Le manifeste « contre le nouvel antisémitisme »

Le manifeste « contre le nouvel antisémitisme », zut, on ne m’a pas consulté, sans quoi j’aurais suggéré un supplément. Le voici.

À la suite des deux paragraphes suivants,

En conséquence, nous demandons que les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés d’obsolescence par les autorités théologiques, comme le furent les incohérences de la Bible et l’antisémitisme catholique aboli par Vatican II, afin qu’aucun croyant ne puisse s’appuyer sur un texte sacré pour commettre un crime.

Nous attendons de l’islam de France qu’il ouvre la voie. Nous demandons que la lutte contre cette faillite démocratique qu’est l’antisémitisme devienne cause nationale avant qu’il ne soit trop tard. Avant que la France ne soit plus la France.

qui, finalement, se contentent d’exiger des autres qu’ils soient autrement qu’ils ne sont – ce qui ne mange pas de pain – j’aurais personnellement ajouté ici,

Enfin, conscients de la part que joue dans la montée des haines, la politique brutale d’apartheid mise en application en Israël depuis des décennies par des gouvernements d’extrême-droite prêts à crier à l’antisémitisme à la moindre critique de leurs pratiques insensibles et bornées, et bénéficiant de la tolérance bienveillante des gouvernements occidentaux préférant la couardise douillette au franc-parler inconfortable, nous adjurons les Juifs de France de dénoncer sans relâche les politiques indignes dans les années récentes de cette nation qui se réclame d’eux, en affirmant haut et clair : « Nous savons ce qu’est la haine parce que nous en avons été les victimes innocentes pendant des millénaires, nous sommes les premiers à en avoir tiré les leçons et proclamons : Israël, assez ! pas en mon nom ! »

Enfin, c’est un brouillon, ça se discute, on peut sûrement améliorer !

52Shares