Tong Jin : « Le capitalisme a toujours été un système instable », Beijing Ribao, le 12 février 2018

Merci à Pierre-Yves Dambrine pour la traduction.

Dans un article du « Quotidien de Pékin » (Beijing Ribao), organe de presse du Comité du Parti communiste de la municipalité de Pékin (plus de 400 000 exemplaires), intitulé « Le capitalisme a toujours été un système instable », le professeur Tong Jin, de l’Institut marxiste de l’université du Commerce extérieur et de l’Economie *, énumère cinq aspects de la crise du capitalisme

1. Le rétrécissement des marges de manoeuvre : le capitalisme tente d’adoucir ses contradictions internes en se développant en dehors de son espace propre.

Mary Warnock (UK)

Paul Jorion : « 法国著名人类学家、经济学家保罗·若里翁认为资本主义体系深陷困境,“资本主义一直就是一个不稳定的系统,它总是不停地促成资产集中,最后导致游戏玩不下去。”而今,“资源的消耗、殖民活力的终结、西方经济体的过度负债、新竞争者的崛起让回旋余地显著减小。”

Paul Jorion, le célèbre anthropologue et économiste français, considère que le système capitaliste est dans une situation très grave. Le capitalisme a toujours été un système instable ; la concentration du capital ne cesse d’augmenter, avec pour conséquence ultime, une fin de partie. Or, l’amenuisement des ressources, la fin du colonialisme, la déflation par la dette des économies occidentales, l’irruption de nouveaux compétiteurs, font apparaître un espace disponible pour sa régulation de plus en plus restreint.

2. La crise de la représentativité démocratique de plus en plus aigüe

Noam Chomsky

Joseph Stiglitz

3. La fin du mythe de l’égalité et de la liberté

David Harvey

Richard Smith (UK)

4. Un capitalisme vert impraticable

Andrew W. Jones

5. L’opulent capitalisme entre dans une crise systémique

Immanuel Wallerstein

Wolfgang Streeck (All.)

Kozo Yamamura

* Cette université-école rassemble sous un même toit, un institut marxiste, un enseignement de l’économie et du commerce, ainsi que de la finance internationale.

13Shares