« Bonne continuation, avec moi comme abonné bientôt ! », par Chabian

Ouvert aux commentaires.

Monsieur Jorion, 

Je compte bien m’abonner. Il se fait que ma carte de crédit est en cours de changement. Dès que je l’aurai, je paierai l’abonnement. Je voulais vous en avertir dès maintenant…

Puisque vous posez la question, je trouve que c’est une bonne solution et qui est juste. Si François Leclerc faisait de même, sans doute quelques-uns seraient tentés, dont moi. Mais il y a aussi M. Mondialisation qui me demande 2 € (une tasse de thé), Wikipedia qui me demande une nouvelle aide, Bastamag, Reporterre et les autres (et d’autres encore qui ne demandent rien…). J’ai fait parfois des versements ici ou là, bref pas grand chose. J’ai demandé à l’un d’eux si un système plus accessible, un payement régulier et collectif (à un fonds qui répartirait les payements) ne serait pas envisageable, comme une forme de mécénat. Voilà pourquoi je considère que votre abonnement est le bienvenu. Par ailleurs, je paye mon abonnement à une seule revue, Silence (Lyon). Et je ne suis abonné à aucun journal, j’en achète un toutes les lunes. Mais il y a aussi les livres…

Cela m’amène à vous soumettre trois réflexions :

1/ Quid de la gratuité pour l’indispensable [P.J. : que je prône urbi et orbi] ? Vous évoquez l’argument « Si c’est gratuit, cela ne vaut rien » (argument des gestionnaires des bus publics : « alors, ils vont circuler pour UN rien », qui savent pourtant bien que ce sont les très pauvres qui sont ainsi pénalisés). Dirons-nous que l’activité culturelle est un choix non indispensable et ne peut être gratuite ? Mais on pourrait concevoir un incitant, un Pass culture qui permettrait des dépenses minimum gratuites en ce domaine.

2/ Quid du budget culture dans un budget global ? Pour les uns, ce sera une paille, pour les autres une poutre. J’ai une retraite à presque 1500 euros (le maximum légal en Belgique, sauf systèmes collectifs privés), ce qui est très convenable. Les dépenses de logement sont lourdes. Quelle part pour le culturel ?  Chacun a les siennes. Certains y mettront la TV et le téléphone ! Bref tout cela pour dire qu’il y a une limite très flexible et propre à chacun. Je me dis que je pourrais mettre jusque 20 euros +/- pour les divers sites web que je consulte, « sans voir la place », sans en souffrir, sans me priver d’un livre… A vous de voir alors si, avec l’abonnement à 4€, vous valez 20% de ce budget (qui est très arbitraire) !

3/ Enfin quid de la valeur de votre travail ? C’est aussi fort arbitraire. On peut parler d’un salaire, c’est la demande partielle de F. Leclerc. On peut parler de rentrer dans ses frais. Personnellement je tiens un blog gratuit depuis 5 ans, mais son contenu n’est pas lourd (pas de vidéos). Vous rendez accessible 12 ans d’archives intenses. Et, en fait, vous demandez une participation aux frais et non une rétribution (sinon pour des tâches externes, technique ou transcription ou traduction). C’est important à souligner. Et ce n’est qu’indirectement (non financièrement) que le fait de l’abonnement est pour vous un indicateur de la valeur de votre travail.

Dans ce domaine, on peut se demander si les retraités peuvent gagner un salaire en plus de leur retraite. Alors que beaucoup prestent un bénévolat intense (mais choisi), comme c’est mon cas. Et il y a des bénévolats gratuits de grande valeur !

Bon. Je suis très attaché à votre blog, d’abord pour ses contributions en articles et en commentaires. Je trouve toujours intéressant de connaître les opinions des autres quand elles sont de niveau suffisant (même s’il y a du déchet, il y en a beaucoup moins que sur les médias généralistes !). Le fait qu’il y ait quelques articles avec d’autres signatures est pour moi un bonus, même si ils sont parfois contestables ou un peu alambiqués. 

