355 réflexions sur « LE TEMPS QU’IL FAIT, LE 18 NOVEMBRE 2011 »

  1. Je ne suis pas d’accord avec la fin, en 2005 les français ont refusé le système, peut-être avec la prescience du désastre qui s’annonçait. Eux non plus ne sont pas des prophètes, juste des gens de bon sens.

    1. Des gens de bon sens ? Sans aucun doute.

      Et les gens de  » bon sens  » comme vous dites, se trouvaient déjà à Gênes en 2001 ! Oui , la prescience ou la vue haute, quelque chose dans l’air ? Quoi donc ?

      Gênes 2001 qui s’en souvient ? C’était bien avant le 9-11 ! Déjà la mort rodait, les flics assassins et les charognards partout pullulaient.

      2001 l’odyssée de l’Espèce ! Et tout ça sous Berlusconi ! Dix ans déjà. Qui l’eut cru.
      Ce n’est pas le peuple Italien qui a chassé le bouffon de Cosa Nostra mais la mafia de Goldman sachs ! Incroyable.

      On arrête pas le fumier… ( à moins que ? )

  2. Au sujet de ceux qui se prennent un peu trop pour des prophètes, et qui nous les casse un peu comme le Jérémie au moment des changements de lune.

    Je tiens quand même à revenir sur quelques idées reçues, l’heure est grave :  » On me dit premier casse-couille du marché  » Cela ne veut pas dire que j’en suis un tout le temps, pas plus un héros de bande dessinée ou je ne sais quel autre marvel à la noix. Mais oû sont vraiment les héros de nos jours ? Tout en haut des tours de Babylone où tout en bas et cela histoire de quitter au plus tôt les valeurs de plus en plus abrutissantes de ce monde !

    Bref un prophète de mes deux, un vrai pas un petit Suisse de rien du tout, ne ressemble pas trop non plus à un homme très affairé surtout ces derniers temps : Il ressemble bien plus à Abel et non à Cain pas non plus quand même le premier glandouilleur de la planête, sur la plage et dans un paradis fiscal. On me disait travaille durement, travaille durement, tu verras, tu verras tu en sera toujours bien récompensé dans la vie com dans ton propre pays.

    Tu parles c’est toujours pour les mêmes en fait les meilleures parts du gateau, et puis de toutes façons j’ai jamais trop aimé la patisserie, préfère bien plus travailler pour le végétal que pour le bitume. Il y a déjà tant de premiers et de gens carrés et d’angles partout. Il y a bien les Dieux de l’Olympe mais là c’est pas pareil avec
    la truelle et le compas ça craint quand même de temps en temps pour les petits gens, tout devient si impossible, intenable, infernal, alors forcément le monde pense pas mieux à s’occuper des plantes et à faire potager dans le même temps. Ah les rusés, ah les vaches enfin on fait ce qu’on peut et c’est déjà ça envers la nature.

    Un bon expert aussi en Prophétie boursière n’incite pas plus les gens à souscrire une autre assurance vie en Espagne, car il sait bien le pauvre bougre que de toutes façons les carottes sont cuites aussi bien là bas. De plus si le bon prophète a une bonne pensée, une bonne petite idée il ne la partage pas toujours non plus pour le groupe qui n’aime pas trop prier non plus le bon Dieu avec grande confession.

    Com quoi le Jérémie c’est bien un sacré enfoiré de première, parfois j’essaie même de résister à la tentation de manger plus de tripes, de vouloir plus de social et puis parfois je me laisser à rêver du marché, pour avoir plus, mais là c’est pareil faut voir ce que ça donne. Pour le reste je m’en remets principalement à Dieu, plus trop aux gens du marché, lui au moins il me fera pas plus d’enfants dans le dos, les gens deviennent si peu fidèles dans les petites affaires alors dans les grandes comment se conduiront-ils avec un autre bien plus sévère que moi à leur égard ? J’aime pas plus les gens de gauche que de droite, en plus on n’est pas tous obliger de s’aimer comme des cons.

