et toute tentative pour transférer leur modèle vers les autres régions du monde ne pourrait que conduire à la pauvreté de masse. »
    c’est intéressant en effet. (sauf que les sciences ont quand même une autre utilité que celle de nier les autres domaines métaphysiques, non expérimentables. sur ce sujet, il va même « un peu loin » : « Three Planes of Thought
    In May 1957, in a talk he called ‘The Insufficiency of Liberalism‘ he gave an exposition of what he termed the “three stages of development”. The first great leap, he said, was made when man moved from stage one of primitive religion to stage two of scientific realism. This is the stage most modern men tend to be in. A few move to the third stage in which one can find, in the lapses and deficiencies in science and realism, that there is something beyond fact and science. He called this stage three. The problem, he explained, was that stage one and stage three appear to be exactly the same to people stuck in stage two. Consequently, those in stage three are seen as having had some sort of a relapse into childish nonsense. Only those in stage three can understand the differences between the three stages and between stage one and stage three in particular. »)

    P.S.: « small is beautiful », mais : « Si le petit était populaire je serais en faveur du gros. » 🙂

  6. Cher Paul ,
    Vous avez l’air fatigué …
    J’espère que vous ne portez pas toute la misère du monde et que vous prenez soin de votre santé .
    Car nous aurons besoin de gens comme vous .
    Bs.

    1. j’en ai un peu marre des: » Paul vous êtes fatigué », « Paul vous êtes à la rupture » , « Paul, prenez du bon temps et revenez dans quelques semaines »…
      2 hypothèses:
      – y’a du troll dans les parages qui essaient de faire peur à Paul Jorion en lui disant qu’il a une mine pré-mortem.
      -y’a des gens bien intentionnés (merci à eux) mais qui ne se rendent pas compte que le Paulo, il a les traits tirés, il dort peu mais c’est çà qu’il aime, c’est çà qui le fait vivre, ce sont ces moments exaltants de grands changements qui l’animent.
      Bref, Paul, t’as une sale tête et il doit te manquer des heures de sommeil mais c’est çà qui m’indique à moi que tu pêtes le feu, en pleine bourre le gazier.
      Tous mes voeux de fatigue alors car chez ce Monsieur:
      + la paupière tombe et + l’oeil est vif…

      1. A la longue, ça doit devenir vexant tous ces gens qui vous disent gentillement que vous avez une sale tête. J’ose pas imaginer la réaction si Paul était une femme d’âge mûr. 🙂

  7. Dégradation des notes de huit banques grecques.
    2 remarques :
    Emporiki, la banque du Crédit Agricole et Geniki, celle de la Société Générale, sont dégradées mais restent encore dans la catégorie ‘hautement spéculatif’.
    Les cours des deux banques devraient encore morfler, … en attendant de tomber en classe ‘Caa’.
    Ensuite, parmi les banques passées en classe ‘Caa’ justement, figurent les 2 banques importantes qui doivent fusionner en une avec l’appui du Qatar, EFG et Alpha Bank, pour donner la première banque privée grecque.
    Lorsque l’annonce a été faite le 29/08 (soit il y a 3 semaines seulement), la bourse d’Athènes explosait de joie à +14% :
    « Le ministre grec des Finances, Evangélos Vénizélos, a salué une « évolution positive ». « Il est important que le Qatar participe et investisse en Grèce, envoyant à l’étranger un message de confiance » dans l’économie, a indiqué le ministre dans un communiqué. »
    Tu m’étonnes, Anatole …

    Si même l’injection de Botox financier de la part des émergents ne suffit plus, il va falloir passer au bistouri pour la chirurgie financière …

  8. Et quid de la rationalité des « entrepreneurs »?

    Ce matin sur France Inter dans l’émission « sévices publiques », Marc Simoncini, le fondateur de meetic, a dit (quasi) texto : je ne fais confiance qu’aux entrepreneurs…ils devraient diriger le pays.
    (l’interview est disponible ici : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=172845)
    Je croyais que c’était déjà le cas…

  9. décidément rien ne va plus !

    Une expérience du Cern remet en question la théorie de la relativité
    La Croix

    Des neutrinos franchiraient le mur de la lumière…
    Futura Sciences

    Des physiciens du CNRS viennent de découvrir que certaines particules (les neutrinos) circulent à une vitesse plus rapide que celle de la lumière
    rtl

  10. Action contre le licenciement de Barbara Van Dyck à Leuven à l’occasion de la rentrée académique

    Le licenciement, injuste, de la chercheuse Barbara Van Dyck, pour avoir défendu publiquement une action contre des pommes de terres transgéniques, a suscité pas mal d’agitation au sein du KULeuven, au sein du monde académique et au-delà. Une pétition a rapidement rassemblé plus de 4000 signatures contre son licenciement, parmi lesquelles celles de nombreux professeurs, activistes du droit de l’homme, de l’environnement et des citoyens du monde entier. Une action dite « la procession des toges en colère » était prévue le mardi 28 juin dernier : une délégation de professeurs, de chercheurs et de sympathisants devait remettre la pétition au recteur de la KULeuven, Mark Waer. Des dizaines de professeurs des universités belges, des chercheurs, des syndicalistes, étudiants et autres avaient déjà confirmé leur présence. Toutefois, quelques jours avant l’action, dans une interview accordée à la presse, le recteur a laissé entendre qu’une réintégration restait possible (de Standaard du 25 juin). Pour donner une chance aux négociations, l’action a dès lors été reportée.

    Malheureusement, nous avons dû nous faire une raison : la démission ne sera pas annulée et le cas devra être réglé devant le tribunal du travail. Nous regrettons l’obstination du rectorat de la KULeuven. Les arguments des promoteurs n’ayant pas été entendus, cette position met en risque un projet de recherche en cours auquel Barbara Van Dyck travaillait. Du point de vue du rectorat, il semble, dans ce cas, légitime d’invoquer des valeurs supérieures. Deux poids, deux mesures.

    La controverse autour de cette sanction et les arguments utilisés montrent que cette affaire dépasse le cas individuel. L’affaire a mis en lumière une insatisfaction préexistante à propos des liens grandissants entre la recherche universitaire et les intérêts industriels, ainsi qu’à l’égard des logiques marchandes qui s’immiscent à l’université, de la valorisation de la concurrence exacerbée et de la privatisation des moyens et des produits de la recherche. Cette évolution est une menace pour l’avenir de la Science. Elle porte atteinte aux principes de la liberté académique et accroît encore la précarité dans laquelle de nombreux chercheurs se trouvent. Pour donner suite à cette controverse, nous nous inscrivons dans le mouvement « Slow Science » qui traverse les universités européennes aujourd’hui. De même que le mouvement Slow Food défend une nourriture qui prend le temps d’être faite dans les règles de l’art contre le fast food, de même que la Slow City se lève en opposition à la ville productiviste et compétitive, au sein de l’académie on veut faire souffler un vent nouveau qui va à l’encontre de la focalisation actuelle sur la « recherche finalisée ». Face aux autorités académiques qui se positionnent comme une direction d’entreprise comme les autres, il faut vivement défendre les principes et les conditions de la liberté scientifique et d’une science critique.

    Dès lors, nous appelons tous nos collègues et toutes les personnes qui se sentent concernées à nous rejoindre le lundi 26 septembre 2011 à Leuven. En ce jour de la rentrée académique, nous exprimerons notre opposition à l’attitude persistante des autorités académiques de la KULeuven. Nous irons, tel qu’annoncé, ouvertement remettre la pétition au recteur de la KULeuven. Rejoignez-nous dans le cortège inaugural de l’année universitaire.

    Lieu de rencontre : au coin de la Naamsestraat et de la Brusselsestraat (à coté de l’Hôtel de ville) – Leuven.

    Date et heure : le lundi 26 septembre 2011 à 8h35.

    Plus d’infos: threerottenpotatoes@gmail.com

    http://threerottenpotatoes.wordpress.com/

  11. @ Paul,

    Je n’entends pas, je vous ai regardé sur France 3, l’émission était sous-titrée, j’ai beaucoup aimé vous « écouter »…
    Mais les « Temps qu’il fait » me sont inaccessibles, c’est dommage, si au moins vous pouviez mettre un résumé écrit ? Si vous pouvez y expliciter vos développements ? Je suis avec beaucoup d’intérêt l’état de l’économie mondiale depuis l’éclatement de la bulle internet en 2000, ça me passionne même : j’ai fait des études d’économie, jusqu’à obtenir un DEA en épistémologie. Franchement, vous êtes l’un des rares spécialistes qui me « parlent », vous êtes vrai, et ça me frustre terriblement de ne pas savoir ce que vous dites dans vos vidéos surtout en ces moments cruciaux de notre époque.

    Avec toute ma considération
    Maxime

      1. Julien,

        C’est juste fou, les trucs sont dans l’air : j’ai justement hier sous-titré une partie de la vidéo intermédiaire de la semaine (Suisse UBS, Kerviel 2) pour voir comment faire et ce que ça donnait, si tu as besoin d’un coup de main contacte moi à l’adresse mail fournie. J’ai déjà proposé mes services à Paul il y a quelques semaines, mais devant sa charge de travail, je me doute que c’est pas facile de répondre immédiatement.

        Par expérience il faut être une petite équipe sinon c’est dur sur la durée d’être toujours au rendez vous.

      2. Si j’ai tout capte on aura p.jorion sous-titre?super car le son de mon ordi est pourri et c’est un peu galere,pt’etre l’age aussi.

    1. @ Max :
      En l’occurence, Paul a surtout parlé des réunions qu’il a eues au Parlement, au Solbosch et du cas de la chercheuse de Louvain/Leuven exclue, me Van Dyck je crois.
      Mais j’ai écouté d’une oreille distraite.

    2. @ Max et zébu

      Merci à tous les deux. Fastidieux, mais les sous-titres sont maintenant disponibles sur la vidéo. Cliquez sur « cc subtitles » en survolant la vidéo avec la souris et sélectionnez la langue FR.

      Le timing risque d’être brouillon mais la retranscription est complète.

      1. Ben j’ai rien fais moi ! 😉
        Excellent.
        J’imagine que les personnes sourdes vont apprécier.
        Par contre, quand les vidéos feront 15 mn (as usual), tu vas me maudire …

        Sinon, pour nos amis aveugles, il existe aussi un logiciel de transformation de texte en fichier audio (waw, mp3, mp4, ..) : Balaboka
        « Moulin à paroles », en russe (j’aime bien).
        http://www.01net.com/telecharger/windows/Bureautique/editeur_de_texte/fiches/avis-37706.html

        C’est un freeware, sur windows/vista/2007.
        Toi qu’aime bien le son, devrait te plaire.
        Enfin, tu vas encore me maudire …

        Maudite !

        PS : en faisant un peu de recherches, je suis tombé sur DAISY avec openoffice mais je ne sais pas si c’est en français.

      2. @ Julien :
        En fait, je viens me rendre compte que nous venons non seulement de trouver une solution pour les personnes sourdes mais aussi pour tous les salariés qui peuvent pas mettre au boulot un oreillette tous les vendredi matin sans se faire pécho !!!

        Excellent.

        J’en connais au moins un à qui ça va plaire … (ehe)

      3. je vient d’aller essayer,c’est impecable,paul peut meme parler vite suffit d’arreter et faire repartir la video pour avoir le temps de lire,mais bon qu’il prenne le temps de souffler

      4. Les logiciels de dictée vocale sont utilisées par les agences qui sous-titrent les émissions à la télé. J’avais essayé un logiciel, specch vocal d’IBM je crois, il y a des années pour avoir les cours des profs à l’écrit. C’était du lourd pour que le logiciel reconnaisse et mémorise la voix du prof, surtout qu’ils étaient une dizaine ! J’ai abandonné, mais dans le cas actuel, si Paul teste le logiciel, actuellement ce serait, je crois, rapide, une ou deux minutes, le temps de lire des phrases, puis à fur et à mesure que Paul parle, le logiciel transcrit directement les propos.
        Mais les logiciels que Zébu fait référence font sûrement la même chose.

        En tout cas, je viens de voir la vidéo avec les sous-titres, c’est un vrai bonheur. Merci encore. C’était du super boulot !

      5. @ Zébu,

        Ah mince !! Ca s’appelle lire trop vite, on lit mais on enregistre ce qu’on veut !!

        Zut alors, je ne connais pas de logiciels de qui transcrivent la parole en texte qui soit libres et gratuits…

      6. @ Max,

        Bonjour,

        DNS pro est cher, et le plus performant de l’avis des éclairés..les calibrages nécessaires pour chaque voix sont les plus intuitifs et les moins fastidieux..

        Il semble supposé que vous soyez riche, à moins que l’agefihp puissent le prendre partiellement ou totalement en charge, en tant qu’outil d’aménagement palliatif à votre sens manquant, dans un cadre d’insertion sociale, professionnelle, autour d’un projet, pour respecter la phraséologie en vigueur.

        Ou faites le acquérir par une assoc où vous souhaiter oeuvrer en license multiposte, en don mutuel en quelque sorte. Cela doit être négotiable, non?

        trouvé ça sinon:

        http://www.filecluster.fr/logiciel/Dictation-Pro-129752.html

        Gratos, sûrement plus sollicitant des phalanges..

        Belle journée

    3. Résidant dans le 1/3 monde j’ai exactement le même problème pour cause de connection insuffisante… l’ADSL n’est pas vulgarisé partout ! j’aimerais beaucoup mieux un fichier à télécharger

  12. L’énorme dette cachée de l’Allemagne .

    La vérité », titre le Handelsblatt qui coupe court à la présumée parcimonie de l’Etat allemand, des chiffres faramineux à l’appui. Officiellement, la dette allemande en 2011 est de 2 000 milliards d’euros. Mais ce n’est qu’une demi-vérité, car la majeur partie des dépenses prévues pour les retraités, les malades et les personnes dépendantes ne sont pas inclues dans le calcul. D’après des nouveaux chiffres, la véritable dette se chiffre en 5 000 milliards d’euros supplémentaires. L’Allemagne serait donc endettée à hauteur de 185 % de son produit intérieur brut et non pas 83 % comme officiellement annoncé. Par comparaison, la dette grecque devrait être de 186% du PIB en 2012, et la dette italienne est actuellement de 120%. Le seuil critique au-delà duquel la dette écrase la croissance est de 90%. Depuis son arrivée au pouvoir en 2005, Angela Merkel, « a créé autant de nouvelles dettes que tous les chanceliers des quatre dernières décennies réunis », remarque l’économiste en chef du quotidien économique. « Ces 7 000 milliards d’euros sont un chèque sans provision que nous avons signé et que nos enfants et petits enfant devront payer. »

    http://www.presseurop.eu/fr/content/news-brief-cover/981331-l-enorme-dette-cachee-de-l-allemagne

    1. Peut-on en savoir un peu plus sur ces 5 miliards supplementaires?
      n’est-ce pas la meme chose en France s’il on ajoute les deficit des collectivites locales, retraites, assurances chomage etc…

    2. Article non avenu. Si on calculait de la même façon les dettes de la France, Italie, Espagne, Grèce, etc… on arriverait aux mêmes montants astronomiques.
      Cependant il est vrai que si on supprimait toute notions de solidarité ou de protection sociale, les déficits seraient bien moins importants. C’est ce qu’on appelle l’inflation intérieure, Vieux démon néo-libéral qui refait surface ces temps-ci.
      Toute information catastrophiste dénigrant le système économique n’est pas forcément bonne à prendre.

  13. Commentaire légerement hors-sujet de ce billet mais pas de ce blog.
    Je suis en train de lire la revue du Monde Diplomatique Manière de voir, Crise bancaire, le casse du siècle. Surprise ! La théorie de la création monétaire ex nihilo y est expliquée et utilisée, en particulier par Fréderic Lordon ( page 95 ) qui renvoie à un diagramme ( pages 28-29 ).
    « Contrairement à une idée reçue …/… elles [les banques] créent la monnaie ex nihilo »
    « La création monétaire consiste à créditer le compte de dépot de l’entreprise » etc. etc.
    J’ai – et relu- avec attention les pages qui sont consacrées à ce sujet dans L’argent mode d’emploi, qui semblent irréfutables. Deux explications possibles: Quelque chose doit m’échapper mais quoi ? Ou alors Frédéric Lordon et les rédacteurs du Diplo ne maitrisent pas ce sujet, ce qui serait une information en soi.
    A l’aide !

    1. @ Cadavre exquis

      Rassurez-vous, certainement un raccourci didactique ou une faute de frappe. Si on pouvait « créer de la monnaie » en créditant un compte à partir de rien, ça se saurait et on en abuserait joyeusement.
      Les arguments de L’argent mode d’emploi sont en effet irréfutables.

    2. Si les banques commerciales pouvaient créer de l’argent ex nihilo, elles ne seraient jamais à court de liquidités, elles ne seraient jamais insolvables, ne feraient jamais faillite…

      1. Certes, mais la question qui se pose est, pour la formuler brutalement: Faut-il continuer à lire le Monde diplomatique et Frédéric Lordon ? What else ?

      2. Oui, il faut continuer à lire Lordon. Et oui, il est à côté de la plaque sur la question monétaire dans cet article. J’ai d’ailleurs cru percevoir que par la suite il avait changé de vision sur la chose, en tous cas il s’est montré plus prudent. C’est sans doute difficile pour un économiste, même hétérodoxe, de laisser tomber son manuel scolaire et ce qui est présenté comme le b-a-ba de la discipline.
        De toutes façons, si vous arrêtez de lire quelqu’un dès qu’il fait une bourde, vous ne lirez plus personne.

    1. Rassurons nous, c’est remonté au dessus de – 1 et les banques se remplument maousse.
      L’apocalypse attendra : ils ont trouvé une technique pour poser un sparadrap sur les rustines.

  14. Par habitude, pour le CAC et le DJ, à -7%, ils bloquent les cotations et remontent aux précédentes cotations de -5%.
    C’est la « règle » depuis le plongeon en mai dernier.

    Par contre, le passage en négatif, là, je ne sais pas comment ils pourraient faire. Reprendre l’oseille des dividendes aux zinvestisseurs seraient la meilleure solution.

    1. Reprendre l’oseille des dividendes aux zinvestisseurs seraient la meilleure solution.

      Cela revient à exproprier le capital, et en socialiser sa gestion autrement dit
      – justice: il est le produit du travail pas du sommeil de la bourgeoisie
      – bon sens: les investissements et leur gestion ne peuvent être exclus
      du domaine de la décision démocratique,
      à moins de vider la démocratie de son contenu,
      ce qui encore le cas dans la phase en cours de l’histoire
      (quatrième âge du capitalisme)

  15. Paul,
    Ah, une visite à l’ULB. J’en suis fort aise.
    J’étais comme vous sous d’autres cieux, dans l’autre sens, à Aix-en-Provence.
    Maintenant vus êtes à Anvers… Rappel, on dit Antwerpen avec la même volonté que de dire Leuven pour Louvain. Antwerpen la ville à la main coupée, comme je l’ai écrit, il y a quelques temps.
    Y a-t-il une vidéo quelque part de votre visite à Bruxelles?
    Cela me rappellerait quelques petits endroits, peut-être, dans un autre espace temps.
    Hier, on parlait à la télé belge de l’afflux d’étudiants en médecine. Cela a beaucoup changé.
    On se plains du manque de scientifiques, d’ingénieurs techniques dans ces branches. Le papy boom va créer un creux à combler dès 2012.

      1. 2030, le baby boom.
        Que sera-t-il? Bosser jusqu’à 90 ans?
        Cela dépend de beaucoup de paramètres, du genre de métier.
        Être Pape au Vatican, ou travailler à l’usine, déplacer de lourdes charges comme peut le faire un débardeur ou un travailleur dans les aéroports, cela n’est pas du tout la même chose.
        Mais c’est vrai, est-ce que la technologie imposera encore ce genre de profession?
        Rien n’est moins sûr.
        L’homme sera-t-il devenu plus intelligent, moins manuel?
        Là nous touchons au rythme de l’évolution et cela ne se fait pas sur une durée de temps de 20 ans.
        Et entre temps, que feront-ils?
        La question reste entière.

  16. A/A Mr Jorion ou quelqu’un qui saurait nous renseigner : un petit billet sur les récentes découvertes de neutrinos supraluminiques et surtout les implications potentielles sur la physique relativiste serait bien venu, ça nous changerait un peu de la crise parce que j’ai de plus en plus l’impression qu’on commence a répéter toujours les mêmes choses au niveau de l’économie.

    1. Voila pour la relativité restreinte (« special relaltivity »), ça me semble le plus instructif en peu de temps;

      Pour les neutrinos,c’est plus dur, « moins liquide » en langage financier, il n’y aurait plus qu ‘un Goldman Sachs pour les titriser. Sinon, en vrai, les neutrinos ils font n’importe quoi (ils oscillent ente plusieurs états les vilains …) !

  17. Avez vous vu la vidéo « confession de traders » sur http://ecologie.blogs.liberation.fr/ rubrique échos d’euros -écolos,( vidéo réalisée par Pascal Canfin, euro député vert)?
    Si oui qu’en pensez- vous?
    De plus Pascal Canfin est l’invité de l’émission d’aujourd’hui vendredi 23/09, du site arrêt sur images, avec également la participation d’un trader « anonyme…

  18. Paul
    Ne seriez-vous pas, par hasard à la Zeemanhuis (maison des marins)?
    Il me semble reconnaître le style de cette chambre,mais je peux me tromper.
    En tout cas bon séjour en Belgique et merci pour toutes ces conférences.

  19. Je ne sais pas s’il y a un lien de cause à effet mais, avec cet essai de sous titrage, on ne peut plus/pas visualiser la vidéo depuis iPad/iPhone ni dans le navigateur ni dans l’application Dailymotion.

    Cordialement,
    Noko
    PS: pas de problème avec les vidéos de la semaine dernière/d’avant ni avec celles de Cora Vaucaire.

Les commentaires sont fermés.