Comment vivent les gens ? Pour répondre à Niconico, par Christophe Hordé

Billet invité

Du fond de ma Bretagne, après avoir lu le billet de nico, qui est en phase avec ce que je pense, je voulais donner une vue de la réalité que nous vivons ici.

Le FN à fait un score de 35 % aux élections européennes dans mon coin (20 % aux présidentielles), la moyenne des salaires est de 1200 € par mois, les services publics ferment les uns après les autres, l’essentiel de l’emploi est dans l’agro-alimentaire ou la logistique, c’est-à-dire chauffeur-routier ou magasinier pour les plateformes de distribution des grandes surfaces. C’est vrai, la vie est beaucoup moins chère qu’en région parisienne, le cinéma, c’est 4 €, un spectacle entre 6 et 10 €, heureusement car sinon les habitants ne sortiraient pas.

Travailler dans l’agro-alimentaire, c’est difficile, et pour gagner plus, certains deviennent tâcherons. C’est-à-dire payé à la bête abattue, plus vous tuez de bêtes, plus vous gagnez. Un rythme infernal, beaucoup pètent les plomb au bout de quelques mois.

Les fins de mois souvent difficiles ne permettent pas de payer les factures d’électricité ou d’eau. Alors c’est vrai que les habitants d’ici n’ont pas beaucoup de diplômes, mais les emplois qu’ils avaient, dans l’agro-alimentaire, les faisaient vivre. Et une reconversion à 40 ou 50 ans, c’est un mensonge. Et l’emploi, ici, se robotise, s’externalise, et l’on en demande plus à ceux qui restent. Les bonnets rouges n’ont pas fait un score très important, ici, beaucoup plus dans le centre Bretagne. Nous sommes à 40km de Rennes, mais le FN va continuer à monter. Car rien ne permet aux habitants d’imaginer un avenir autre que la galère au quotidien.

Partager :