    Sur ce je vous souhaite bonne chance à tous avant le prochain feu d’artifice dans l’atome et vive le nucléaire
    pour ceux qui en raffolerait encore un peu à Fukushima, pauvres gens bien oubliés et cela pour les seuls intérêts mercantils de quelqu’uns dans le monde. Tu parles d’un grand savoir faire que de conduire davantage le monde à ne
    plus pouvoir s’en passer les premiers, évidemment car cela demanderait un changement de paradigme et de conduite.

    Pauvre petit Dame n’arrivant même plus à mieux nourrir correctement son petit chat, ah les filous ils vivent bien tous à distance de leur monde !

  3. M.Jorion,

    Ce discours sur la filière Mox et le nucléaire est très simplificateur. J’apprécie depuis un an les analyses sur la finance et j’ai remarqué que depuis fukushima il y a une fascination pour le sujet du nucléaire (une mise en parallèle avec le système financier dont le coeur a fondu). Il me paraît très intéressant d’associer les questions énergétiques à votre réflexion sur la finance et l’économie via ce blog. En effet, l’énergie va redevenir un des facteurs essentiels du modèle à reconstruire. Néanmoins cette réflexion ne doit pas être une caricature avec le seul angle du nucléaire mais aborder la déplétion pétrolière, les théories économiques des physiocrates (premiers économistes énergéticiens), l’intensité énergétique et le lien entre coût du travail, coût de l’énergie et chômage… Bref tous ces cris sur fukushima et le nucléaire sur ce blog ne me semblent pas à la hauteur de la qualité des analyses sur les thématiques financières et économiques. J’espère que cela changera avec le temps et que la réflexion énergétique s’ouvrira comme elle le mérite sur ce XXI ième siècle qui s’annonce définitivement comme la fin du néolithique.

    1. Les affinités électives: Tchernobyl suivi de la chute du régime soviétique; Fukushima , gros temps sur « le système capitaliste » l’histoire offre parfois de ces coïncidences !

  4. Au hasard de mes pérégrinations, un autre « prophète » (Dans quel monde vivons-nous:1993 Leny Escudero). Admirez la mine de l’interviewer et du public. Relevez aussi ces bribes de phrases:
    – dans le train … deux économistes
    – mais merde oui! il y a de quoi être révolté
    – plutôt que de casser le marché
    – on préfère jeter plutôt que de casser le marché comme ils disent. Ils? mais ils sont qui ILS?
    – mais à partir du moment où ils ne veulent pas toucher au sacro-saint vaudou du marché
    – ce qui est positif c’est le progrès,ce qui n’est pas positif c’est qu’il est mal partagé

    Tant de tendresse dans ses chansons où vous vous reconnaitrez. Même dans l’affiche rouge.

    Et puis il y a son amourette pour tenir le coup et aussi la malvenue.

  5. Malheureusement, cette histoire d’experts qui se cooptent entre eux concernent bien des aspects de notre société…Y compris dans les domaines les plus importants comme la psychologie humaine et autre médecine.
    Le racine même de ce problème est le désir de domination.
    La racine de la domination de l’autre est située où exactement ?
    La domination est lié au contrôle à la peur…nous avons besoin des autres, mais ils nous font peur.
    la plèbe fait peur au « gens importants » mais ils besoin d’eux…
    Cette peur au fond, ce besoin de controle, controler l’autre, c’est controler le monde extiérieur, cette peur, n’est elle pas lié à la peur de la mort ?
    Notre société est fondée dans la peur de la mort…tout est conçut pour « nous sécuriser », que ce soit aussi bien, l’armement, les bombes atomiques ou la médecine, l’économie(ce mot orwéllien, ou économisons nous ?), tout tourne autours de la même chose…plus de sécurité dans un monde que nous comprenons, insaisissable, impermanent.
    Comment quelque chose construit avec un matériaux qui est « la peur de la mort » peut il conduire vers autre chose que « Plus de peur de la mort ? ».

    Nos esprits, notre mental, notre cerveau n’a de cesse que de calculer les probabilités de la seconde suivante dans nos vies, ce fou, Il Cherche à prévoir…l’imprévisible !
    L’esprit « humanité » à besoin d’évoluer, de descendre dans la réalité, d’accepter ce qui est à chaque instant au lieu de s’évertuer à vouloir le modifier pour que cet instant lui soit « plus agréable, plus convenable… » c’est ainsi que le mental est amené à s’acharner à se créer un paradis sur terre…Qu’est ce que le paradis ci ce n’est l’ultime monde ou nous serons en sécurité ?
    et plus nous créons un paradis qui nous sied, plus nous déstabilisons l’équilibre du monde et créons l’enfer pour d’autres…
    Voyez vous ? Plus les puissants, les riches étendent leur paradis, plus notre enfer s’étend…
    Voyez vous…ou se situe la racine de notre mal ?
    Dans un cerveau, outil, effrayé par la mort et qui fait tout pour prendre le pouvoir sur notre être.
    L’outil à pris possession de celui qui s’en sert, cela fait si longtemps que nous sommes sous hypnose, sous l’emprise de ce hurlement interne,cette lutte mécanisée, cette guerre qui n’a de cesse de s’extraire invariablement de l’esprit humanité au fil de l’histoire…
    Le soir…dans votre bain, dans votre lit, écouter, la lutte incessante qui se produit en vous, ces soucis, ce bruit mental qui vous tiens en haleine, sous tension…histoire que vous oubliez…Tout simplement, d’être…Car je le sais de source sûr.
    Ce que vous êtes est de la plus haute importance, à vous d’enfin, poser les armes intérieurement…sortir en forêt écouter ces oiseaux posés là, cette vie qui vous chuchote doucement de quoi vous guérir l’âme.
    Comprenez que tout démarre là.

    Il est temps que nous reprenons possession de nous même, que nous ramenions le mental à sa place, que nous nous éveillons.
    Nous sommes la conscience qui observe le mental, pas le mental.
    L’évolution de la conscience humaine se situe quelque part par là…

    Du moins…cela n’est qu’une pensée qui surgit ici, spontanée suite à votre vidéo.

    1. Oui il ne suffira certainement pas non plus que de réflexions énergétiques,

      C’est pourquoi tous les premiers cris bien oubliés d’içi où d’ailleurs ne doivent pas trop nous amener à se leurrer sur la question humaine. Tout deviendrait tellement moins coûteux si nous devions tous devenir des machines sans ame, sans conscience, ni humanité, ni faiblesse.

      Des analyses d’experts qui ne changent pas mieux le cours des choses au bout de plusieurs années d’analyses économiques, et nous voudrions toujours engager des années et des années de conversations et d’analyses sur les questions énergétiques et puis après. Il ne faudrait jamais être trop chaud ni trop froid sinon ce n’est pas bon, quand bien même vous recherchiez encore à leur exprimer cela autrement.

      Mais bon sang que devient l’humain dans un tel monde si éloigné d’autre chose. Des gens se tuant constamment partout à la tâche. Si encore nous pouvions toujours trouver le temps de se dire un peu les mêmes choses, nous avançons beaucoup, nous avançons toujours, car plus nous en causons et plus la communication première de nos plus grands malheurs de surface s’y résorbe automatiquement par l’échange d’un plus grand nombre sur la terre, hélas, hélous, cela n’y changera rien sur le fond.

      Gens de l’atome moi je ne vous oublie pas dans mon petit mot doux de la semaine, moi je ressens déjà un peu votre douleur celui où celle de ne plus être bien vu, tant que ça touche pas encore les premières machines du monde. Pensez d’abord à la douleur du marché, au matériel et cela afin que la douleur ne soit plus guère ressenti, vous verrez ça ira mieux pour moins déjà connaître la propre fin d’un mythe chez les autres.

      Le premier bien libéral ou socialiste sur la terre des hommes ne consisterait-il pas avant tout pour EVE à faire ce que l’on voudrait tellement faire ? Et ils nous conditionnent sans cesse et sans relache à vouloir le revivre de plus en plus infernalement collectivement sur terre.

      Faut plus être prophète, lisons surtout avant tout la définition de ce que s’en font surtout les autres sur wikipédia, faut devenir avant le produit du nombre ça amorce moins la chute du monde.

      En fait les premiers contre-prophètes de la terre n’existeraient pas plus sans les autres et sans wikipédia, faut pas trop non plus en rire ensuite, L’humilité nous habite donc davantage en retour.

