Une conception très noire de la condition humaine

La publication de la pétition appelant à ce que je sois député européen apporte bien entendu son lot de commentaires amers. Je pourrais parler de « trolls » mais cela supposerait qu’il y ait là un jeu maîtrisé par celui qui le joue : des individus incarnant tel ou tel personnage. Hélas, le côté ludique me semble ici entièrement absent.

Quand quelqu’un m’écrit : « C’est un moyen pour vous de gagner beaucoup d’argent », ou bien « Vous cherchez à obtenir tel ou tel privilège », ou bien encore : « Vous détournerez le système de telle et telle manière », il ne s’agit pas pour lui d’un jeu de rôle, il s’agit de l’expression des seules raisons pour lesquelles il voudrait lui occuper cette fonction.

Et quand je reconnais dans mon interlocuteur une personne ayant fréquenté le blog pendant de nombreuses années et que j’attire son attention sur le fait que rien dans mon comportement ne suggère que j’agisse poussé par de telles motivations, la réponse me revient aussitôt : si vous avez l’air honnête c’est pour cacher votre jeu, c’est pour maximiser votre gain une fois que l’occasion vous en sera donnée. Autrement dit pour lui le genre humain se partage entre filous et hypocrites.

Nous sommes tous semblables j’imagine sous ce rapport : à penser que tout le monde raisonne exactement de la même manière que nous et, à la réflexion, je crois qu’il est bon qu’il en soit ainsi : c’est ce qui m’insuffle à moi mon enthousiasme et me fait considérer la conception très noire de la condition humaine de mon critique, comme purement anecdotique 😀 .

Partager :