LE CAPITALISME À L’AGONIE (Fayard 2011)

À nouveau en librairie (6e tirage) !

Partager :

11 réponses à “LE CAPITALISME À L’AGONIE (Fayard 2011)

  1. Avatar de Bruno
    Bruno

    Extrait choisi (après un extrait d’Albert Soboul, sur la Révolution française):

    « Dans ces aspirations à une société de petits producteurs indépendants, on aura reconnu au passage l’idéal « décroissantiste » prôné par certains aujourd’hui. » (p. 317)

    🙂

  2. Avatar de Pablo75
    Pablo75

    Étonnant: en moins d’un an, le prix du « Capitalisme à l’agonie » est monté de plus 200 % !! En mars 2011 il coûtait 20 €, aujourd’hui 45 € !!

    http://www.amazon.fr/Capitalisme-%C3%A0-lagonie-Paul-Jorion/dp/2213654883/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1326650736&sr=8-1

    Voilà la nouvelle valeur refuge: les livres de Jorion en papier !! (dans la version ebook les prix restent stables: 15,99 €).

    (On attend l’explication des économistes du blog sur cette flambée du cours du Jorion sur le marché des livres)

    1. Avatar de Paul Jorion

      Je viens d’échanger quelques messages avec Fayard. « Furax », c’est ça l’ambiance de leur côté ! Il faut dire, spéculer sur mes livres, si c’est pas de la provoc’ gratuite !

      1. Avatar de Marlowe
        Marlowe

        Je pensais qu’en France le prix de vente des livres neufs était fixé uniquement par l’éditeur.
        La loi Lang vient-elle d’être abrogée ?
        La société américaine Amazon a-t-elle pris le pouvoir ?

    2. Avatar de kercoz
      kercoz

      Chez la famille Kosusko c’est moins cher :
      http://www.priceminister.com/s/paul+jorion

  3. Avatar de Upwind
    Upwind

    J’en ai un exemplaire.
    Je le vends pour 40 € 😉 !

    1. Avatar de Pablo75
      Pablo75

      Ce qui devait arriver arriva – ou l’arroseur arrosé. Son propre blog devenu un marché spéculatif sur ses propres livres dénonçant la spéculation !!! 😉

  4. Avatar de Pablo75
    Pablo75

    À mon avis ce sont les hedge-funds qui achètent en masse des exemplaires de ce livre prévoyant qu’un titre pareil va se vendre comme des petits pains dans quelques mois sur le marché noir, quand il n’y aura plus de papier pour imprimer des livres. Du coup les prix flambent…

    Plus sérieusement, pourquoi vos livres ne sortent pas en poche?

    1. Avatar de Paul Jorion

      Les livres sortent en poche quand ils ont cessé de se vendre dans leur édition originale.

      1. Avatar de Pablo75
        Pablo75

        Pas toujours. Les livres qui se vendent bien (y compris les best-seller) sortent systématiquement en poche à peu-près un an après leur première sortie (maintenant, avec l’arrivée des livres électroniques, le délai a tendance à se raccourcir), même s’ils continuent de se vendre en édition normale (« Le crépuscule d’une idole » de M.Onfray, par exemple, est disponible en ce moment en édition normale et en poche à la fois).

        Mais tout dépend de la nature du livre (et aussi de l’importance de l’éditeur): les livres très techniques ou trop spécialisés, par exemple, ne sont jamais publiés en poche ou le sont longtemps après leur première publication. Les livres d’actualité sortent en poche très vite, avant un an. Et ça peut dépendre aussi de l’auteur: il y en a qui ne veulent pas se voir en poche, comme Michaux, par exemple (Gallimard a dû attendre sa mort pour pouvoir le publier dans son excellente et célèbre collection de poésie en poche). Et d’autres qui veulent vite une édition de poche pour corriger la première (comme Kundera).

        Souvent les éditions coexistent: on peut aujourd’hui, par exemple, acheter un même livre de Cioran en livre « normal », en poche, en Pléiade et dans l’édition Quarto.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta