20 réflexions sur « Covid-19 : nouveaux cas en France, Belgique, Suisse, etc. »

    1. Ia peut être appris à utiliser des désinfectants dans ses usines qui produisent des boites de thé ?

      La prochaine fois , il va proposer de l’injecter directement au virus , s’il arrive à acheter une usine capable de fournir les aiguilles .

    2. Ou bien nicotine et une bonne dose d’alcool rectifié , tout le monde bourré pendant 8 jours , la rebou solutione , la rebolution ! à 2 g / L les protéines du virus coagulent et cette saloperie serait éradiquée de la terre 🙂

  1. Bonjour,
    Une petite précision concernant les chiffres belges : depuis une grosse semaine, une campagne importante de dépistage est menée dans les maisons de repos et les critères permettant un accès aux tests de dépistage ont été élargis. Nous sommes donc passés de 2500 tests journaliers à plus de 8000 ce jour. L’état stationnaire est donc principalement le reflet d’un élargissement des capacités de tests.

    Je vous invite à lire le bulletin épidémiologique journalier sur le site sciensano (site des autorités) si vous souhaitez une meilleure appréhension de la situation belge. Sur twitter, le professeur Nicolas Vandewalle de l’ULiège (NicoVdw) fournit chaque jour une mise à jour du modèle SEIR pour la France, l’Italie et la Belgique.

  2. Un élément qui m’apparaît à la vue de ces graphes, et dont je n’ai pas entendu parler dans la presse ni lu ici (mais je suis peut-être juste passé à côté) :
    Une tendance de fond sous forme de sinusoïde d’une période d’une semaine, qui fait fluctuer le nombre de nouveaux cas en “minoration” en milieu de semaine (ou en hausse vers le week-end)
    Je trouve ça flagrant sur ces dernières semaines pour l’Allemagne et l’Italie. Et pour les 2 dernières aux Etats Unis?
    Cela a t-il déjà été évoqué quelque part ? Il y a t-il une explication ?

    1. Si je devais interpréter cette tendance hebdomadaire je parierais sur les we. 2 explications viennent à l’esprit : Soit l’accès aux structures de soins/tests sont ralenties (avec un effet de rebond en début de semaine pour rattraper le retard) , soit le confinement est moins bien respecté pendant les we.

  3. Bonjour Paul

    Il va falloir s’intéresser au cas de la Grèce qui aujourd’hui ne compte que 127 décès.
    Comment un pays qui a subit une crise financière ayant entrainé toutes les conséquences évoquées sur le blog et en particulier une dégradation de son système de santé. est arrivé à maîtriser la pandémie ?
    12 décès par million d’habitants.
    Une sacré leçon pour l’ensemble des pays européens.

    1. – Corona avait entendu parler d’Hippocrate ?
      – les frontières étaient déjà fermées y compris pour les chinois ?
      – tous les grecs avaient déjà émigré ailleurs pour trouver du boulot ?
      – la pauvreté déjà inscrite dans les rapports sociaux limitait les contacts ?
      – Corona ne supporte pas les UV ?
      – le régime crétois ?
      – l’ADN subsaharien des grecs antiques ?

    2. Les cafés grecs m’ont en effet toujours donné l’impression de laisser 4 m entre clients quand les troquets parisiens vous obligent à poser seulement les 2/3 du verre sur la petite table ronde où vous vous serrez à 3.

      Non, apparemment, ils ont suivi de très près l’étincelle italienne, et ont compris qu’il ne fallait pas trainer le moins du monde (un peu comme la Nouvelle-Zélande, où Jacinda Ardern fait du bon boulot “comme d’hab”, ou le Vietnam mais ce dernier sans doute plus avec le délégué du parti qui surveille dans le dos.)

      Je note d’ailleurs que, dans les îles, les profils de nombre de cas journaliers sont similaires (p ex. Islande, Nlle Zélande, Mauritius) où l’affaire est pliée en 5 semaines. 1,5 de montée, 2 semaines de plateau, 2,5 de descente.

      Les transports par voie de terre (camion) ont été un talon d’Achille de l’Europe “Norbert Dentressangle” si vous voyez ce que je veux dire.
      (Ce n’est peut être plus l’entrepreneur le plus fréquent sur les zotoroutes, mais sans doute le plus franco-connu)

      1. J’en profite pour rappeler qu’au sujet d’un des premier foyer français, celui de Crépy-en-Valois, un énorme entrepot de logisitique y draine des centaines de camions par jour en provenance de toute l’Europe (en plus de la proximité avec Roissy).

  4. Bonjour,

    info très intéressante qui peut éclairer sur la contamination partout ailleurs, à la date du 23 avril sur la page US de worldometer sur le Coronavirus :

    “New York State Governor Cuomo said that preliminary findings from an antibody study conducted on 3,000 people at grocery stores across New York State found a 13.9% had coronavirus antibodies, suggesting a 13.9% actual infection rate statewide (21.2% in New York City), which translates to an estimate of about 2,700,000 actual cases in New York State (10 times more than the about 270,000 cases that have been detected and reported officially). Governor Cuomo acknowledged that the official count reported by New York State (which still is not including probable deaths as recommended by the new CDC guidelines) of about 15,500 deaths is “not accurate” as it doesn’t account for stay at home deaths. Based on Worldometer’s count (which includes probable deaths reported by New York City) of about 21,000 deaths and the 2,700,000 case estimate from the new antibody study, the actual case fatality rate in New York State could be at around 0.78% [source]

    NOTE: Montgomery County (PA) has lowered the reported number of deaths substantially, affecting today’s count as well as the previous days statewide figures.”

    Tous ces messieurs-dames élu(e)s feraient bien de réfléchir à deux fois avant de dé-confiner tout azimut, les quelques chiffres qui viennent du terrain, s’ils tendent à être proches de la réalité, le seront toujours moins que la deuxième vague qui risque très rapidement d’arriver si personne n’y prend garde !

  5. En Belgique, ces derniers jours, la baisse du nombre de cas détectés et de décès quotidiens continue.

    Il est très intéressant de noter que suite à l’augmentation des tests en maisons de repos et de soins, la proportion des décès confirmés et suspectés s’inverse :
    au début du rapportage des décès, on était à 97% suspectés et 3% confirmés par test.

    Aujourd’hui, 28/04, pour les 64 décès en maison de repos rapportés ces dernières 24h, on est à 20% suspects et 80% confirmés.

    Ce qui tend à démontrer une fois de plus la pertinence du comptage belge et que la soi-disant anomalie des chiffres belges n’en est pas une. Ce sont bels et bien les autres pays qui ont un défaut de rapportage.

Les commentaires sont fermés.