COMME DISAIT VICTOR HUGO… À MOINS QUE CE NE SOIT COLUCHE…

Dans une chronique publiée hier dans le New York Times : Milton Friedman, Unperson, Paul Krugman s’en prend à Paul Ryan, une personnalité du parti républicain, qui aurait reproché ceci à Ben Bernanke, le gouverneur de la Fed :

“There is nothing more insidious that a country can do to its citizens than debase its currency.”

Il n’y a rien de plus insidieux qu’un pays puisse infliger à ses citoyens qu’avilir sa monnaie.

Dans The Economic Consequences of the Peace (1919), Keynes écrivait :

“Lenin is said to have declared that the best way to destroy the Capitalist System was to debauch the currency”

On dit que Lénine aurait déclaré que la meilleure manière de détruire le Système Capitaliste est d’avilir la monnaie.

Krugman attribuant à Paul Ryan ce que Keynes attribuait à, dit-on, Lénine ? Ah, ces citations qui flottent au gré des vents, et que l’on répète sans avoir la moindre idée d’où elles viennent ! Enfin, du moment qu’elles sont bonnes !

Partager :