De la musique pour garder le moral

Ouvert aux commentaires.

Je vais mettre quelques morceaux auxquels je pense, mais nous allons faire comme les Italiens qui chantent tous ensemble par la fenêtre : aidez-moi par vos suggestions !

Partager :

30 réponses à “De la musique pour garder le moral

  1. Avatar de le clech
    le clech


    une pensée pour nos pauvres amis anglais…

    1. Avatar de Paul Jorion

      Pour ceux qui ignorent d’où ça vient, c’est l’une des chansons de la comédie musicale (en français : « opérette »), Carousel (1945) de Rodgers et Hammerstein.

      (Ne vous apitoyez pas trop sur le mourant : c’est un bandit et un voyou qui la bat [une autre de ces choses qu’on trouvait « relativement normales » en 1945]).

  2. Avatar de Personne
    Personne

    Bonjour

    Personne

  3. Avatar de Mac
    Mac

    « un requiem allemand ».. Très bon choix.
    « rigoletto ».. Pas trop.

  4. Avatar de Le Gallinacé/Brebis Galleux

    Quelle horreur… pitié ! Non…pas ces c… anglosaxonnes, de grâce !Vous êtes tous aliénés ou quoi ? Comment Pouvez-vous pécher de la sorte ? C’est invraisemblable. C’est comme Lupus qui nous assomme avec ses merdes amerloques à chaque article… Vous aggravez l’aliénation avec ces zinzins horribles… Hommage à L’Italie MINA !

    1. Avatar de Paul Jorion

      Ah ça, je suis d’accord avec vous : la chanson italienne c’est 24.000 fois mieux que la daube anglo-saxonne !

    2. Avatar de Pierre
      Pierre

      Si je dois mourir du Covid19 j aimerais revoir avant Ornella Muti sorir de la piscine sur l’air de Ti Amo dans les nouveaux monstres. Je partirai tranquille ensuite

      1
      1. Avatar de Paul Jorion

        « Voir Ornella Muti et puis mourir »… Un vrai connaisseur !

        1
      2. Avatar de arkao

        Aaah Ornella Muti, que d’émois. Troublante dans « Conte de la folie ordinaire » de Marco Ferreri.
        https://olivierpere.files.wordpress.com/2012/07/conte-de-la-folie-ordinaire1.jpg

  5. Avatar de Rivet Alain
    Rivet Alain

    Un peu d’espoir ?

  6. Avatar de arkao

    Breton, punk et anti-fa, Tagada Jones « Mort aux cons ».

    Où sont passés les camarades?
    Les meneurs, les grèves générales
    Ceux qui avant faisaient front et osaient crier « Mort aux
    cons »
    Où sont passés les camarades?
    Les slogans et les palissades
    Fraîchement repeintes de couleur sombre
    Des mots de lutte et de ralliement?

    Ils sont bien loin les camarades!
    Leur musique militaire est de retour, la chemise brune au
    gout du jour
    Ils sont bien loin les camarades!
    Le rouge vire au bleu marine et je dégueule leur doctrine!

    Je les ai vu au Hellfest 2017. Il faisait une chaleur à crever et on étouffait sous la poussière, le tout dans l’ambiance MadMax de la Warzone. Un grand moment – à condition d’aimer le punk 😉

  7. Avatar de 2Casa
    2Casa

    D’étonnante actualité :

  8. Avatar de Brecker Brother's - some skunk funk
    Brecker Brother’s – some skunk funk

    Allez c’est pas une chanson mais ça donne la pêche 😀

  9. Avatar de Rivet Alain
    Rivet Alain

    Ou une belle rencontre relaxante ?

    Ou encore un virtuose planant ?

  10. Avatar de André Minvielle - De dame et d'homme
    André Minvielle – De dame et d’homme
  11. Avatar de Hervey

    Un autre disparu (en local) à la vista aiguisée :

  12. Avatar de Minvielle-Le nombril du nombre
    Minvielle-Le nombril du nombre

    Vous n’êtes pas seuls 🙂 Nous sommes des millions 🙂

    Le nombril du nombre
    Lionel Suarez / André Minvielle

    Que sommes nous face au nombril du nombre
    Que de la surface en sondages d’ ombre
    Des statistiques et de l’ audimat
    Des numéros d’ ordre , du p’tit personnel
    Misère de concert , plus il y a de nombre
    Et plus son crédit a de subventions.

