Les provocations viennent-elles d’en-bas ou d’en haut ?

Si vous suiviez déjà le blog il y a 8 ans, vous vous souvenez peut-être de cela : j’avais mentionné le différend à l’époque entre mon éditeur Textuel et moi quant au titre du petit livre qu’ils m’avait commandé sur l’affaire Wikileaks et ses ramifications. Il voulait appeler cela “L’insurrection numérique”, ce qui me paraissait inexact, je parlais moi de réactions de la société civile, des “gens ordinaires”, à ce qui était essentiellement des provocations venues d’en-haut. On s’est mis d’accord sur “La guerre civile numérique” (2011), mais c’était de justesse : l’autre couverture était prête (on la trouve d’ailleurs toujours sur Amazon).

Qu’est-ce qui me fait penser à ça ? Je n’en ai pas la moindre idée !

Le Monde : A Nantes, « une marche pour Steve et les tombés dans la Loire », le 29 juin 2019

Le Monde : Des militants écologistes évacués violemment par les CRS lors d’un rassemblement pour le climat à Paris, le 29 juin 2019

Partager :