      Bref faut voir l’état d’esprit des gens parfois dans la semaine, si si je vous assure, ça fait pareillement grand peine à voir.

      En conséquence de quoi ce qui convient le mieux à chacun lui sera donnée.

  6. Sujet intéressant.
    Qu’est-ce qu’un prophète.
    Wiki nous donne des exemples et une définition:
    « une personne qui tient, d’une inspiration que l’on croit être divine, la connaissance d’événements à venir et qui les annonce par ses paroles ou ses écrits. Les prophéties sont souvent plus des mises en garde, assorties de l’annonce de calamités, que des prédictions inconditionnelles. »
    En fait, un prophète n’existerait pas s’il n’avait pas de disciples.
    Un prophète n’aime pas prêcher dans le vent. Il aime s’entourer, se faire vénérer.
    L’humilité ne l’habite pas.
    Stefan Hessel est-il un expert ou un prophète?
    Ni l’un, ni l’autre. C’est son expérience d’une longue vie qui lui permet de voir une lueur de ce qui peut faire sortir du chaos naturel que l’homme n’aime pas.
    Est-ce que parce qu’on sort de l’anonymat que l’on est un expert ou un prophète?
    Celui qui tire son épingle du jeu c’est Gabin qui dans sa chanson « Je sais » exprime son désarrois. http://www.dailymotion.com/video/x3tge_jean-gabin-je-sais_news

    1. Mon billet de la semaine explique très bien mon état d’esprit sur les prophètes, les mages de toutes sortes. Cela s’appelle « Tout dire, tour écrire et puis en rire ».
      Bonne journée

    2. un prophète retourne toujours d’où il vient .
      ainsi , de lui , il ne reste pas de traces .
      il a laissé des chiures de mouches sur du papier ?
      ce n’est pas lui , ce ne sont que des signes , on en fait ce qu’on veut .
      mais selon ce qu’on en fait, on se fait .
      comme quand on entend une musique , on devient cette musique .
      ben, oui, serions nous condamnés à ne « jamais » rien voir ?
      si c’était le cas , nous serions déjà morts . poussés aux extrêmes.
      non, la vie nous appelle . et nous élève .
      serions-nous plus grands que la vie ? ce serait légèrement prétentieux que de se vouloir supérieur ? non ? et on peut de nos jours qui annoncent tout de même une certaine échéance voir qui de l’homme ou de la nature ou du vivant, lequel est empreint de raison ou de folie .
      d’une certaine harmonie, ou d’un désordre menteur générateur de chaos .
      c’est bien, tout de même. per-sé-vère ,
      Un prophète qui ne fait pas rire , de joie , je ne sais pas …

      1. Un prophète qui ne fait pas rire , de joie , je ne sais pas …

        Ne vous méprenez pas je ne suis en fait qu’un autre petit divertissement du moment,

        Dans ces moments-là on s’imagine pouvoir encore se la faire, ça fait la fiesta ou la polo, on se dit même qu’on trouvera bien encore un con pour remplacer le précédent, pouvoir sans cesse mieux faire passer la pilule à tous. Mais non il n’y a rien à faire et c’est alors que le verdic est sans appel, pour sept milliards de personnes de
        plus en plus apeurés et aux abois mais comment nous allons faire pour moins faire l’enfer sur terre ?

        Ils auront beau alors crier, pleurer, ricaner, festoyer, se divertir, mais non la plupart n’y comprendront toujours rien à rien, comme pareillement au temps de Lot et de Noé. Je vous l’annonce il y a déjà tant de vendus. Ca vous
        dit bonjour mais ça n’en pense pas moins par derrière, allez donc faire plus longtemps misette pour votre pays. Non merci ca va comme ça le théatre à même pas un an je vous annonce la chose, la prochaine petite faillite d’une autre PME dans chaque ville, village, etc…

        En plus faut voir ce que ça redonne ensuite, hélas depuis toujours c’est com ça on n’avance à rien, on recherche continuellement à faire reculer les échéances, la fin, la faillite, la perte, pouvoir sans cesse se voiler la face sur la terre mieux encore par le biais du nombre, c’est le beau jeu de la communication, de la démocratie, de la politique, des divers mass-média vendus de la planète, c’est global, c’est général, c’est peine perdu même pour les plus braves ça craint.