    Que sommes nous face au nombril du nombre
    Des faces à faces en nombreux décombres
    Pour la première fois , un et un Dieu
    La spéculation boug’ de la raison
    Si je ne m’abuses d’puis l’ docteur Mabuse
    C’est en stocks-options qu’on fait du poison
    Deux et deux vingt Dieu , c’est pour du pognon
    Que M’sieur Tartempion presse son citron
    Plus il y a d’jus , plus , ça se chiffre à plus
    C’est qu’on va tous puces payer leurs astuces

    Que sommes nous face au nombril du nombre
    Nous sommes chacun face au péril du nombre
    Qui se nomme en nombre
    Déforestation, climatisation et inondations
    On entend des voix du pareil au même
    Chanter les louanges
    De la table de…multiprivations
    De la table des…localisations
    Il était une fois trois et trois sans fois
    Le docteur marteau qui fait son grand show
    Du chiffre qui dit :
    “J’ fais mon numéro de vox populi , c’est pour mon crédo
    Je fait du profit , pas de p’tits profits
    C’est pour ma survie sans philantropie
    Que j’donn’ le tournis à tous mes amis “.

    Que sommes nous face au nombril du nombre
    Ou s’ arrêtera cette surenchère
    On est comm’ des rats à deux pieds sous terre
    On va se fair’ taire aprés nos “ hartères “
    Le jour où le nombre sera seul à terre
    Le jour où la terre sera seule au nombre
    Que sommes nous face au nombril du nombre
    Que de la surface en sondages d’ ombre
    Que sommes nous face au nombril du nombre
    Des faces à faces en nombreux décombres
    Que sommes nous face au nombril du nombre
    Nous sommes chacun face au péril du nombre
    A c’qui nous fait face, au nombril du nombre
    Qui fait que des chiffres dépassent des chiffres
    Qui s’écrivent en lettres bien plus grand que l’être
    Qui disent tout net qu’un jour la planète
    S’arrêtera net
    Toute seule au nombre.

  13. Avatar de DJeromebosch
    DJeromebosch

    Hello DJ Jorion,
    quelle bonne idée !
    je glisse sur la platine la plus belle interprétation (Madeleine Peyroux)
    de la plus pertinente des chansons (Linton Kwesi Johnson)
    au regard de l’actualité qui nous immobilise :

    Well we marching out the old towards the new century
    Armed with the new technology
    We getting more and more productivity
    Some say things looking up for prosperity
    But if everyone is going to get a share this time
    Old mentality must be left behind
    (…)
    We need More time
    And we need it now

  14. Avatar de Sacristain
    Sacristain

    Ce n’est pas l’ambiance du carnaval de Dunkerque mais bon …

  15. Avatar de Philippe Soubeyrand

    Concert for Bangladesh – 1971 – George Harrison – Ravi Shankar – Ringo Star – Eric Clapton – Leon Russell – Jim Horn – Bob Dylan – Billy Preston – Mick Jaggar – Keith Richard – Jerry Lieber – Mike Stoller – Pete Ham – Carl Radle – etc.

    Bonne écoute à tous.

  16. Avatar de Argos56
    Argos56

    Swing, swing, swing !!!

    1. Avatar de Paul Jorion

      Tina ! Oh Baby ! Un autre connaisseur !

  17. Avatar de Dundee
    Dundee

    Born to be WILD ! Yepa !

    Gypsy Eyes

    Voodoo child

  18. Avatar de Argos56
    Argos56

    On va quand même pas se laisser faire non ?

    Même si l’heure est parfois à la désespérance
    Attendu que la frime gouverne et fait sa loi
    Même si les années dans lesquelles on s’avance
    Ont la couleur du triste et du chacun pour soi
    Même si le bonheur n’est plus une évidence
    Mais semble s’éloigner à chacun de nos pas
    Même si l’on me dit que c’est perdu d’avance
    Que le monde est ainsi et qu’on n’a pas le choix

    Je me bats

    Même si maintenant c’est être en résistance
    Et risquer d’être seul que d’élever la voix
    Pour dire sans relâche l’incroyable arrogance
    Des plus riches que tous, des maîtres d’ici-bas
    Même si le normal, c’est l’infinie souffrance
    Des enfants décharnés aux yeux vidés, sans joie
    Même si le correct se nomme indifférence
    Même s’ils parlent fort ceux qui baissent les bras

    Je me bats

    Je suis d’un temps d’espoir, d’un temps de délivrance
    Où l’on osait rêver, et les peuples là-bas
    Faisaient tomber leurs chaînes et brisaient le silence
    Oh les jolis printemps au parfum de lilas
    Devant nous se levaient des matins d’innocence
    Plus jamais il n’y aurait d’humiliés, de parias
    Plus jamais d’esclavage, et plus de violence
    N’était-ce pas simplement raison, dites-moi?

