Séminaire du Cermes3, « Crises », le 14 décembre 2016, de 10h à 13h

Séminaire du Cermes3 : Crises

14 décembre de 10h à 13h
Lieu : salle des thèses, 5ème étage, bâtiment Jacob, 45 rue des Saints Pères, 75006 Paris

Intervenants
  • Michaël Neuman, coordinateur et directeur d’études du Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires – Médecins sans frontières (CRASH – MSF), Crise et politique
  • Paul Jorion, professeur associé, Université Catholique de Lille, Crise et économie
  • Yohann Aucante, maître de conférences, Centre Raymond Aron, Ecole des Hautes études en Sciences Sociales (CESPRA – EHESS/CNRS), Crise et transformations des systèmes de protections sociales

Animation de la séance : Soraya Boudia (Cermes3) et Maurice Cassier (Cermes3)

Présentation

Le thème de la crise est devenu omniprésent dans différents domaines de la vie sociale, nombre de questions sont désormais formulées dans ce cadre (crise économique, crise environnementale, crise humanitaire, crise de la représentation politique, crise d’innovation…). La crise permanente est de ce fait un nouveau cadrage et un mode de gestion d’un ensemble des problèmes qui induit une prise en compte plus importante des questions économiques et renvoie à une série d’actions relevant de l’urgence, de la préparation et de l’adaptation. Dans le domaine de la santé, le thème de la crise est mobilisé pour qualifier des situations d’urgence dépassant le cadre normal (crise épidémique comme Ebola ou Zyka pour la période récente), des politiques relatives au système de santé et aux choix d’allocations des ressources (rationalisation, voir démantèlement des systèmes de protections sociales construits après guerre par exemple) ou pour caractériser une situation de blocage par différents acteurs concernés (crise de l’épidémiologie ou crise de l’innovation thérapeutique par exemple). Comment penser la question de la crise en sciences sociales, notamment dans les domaines liés aux questions de santé ? Un cadrage par le concept de « crise » est-il pertinent pour analyser les transformations contemporaines des mondes et des politiques de la santé (politiques publiques, choix budgétaires, recomposition des systèmes de protection sociale, de l’action internationale, émergence de nouvelles médecines) ?

Partager :