L’actualité de la crise : LES JAUNES AUX PORTES DE PARIS ! par François Leclerc

Billet invité

Hier matin, sur les matinales des radios, il était possible de mettre sur le compte d’un réveil difficile les réactions de Michel Sapin et de François Hollande aux conclusions des sommets européens de la veille. Pour le premier, l’Europe faisait « la quête en Chine », ce qui pointait « une dépendance de fait » pour le second. Des propos choisis, et de quelle manière !

C’était sans compter ce matin avec les déclarations renouvelées du candidat socialiste, qui persiste et signe : « la Chine est désormais la maîtresse du jeu, de sorte que le sommet du G20 des 3 et 4 novembre, qui devait être le moment de vérité pour le yuan, va consacrer l’empire économique chinois ».

Dans toute la finesse et l’élégance de son analyse, François Hollande délivre sa vision du monde et de la crise, cherchant des appuis de la plus détestable des manières dans l’opinion, attisant le pire des ressorts.

Confirmant qu’il ne s’agit pas d’un dérapage, mais d’un axe d’intervention ayant fait l’objet d’une décision, Pierre Moscovici a ce matin enfoncé le clou en déplorant « l’entrée de la Chine dans nos affaires », comme si « nous nous mettions entre ses mains ».

Daniel Cohn-Bendit n’avait pas été en reste la veille, estimant que nous allions être livrés « pieds et poings liés à la Chine » et Eva Joly, qui s’est depuis ressaisie, que cela s’apparentait à « une vente à la découpe de l’Europe à la Chine ».

Les bras m’en tombent, les mots me manquent.

Partager :

532 réflexions sur « L’actualité de la crise : LES JAUNES AUX PORTES DE PARIS ! par François Leclerc »

  1. En somme les éléphants du PS ne sont pas arrivés à pied par Chine ?

    après 330 commentaires je suis un peu dessus

  2. Bref…

    « LA VIEILLE EUROPE »
    PARC D’ATTRACTIONS HISTORIQUE
    AUTHENTIQUES ELECTIONS A L’ANCIENNE
    NOUVELLE MAIN D’OEUVRE PAUVRE ET CORVEABLE
    CHERCHE INVESTISSEURS (RETROCOMMISSIONS BIENVENUES)

  3. Petite blague dans l’air du temps:

    En traversant un village enneigé, une Rolls Royce dérape, heurte un mur et se trouve sérieusement endommagée. Le conducteur sort furieux :
    – Zut ! Un mois de salaire envolé !
    En attendant les secours, il assiste à l’accident identique d’une Porsche dont le conducteur, en sortant du véhicule, s’exclame :
    – Flûte ! Deux mois de salaire envolés !
    Soudain, les deux accidentés voient arriver une 2 CV qui, n’arrivant pas à freiner, heurte la Rolls et s’écrase sur la Porsche. Le conducteur en sort hébété et gémit :
    – Deux ans de salaire envolés !
    Les deux autres se regardent et commentent :
    – Il faut vraiment être fou pour acheter une voiture aussi chère !

    1. Merci !

      C’est du très lourd, on avance en pleine tempête, mais là c’est l’œil du cyclone. C’est du pareil au même, ils se réunissent pour sortir toujours les mêmes fadaises. Ces documents ressemblent à un enterrement pur et simple des classes laborieuses.

  4. Un autre son de cloche sur la Chine, celui d’Ambrose Evans-Pritchard:

    « World power swings back to America.

    The American phoenix is slowly rising again. Within five years or so, the US will be well on its way to self-sufficiency in fuel and energy. Manufacturing will have closed the labour gap with China in a clutch of key industries. The current account might even be in surplus. »

    http://www.telegraph.co.uk/finance/comment/ambroseevans_pritchard/8844646/World-power-swings-back-to-America.html

    1. Within five years or so, the US will be well on its way to self-sufficiency in fuel and energy.

      Vous parlez sans doute du pétrole fauché à l’Irak et à toutes les cibles de l’OTAN

    1. Au Mali on dit « Ça n’arrive qu’aux vivants »

      et, qui a dit ( j’ai entendu cela de la bouche d’un de nos chers comédiens) :

      « quand à partir de 60 ans, on se réveille sans douleurs, c’est qu’on est mort !  »

      c’est si vrai, et j’ai point encore 60 ans !

