RACONTEZ-NOUS VOTRE JOURNÉE ÉLECTORALE !

Première contribution, de Lydie, qui nous envoie ceci

Je viens de déposer un grain de sable dans l’urne de mon village :

 

Pierre-Yves D. nous écrit :

Bonjour Paul, La journée électorale m’inspire ceci.

 

Jmemeledetout commente de la manière suivante :

 

Agnès écrit :

« voici la réponse d’un ami à qui j’envoyais avant-hier vos dernières vidéos : 😉 »


 

Partager :

91 réflexions sur « RACONTEZ-NOUS VOTRE JOURNÉE ÉLECTORALE ! »

  1. Le calvaire hier soir au dépouillement. Le Pen…Le Pen…Le Pen… Tout ces petits bâtons à aligner sur le bordereau… sous l’oeil goguenard du militant FN local. Le Pen en tête avec 33 % dans mon patelin. 20h, les résultats nationaux. 20h05 extinction de la radio. Rage de mon fils ainé qui votait pour la première fois. Bière, gerbe, au lit, mal dormi.

    Si le roi des cons perdait son trône, y’ aurait cinquante millions de prétendants

    Renaud : Hexagone
    http://www.youtube.com/watch?v=d8SH0DHKV1I

  2. En regardant la soirée électorale et pour me détendre (?) j’ai écrit ça. Anticipation du Canard Enchaîné du mercredi d’après.

    Petits comptes pour Pourcents sages.

    22, r’vla le 21

    Sarkozy : Plié pour lui

    Le Vert à moitié vide, Le Pen à presque vingt

    Mélenchon à Hollande : Tulle quoque

    Le F.N sort du Buisson

    L’UMP dans les roses

    Rien ne va plus, les jeux sont FN

    Référendum à homme

    Vague à gauche et à droite : Sarkozy fait un malaise vagal

    Hollande vu d’Angleterre : un premier pas Frenchy

    (Hollande à Mélenchon) Exigez l’impossible : ne demandez rien

    Sarkozy : “Si je veux Le Pen, je ne prépare pas la guerre.”

    Vivement dimanche !

    Sarkozy : Le coup d’arrêt public

    Pour avoir les clefs du scrutin, il faut faire preuve de serrure

    Le flanc de gauche à 54 % avec matière grise

    Sarkozy : promu Capitaine de Marine

    Rassemblement : nouveau Faux-cul schéma

    Le Pen c’est pas du Joly

    Hollande : Les choses se président

    Marine Le pen : un score insondable

    Ite 6 mai est : le 6 mai est dit ?

    Une élection qui fait PS.S.S.S…

    C’est vingt, mais «juste»

    Le Pen : Fille de…, 2000…deux

    Un vote défrise

    Ouverture du bal des débattants

    et le F.N revingt

    Le capitaine de pédalo : Haut niveau qui mal y pense

    la fronde de gauche victime de Goliath

    Le débat : la guerre des Trois

    Les voix au second tour : Après le halal, le problème du report

    François Hollande en Général de Gauche

    A défaut de l’Elysée, Le Tour Effeil-mère des petits candidats

    Dura lex sed l’Extrême droite.

    Moustaki le second tour ?

    Compagnon du mauvais jour, je vous souhaite une bonne nuit.

    Saint-François de Crise

Les commentaires sont fermés.