        Il est vrai que plus on est de fous et plus on rit enfin rira bien qui rira le dernier, lorsque le vrai prophète recherchera déjà moins à faire misette, pas meilleur magicien je suis pour faire mirage, non je porte beaucoup trop la poisse et la malédiction com ça au monde et à mon pays.

        Vous verrez ça ricanera moins dans les chaumières. C’est lui le clown c’est moi le politique, c’est lui l’enfoiré, non non c’est bien avant tout l’autre la plus conne en la matière, à qui je pense sur le moment ? Alors emmanuel pourquoi ça le fait déjà un peu moins, prenez garde aussi à ce que les divers faux prophètes ne vous fassent pas trop passer de bon moments de divertissement avant que tout cela ne se produise inévitablement sur la terre.

        Or il est écrit par ma tante qu’en réalité Jérémie ne sait pas mieux jouer de la flute ou du pipo, je suis en fait beaucoup trop égoiste comme ça, non c’est surtout pas la chose que j’aurais préféré entendre aux malheureux. Non je préfère bien plus prendre ma retraite plus tôt, car il n’est pas dit non que tout le monde puisse mieux la prendre demain, surtout au regard des derniers événements mondiaux, tant de tragédies les gens sont vraiment bien naïfs partout tout de même. Déjà la Grèce, l’Italie, l’Espagne et sans doute demain un peu plus dans le pays.

        Demain forcément ce sera déjà moins possible de le faire croire dans la perte de plus de choses.

  7. La questions du nucléaire est plus complexe que les verts français ne le disent. Je vous invite à lire cet article d’un scientifique (physicien au CNRS mais pas du tout lié à l’activité nucléaire), très précis et documenté :

    http://ayearinboston.canalblog.com/archives/2011/11/09/22594363.html

    Ainsi que celui-ci, sur les ravages des poussières de charbon :

    http://ayearinboston.canalblog.com/archives/2011/11/13/22663874.html

    Quant à Mme Duflot et les verts, vous vous faites « empapaouter » : ils ont choisit d’être très ferme sur cette position (qui est ce qu’appellent les professionnels de la politique un « marqueur idéologique ») par pure stratégie, afin de créer une polémique dans les médias (l’objet de la polémique ayant peu d’importance, tant que c’est un marqueur identifié de cette famille politique), et par le bais de celle-ci un rapport de force favorable face au PS dans ce qui était leur objectif réel pour eux : la négociation des circonscriptions leur permettant d’assurer une confortable rente financière au plus grand nombre possible de cadres de la PME « EELV », et donc le développement économique de leur petite entreprise, ce qu’ils sont parfaitement parvenus à faire…

    1. Si TU accepte de reduire ton compteur à 15A , ce qui te rends autonome pour ta pompe chauffage et tes congélo/frigo …Il n’ y a PLUS de question du NUKE ..
      Là , ça devient une question de choix sociétal . Si tu veux changer to 4×4 , il y a un problème « NUKE « 

    2. « La questions du nucléaire est plus complexe que les verts français ne le disent. »
      En gros une affaire de spécialistes où les gens ordinaires n’ont pas leur mot à dire parce qu’ils sont trop cons.

      Remarquons qu’ils sont aussi trop cons pour comprendre la finance, la guerre…
      Enfin en gros, trop cons pour qu’on les consultent.

      Vive la démocratie

    3. @ Campos Philippe : avez-vous été voir les liens que je donne dans mon message ci-dessus ? Je pense que non. Allez les lire et dites-moi ensuite si vous avez appris des choses nouvelles concernant la question du nucléaire, et si cela vous a aidé à mieux percevoir son degré de complexité. Je pense que la réponse sera oui…

      Mon propos est totalement contraire à la manière dont vous l’avez interprété : si je diffuse ces liens c’est justement pour aider d’autres, comme cela l’a été pour moi, d’échapper à l’intox de ceux qui souhaitent continuer à s’arroger le droit de penser et de décider : à savoir d’une part les « experts officiels », et d’autres part les politiques professionnels. Dans tous les domaines, économie comme nucléaire, c’est le prêt à penser de ces deux parties, et le fait que nous avons eu la paresse de nous contenter des discours des uns ou des autres sans chercher plus loin, qui nous a emmené où nous sommes…

      Mon message était donc plutôt : utilisez votre cerveau ! Refusez le « prêt à penser » des « experts » officiels et des politiques et apprenez à penser par vous-même, ne prenez jamais pour argent contant et vérifiez tout ce qu’ils disent, cherchez vous-même d’autres sources alternatives d’information et de pensée, et ensuite une fois mieux informé et votre réflexion nourrie de manière plus complète utilisez votre sens critique pour vous bâtir une opinion. C’est exactement ce qui se passe sur ce blog concernant l’économie, ou sur le blog dont j’ai fourni les liens ci-dessus sur la question environnementale ou du nucléaire notamment…

      1. « Mon propos est totalement contraire à la manière dont vous l’avez interprété »
        Désolé
        C’est juste la forme qui m’a induit en erreur : on a tellement l’habitude d’avoir un contradicteur qui vous attaque seulement sur la forme et jamais sur le fond. Cela me fait penser aux attaques menées par Platon contre les Sophistes : toujours la forme, jamais le fond.
        Vraiment désolé d’avoir été platonicien sur ce coup.

        « Je pense que non. Allez les lire et dites-moi ensuite si vous avez appris des choses nouvelles concernant la question du nucléaire, »
        Maintenant, je donne les extraits directement dans le blog : je pense que ça évite les incompréhensions (en tout cas la mienne) car c’est souvent un peu long.

        « Dans tous les domaines, économie comme nucléaire, c’est le prêt à penser de ces deux parties, et le fait que nous avons eu la paresse de nous contenter des discours des uns ou des autres sans chercher plus loin, qui nous a emmené où nous sommes… »
        D’accord la aussi

        « utilisez votre cerveau ! »
        On est d’accord : je l’ai déjà dit sur un post à propos des voitures de luxe par tête de pipe dans un village grec dont j’ai oublié le nom.

        Encore une fois désolé de m’être emporté.

  8. tiens finalement cécile a échangé le mox contre quelques circonscriptions (dont une pour sa pomme). Le député de Beigle nous a expliqué la stratégie à long terme (un accord sur la proportionnelle pour ne plus être dépendant la prochaine fois).

    Je crois que ce n’est pas la première fois que la proportionnelle est dans les accords. Mais la bagarre officiellement décrite est visiblement à côté de la plaque dans la mesure où il ne saurait être question dans la période d’autre chose que de la confiscation d’institutions dépassées par le pouvoir réel…

    Bref les verts auraient pu chercher un accord à gauche (fdg, npa…)
    Mais il faut rétablir les finances du parti…

  9. la perte d’un sacré vrai, est la porte ouverte à tous les sacrifices . ( la rigueur …)
    les états, les entreprises seraient bien en peine de poser un sacré authentique . des illusions, des masques, des carottes , sans doute, mais guère plus .
    les religions ? elles détruisent tout sacré dès lors qu’elles sont en guerre les unes contre les autres , et récusent les autres .
    l’homme, la nature, sont autant sacrés . c’est simple . il n’y a pas que ça, qui le soit, bien sûr .
    mais savoir ce qu’il est ?
    de toutes façons, il n’y a pas en principe de barrière , de limite . « aime et fais ce que tu voudras .. »
    il n’y a que des conditions de vie qui font pitié . c’est triste .

  10. un point qui m’épate dans cet accord ps-europe-écologie-les-verts, c’est qu’à priori le ps a fait des promesses sur un sujet qu’il ne maîtrisait pas : de l’électoralisme primaire.

      1. Pierre-Yves D.
        pourtant?
        ah, oui, je comprend sa position. Merci, je ne savais pas qu’ils vendaient aussi le siège français au conseil de sécurité. Je savais néanmoins que c’était dans les tuyaux.

        Ils veulent mixer celui anglais et celui français pour le confier à rompuy (qui nous représente déjà à l’onu, tout seul comme un grand). Les anglais refuseront je pense. Sinon, autant les supprimer : c’est le meilleur moyen de bloquer son usage, et de toute façon l’UE est subordonnée à l’otan.

        à se demander pour qui ils travaillent : pour la france, pour l’UE ou pour ceux à qui çà ferait plaisir, un veto français en moins. Il y a eu trop de problèmes avec la guerre en irak où chirac a osé (mollement, mais c’était déjà trop) menacé de l’utiliser.
        En plus, ce fut populaire de part le monde : trop, c’est trop.

        quelque part, çà va de paire avec la fin du nucléaire français (faut laisser la place…qui donc d’autre construit des centrales?) et la disparition progressive de la france de la scène internationale et sa dissolution définitive (« la décision de ratifier la charte des langues régionales et minoritaires» qui déboucherait, selon lui, sur «la co-officialité de plus de 70 langues sur le territoire national» », l’américain pour langue de travail commune en UE. Le régionalisme en marche. « diviser pour mieux régner » : dire que c’est de louis xi…l’aurait mieux fait de se taire ce jour là….)

        à comparer avec le slogan européiste « la france a besoin de l’UE pour être forte dans le monde ».
        c’est beau la com’.

        les mêmes disent que la france est trop petite (la 5ème puissance mondiale en gros : les 192 pays qui suivent peuvent se faire hara kiri tout de suite en toute bonne logique), sont pour le régionalisme.
        Contre l’identité nationale, mais pour l’identité régionale et pour le nationalisme europée. Pour la paix, mais pour la guerre en libye, en afghanistan, en irak, en syrie aussi a priori, avec la russie au passage, et pour le rapport de force avec la chine. Pour la démocratie, mais seulement quand le peuple vote comme eux. Pour l’écologie, mais pour le productivisme. Pour le social, mais pour le tout marché. Et j’en oublie.
        c’est beau la com’.

        Je ne cherche même plus à comprendre leur yaourt idéologique. tout ce que je constate c’est que l’on balade les peuples pour les envoyer l’un contre l’autre.

        Si le nucléaire devrait faire l’objet d’un débat éclairé, le veto et notre représentation à l’onu aussi. qu’au moins la france se suicide dignement (mais je doute qu’ils laissent seulement faire : ils préféreraient sûrement qu’on s’efface discrètement en silence, le modèle d’économie mixte qui les ennuient tant avec (Des services publics?!? quelle hérésie! Pas de mono-spécialisation?!? quelle folie!)). Le revisionnage du président, avec gabin, dialogue d’audiard : « les chiffres parlent, mais ne crient pas ».)

        Mais bon, chevénement appellera à voter ps au second tour…(ce n’est pas fameux en face non plus, il faut dire…)
        « «J’ai l’impression, a conclu M. Chevènement, que le parti socialiste, depuis une dizaine d’années, n’a rien appris et rien oublié». »
        chevénement non plus, ou il le fait exprès.

  11. la fabrique du consensus?
    http://www.marianne2.fr/BertrandRothe/Comment-la-finance-controle-le-debat-economique_a26.html
    « Je tiens à remercier Antoine Brunet ancien économiste d’HSBC, Google, Philippe Labarde, ancien membre du CSA, Frédéric Lordon du CNRS, François Ruffin de Fakir, Jacques Sapir de l’EHESS, Jean Luc Gréau, et ceux qui ont accepté de me parler à condition que je ne les cite pas pour « continuer à être invité dans les colloques » voire d’intégrer un jour une banque. Sans eux, je n’aurais pas pu écrire cet article. »

    1. @ sylla

       » la fabrique du consensus ? « 
      ……………………………………….

      Pourriez-vous développer votre pensée lorsque vous énoncez cette question ( si c’est bien une question…) , seule phrase de votre cru dans votre intervention précédente…..

      En particulier , voyez-vous comme moi la subtile nuance apportée par le  » et «  dans votre reprise de l’épitaphe (?…je ne trouve pas mieux pour exprimer ma pensée..) , dernier paragraphe de l’article ( merci pour le lien ) en question……moment où son auteur , selon mon analyse , distingue les  » nommables  » , réellement indépendants ,X, Y , Z ,…..et les autres…. » ceux qui ont accepté de….. »

      Voyez comment , plus bas , cette ambiguïté , pour le moins , de constuction linguistigue permet à « célalutte 18h22 » d’intervenir , et dans quel sens!!!!!!