  5. Les risques de dépendre de la Chine sont réels. La presse allemande l’a exprimé aussi. Tout bien pensé, la Chine porte une lourde responsabilité dans la crise des années 2000, par le dumping économique et social qu’elle a pratiqué, cette forme de ‘triche’ très souvent dénoncée.
    C’est d’autant plus grave pour les chefs d’Etat européens, de recourir aux financements extérieurs, que les décisions prises ne font que retarder la chute et la rendre impossible s’il n’y a pas un minimum de croissance (verte ou pas). L’annulation de la dette, de toutes les dettes, et l’instauration d’un nouveau système économique, dans une réelle démocratie, restent souhaitables, indispensables.

    1. C est trop drôle ce que vous dites !
      A vous lire la chine serait responsable de la délocalisation DU TRIOMPHE DE LA CUPIDITE des patrons de notre beau continent depuis 30 ans !!
      Apres tout c est le patronat de notre civilisation qui a crée la chine moderne !
      A vous lire , je comprend enfin , que l occidental est profondement raciste , convaincu de sa superiorité et agité en son tréfond par des phantasmes tout droit venus venus de la prehistoire !

  6. Pour les lève-tôt:
    Sondage en ligne sur le site du figaro.
    « La zone euro a t’elle raison de faire appel à la Chine…? »
    Non: 68%
    (5760 votants)
    Même à droite ils sont d’accord avec Hollande.
    Soyons vigilants à ne faire preuve ni de naiveté, ni d’ostracisme…

    1. C’est marrant, personne n’a pensé à faire un sondage : « La zone euro a-t-elle raison de faire appel au FMI ? », alors que toute la classe politique s’évertuait à prétendre que le FMI, c’était « pour les pays pauvres ».

      Et puis les sondages en ligne, hein…

      Et puis sur le Figaro, hein…

      1.  » la zone euro a t-elle raison de faire appel au FMI? »
        Non: 100%
        (1 votant)
        Alors oui, pour les sondages en ligne vous avez raison.
        Bon, pour le figaro j’avais hésité mais me suis rattapé après…

      2. Les principales interventions du FMI:
        1994 : crise économique mexicaine : 18 milliards de Dollars
        1997 : Asie : crise économique asiatique : 36 milliards de Dollars
        1998 : Russie : crise financière russe : 22,6 milliards de Dollars
        1998 : Brésil : 41,5 milliards de Dollars
        2000 : Turquie : 11 milliards de Dollars
        2001 : Argentine: crise économique argentine: 21,6 milliards de Dollars
        2010 : Grèce : crise grecque : 110 milliards d’Euros 139,73 milliards de Dollars
        2011 : Portugal : crise portugaise : 78 milliards d’Euros 99,08 milliards de Dollars

        https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/FMI

  7. En aidant l’ Europe , comme elle le fait pour les Zuniens , la Chine s’achète le droit d’ un protectionnisme jamais , vu , nous interdissant de faire de meme et nous oblige a la reconnaitre comme faisant partie du concert des etats « du marché » .

  8. @ Julien Alexandre

    Soit, mais la violence et les meurtres par armes à feu étant un fait, ne sommes nous pas fondés à préserver notre intégrité physique en nous armant nous-mêmes ?

    La réponse est oui mais comme nous avons délégué le pouvoir de nous défendre à l’Etat c’est à lui que cette tâche incombe désormais et c’est bien entendu préférable ainsi.
    Il n’en va pas de même en ce qui concerne le commerce international, précisément parce qu’il n’existe pas d’instance qui soit chargée de préserver notre intégrité industrielle, les organismes internationaux ayant d’ailleurs la fonction exactement inverse.