Je suis toujours intéressé à découvrir et examiner votre travail, même si des sujets me passionnent moins que d’autres. Parfois dans mes commentaires, je suis critique (très), et parfois cela ne plaît pas (à vous, au modérateur, à tel lecteur…). J’ai une opinion, une distance critique par rapport à ce que vous écrivez (aussi dans vos livres), et c’est mon droit. J’ai bien senti parfois votre énervement. Et celui de quelques uns des « amis » de sorte que je suis plus retenu. Une anecdote : récemment, à des commentaires qui vous avaient déçu (et je m’y suis reconnu), vous avez rétorqué un peu sèchement par un tableau de la vérité selon Aristote ; eh bien, j’en ai beaucoup appris et retiré finalement, reconnaissant les effets de « rhétorique » dans bien des discours. Et sans devoir lire tout Aristote !

Bonne continuation, avec moi comme abonné bientôt !

Chabian

Partager :

26 réflexions sur « « Bonne continuation, avec moi comme abonné bientôt ! », par Chabian »

  1. Bon, je vais être franc avec vous, j’ai bénéficié de la gratuité du blog de PJ pendant 10 ans, sans verser mon obole. Du jour où un abonnement à 4€ mensuel a été demandé, je n’ai pas hésité longtemps (l’équivalent d’un demi-paquet de cigarette, ce qui pour un fumeur invétéré comme moi représente un sacrifice bénéfique pour ma santé – j’y gagne sur les deux tableaux 😉 ). Ce qui montre aussi que l’addiction à ce blog est aussi puissante que celle à la nicotine (mais certainement pas pour les goûts musicaux de son auteur qui me font fuir vers d’autres horizons).
    Alors pourquoi n’ai-je pas contribué financièrement du temps du don volontaire ?
    Pour une quantité de raisons, toutes sans-doute de mauvaise foi.
    Mon bilan est le suivant: c’est gratuit, je me sers; c’est payant, je paye si c’est dans mes moyens.
    Je n’en suis pas vraiment fier mais voila de quoi relancer le débat sur la gratuité pour l’indispensable et ses limites (ni pour ni contre bien au contraire mais la réalité vient souvent s’imposer face aux grands principes).

    1. Surtout s’il s’agit d’une réalité vécue individuellement.
      Du temps qu’il y avait des « dopolavoro » en Italie et autres conseils de quartier actifs de ce côté-ci des Alpes, c’est le genre de choses qu’ils pourraient faire. Une cotiz annuelle de 10 à 50 euros te donne droit à un accès à que sais-je, des parcelles de potagers, des lieux de loisirs, des petites priorités sur les nouveautés à une médiathèque ou une librairie, et là-dessus, 0,2 € serviraient à un abo collectif.
      Voilà, c’était l’histoire des dinosaures.

      1. tutututututu ;;;..pas une simple piecette monsieur le physicien du laboratoire des molecules chimiques , mais un chèque , je dirais même un gros chèque !

    2. Oui mon brave le bon vieux temps de l’internet 1.0 c’est fini , dites vous bien qu’un jour , ils viendront relever les compteurs , si vous êtes connecté depuis 1996 vous allez devoir payer les arriérés , j’aime autant vous dire que l’addition risque d’être salée !

  2. Quatre euros par mois, ça fait cher même quand on a pas payé pendant dix ans…
    Perso, je suis d’accord pour payer et depuis longtemps en fait pour ce qui concerne ce blog.
    Une formule – je l’avais peut être suggérée lorsqu’on avait abordé le sujet dans les coms – à 12 euros par an payables en une fois et renouvelable à la demande chaque fin d’année aurait eu le loisir de me satisfaire…
    Ce qui revient à dire que 1 euro débité de mon compte tous les mois, cela me va. A voir si y’a moyen.

    1. « Quatre euros par mois, ça fait cher même quand on a pas payé pendant dix ans… »

      Oui, c’est vrai, ça fait des arriérés de 480€ (= 10 x 4€ x 12), mais ne vous inquiétez pas, je vous fais un rabais de 50% (qui dit mieux ?), envoyez-moi un chèque de 240€ et je retire la plainte que j’ai déposée contre vous tout à l’heure à la police (vous voyez que je reste à la hauteur de ma réputation de très grande générosité !).

  3. Discussions byzantines, non ?

    La seule donnée importante n’est-elle pas que monsieur Jorion puisse enfin se poser et se consacrer sereinement à ses activités sans le souci qu’il évoque ?

    N’y a-t-il pas assez de lecteurs qui apprécient son travail pour faire cet effort ?

    Et qu’enfin, ceux qui ne peuvent pas ne se sentent pas mal à l’aise, ils n’ont jamais été, ici, évalués à cette aune. Je suis bien placé pour le savoir…

    Merci encore, monsieur Jorion, pour toutes ces années de partage et de don généreux !

    (Et maintenant, à la caisse… comme dirait Juan !)

  4. Bonjour,
    Sur le débat payant/gratuit. Il me semble que ce la dépend comment vous voyez votre blog. Si vous le voyez comme une action militante et que vous l’utilisez pour toucher le plus grand nombre, alors un blog payant n’est pas une bonne idée. Si vous le voyez comme votre travail, alors, effectivement, il faut faire payer.
    J’ai bien conscience que votre blogue est les deux, mais je pensais que votre action était plutôt militante.
    La version précédente (les dons) me semblait une action collective des gens qui pensent que votre parole doit être répandue le plus possible. Il me semble que vous allez considérablement réduire votre audience et que vous n’allez plus parler qu’à un publique déjà convaincu. Et il va être plus difficile d’attirer de nouveau lecteur.
    J’imagine que vous avez déjà réfléchi à tout ça et que vous avez fait votre choix. Bien que je vous comprenne tout à fait (il faut bien gagner sa vie), je ne peux m’empêcher d’être un peu déçu.
    Cordialement
    Totoro

    1. Voyez les 2 textes que j’ai écrits à ce sujet + la vidéo.

      En résumé, une de vos prémisses ne fonctionne pas : « La version précédente (les dons) me semblait une action collective des gens qui pensent que votre parole doit être répandue le plus possible. » Cette d’action collective dont vous postulez l’existence n’existait pas : « Les gens qui pensent que ma parole doit être répandue le plus possible », ne faisaient pas de « don » – si : 0,06% d’entre eux – que je remercie au passage.

      Voyez les commentaires de certains ces jours-ci : « je comptais sur les autres ». Toujours la même approche du « il y a sûrement quelqu’un quelque part » … qui fait un don généreux au Blog de PJ.

      1. Bonjour,

        Juste un détail, mais la vidéo en question est réservée aux abonnés. Du coup ça ne va pas beaucoup aider les non abonnés à se faire un avis. Personnellement, je me serais attendu à ce que ce soit la dernière vidéo en accès libre, forcément les gens à convaincre vont vouloir la visionner.

        Cordialement.

      2. J’avais bien compris. Mais justement, ne craignez vous pas que seuls les 0.06% s’abonnent et d’ainsi réduire considérablement votre publique? Même si 100 fois plus de gens s’abonnent que ceux qui faisaient des dons, cela ne fera que 6% et vous aurez perdu 94% de votre audience. Cela ne revient-il pas à renoncer à convaincre? (pour une bonne raison, d’accord, mais renoncer quand même)
        A moins que vous ne comptiez plus sur le blog convaincre mais plutôt sur vos conférences etc …?
        J’espère que 100% de vos lecteurs s’abonneront, mais j’en doute.
        Bonne chance!

      3. Tout me fait penser que j’ai déjà convaincu les convaincables, les autres sont des Trumpistes, pour lesquels nous pouvons juste prier, la raison et le raisonnement n’étant pas leur domaine.

  5. Bonjour,
    tout d’abord u grand merci pour tout ce que j’ai pu apprendre en lisant le blog.
    Je n’en suis pas fier, j’aurais pu écrire le premier commentaire de Arkao, voilà c’est dit.
    Je me suis abonné . C’est la bonne solution.
    J’ai vérifié mon compte et depuis hier je ne peux plus accéder au billet.
    un petit pb ?

      1. le navigateur est Firefox et j’utilise une de ses extensions qui est uBlock origine. Je dois la passer en off uniquement avant de consulter le blog . Je n’ai jamais constaté de blocage sur les autres sites consultés.
        Encore merci.

  6. Juste deux remarques sur la nouvelle formule :

    Attention pour les pseudos, quand vous êtes connectés c’est le nom propre que vous avez rentré qui s’affiche.

    La perte de l’accès par les derniers commentaires. Peut-être n’est-ce que temporaire ?

  7. Le principe de l’abonnement serait-il la réponse ultime à la question de l’allocation optimale des ressources ? Pourrait-on envisager sa généralisation à tous les échanges de biens et de services, et dans quelles conditions, en particulier pour éviter les inégalités ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.