LA MAUVAISE HUMEUR DES PROGRAMMEURS DE LA MATRICE

J’avais à peine fini de réfléchir aux autres conséquences possibles de la naissance d’un front anti-Commission européenne réunissant la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, et mené par l’Allemagne, que mon attention était ramenée à l’autre bout de monde avec la nouvelle d’une panne d’électricité à la centrale nucléaire de Fukushima, qui nous laisse quand même quatre jours avant que tout ne saute là-bas.

C’est alors que mon regard tomba sur une note soigneusement rédigée, posée sur le buffet du petit déjeuner dans l’hôtel où je suis descendu à Francfort, demandant aux clients d’avoir l’amabilité de ne pas remplir excessivement d’eau chaude les théières.

De ces faits accumulés, une vérité s’imposait par son évidence : les programmeurs de la Matrice sont Cypriotes et manifestent leur mauvaise humeur devant le cours récent des événements en faisant baisser ostensiblement la qualité du code qu’ils rédigent pour faire fonctionner notre monde.

Partager :