Qui était le plus soucieux de voir les Russes se mêler de la présidentielle américaine ?

Qui était le plus soucieux de voir les Russes se mêler de la campagne présidentielle américaine ? Les Russes eux-mêmes ou bien l’équipe de campagne de Donald Trump ?

La réponse devient au fil des jours de plus en plus claire : le demandeur en chef était l’entourage de Trump. Et pas seulement en son sein le conseiller pour les affaires de sécurité Michael Flynn, général 3 étoiles à la retraite – tombé depuis – mais aussi le gendre et Conseiller principal du Président : Jared Kushner, pris la main dans le sac (même si la nouvelle n’est publique que depuis avant-hier) d’avoir demandé aux Russes qu’une ligne de communication secrète entre le « Trump team » et les autorités russes soit mise en place par le truchement de leur ambassade à Washington. L’affaire n’est pas jugée insignifiante au niveau de la Maison blanche où l’on recrute depuis quelques jours à tour de bras les vedettes du barreau – à toutes fins utiles !

On découvrira bientôt que les Russes étaient beaucoup moins soucieux de débaucher l’équipe de campagne de Trump que celle-ci de proposer gratis et à charge de revanche, ses bons et loyaux services.

28Shares