Deuxième vague… ou non ?, par Alexis Toulet

La moyenne du nombre quotidien des morts sur les 14 derniers jours est un outil statistique qui permet de mieux dégager la tendance de moyen terme de l’épidémie. L’intérêt est de « gommer » les variations d’un jour sur l’autre, non seulement parce qu’elles sont chaotiques mais surtout parce qu’elles n’ont guère de sens : les décalages dans telle ou telle mise à jour ou remontée d’information influent sur le nombre quotidien rapporté par Santé Publique. En somme, il s’agit de distinguer le phénomène (l’évolution de l’épidémie) du « bruit » (les variations de très court terme).

La moyenne mobile du nombre quotidien de morts a augmenté sans discontinuer entre début mars et le 15 avril, de 0 jusqu’à environ 900 morts par jour. Elle a ensuite diminué continûment jusqu’à se stabiliser en milieu de semaine dernière aux environs de 210 morts par jour.

Dimanche 17, elle a recommencé à augmenter à 230.

S’agit-il déjà du début d’un nouveau cycle de hausse, ce qu’on appelle une « deuxième vague » ?

C’est à voir. Un scénario plus optimiste pourrait être une stabilisation autour de 200 morts par jour, avec de petites oscillations. Cette version relativement optimiste supposerait quand même de l’ordre de 70 000 morts par an en rythme permanent…

Les mises à jour des prochains jours seront à surveiller de près.

Partager :