Le bon vieux temps d’il y a 10 ans…

Le bon vieux temps d’il y a 10 ans quand il y avait comme aujourd’hui dans l’actualité d’une journée deux fois plus que ce que j’avais le temps d’absorber.

Le bon vieux temps d’il y a 10 ans quand je recevais chaque jour comme aujourd’hui une demi-douzaine de mails disant : « Tout ne va pas aussi mal que vous le dites ! Ce truc que vous dénoncez, c’est juste une obsession chez vous ! Vous déraillez, c’est tout ! »

1Shares