      1. Otroméros,

        c’est bien une question. (à tiroirs pour être honnête, puisque je n’aime pas trop marianne).
        Je m’intéresse à la façon dont les idées et les expériences circulent.

        « réellement indépendants »? Je ne sais pas. a priori oui. Les témoignages anonymes me dérangent un peu, puisqu’ils nous obligent à croire l’auteur sur parole.
        D’où entre autre ma question.

        pardonnez moi, mais (c’est peut être à cause des deux bières belges après la lecture de http://www.lalibre.be/actu/international/article/701164/des-lobbyistes-proposent-de-saper-occupy-wall-street.html (les excuses sont faites pour être utilisées 🙂 )) : je ne vous suis pas, ni sur la nuance, ni sur le fait que ce soit une ambiguïté, ni le rapport avec le post ci dessous (célalutte exprime une impression répétée une fois.).

        Vous pourriez être plus explicite, au moins sur la nuance qui porterait une ambiguïté?

  12. je retrouve exactement la même impression que celle perçue lors d’une conférence à l’université tous âges à Vannes: M Jorion adore parler 10 minutes pour ne rien dire mais de façon péremptoire et brouillonne

    1. C’est pour mettre les auditeurs en appétit ! Apparemment cela ne vous décourage pas de venir. Un peu maso, cher « célalutte » ?

      P. S. : Très beau pseudo, comme celui de notre ami « disons la vérité ». Un peu « false flag » comme le sien, peut-être ?

      1. Ce ne serait pas mal de situer auditeurs, commentateurs et aussi le présentateur dans le jeu de quilles?.
        Qui se croit prophète, mage, prédicateur, Cassandre, gourou (version occidentale, version indienne est totalement différente), devin, visionnaire, voyant, vaticinateur, astrologue, nécromancien, augure, pythonisse… ou quelqu’un qui marche à l’ombre des palmiers en fleurs?
        Comme je l’ai dit plus haut: le chaos naturel ne permet de rien conclure du tout. Pas de révolutions sauf des tentatives évolutives.
        Ah, il y a eu ceux qui ont cru au passage de l’an 2000 comme Paco Rabanne, pour se faire mousser. Plus récemment ceux qui croyaient que quelque chose se passerait le 11/11 à 11:11 dernièrement.
        Rendez-vous le 23 décembre 2012…
        Nous sommes tous des mazos.
        Celalutte, un beau pseudo.
        Cela m’amuserait de changer de pseudo en Babelutte, mais on ne comprendrait pas le rapprochement. 🙂

    2. @ sylla

      Il se fait que , dans un premier temps , dans la foulée de la lecture du libellé de votre première phrase-question , j’ai eu la tentation d’assimiler les X,Y,Z ( y compris quelqu’un comme LORDON….!! ) aux courageux anonymes qui désirent s’épancher mais continuer à profiter du fromage…………jusqu’à ce moment de redécouverte de la nuance apportée par le  » et «  , qui m’amène (heureusement) , aujourd’hui , à faire amende honorable…..(sans doute un léger assoupissement intellectuel..) d’où le ressenti d’ « ambiguïté » .
      Cordialement.

      1. @ Otroméros

        c’est vrai que la phrase est un peu à rallonge.
        maintenant que j’y pense, il aurait pu simplement dire « et ceux qui ont préféré garder l’anonymat de peur de représailles », plutôt que de laisser entendre que ce sont des carriéristes.

  13. le cerf que je suis se souviens comment les politiques lui ont répondu sur l’avenir du pourquoi nous avons fait le choix du nucléaire civil.
    Leurs arguments vis à vis des déchets étaient (extrait vidéo ina et mémoire disponible): »les générations futures trouveront une solution ».
    hé bien voilà qui résume bien notre monde : nous agissons sans réfléchire aux conséquences à long termes et ne répondons que par des solutions provisoires qui durent.
    hé bien les générations futures ne savent plus survivre dans les tonnes de déchets que la planète ne peut accepter.

Les commentaires sont fermés.