40 réflexions sur « Vidéo – Le spectacle navrant des États-Unis »

  1. L’ignorance est évoquée comme un facteur de mortalité prématurée, dans le livre de Sébastien Bohler, le « Bug humain ».

    1. Le Droit à l’Ignorance m’a souvent semblé plus « sacré » – = digne de sacrifice- que le Droit à la Connaissance pour tous que je croyais né avec les Lumières.
      Notre époque démontre de manière troublante que les Communautarismes ( =religiosité) de tout acabit se protège très efficacement, notamment par l’infox tout azimut, contre toute forme de connaissances forcément intrusives qui les remettrait en question. Difficile parfois de retrouver ses fondamentaux !

    2. On est très loin d’avoir un effet de sélection naturelle avec le covid, Jorion est à côté de la plaque sur ce coup là avec une mortalité de 3% grand maximum ceux qui acceptent de courir le risque ne sont pas forcément les moins adaptés, ils auront des pertes mais seront immunisés en quantité bcp plus tôt et auront donc un gros avantage sur les autres pour les devancer pour l’accés aux ressources vitales dans un monde qui va ressembler rapidement à Mad Max… Si les épidémies avaient sélectionné les plus malins on serait moins con depuis bien longtemps… Le concept de sélection naturelle telle qu’on l’admet communément ne tient pas 5 min a un examen sérieux : si les mutations apparaissaient au hasard jusqu’à coller avec les conditions du milieu on retrouverait des montagnes de « déchets » infructueux (ou sont les squelettes de mammifères a 3, 4, 5, 6 yeux ou de reptiles a 5,6,7,8 pattes???). Qu’on le veuille ou non c’est forcément le milieu qui pilote l’évolution et on est encore loin de savoir comment mais certainement pas par une sélection aveugle associé à un effet de masse. Qui plus est si c’était le moteur de l’évolution le vivant n’excellerait pas dans sa capacité à justement limiter et réparer au maximum l’effet des mutations. Même les atomes de kripton chromosomiaux des Ummites sont plus crédibles que la sélection naturelle pensée comme « mort aux inadaptés »! 🙂

  2. C’est clair, ils ne sont pas sortis d’affaire.

    Mais le complotisme va bon train en France également.

    Beaucoup, beaucoup de gens minimisent la pandémie et reprennent peu ou prou les mêmes arguments anti masque. ( avec un peu moins de religion, et un peu plus d’approximations médicales bidon )

    Ici dans les Landes, les stations sont pleines à craquer de gens qui s’en foutent.

    1. C’est hallucinant de vide argumentaire ce que l’on peut entendre dans cette vidéo. Le pire étant l’ancien combattant grabataire qu’ils ont sorti de son ephad local, et qui ne sait même pas ce qu’il fait là…

      1. https://youtu.be/sNW9Ur9NEuA

        Je vous recommande chaudement Idiocracy,

        Le pitch du film colle bien avec les commentaires de cette pages, le monde privé de danger selectif voit l’espèce humaine devenir très stupide.

        Sauf que dans le film , ça a pris 400 ans, et dans la réalité, ça va plus vite, dirait- on.

    2. Il est intéressant de constater que tous continuent de vivre comme si de rien n’était, en ne voulant pas vraiment (dans leurs actes) que ça change et ce faisant ils précipitent le changement 🙂 Et la ou on commence à s’amuser c’est que quand on leur demande, ils sont d’accord et on a droit a un : « ah ça oui ça peut pas continuer comme ça » lololol
      Plus le covid va circuler plus le système va s’écrouler vite et ce sont ceux qui sont le plus attaché à lui et sont incapable de vivre autrement qui vont provoquer la chute.

    3. Histoire d’en rire ?
      Remplacez les pilotes par un premier ministre et son ministre de la santé, et le stewart par celui de l’intérieur, et repensez à la communication gouvernementale sur l’épidémie…
      Toujours étonné(e)s que personne n’y comprenne rien ?

      Au moins ça m’a procuré le plaisir de les revoir !

  3. En général, quand un agent commence à gêner le service secret pour lequel il travaille, la sanction ne se fait pas attendre. Est-ce que Poutine a intérêt à laisser les USA sombrer avec Trump, ce n’est pas certain car les scandales, les mensonges peuvent provoquer des remous négatifs pour la kleptocratie russe. Que le sort de l’Amérique soit entre les mains des maitres du Kremlin en dit long sur le malade mental qui dirige le pays de Cormac McCarthy. Il y a de quoi s’inquiéter à moins que la Providence ne déclenche la Winchester.

    1. Poutine a des petits bras musclés mais comment pourrait il décider ou pas de laisser « sombrer les USA » , et pourquoi les problèmes de rechauffement climatique , d’épuisement de ressources de pandémie et d’immigration disparaitraient comme par magie une fois Trump dégagé ?? Hélas ces phénomènes ne dépendent pas de la volonté d’une personne en particulier

  4. Je suis très attentif à ce que vous dites, depuis de nombreux mois sur les États-Unis, préférant une connaissance de la réalité en cours de construction plutôt que la découverte foudroyante, après coup, des conséquences d’une tragédie…

    Questions : Qui en ce moment aux États-Unis peut, car il en a le pouvoir effectif, décider, dans les heures ou les jours qui viennent, de l’arrestation de Trump ?
    Quel rôle serait alors celui du vice président ?
    Les pouvoirs des différents états pourraient-ils être contraints d’harmoniser leurs politiques ?
    Votre véritable crainte n’est-elle pas celle d’une guerre civile ?

