L’actualité de demain : PLUS ÇA CHANGE, PLUS C’EST LA MÊME CHOSE ! par François Leclerc

Billet invité.

Le répit gagné par le mini-deal passé entre les républicains et les démocrates dans la nuit du 31 décembre aura été de courte durée. Mitch McConnel, chef des sénateurs républicains, a déjà repris l’offensive. « Si le président ne nous conduit pas vers la réduction de cette addiction à des dépenses massives dont nous souffrons, alors nous devrons utiliser tous les moyens à notre disposition », y compris de voter contre le relèvement du plafond de la dette a-t-il laissé entendre. Anticipant cette réaction, ou la provoquant, Barack Obama avait précédemment déclaré qu’il n’accepterait pas de lier ce déplafonnement aux négociations sur la réduction du déficit, parlant à ce sujet de « jeu dangereux ».

Partager :

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx La survie de l'espèce pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta