2 réflexions sur « L’économie de guerre des États-Unis (1941-1945), par Vincent Burnand-Galpin »

  1. Le dernier paragraphe de ce billet en établissant un paralléle avec la ruée vers l’or de 1848, laisse entrevoir ce qu’était le moteur essentiel de ce qui a été l’effort de guerre des USA : le PROFIT et dans une moindre mesure sans doute, le patriotisme.
    Il serait intéressant de comparer avec l’effort de guerre de l’URSS qui a du faire face aux destructions sur son territoire et assumer le déménagement de son industrie au-delà de l’Oural pour la mettre hors de portée des armées allemandes ; l’effort était surtout basé sur le patriotisme.
    Quant à la Grande Bretagne, elle a du fournir un effort énorme, avec bien sûr l’aide du commonwealth, et a terminé fin 2006, le remboursement de ses prêts accordés en 1945 et 1946 par les USA et le Canada.

Les commentaires sont fermés.