    Réflexion en cours

  5. L’actualité du monde ressemble tellement à de la fiction que l’on en oublie sa dangerosité.
    De plus l’information tout azimut et en continue des événements, balancée sans jugement nous noie dans un magma indigeste, nous saoule, nous rend hébété, inerte.
    Ce que vous pointer pour les USA peut se propager sous d’autres formes.
    Les discussions européennes sur l’acceptation des crédits sont un champs de pierres pour un caillassage à venir.

  6. Ce qui m’inquiète particulièrement :
    1) il n’est pas certain que les élections aient lieu vue le niveau qu’aura atteint l’épidémie. Peut-être Trump demandera-t-il les pleins pouvoirs un peu avant ? Est-ce ce qu’il souhaite secrètement ?
    2) Si elles ont lieu, il y aura contestation du côté perdant, avec une vraie violence. Si elles n’ont pas lieu, il y aura contestation du côté démocrate, avec une vraie violence…
    3) La guerre civile dite « de sécession » reprendra donc en fin de cette année…

    Dans la comptabilité des morts US du Covid-19, je ne sais pas s’i c’est comme en France, à savoir uniquement ceux qui sont décédés à l’hôpital sont comptabilisés. Si tel est le cas, il est fort probable que de nombreux américains ne se font pas soigner (pour des questions de coût et de non remboursement) à l’hopital et meurent chez eux. Du coup, il y aurait une sous-estimation importante du nombre de morts dû à la Covid-19 aux USA. Si quelqu’un sait…

  7. PORTLAND (Oregon)

    « Des officiers fédéraux kidnappant des personnes dans des fourgons banalisés, qui couvrent leur visage et les interrogent ?  »
    « Le parallèle avec l’Allemagne des années 1930 est effrayant !  »
    « Pourquoi le gouverneur ne fait-il pas appel à sa garde nationale pour protéger les civils de son État ?Affrontez la force de Trump avec force. Trump est un lâche et les lâches reculent toujours ! »
    « C’est ainsi que les guerres civiles commencent… »

    1. Si j’étais Poutine , ce n’est pas un président des EU à ma solde que je chercherais mais un homme capable de déclencher une guerre civile dans son pays : mais là on n’est plus dans le petit jeu .

      1. Mais pourquoi voulez donc que Poutine ait un quelconque intérêt a faire chuter les USA? Pour le plaisir de se retrouver en tête à tête avec son voisin chinois??? Il y a longtemps maintenant que la russie n’est plus soviiètiique il serait temps de l’assimiler ce qui est mauvais pour le capitalisme l’est aussi pour la Russie qui marche a fond dans le système.

      2. @Dup
        … » Il y a longtemps maintenant que la russie n’est plus soviiètiique il serait temps de l’assimiler : ce qui est mauvais pour le capitalisme l’est aussi pour la Russie qui marche a fond dans le système .  »

        Remplacez  » Russie  » par  » Clepto-Ploutocratie russe  » …et ce que vous affirmez , qui tient de l’évidence , pourra peut-être se voir intégré dans la nébuleuse de doute qui devrait entourer et modérer toute réflexion géo-politique exprimée sur ce blog.
        Espérons.

    2. C’est ce qu’on fait en France depuis 2016, et qui a connu son paroxysme avec les manifs de Gilets Jaunes. Et le bila des Z’uniens est encore loin, très loin de celui de Mac’Castaner-Lallement !

      A-t-on comparé la France à l’Allemagne des années 30 à ce moment-là ?

      1. La répression a été incroyablement violente en France, et un bon morceau de la société civile globalement passif.

        Aux states c’est un peu différent, la vague vient de loin, elle est profonde, et elle va secouer plus ou moins tout le monde là bas….

  8. Peu de temps après le déclenchement de la dernière crise en 2007 j’avais écrit sur un commentaire de blog, chez Quatremer, que les USA allaient bientôt se désunir et qu’un certain nombre de nouveaux états allaient apparaître. Pas besoin de beaucoup de violence pour y arriver, quelques milliers de morts dans le cas de l’URSS, sans compter les morts de faim par la suite bien sûr. C’est toujours ce que je crois. Bien entendu il y aura des répercussions pour les autres. Par exemple quelques centaines de milliers de soldats américains éparpillés sur la planète sans direction ni approvisionnement. Ce devrait rester gérable.

