On va remarcher sur la lune

Ouvert aux commentaires.

Et cette fois-ci, ce seront les Chinois. Et comme ils vont construire leur station lunaire sur la face qu’on ne voit pas, on ne pourra pas savoir ce qu’ils y font exactement, hi ! hi !

Comme je ne sais pas comment on dit « embed » en chinois, je vous donne juste le lien.

Si la conquête spatiale n’est pas votre tasse de thé mais que vous êtes fan de musique synthwave rétro-futuriste, allez voir quand même : vous serez bluffé par la bande-son !

P.S. N’hésitez pas à me conseiller des morceaux de synthwave rétro-futuriste à mettre sur le blog (j’ai un peu épuisé les ressources du Country & Western – oui, je sais, vous êtes au courant), c’est amha, le Wagner pour aujourd’hui.

17Shares

17 réflexions sur « On va remarcher sur la lune »

  1. Combien de temps resteront ils sur la lune? le temps que leur joie de vivre peu onéreuse le permettra. Le jour où celle ci deviendra trop coûteuse ils abandonneront cette ambition comme les américains l’ont abandonné.

  2. J’aimerais bien comprendre pourquoi la lune tourne sur elle même exactement dans le même temps où elle fait le tour de la terre ( et que c’est pour ça qu’on voit toujours sa même face ).

    Peut être qu’en se déplaçant autour de la terre très vite , en regardant la lune , on pourrait voir ce que les chinois fabriquent sur la face qu’on ne voit pas en restant immobiles sur cette brave terre ?

    Côté lune , ce que je préfère en chinois , ce sont les gâteaux du même nom .Ça coûte moins cher , on peut le faire soit même et , si on gonfle , ce n’est pas de vaine suffisance .

    1. Parce que…. (par exemple)
      … » Ce qui pourrait ressembler à une coïncidence a en réalité une explication physique. Ce synchronisme entre périodes de rotation et de révolution est le résultat des forces de marée qui s’exercent au sein du couple Terre-Lune. Il y a des millions d’années, la Lune tournait plus rapidement autour d’elle-même qu’elle ne tournait autour de la Terre. Peu à peu, les forces de marée ont freiné son mouvement de rotation jusqu’à ce que celui-ci atteigne un point d’équilibre et présente la même période que son mouvement de révolution.  »
      dans :https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/astronomie-voit-on-toujours-meme-face-lune-6326/
      Grace à votre question…je mourrai moins c§n… °(^!^)°

      1. Merci de la recherche .

        Ils auront l’air malins les chinois dans quelques milliers d’années , quand le synchronisme se sera un peu déréglé , et qu’on les verra faire tout ce qu’ils veulent cacher !

        « Assieds toi sous la lune et tu verras passer le cadavre de … »

  3. Bonne augure ?
    Kennedy a pris 2 initiatives remarquables :
    La course à la lune et la guerre du Vietnam. Après son assassinat, ses suivants ont continué ses projets sans faiblir. La fin de l’aventure lunaire avec Armstrong et ses petits pas a coïncidé avec un redoublement de l’engagement de la puissance US face au Nord-Vietnam. Comme si la lune et le Vietnam était un engagement à effort constant.

    Et la Chine et son aventure lunaire? Les routes de la soie, un Tibet complètement asservi, des ouïghours enfin domptés, une guerre pour le contrôle de la mer de Chine du sud, si prometteuse et disputée?

  4. Cela veut simplement dire que les Chinois font plus fort que les Américains. Ca fait un bon moment que l’on parle de ce projet – on dit que cette opération donnera des informations nouvelles sur l’univers. Mais l’univers s’en moque – nous ne sommes qu’un grain de poussière face à ce continuum qui ne livrera jamais ses mystères.

    1. Détrompe-toi, on en apprend toujours plus. La cosmologie, cette science nouvelle et qui s’enseigne depuis peu à l’université : L’Univers (Partie 1/11). Cours « tout public » Aurélien Barrau. Introduction.
      https://www.youtube.com/watch?v=zjIC6jIQRKQ
      Mieux vaut rester modeste face à un type aussi génial, c’est-à-dire qu’on prend des leçons, pour s’accrocher tant bien que mal à une chose très profonde, personnellement je trouve ça passionnant.

    2. Négatif, un robot sur la Lune avec un satellite relais pour la communication, c’est un projet de difficulté moyenne, et d’intérêt pour la connaissance au mieux modérée.

      S’il faut parler de projets spatiaux difficiles, et qui font reculer les frontières de la connaissance, on parlera par exemple de :
      – James Webb, le télescope spatial de nouvelle génération américain – avec petite participation européenne – qui devrait apporter beaucoup à la détection de planètes telluriques
      – Mars 2020 et ExoMars, les robots martiens de nouvelle génération respectivement américain et européen/russe
      – Rosetta, la mission européenne d’étude de comète

      Pour l’instant, à ce niveau, on trouve les Etats-Unis, et derrière eux les Européens (pour cause de financements limités) et les Russes (finances limitées).

      Les Chinois n’y sont pas encore.

      1. Gaia, positionné en L2, projet essentiellement européen, c’est du très très haut niveau : Il vient juste de cartographier 1,7 milliards d’étoiles (on en connaissait 120000 avant son travail publié le 25 avril dernier).

      2. Regardez la vidéo: apparemment les Chinois veulent, ou ont réussi, je ne sais pas, à positionner un satellite justement au L2 du système Terre-Lune. Alors mettre un satellite au L2 du système Terre-Soleil, c’est super (c’est plus loin), mais la on parle également d’un satellite en L2 ici!

  5. Alors bon, c’est pas de la « futuro-retro synthwave », mais son auteur parle de « future pop ».
    Alors je mets ça là :

  6. C’est mignon. Ça rappelle les Lunokhod (littéralement « marcheur lunaire »), les robots soviétiques faits pour consoler l’URSS de ne pas avoir réussi à amener un homme sur la Lune.

    C’est très « vintage » tout cela. Années 1970 forever !

    Bien sûr, aucun Chinois ne suivra les robots sur le sol lunaire du vivant d’aucun d’entre nous. Ni aucune autre personne d’aucune autre nation. Ne serait-ce que parce que ça n’a aucun intérêt 😉

    Apollo était un programme de prestige, une belle opération pour faire rêver, mais au final ce n’était pas de l’espace « utile ». C’est pour cette raison qu’il n’a pas eu de postérité.

  7. Ah mais la « synthwave rétro-futuriste », aussi appelée parfois « newretrowave », il y a des sites et des chaînes youtube spécialisées… Et là ce que mettent les Chinois sur cette vidéo c’est quand même un peu « pompier ». Ils auraient pu mettre M83, je ne sais pas…
    Deux exemples un peu différents:
    https://www.youtube.com/watch?v=v1qiXEcTZ6s (mais tout l’album « Heritage » de College (David Grellier) est remarquable dans le genre)
    https://www.youtube.com/watch?v=UGoUT8ZpsHc (mais ces sympathiques québécois en ont fait bien d’autres)
    C’est en fait un courant très fourni, il y a un tas de gens qui aiment les vieux synthés analogiques ou plutôt leur réinvention synthétique…
    Et sinon un truc vraiment rétro-rétro-futuriste : le tube de New Order des années 80 « Blue Monday » refait avec des machines des années 30; c’est là :

    1. « Pompier », oui, vous avez mis le doigt dessus : c’est ça le pont précisément entre le Country & Western et la bande-son de cette vidéo chinoise. Le « pompier » en musique, voilà peut-être ce qu’il faudrait explorer. Il y a de grands classiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.