« LES GRECS ONT FAIT LE BON CHOIX ! »

The English version of this post can be found here.

Ah zut, les marchés sont d’un autre avis : le 10 ans espagnol était de 6,82 % à l’ouverture ce matin et est à 7,19 % maintenant (14h28). Du jamais vu, faut-il le dire. Sacrés marchés !

Voter pour la méthode Troïka – c’était pourtant clair, c’était voter pour la poursuite lente de la même descente aux enfers, avec les membres de la cordée zone euro qui dévissent l’un après l’autre.

Voter contre, c’était donner un coup d’arrêt, obligeant à repenser toute la problématique – qui en a bien besoin. Ce n’est pas ça qui s’est produit.

Merci à l’éditorialiste du Financial Times Deutschland qui a appelé la semaine dernière les Grecs à voter Nouvelle Démocratie, merci à M. François Hollande qui a fait pareil,
——- signé, l’Espagne reconnaissante.

Comme on dit de Humpty-Dumpty tombé de son mur : « On l’a poussé ! ». Même chose pour l’empire romain : on l’a poussé. Mais pourquoi diable M. Hollande a-t-il choisi de faire partie de ceux qui poussent ?

 

Partager :

204 réflexions sur « « LES GRECS ONT FAIT LE BON CHOIX ! » »

  1. Et dire que le capitalisme a comme postulat de base que l’homme est un être rationnel. Je me demande ce qu’un extra-terrestre penserait de notre espèce en l’observant.

    1. Cela pourrait peut-être l’amuser, un peu comme un spectacle de Jean-Marie Bigard.
      Mais vous n’êtes pas sans savoir que les extra-terrestres n’existent pas (et même s’il existaient cela aurait peu d’intérêt s’ils n’adhèrent pas à la religion du veau d’or) et que l’homme, la plus intelligente et la plus merveilleuse espèce de la création est le centre du monde et de l’Univers.

      1. Vous ironisez…avec raison. Et le centre du monde est le cimetière des dimensions.

        Salutations du Québec, pays des paisibles révoltes.

  2. Tout cela prouve surtout que la situation n’est pas encore suffisamment tendue pour exploser.

    Faut que ça pourrisse gentiment, patiemment. Ils ont encore plein de G-20, G-bidule, et autres conférences téléphoniques entre « sinistres » des finances pour ça!

    Il me semble me souvenir que François Leclerc dans un de ses billets récents disait qu’ils (ils = gouvernants, troïka, les marchés…) bref, qu’ils essayaient de « durer ».
    C’est ce à quoi nous assistons, pour le moment, ils arrivent à durer. Et tant que ça dure, ça dure, après eux le déluge!

    PS: on ne parle pas des élections en Egypte avec les frères musulmans qui revendiquent la victoire à la présidentielle. On sent que l’armée est contre et tient encore…, là aussi ça peut être explosif. Enfin, on verra…

  3. « Mais pourquoi diable M. Hollande a-t-il choisi de faire partie de ceux qui poussent ? »
    Parce qu’il espère que sa croissance n’est pas encore terminée, et donc, qu’il n’aura pas besoin de mettre des talonnettes pour être à la hauteur de sa…de ses promesses.

  4. je complète ce que j’ai dit sur la mort du régime représentatif

    en plus de ce régime dit de représentation, ce qui caractérise aussi nos vieux pays anciennement industrialisés & riches c’est la vieillesse

    l’âge median des pays dans le monde, l’europe [40ans], les usa & le canada [37ans], le japon est le plus vieux pays au monde [44.7ans] & la chine [34.5ans] s’approche de l’europe & des usa, l’afrique & l’asie restent jeunes
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0a/Median_age.png
    https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_by_median_age

    l’europe a choisi depuis trop longtemps de se coucher & aujourd’hui c’est l’assault final peu importe le temps que cela prendra les vieux pays anciennement industrialisés & riches sont morts économiquement, place aux jeunes & donc à l’asie & peut-être à l’afrique

    idéologiquement les plus de 55 ans sont trop marqués par l’empreinte du vingtième siècle pour saisir ce qui se passe ; l’avènement du monde numérique & donc d’un monde qui n’est plus basé sur la pénurie, l’avènement d’un monde fonctionnant en réseaux plus féminin dans ses valeurs que l’ancien monde hiérarchique, & enfin la massification dans les jeunes générations de la prise de conscience d’une nécessité absolue de construire à l’échelle humaine & plus une construction par groupes

    tout cela est apparemment indigérables, on le remarque depuis une dizaine d’années par les plus âgés, c’est triste mais c’est un constat

    regardez à 1h36 emmanuel todd, qui confirme la non compréhension de ces vieilles générations
    https://www.youtube.com/watch?v=B16Ru1URfCc
    & le graphique suivant
    http://www.les-crises.fr/images/3100-democratie/2012-06/legislatives-grece-4.jpg

    cette europe économique des vieux est morte, je conseille vivement aux jeunes générations de travailler pour des asiatiques ou mieux d’aller vivre en asie, vous aurez plus de chances de faire quelque chose d’utile pour vous & de socialement productif pour l’humain

    grossièrement les vieux s’assoient sur la solidarité entre générations, bien que ce soit les jeunes qui les nourissent, donc ils parient sur la stagnation de la situation économique jusqu’à trépas, très mauvais calcul pour ne pas dire plus car socialement ce genre de comportement crée de facto des tensions ingérables entre générations

    p.s. sur le néo libéralisme :
    c’est ironique comme situation & seule une perspective historique peut nous régaler avec ce genre d’évènement, donc c’est ironique de voir que le néo libéralisme aka l’absence de règles dans le système économique a tué le capitalisme, alors que même il avait été inventé comme idéologie pour contrer les analyses de plus en plus poussées de la chute inévitable à terme du capitalisme

    cette très fameuse main invisible, ce conte infantile inventée pour donner de l’illusion, pour remplacer une pensée critique, arrive aujourd’hui par son application systématique dans un monde numérique au célèbre point de non retour au delà duquel, le capital étant tellement concentré, centralisé, groupé, regroupé, puis encore regroupé que seul la destruction du système est possible

    le système n’étant plus alimenté…

    1. « regardez à 1h36 emmanuel todd »

      L’optimisme du passage: « L’euro est foutu », « Regardez combien ça a fait quand même de bien à la France le coup de balai de 1940 au niveau des élites », « Vous avez vu comme la France était bien après la guerre, tout les vieux cons avaient été nettoyés », « Vous imaginez, la dé-légitimation de tous les connards qui ont fabriqué l’euro », « vous imaginez les occasions de renouvellement, c’est fantastique! » …mérite au minimum qu’on se pose quelques questions.

  5. « Mais pourquoi diable M. Hollande a-t-il choisi de faire partie de ceux qui poussent ? »

    Personne n’a osé, mais certains y ont pensé…

    Parce qu’il est trop tôt pour tirer.

    Je ne plaisante pas. Ses maitres, comme Mitterrand,
    ont répondu par le feu aux cris de liberté de plusieurs peuples.
    Et les politiciens de « gauche » s’en réclament encore !

  6. Je pense que François Hollande, contrairement à ce que son slogan de campagne extrêmement original a pu faire accroire aux plus crédules, a voulu faire partie de ceux qui poussent afin que rien ne change surtout si éventuellement cela devenait possible. En prétendant être l’incarnation du changement, tout comme l’ont fait ses prédécesseurs, il restait donc fidèle à une vielle tradition en sachant que les promesses n’engagent jamais que ceux qui les écoutent. En tant que représentant du courant libéral, pouvait-il se renier ? Hollande semble penser lui aussi qu’il sera l’homme du retour de la croissance. L’histoire ne dit pas s’il la chassera au harpon pour se distinguer dans le style du président auquel il succède. Je n’ai pas encore entendu prononcer le mot de « décroissance ». Il semble que l’on continue à croire qu’une croissance infinie est possible dans un monde qui ne l’est pas et peu importe les conséquences que cela aura.

  7. En même temps, ceux qui poussent disent toujours qu’on ne fait pas d’omelette sans casser un œuf.

Les commentaires sont fermés.