IPSOnomics, « DES RÉFORMES À METTRE EN ŒUVRE IMMÉDIATEMENT », à la Banque Centrale Européenne à Francfort, le 18 mars

Merci aux cinquante personnes venues m’écouter, et dont on me dit que certaines ne sont pas membres du syndicat IPSO à l’origine de mon invitation.

Merci pour la qualité de vos questions. Désolé d’avoir dû répondre à certaines de celles-ci (« Qu’aurait-il fallu faire à Chypre ? », « Quelle autre politique la BCE devrait-elle adopter ? ») que le format des questions / réponses à la fin d’un exposé d’une heure ne permet pas d’y répondre, parce qu’il faudrait d’abord remonter considérablement en amont et définir un changement de paradigme, comme un défaut généralisé de la zone euro ou la reconstitution d’un ordre monétaire mondial sur la base de la proposition de Keynes à Bretton Woods en 1944.

Je suis entièrement d’accord avec les organisateurs que répondre à chacune de telles questions réclamerait un exposé à lui tout seul, et j’ai répondu favorablement à leur suggestion que je revienne bientôt à la BCE dans ce but précis.

Partager :