DRAME DE L’INCULTURE, par Pierre-Yves Dambrine

Billet invité.

Comment ne pas réagir aux propos du plus récent François Hollande, auto-proclamé social-démocrate, quand il annonce une politique franchement libérale et qui affirme que le Pape, « grande autorité morale », peut être « utile » et « précieux » sur plusieurs dossiers qu’il compte aborder lors de sa rencontre avec François : « visite d’un chef d’État à un chef d’État ».

Le président Hollande ignore-t-il les deux textes de référence sur l’éthique (ou morale) en économie que sont Caritas in veritate et Evangelii gaudium ?

S’il ne les ignore pas, comment peut-il affirmer qu’il se situe dans le camp de ceux qui trouvent des mérites à la pensée chrétienne alors qu’il vient d’impulser à la politique économique française un coup de barre en sens inverse de ce qu’il faudrait faire pour introduire de l’éthique dans l’économie ?

0Shares