UK : Une nation au bord de l’abîme

Merci à la BBC pour modifier toutes les 10 minutes la référence de vos vidéos !

Boris Johnson ayant abondamment recouru hier au vocabulaire incendiaire qui avait débouché en 2016 sur l’assassinat de la parlementaire Jo Cox, plusieurs parlementaires se sont élevées hier contre les mots qu’il a employés. Il a qualifié leurs reproches de « fumisterie » (humbug).

Piqûre de rappel : mon billet du 16 juin 2016.

La députée travailliste Jo Cox assassinée par un type qui aurait crié : « Britain first ! »

Brexit a cessé d’être loufoque.

Jo Cox (1974-2016)
Partager :