    1. Carlo, c’est une façon de voir les choses. D’autres pensent que la logique devrait à considérer l’avénement précisément d’une instance mondiale de régulation et de compensation monétaire.

    2. Soit, mais la violence et les meurtres par armes à feu étant un fait, ne sommes nous pas fondés à préserver notre intégrité physique en nous armant nous-mêmes ?

      Au sein de l’Etat, c’est l’état civil qui règne (la loi)
      Entre les Etats, c’est l’état de nature (le rapport de forces)
      Au sein de l’Europe, c’est un mix

    3. L’Etat est censé nous protéger . Même quand ce sont les forces de l’Etat qui nous tirent dessus dans les manifestations ?

  9. Consensus général : les décisions de l’eurotop nous envoient encore plus dans le décor.
    Il faudra détruire le systeme , il est impossible à réformer de l’intérieur.

  10. Ce qui me gène dans cette histoire, c’est de faire fi de ses propres responsabilités en tant que politiciens, quant à la situation générale dans laquelle nous sommes actuellement.

    C’est trop facile de passer son temps à trouver des boucs-émissaires. Ce n’est pas regarder plus loin que le bout de son nez.

  11. L’anxiété continuelle, l’effort, la lutte, les renoncements, voilà les conditions indispensables dans lesquels tout homme doit vivre, sans songer à y échapper ne fût-ce qu’un instant. Seuls, la bonne anxiété, la lutte, l’effort fondés sur l’amour sont ce qu’on appelle le bonheur. Non point le bonheur, d’ailleurs ,c’est un mot stupide! Point le bonheur, on est bien tout simplement. Quand à la mauvaise anxiété, fondée sur l’amour de soi, c’est le malheur. Voilà, sous une forme condensée, les changements qui se sont produits ces derniers temps dans ma façon de voir la vie. Je ne peux m’empêcher de rire quand je me rappelle ce que je pensais. qui est aussi me semble t il ce que vous pensez toujours. qu’il est possible de s’organiser un petit monde heureux où l’on pourrait tranquillement, sans erreurs, sans remords, sans embrouilles, vivre sa petite vie tranquille, en ne faisant ,tout doucettement, rigoureusement rien que des choses bonnes, j’en ris.
    Ce n’est pas possible grand mère ! Pas plus qu’on ne peut bien se porter quand on ne bouge pas, quand on ne fait pas d’exercice. Pour bien vivre, il faut se lancer, s’égarer, se débattre, se tromper, commencer et abandonner, recommencer et abandonner de nouveau, et lutter éternellement et se priver. Quand à la tranquillité, c’est de la bassesse. C’est pour ça que le mauvais côté de notre âme aspire à la tranquillité ! Sans pressentir qu’à l’obtenir, nous perdrions tout ce qu’il y a de beau en nous, non pas de cette beauté humaine, mais de celle qui nous vient de là bas.

    Léon Tolstoï lettre à Alexandrine Tolstoï octobre 1857

  12. Monsieur Leclerc,
    419 posts se sont écoulés depuis que vous mis votre billet en ligne.
    Je crois mieux comprendre les raisons votre intervention suite à vos éclaircissements et à ceux de Messieurs Alexandre et Jorion.
    J’aurais cependant préféré que vous ne fassiez pas de procès en racisme ou xénophobie à François Hollande (Emmanuelli, je vous le laisse) qui a parfaitement le droit de parler d’un empire économique chinois, comme on parle couramment d’un empire économique américain.
    Donc le citoyen Hollande fait un double choix.
    Un choix géostratégique, en soutenant, tel jadis le Grand Timonier, les positions d’un impérialisme déclinant par opposition à celle d’un impérialisme naissant.
    Un choix économique, qui découle du premier, privilégiant la convertibilité immédiate du yuan à la remise en ordre globale du système monétaire international.
    Je pense qu’un billet de fond sur ce second choix pourrait utilement succéder à votre billet d’humeur.

    1. Je n’ai traité personne de raciste ou de xénophobe mais seulement déploré les ressorts auxquels il a été fait appel. Par ailleurs, je lis avec attention ce qui est déclaré à propos de la crise et comment s’en sortir. Merci à celles et ceux qui ont compris la réponse de François Hollande de me l’expliquer. Enfin, je ne fais pas de lui une cible privilégiée, mais considère qu’il lui appartient particulièrement, vu le rôle qu’il va jouer dans la campagne électorale – et son éventuel succès – d’être clair. Certains me répondront que c’est pure naïveté de ma part, mais je leur rétorquerais que c’est ma manière à moi de respecter l’opinion de ceux qui n’ont pas nécessairement la mienne.

      1. Pour Francois Leclerc

        « déploré les ressorts auxquels il a été fait appel »

        Je ne vois pas en quoi vous amenez des elements permettant d’etayer cette hyposthese.

        Mon intention n’est pas de defendre quicquonque mais de defendre la majorite de ce qui est produit sur ce blog qui me semble beaucoup plus pertinent (dont vos billets). Mais peut-etre n’ai-je pas tout saisi, auquel cas, n’etant pas le seul, d’amples explications pourraient être très utiles.

      2. Le PS ( par ex son affiche appelant à voter OUI à maastricht (1992) : « faire l’europe, c’est faire le poids ») et bcp de fédéralistes sont sur les slogans « l’union fait le force », et « l’UE contrepoids » selon l’humeur, aux états unis, ou à la chine (sur cette affiche du PS, les deux : un blond bodybuildé et encapé du drapeau us, et un sumo(sic!), géants assis l’un sur l’atlantique, un pied sur l’amérique du sud, l’autre assis sur l’asie de l’est, les deux pieds sur l’afrique) . Ces « dérapages » électoraux ne sont jamais que dans la droite ligne d’un nationalisme européen, tout aussi malsain que les autres, voire plus car complétement décomplexé : ils semblent souhaiter, en arguant de l' »identité européenne », la constitution de vastes blocs dans un but de puissance. La subordination de l’UE actuelle à l’OTAN ne laisse d’ailleurs que peu de doutes sur qui seraient réellement visés parmi ceux scandés dans les slogans si ceux ci devaient être suivis à la lettre.

        Les ressorts que vous évoquez mr Leclerc figurent en bonne place parmi ceux qui ont permis de « vendre » l’UE aux opinions françaises, à coté des antiennes les plus ridicules comme « l’euro c’est la prospérité », ou les plus incohérentes comme « l’UE c’est la paix entre les peuples » ou « l’UE, c’est la solidarité entre les peuples » (plutôt « certains peuples » de fait (voire une partie) : selon l’onu, la faim dans le monde, c’est 5 milliards par an. A combien se monte les pour l’instant inutiles sauvetages de leur « bébé » ?). une affiche ps d’europe solidaire (à lire les traités qu’ils signent, c’est vraiment à ce demander…)

        S’il faut bien un autre pour exister, si l’autre politique est le polémos, l’adversaire, ils ne m’ont pas l’air partis pour un dialogue serein et constructif.

        Vous avez raison d’évoquer ces discours empoisonnés, mais en gros, les sorties sur le sujet ne guère étonnantes.
        Par contre, j’ai été surpris de ne pas en entendre autant lors des premières « aides » chinoises à la grèce, par ex sur le port du pirée. Il est vrai qu’alors les élections étaient loin et que l’UE donnait encore l’illusion de la solidité.

        Concernant les autorités chinoises, j’ai l’impression qu’ils cherchent aussi à gagner du temps en fait.
        Peut être finiront ils par prêter, comme le FMI et le futur MES, sous conditionnalités.

      3. @ tata
        Vous ne lisez pas, avant de poster ?
        Nous sommes nombreux à avoir expliqué la lourdeur
        confirmée des éléphants…
        Je me contenterai de me citer, puisque j’ai pris la peine
        de faire court

        Avez-vous déjà entendu les mêmes Popros (Politiciens pros)
        dénoncer que le CAC 40 est à près de la moitié entre les mains d’étrangers ?

        Le FN l’a sûrement fait.
        Restait à la gauche plus rien à tomber aussi bas.

        Le capital se moque des nations, mais il distille le nationalisme
        pour diviser ceux dont il exploite le travail,
        et envoie à la guerre autant qu’il en a besoin.

      4. Pour sylla et Charles A

        Pas tout seul ne veux pas dire tout le monde, vous le savez aussi bien que moi. Non, je ne lis pas tous les post, je ne peux pas. J’ai du en lire les deux tiers. Suis-je le seul non-saint de ce blog?

        Ce que je voulais signifier et ce que vous faites d’ailleurs a mon egard (Charles A), c’est qu’il s’agit ici de preter des intentions a des propos qui peuvent tres facilement etre interprete differement.

        On aurait pu dire que les propos de M Hollande ne prenait pas le probleme dans sa generalite avec un peu de blabla apres…

        Sur le fond, ne pouvons-nous pas envisager que ne sera pas ce que vous souaiteriez qui se produira dans l’avenir mais un rapport de force entre des structures en pensée chez les individus et construite par l’identifiant « pays » pour le groupe qui sera effectif?

        Cela s’est déjà produit. La grande différence que je vois est le niveau d’information et d’education bien differentes des autres epoques de grand changement.

        Je pense avec toute l’honetete dont je souhaiterais avoir que cette focalisation est disproportionee. Mais je n’ai pas lu le dernier billet de Francois Leclerc. Comme vous suggerez Charles A, je suis completement a la masse!

      1. @ d0d01
        Génial ce film/reportage sur plusieurs usines chinoises !( Comment faites-vous pour trouver ça ?)
        Si j’avais à choisir , je préférerais nettement travailler dans une usine chinoise …
        pour la chaleur humaine qui transparaît tellement dans ce film .
        Quand on sait qu’il est interdit de se parler dans ce qu’il reste d’usines en France…
        Ah oui c’est vrai ! nous sommes , en France , un des premiers au monde , paraît-il , pour la « productivité  » .

  13. Comme disait à peu près Lénine ‘Les capitalistes sont capables de vendre la corde qui les pendra ».
    Les « marchés » que les occidentaux ont mis en place via l’OMC et le FMI et imposé à toute la planète, sont entrain de se retourner contre leurs créateurs (USA et UE).
    Les chinois oeuvrent à leurs intérèts. C’est à nous de ne pas nous mettre dans cette situation et d’en tirer les conséquences!

  14. A propos du sommet européen :

    L’accord du jeudi 27 octobre n’a pas du tout rassuré les investisseurs internationaux. L’Italie est toujours obligée de payer des taux d’intérêt qui continuent à augmenter.

    Les taux d’intérêt de l’Italie sont repartis à la hausse.

    Italie : taux des obligations à 10 ans : 6,023 %.

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND

    Vendredi 28 octobre 2011 :

    Malgré l’accord européen pour tenter de juguler la crise, le coût de financement de la dette colossale de l’Italie a encore grimpé vendredi lors d’une émission obligataire test, les marchés continuant de douter de la crédibilité du gouvernement Berlusconi.

    Signe le plus inquiétant, les taux d’intérêt des titres à échéance 2022 ont dépassé la barre symbolique des 6 %, seuil considéré comme dangereux par les analystes, en s’inscrivant à un niveau record de 6,06 %, contre 5,86 % le 29 septembre, date de la dernière opération similaire.

    Les taux des titres à échéance 2014 ont eux progressé à 4,93 %, contre 4,68 % lors de la précédente émission, ceux des titres à échéance 2019 à 5,81 %, contre 4,03 %, et ceux des titres à échéance 2017 ont progressé à 5,59 %, contre 2,33 %.

    http://www.romandie.com/news/n/CRISELe_cout_de_la_dette_italienne_grimpe_encore_malgre_l_accord_europeen281020111510.asp

    1. Il n’y a pas de danger. Même les Allemands sont d’accord pour utiliser l’arme nucléaire de la BCE si l’Italie est attaquée !

      1. Il est pourtant simple à comprendre qu’on se rapproche de ce moment fatidique où la crise se soldera par l’alignement de la BCE sur la FED et que cette monétisation se purgera par l’inflation. Pour les rentiers, c’est d’ores et déjà « tous aux abris », mais le changement de paradigme ne permet pas aux vieux de rajeunir.

  15. Et qui s’imaginait encore que les Socialistes ne seraient pas capables de jouer des reflexes les plus xénophobes si cela doit arranger leurs affaires électorales ?

  16. La vie est trop courte (on le sait) et c’est pourquoi on en est là, l’expérience se transmet mal au cours des générations, les leçons se perdent ! Par rapport à 1929, etc ! Le « devoir de mémoire » par exemple est sous-tendu par une foi inébranlable en la mémoire, or la réalité est toute autre, et en ce moment il me semble que nous relevions tous d’un scénario de type « Memento », de Nolan… on ne peut se fier qu’aux notes écrites, et si l’on ne lit pas un papier qui indique… qui on est, ou un livre, ses notes, on l’oublie. Bref, la surévaluation de la mémoire est une caractéristique d’aujourd’hui puisque tout est consigné, mais je dirais plutôt que tout est celé, et encrypté. En fait la réalité de la mémoire c’est d’une certaine façon, Mémento….. pour chacun ; vous ne savez pas qui vous êtes, ni moi, et seul l’oracle du morceau de papier pourrait le certifier. Les livres sont là pour ça, pour dire qui l’on est…. il s’agit de la généralisation du complexe de Memento.

    C’est l’inverse du « Huis clos » de Sartre, où l’identité repose sur le « miroir vivant », -autrui. Je pense que l’identité repose sur la note écrite, et que l’on ferait mieux de ne plus se fier à sa mémoire qui ne reconduit que l’idéologie et la certitude indue. Il est bon d’abandonner toute idée d’identité comme la mémoire, car la mémoire est idéologie par la façon rigide qui consiste à se cramponner à quelque chose. C’est bien connu la mémoire est obsessionnelle… Je lis donc je suis, la maxime de Gutenberg, à creuser.

  17. http://www.dailymotion.com/video/xk99yo_quand-les-chinois-construisent-l-europe-herve-juvin_news
    le lien donné par groucho marx mais qui marche un peu mieux
    Oui la chine qui joue au moins disant en pologne sur les chantiers d’autoroute tout un programme il est loin le plombier polonais on a le travailleur chinois qui travaille 12 h par jour de jour comme de nuit et qui se contente d’etre nourris et logé, sa famille en chine étant payée directement
    on arrive a -52 pourcent par rapport a l’estimation de l’état polonais. Moi je dis bienvenu mais quelque part comment les concurrencer a part en se fesant payer 3 fois moins et en travaillant 12 h par jour. mais vu que cette entreprise ne payait meme pas ses fournisseurs polonais on peut se demander si ielle payait les familles. C’est ce qu’on, appelle la loi du moins disant moi j’appelle ca les joies du capitalisme sauvage et de l’esclavage moderne importé en europe.

  18. Je trouve ce billet assez étonnant… les chinois sont évidement les arbitres du jeu de qui perd gagne qui se joue sur la scène européenne. Penser qu’ils n’ont pas de stratégie globale me semble etre une preuve de méconnaissance et de l’économie politique chinoise, et de son histoire ancienne, de même qu’un manque de respect pour les chinois, qui ont certainement les meilleures élites du moment.
    Par ailleurs, qu’ils aient su avec opportunisme profiter des erreurs de nos propres gouvernements et grands patrons n’enlève rien au fait simple que l’enrichissement des classes moyennes chinoises a pour conséquence symétrique l’appauvrissement de celles d’occident.
    Ce qui devrait davantage retenir l’attention, c’est que le PIB de la Chine représente seulement 7% du PIB mondial : sans rapport avec leur véritable puissance, qui prend sa source dans les excédents de leur balance commerciale. Tandis que celles des pays européens (sauf ‘Allemagne) et des US sont déficitaires.