  9. Bonjour
    Je sais que vous n’êtes pas « madame Soleil » mais bon…
    J’ai deux questions :
    1) Est-ce qu’on assiste en directe à la chute d’un géant (les USA) ? Cela me fait un peu penser à la guerre de 1914 où l’Europe au sommet de sa puissance « se suicide » et pleure encore se puissance passée 100 ans après
    2) Est-ce qu’il y a un risque d’éclatement des USA en plusieurs pays ? A vue de nez, la cote Est, la côte ouest (riche et démocrate), ensemble ou séparément et d’autre part les régions républicaines ? Je connais mal les USA, je ne me rends pas compte à quel point le pays est soudé ou si l’union n’a pas un coté artificiel.
    Merci pour votre avis.
    Bonne soirée

    1. A la question 1, je répondrais : chaque jour qui passe rend un rétablissement plus problématique.

      A la question 2, une réflexion dont je me souviens à propos de la théorie des catastrophes de René Thom : si on laisse tomber un miroir sur un sol dallé, on peut dire qu’il sera cassé, mais on ne peut pas prévoir ni le nombre, ni la forme, des éclats.

    2. Bonsoir,
      j’en profite pour attirer l’attention de tou(te)s sur le fait que ça ne se passe pas qu’aux EU.
      Dans une mesure différente, l’UE n’est pas franchement dans un meilleur état. Le terme « Union » n’ayant actuellement plus aucun sens en ce qui concerne l’Europe.
      La démocratie dite « libérale », celle qui fait « qu’aucun vote démocratique ne peut remettre en cause les traités », aura partout abouti à cela : la division des peuples qui n’aspirent plus qu’à se séparer puisque « leur » Europe ne cherche plus à les unir.
      C’est triste, c’est plus qu’inquiétant, et je répète qu’il faut aussi regarder ce qui se passe « chez nous ». . .

      1. Bien d’accord.
        L’avenir de l’Europe se joue actuellement qui n’est toujours pas fédérale.
        La Belgique dont Paul est originaire, est une laboratoire de l’Europe, divisé en deux par une frontière linguistique.
        A l’origine, le pays américain a été appelé « Etats Unis ». Il ne l’est plus.
        Cela marchait parce qu’il y avait un troisième : le Parlement appelé « Congrès ».
        Sous la bannière républicaine, Trump a apporté un nouveau parti: le « parti Trump » qui est aussi désavoué par le parti originaire.
        Bien sûr, ce pays a toujours été divisé en deux : parti républicain et parti démocrate. Vision complètement à écarter de notre vision de ce qui est « gauche » et « droite » comme le laisse entendre Paul.
        Ceci me parait l’erreur d’évaluation de la situation.
        « Divide ut imperes » une expression qui sortirait de la situation romaine.
        « Démocratie » une autre expression qui proviendrait de la Grèce antique.

  10. Je ne sais pas peser la signification que ça peut avoir , mais je connais deux membres , par familles interposées ,de mon entourage qui sont des moins de cinquante ans français partis s’installer et faire leur carrière et leur vie aux States ( dont un qui y vit depuis 34 ans ) qui viennent de décider de se rapatrier en France , car ils ne se sentent plus en phase avec la société américaine .

    De façon plus inquiétante , ils viv(ai)ent tous les deux avec leurs familles dans des états et villes démocrates ( Boston pour le plus vieux ) , mais je ne sais pas si c’est leur inquiétude locale ou la perspective qu’ils ont acquise de la dérive de l’ensemble du pays , qui les a motivés .

    1. C’est l’opinion dominante en effet dans l’extrême-droite occidentale : « ce ‘virus’ est un bobard (inventé par l’extrême-gauche pour prendre le pouvoir) ». Il faut prendre au sérieux ce que disent Trump aux États-Unis et un brave docteur un peu motard en France.

  11. Gaffe , en se dispersant trop , à ne pas repartir pour un tour de manège en compagnie d’Onubre/Zenobe et consorts….!

     »  » Gouverner , c’est prévoir …  » « 

  12. Si on divise le nombre de nouveaux cas par le nombre de nouveaux tests, on se rapproche de la courbe des nouveaux morts qui montre une légère augmentation. Plus on fait de tests, plus on trouvera de cas positifs. Le Luxembourg procède pour l’instant de cette façon. Cela ne veut pas dire que dans la population la contamination explose. Cela veut tout simplement dire que l’on réalise plus de tests. Cela n’excuse pas la manière de gérer la crise aux USA. Ils récoltent ce qu’ils ont semé pendant des années, un peuple élevé au divertissement (« entertainment » plus péjoratif), à la consommation de masse, à la compétition. Cela n’est pas nécessairement mieux chez nous en Europe. En cas de crise, il nous faut des qualités que nous avons sciemment enfouies dans nos mémoires sociales.
    https://coronavirus.jhu.edu/testing/individual-states/georgia

  13. No hay evolución por que las masas no tienen una visión, no hay un enfoque al idealismo… Los perros con sus dientes ha guiado siempre el camino al rebaño miope.,,, Ni los Ummitas quieren interferir en esta hecatombe venidera.

    1. Ummitas=Ummites?

      Alors, comme ça, les Cieux baissent les bras et nous abandonnent ? Nous sommes, nous les terriens (et merriens), tombés vraiment très bas.
      Encore un truc dont il va falloir faire son deuil. Depuis Galilée, on n’en finit pas.

      La caravane des damnés de la terre et de la mer (et maintenant du ciel) passe, les chiens aboient.

Les commentaires sont fermés.