    Annonce
    Je me bats

    Aujourd’hui les passants sous les néons sinistres
    Vont chacun dans leur bulle et pressent un peu le pas
    Les voyous brassent l’or, les bornés sont ministres
    Et l’on met chapeau bas devant les renégats
    L’époque est au commerce l’époque est aux combines
    L’homme n’est qu’un objet que la finance broie
    Le futile et l’idiot remplissent les vitrines
    Cependant qu’au lointain ricane l’argent roi

    Je me bats

    Avec mes pauvres mots, qui sont mes seules armes
    Avec les sacrifiés, les vaincus d’autrefois
    Tous ceux qui n’avaient rien que leur sang et leurs larmes
    Les mineurs, les canuts, les pioupious, les sans-droits
    Avec les femmes usées, petites sœurs de misère
    Des bas quartiers de boue où se terrent les rats
    Avec tous ceux d’ici qu’habite la colère
    Avec les méprisés et ceux qui n’oublient pas

    Je me bats

    Si longtemps que j’aurai la force, qu’on le sache
    De me tenir debout, de chanter, d’être là
    Tant qu’il me restera une once de panache
    Tant que dans mes veines un sang rouge coulera
    Je me battrai encore et toujours et sans cesse
    Pour saluer la vie qui palpite et qui bat
    Et quand je m’en irai ce sera sans tristesse
    Puisque d’autres viendront qui diront après moi

    JE ME BATS

    Michel Buhler

  19. Avatar de arkao

    Au cas où, Damien Saez, « J’veux qu’on baise sur ma tombe »

    Temps que j’y pense, une collègue et amie décédée récemment avait préparé une playlist pour ses obsèques. Nous avons eu droit à un ironique « Au suivant » de Brel.

  20. Avatar de Tout me hérisse
    Tout me hérisse

    Pour ne pas perdre le moral pour ceux qui vont devoir rester chez eux en raison du coronavirus, voici ce que propose Diario de Cuba pour ceux qui apprécient les rythmes cubains, Son, Bolero, etc..:
    https://diariodecuba.com/cultura/1584191827_13868.html
    Bonne écoute

    1. Avatar de Tout me hérisse
      Tout me hérisse

      Et la plus connue des chansons issue de Cuba: https://youtu.be/blUSVALW_Z4

  21. Avatar de Zoupidou
    Zoupidou

    Warning lights are flashing down at Quality Control
    Somebody threw a spanner and they threw him in the hole
    There’s rumors in the loading bay and anger in the town
    Somebody blew the whistle and the walls came down
    There’s a meeting in the boardroom they’re trying to trace the smell
    There’s leaking in the washroom there’s a sneak in personnel
    Somewhere in the corridors someone was heard to sneeze
    ‘goodness me could this be Industrial Disease?
    The caretaker was crucified for sleeping at his post
    They’re refusing to be pacified it’s him they blame the most
    The watchdog’s got rabies the foreman’s got fleas
    And everyone’s concerned about Industrial Disease
    There’s panic on the switchboard tongues are ties in knots
    Some come out in sympathy some come out in spots
    Some blame the management some the employees
    And everybody knows it’s the Industrial Disease
    The work force is disgusted downs tools and walks
    Innocence is injured experience just talks
    Everyone seeks damages and everyone agrees
    That these are ‘classic symptoms of a monetary squeeze’
    On ITV and BBC they talk about the curse
    Philosophy is useless theology is worse
    History boils over there’s an economics freeze
    Sociologists invent words that mean ‘Industrial Disease’
    Doctor Parkinson declared ‘I’m not surprised to see you here
    You’ve got smokers cough from smoking, brewer’s droop from drinking beer
    I don’t know how you came to get the Betty Davis knees
    But worst of all young man you’ve got Industrial Disease’
    He wrote me a prescription he said ‘you are depressed
    But I’m glad you came to see me to get this off your chest
    Come back and see me later – next patient please
    Send in another victim of Industrial Disease’
    I go down to Speaker’s Corner I’m thunderstruck
    They got free speech, tourists, police in trucks
    Two men say they’re Jesus one of them must be wrong
    There’s a protest singer singing a protest song – he says
    ‘they want to have a war to keep us on our knees
    They want to have a war to keep their factories
    They want to have a war to stop us buying Japanese
    They want to have a war to stop Industrial Disease
    They’re pointing out the enemy to keep you deaf and blind
    They want to sap your energy incarcerate your mind
    They give you Rule Brittania, gassy beer, page three
    Two weeks in Espana and Sunday striptease’
    Meanwhile the first Jesus says ‘I’d cure it soon
    Abolish Monday mornings and Friday afternoons’
    The other one’s on a hunger strike he’s dying by degrees
    How come Jesus gets Industrial Disease

  22. Avatar de JPC
    JPC

    L’état des lieux de ces derniers jours :

    Et pour ce qui nous attend:

    Et ensuite, pour Paul et les autres qui connaissent le néérlandais :

    Et pour ceux qui préfèrent ne comprennent pas, voici une alternative anglaise :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. @Nikolaz par respect pour les perroquets je pense qu’il serait louable de ne plus les citer .🦤🦤

  2. @Toulet Alexis c’est peut être tout simplement dû au fait que vous recherchez dans un site d’archives un site qui…

  3. Je vois effectivement plusieurs commentaires sous ce tweet qui dénoncent une arnaque avec utilisation incorrecte de termes, jargon qui reviendrait…

  4. Je ne suis pas habitué à faire des recherches sur 4chan – à vrai dire je découvre ce site :-)…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta