La presse : Le sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un se termine sans « aucun accord »

Pauv’Trump, hier n’était décidément pas son jour !

Un extrait de ma vidéo du 12 juin 2018, intitulée Brexit / Corée du Nord – Le monde entre dans une grande bifurcation :

J’ai parlé hier, dans un petit texte, j’ai parlé du fait que je lis ce livre extraordinaire « The Heart of Man » d’Erich Fromm, un livre de 1964 qui a introduit cette notion de « malignant narcissism », traduite en français comme la « perversion narcissique », les « pervers narcissiques ».

Le livre est de 1964. En France, on n’a introduit ce concept que 20 ans plus tard à peu près, en ayant l’air de le réinventer [rires] mais toute la discussion avait déjà eu lieu. Erich Fromm, très grand psychanalyste, réfléchit sur ça et ce qui l’intéressait en particulier, c’était de donner une explication – une fois pour toutes – du comportement d’Hitler.

Hitler : fou, ou non ? Hitler, il le décrit comme un « borderline » c’est-à-dire quelqu’un qui se trouve à la limite de la normalité et de la pathologie. Mais dont le narcissisme démesuré fait qu’il peut tomber très facilement dans la psychose. Ce qui lui permet de ne pas tomber dans la psychose, c’est d’acquérir du pouvoir et de transformer le monde, bien entendu selon son désir. Le monde ressemble de plus en plus à son délire mais c’est parce qu’il est parvenu à entraîner, sur le narcissisme patriotique essentiellement, un certain nombre de gens à le suivre. Il y a le moment où ça achoppe et ça n’achoppe pas nécessairement : je vous rappelle que Staline est mort plus de 30 ans avant la chute de l’Union Soviétique. Dans le cas d’Hitler, oui ! la chute a eu lieu et on l’a vu tomber au moment où les troupes ont perdu. Et j’ai montré la petite vidéo très bien faite du film « Downfall » – La Chute – le moment où il tombe dans la psychose parce qu’il ne peut plus nier que le monde n’est plus à la hauteur de la représentation qu’il en a. Et sa seule sortie possible, à ce moment là, c’est le suicide.

Dans mon petit billet, j’ai imaginé le scénario que cet accord apparaisse rapidement comme de simples signatures sur un papier et que l’un des narcissismes se trouve blessé de manière mortelle et conduise à la mort de l’un des dictateurs.

Partager :