Le temps qu’il fait le 27 octobre 2016

Le Monde : La moitié des espèces animales vertébrées a disparu en quarante ans, le 27 octobre 2016

Paul Jorion, Principes des systèmes intelligents, 1989

Paul Jorion, Le dernier qui s’en va éteint la lumière, 2016

Catherine Belzung (CNRS, Université François-Rabelais de Tours) : « Les émotions artificielles existent-elles ? Le regard d’une neurobiologiste »

Résumé: Les émotions ont été sélectionnées par l’évolution des espèces pour permettre la survie des êtres vivants, et elles sont profondément ancrées dans leur existence. Elles dépendent à la fois de sensations corporelles (battements cardiaques, sudation, etc.) et du fonctionnement cérébral. Dès lors, on peut se demander: est-il possible de les reproduire dans un être artificiel ?

Partager :

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. C’est d’abord la planète qui est fort injuste. Il faisait si bon de vivre à quelques espèces de singes pouvant…

  2. celle -ci a été écrite par jan howard pour son fils qui était au vietnam. celui-ci n’a pu lui répondre…

  3. tiens encore une qui a souffert de la vie : Jan Howard https://youtu.be/OiBkvmsJ2eE en photo tammy wynette et jan howard

  4. ah là là ! avec cette interprète vous touchez en moi quelque chose de secret . https://youtu.be/f2KP9fYZUWA , j’avoue avoir…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta