Inutile de courir humains, vous mourrez fatigués !, par Roberto Boulant

Billet invité.

À tous celles et ceux qui se poseraient des questions sur la finalité de la chose, un indice : ce robot sera présenté au DARPA Robotics Challenge.

Et ne vous laissez pas prendre par son aspect pataud. Cette machine est déjà capable d’encaisser un grand coup de pied dans ses flancs, sans perdre l’équilibre.

Maintenant rêvons un peu. Imaginons :

– CHEETAH 3 : un robot à l’échelle 2, dont la masse supplémentaire permettra d’embarquer des batteries lui offrant une autonomie et une vitesse accrue. Quant à a chaine décisionnelle algorithmes-servomoteurs, inutile de préciser qu’elle devrait être bien plus rapide que celle de notre influe nerveux.

– CHEETAH 5 : une optronique tous-temps et une arme à canons multiples ou un lance-grenades intégré, devrait en faire un système d’arme téléopéré, apte au soutien rapproché de l’infanterie.

– CHEETAH 6 : sera lui un SALA (Système d’Arme Létal Autonome). L’homme restera ‘sur la boucle’, se contentant de contrôler une machine rendue autonome dans la décision de l’application des feux.

Ah, pardon, j’ai oublié de vous parler de CHEETAH 4, la version civile conçue pour patrouiller en périmètre sécurisé et pour le maintien de l’ordre en cas d’émeutes urbaines. Cette version ne sera bien sûr pas armée. Seuls des lances-fumigènes et des systèmes non-létaux à impulsions électriques et acoustiques, seront proposés en options.

Le futur nous souriait déjà, voilà qu’il se met à courir vers nous…

Partager :