Les élections américaines auront lieu dans huit jours

Les élections américaines auront lieu dans huit jours exactement. Une victoire décisive des Démocrates leur permettrait de lancer le processus de destitution de Trump, et ferait que les conclusions de la commission Mueller seraient reçues dans un climat favorable au respect des institutions. Les États-Unis pourraient alors émerger peu à peu du cauchemar présent d’un pays sous l’emprise d’un président proto-fasciste.

Si les Républicains devaient l’emporter, le pays s’enfoncerait toujours davantage dans l’horreur (comme le Brésil est en voie de le faire lui aussi depuis hier) et les mots prophétiques de Bertolt Brecht nous reviendraient en mémoire : « Le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde ».

Or, comme l’a rappelé récemment l’historien Christopher R. Browning, les dés sont pipés :

Les Républicains bénéficient d’emblée d’un avantage systémique dans l’élection des sénateurs et des députés, car la base électorale du Parti démocratique est désormais fortement concentrée dans les grands États et les grandes villes. Selon mes calculs, chaque sénateur Démocrate en exercice représente environ 3,65 millions de personnes, chaque Républicain environ 2,51 millions. Autrement dit, les cinquante sénateurs des vingt-cinq États les moins peuplés – dont vingt-neuf Républicains – représentent un peu plus de 16 % de la population américaine, et les trente-quatre sénateurs Républicains – de quoi bloquer des inculpations dans le processus d’impeachment – représentent des États équivalant à 21 % de la population américaine. Si l’on ajoute à cela le maquignonnage des circonscriptions électorales (gerrymandering) et la neutralisation des électeurs du camp opposé (voter suppression) qui renforcent encore davantage l’avantage systémique Républicain, on estime que les Démocrates devront gagner de 7 à 11 points (une marge que l’on ne peut constater que lors de rares raz-de-marée électoraux) aux élections de 2018 pour obtenir même la majorité la plus étroite à la Chambre des représentants.

17Shares