COMME DISAIT VICTOR HUGO… À MOINS QUE CE NE SOIT COLUCHE…

Dans une chronique publiée hier dans le New York Times : Milton Friedman, Unperson, Paul Krugman s’en prend à Paul Ryan, une personnalité du parti républicain, qui aurait reproché ceci à Ben Bernanke, le gouverneur de la Fed :

“There is nothing more insidious that a country can do to its citizens than debase its currency.”

Il n’y a rien de plus insidieux qu’un pays puisse infliger à ses citoyens qu’avilir sa monnaie.

Dans The Economic Consequences of the Peace (1919), Keynes écrivait :

« Lenin is said to have declared that the best way to destroy the Capitalist System was to debauch the currency »

On dit que Lénine aurait déclaré que la meilleure manière de détruire le Système Capitaliste est d’avilir la monnaie.

Krugman attribuant à Paul Ryan ce que Keynes attribuait à, dit-on, Lénine ? Ah, ces citations qui flottent au gré des vents, et que l’on répète sans avoir la moindre idée d’où elles viennent ! Enfin, du moment qu’elles sont bonnes !

0Shares