    1. Où, spécialement dans le cas de la Chine, peut bien mener cet excédent commercial?
      Tout d’abord, il est évidemment faux de croire que nos classes moyennes s’aauvriraient quand les classes moyennes chinoises s’enrichissent.
      Car nous pouvons échanger davantage avec les chinois enrichis qu’avec les chinois pauvres. L’essentiel du commerce de masse se fait bien entre classes moyennes qui s’enrichissent mutuellement.
      par ailleurs, les excédents commerciaux allemandes et chinois aboutiront, un moment donné, à leur simple annulation, car quand les clients ne pourront plus payer, soit on annule ces excédents tout comme les dettes en face, soit le commerce s’arrête.
      En clair, es excédents commerciaux signifient que les pays exportateurs ont avancé de la marchandise qui finira par ne pas être payée à la fin.

  19. J’ai vraiment du mal à comprendre la sympathie que vous témoigner aux décisions qui ont été prises dans la nuit de jeudi à vendredi.

    1. MM, respirez un grand coup, versez-vous un verre d’eau, et ouvrez le grand bouquin poussiéreux intitulé « Comprendre la langue française ». Quelques révisions de bon aloi, puis vous relisez les billets de François et Paul. Deal ? 😉

  20. Les Chinois sombreront avec nous.

    Leur destin est lié.

    C’est le revers de la médaille de leurs exportations à bas couts.

    1. Pourquoi sombreraient-ils avec nous ? Ils ont leurs propres infrastructures à développer avec leur excédent de devises et le commerce leur est ouvert avec les autres pays émergents dont ceux de la BRICS , très peuplés, surtout l’Inde.

  21. @ Homere

    d’accord avec vous sur la question des balances commerciales. La Chine nous confronte à nos faiblesses, en l’occurrence la trahison fiscale et industrielle des multinationales et de la finance européennes… Mais c’est un effet de loupe apporté par la crise, pour le reste la Chine a aussi des problèmes énormes. Sur la question du danger nationaliste et des glissements militaires, je le crois réel. Je crois que la vidéo a déjà été postée ici mais je la remets, elle traite assez exactement de la question, une analyse de la crise par Jean-Michel Quatrepoint qui a écrit un bouquin dont le titre (racoleur) est : « mourir pour le yuan? comment éviter une troisième guerre mondiale »… http://vimeo.com/30857313

  22. Analyse pertinente sur le site Dedefensa « Le nouveau péril, le jaune »
    http://www.dedefensa.org/article-le_nouveau_peril_le_jaune_30_10_2011.html
    Extrait :
    « Elle place ses réserves en dollars ailleurs que dans des bons du Trésor américain qui ne sont plus ne rachetés quand leur maturité dépasse les cinq ans que par la Federal Reserve, mécanisme de remplacement d’un cycle futile en un cycle pervers.

    De plus il est souligné que les entreprises chinoises sont avides du savoir-faire technologique européen ».

    1. Papiman,
      vous avez lu le commentaire de votre « article » de dedefensa ? Dedefensa c’est comme ça…

      1. C’est fait, merci.
        Les quelques connaissances que j’ai de la Chine ne me prêtent nullement à faire copain/copain avec le régime actuel, avec les chinois oui comme avec tous les hommes de cette planète.
        Ma culture chinoise se résume à :
        . articles récents du Monde
        . quelques bouquins
        . beaucoup d’affection pour le peuple tibétain
        . quelques témoignages d’un ami qui a été en Chine et dont le fils s’y est établi dans le cadre de son job.
        . sans oublier un homme remarquable que j’ai eu le plaisir de rencontrer : Matthieu Ricard
        http://www.matthieuricard.org/index.php/index/

        Il me reste beaucoup de chemin à faire pour juger la Chine, les chinois.
        J’ai plus d’atomes crochus vis à vis de l’Inde pour de multiples raisons.

        PS : je n’ai pas oublié vos réserves sur le site DD

Les commentaires sont fermés.