Covid-19 – Où en est-on ?

Le monde : La première vague ne ralentit pas
Les cas déclarés : États-Unis, Inde, Russie, Amérique latine
Les morts : La France au 7e rang (au 20e désormais pour les cas déclarés)
Deuxième vague : marquée en Belgique, s’esquissant en France et en Suisse

Total ———————– Classement par nombre de cas déclarés — Classement par nombre de décès


Partager :

44 réflexions sur « Covid-19 – Où en est-on ? »

  1. Ce qui m’interpelle, c’est la croissance de l’exponentielle de cette 2ème vague qui a l’air moindre que celle de la 1ère vague. Pourtant lors de la 1ère vague nous étions tous confinés, ce qui n’est pas encore le cas pour l’instant. Le virus circule mieux dans une situation non confinée que dans une situation confinée. Les hospitalisations et les décès tardent à suivre cette exponentielle. Y aurait-il du changement génétique dans ce virus, des mutations favorables pour l’humain, ou sommes-nous mieux adaptés dans les hôpitaux (ou les 2) ? …je suis un éternel optimiste, pardonnez-moi.

      1. Ce graphique des décès au niveau mondial n’apporte pas de réponse vu que chaque pays a un stade d’avancement de l’épidémie différent.
        Il faudrait superposer le graphique des décès à celui des contaminés pour un pays donné.
        Il semble que la plupart des nouveaux contaminés soient jeunes ce qui explique que le nombre de décès n’augmente guère ou que très lentement. Je vois autour de moi que beaucoup ne supportent plus la contrainte des règles sanitaires. Essentiellement des jeunes.

    1. Oh lala ! Misère !

      Et si je vous disais que pour entreprendre cette comparaison pour le moins hasardeuse entre ces deux vagues comme vous le faites, vous devriez d’abord vous demander à quel jour du premier trimestre 2020 correspond la journée du 2 août 2020 (le 3 août étant toujours en cours de consolidation du fait des données différées) dans le cadre de cette pandémie ?

      Vous me répondriez quoi Sir Joss ?

      Oui ! Je vous l’accorde, le traitement des signaux, c’est un métier !

      1. On est à peu prés la veille ou l’avant veille des élections si l’on prends en compte le nombre de morts par jour (https://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A9mie_de_Covid-19_en_France).

        A cette époque beaucoup parlaient de « grippette » et de ne surtout pas renoncer « aux terrasses, aux salles de concert, aux fêtes de soir d’été, à la liberté, à notre esprit de résistance qui fait la République si grande, la France si forte. »

    2. Ne vous laissez pas berner par les sirènes des mass medias , pourquoi l’Allemagne n’apparait jamais dans ces statistiques ? En Allemagne justenment en ce moment il y a des manifestations énormes contres les mesures sanitaires par exemple , qui en parle ?

      1. Oui Blinblin ! Et les manifs à Londres, au Québec, au Canada ?

        Et qu’en est il du nombre total des hospitalisés qui devrait augmenter depuis le 22 juillet et depuis la détection de ces nouveaux clusters, et qui, au contraire, diminue alors que les nombres de cas détectés augmente ?

        A ce jour, au 4 août le nombre d’hospitalisés en France est toujours en diminution, et poursuit donc sa courbe descendante alors qu’il ya de plus en plus de cas détectés, que deviennent ces CAS ? :

        5 157
        Hospitalisés
        -31 -0,60 %
        ≃ 8 / 100 000 hab. (0,008%)
        ≃ 1 pers. toutes les -46,45 min
        ≃ -1,29 pers. par heure
        https://www.covinfo.fr/france

        Le temps d’incubation étant de 15 jours, que sont devenus les sans masques et sans mesures barrières ayant manifesté sans masques depuis les mois de juin et juillet (Adama Traoré, violences policières, sans papiers le 20 juin,féministe 11 juillet, etc…) ?
        Où sont les nouveaux hospitalisés ?

        NB : ils apparaissent de façon claire au début du confinement entre le 1er et le 15 avril, soit de fait 15 jours après le début du confinement (15 jours d’incubation)

      2. Le CDC confirme un taux de mortalité du Covid-19 remarquablement bas
        18 JUIN 2020 PAR GUY BOULIANNE BLOG
        La plupart des gens sont plus susceptibles de se retrouver à six pieds sous terre à cause de presque toute autre chose sous le soleil autre que COVID-19.

        « Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) viennent de publier un rapport qui devrait bouleverser le récit de la classe politique, mais il entrera dans la pile épaisse de données vitales et d’informations sur le virus qui ne sont pas rendues publiques. Pour la première fois, le CDC a tenté d’offrir une estimation réelle du taux de mortalité global pour COVID-19, et dans son scénario le plus probable, le nombre est de 0,26%. Les responsables estiment un taux de mortalité de 0,4% parmi ceux qui sont symptomatiques et projettent un taux de 35% de cas asymptomatiques parmi les personnes infectées, ce qui ramène le taux de mortalité global par infection (IFR) à seulement 0,26% – presque exactement là où les chercheurs de Stanford l’ont établi il y a un mois. »
        https://blogs.mediapart.fr/guy-boulianne/blog/180620/le-cdc-confirme-un-taux-de-mortalite-du-covid-19-remarquablement-bas

      3. Le premier qui est contaminé après la fin du confinement en contamine un autre, dont la contamination se manifeste … 15 jours plus tard, qui en contamine un autre, dont la contamination se manifeste … 15 jours plus tard, qui … il y a un temps de latence. Souvenez-vous, à la fin du confinement, j’ai dit « vers le 15 août ».

        Et puis, il n’y a pas que les morts, il y a les séquelles d’une saloperie qui en laisse. « Abattu », « incapacité à me concentrer », etc. dans semaines plus tard.

        Regardez le diagramme (c’est des morts, pas des « cas déclarés ») :

        … et souvenez-vous comme on était content dans la période où ça baissait. Je sais, l’espoir fait vivre, mais sur le long terme, faire partie des gogos n’est jamais payant.

      4. The Guardian : Global report: France ‘could lose control of Covid-19 at any time’
        Experts say Germany is already in second wave as UN warns of global education catastrophe

        Jon Henley

        @jonhenley
        Tue 4 Aug 2020 13.09 BST

        France’s top scientific body said the situation in the country was ‘under control but precarious’.

        France’s top scientific body has said the country risks losing control of its Covid-19 outbreak and the head of the doctors’ union in Germany has said it is already facing a second wave, as the number of infections ticks up across Europe.

        The French government’s scientific council said a second wave was highly likely this autumn or winter, and that the situation was currently “under control, but precarious. We could at any moment tip into a scenario that is less under control”.

      5. Le premier qui est contaminé après la fin du confinement en contamine un autre, dont la contamination se manifeste … 15 jours plus tard, qui en contamine un autre, dont la contamination se manifeste … 15 jours plus tard, qui … il y a un temps de latence. Souvenez-vous, à la fin du confinement, j’ai dit « vers le 15 août ». »

        Evident ! Et les cas détectés au mois de juin et juillet dernier ?

        Entendez bien, c’est tout à fait ce que je suis en train de vous dire . Que sont devenus les manifestants en masse à Paris des mois de juin et juillet qui ne respectaient pas les mesures barrières ayant défilé il y a PLUS de quinze jours alors que nous sommes le 4 août et que le nombre d’hospitalisés en France diminue ? Envolés les contaminés ?

        Justement puisqu’il y a 15 jours d’incubation et qu’à ce jour le nombre d’hospitalisés donc de cas détectés et malades hospitalisés des suites du Sars Cov 2 est en baisse constante (ci joint covinfos) que sont devenus ces malades ? Que sont devenus TOUS les manifestants, entre autres, ayant manifesté depuis 2 mois sans masque et sans appliquer les mesures barrières (milliers de manifestants à Paris au mois de juin et au mois de juillet : (Adama Traoré, violences policières, sans papiers le 20 juin,féministe 11 juillet, etc…) ?
        Tous ces manifestants d’il y a un voire 2 mois : Disparus les cas détectés ? Pas contaminés ? Pas malades ? Pas hospitalisés ? Détectés symptomatiques et/ou asymptomatiques mais pas hospitalisés ?

        Questions sans réponses ?

        Quand au nombre de DC, , avec un taux à 0,07% , à ce jour…
        Sans parler du différentiel quotidien des DC et des guérisons, où l’on voit en clair plus d’individus guéris que d’individus dcd.
        Ce qui n’enlève rien à sa contamination.

      6. Dundee

        Manifester sans distance physique ne GARANTIT pas l’infection par la Covid, quand même !

        Ça crée simplement un boulevard, en cas de… cf USA…

        Vu le spectacle ici, cote landaise, c’est plutôt le brassage européen à forte densité  » pour sauver le tourisme  » qui crée les conditions du take off… :

        il y a plus de monde que d’habitude, les restos ont fait le chiffre de la saison 2019 en un mois, touristes + les saisonniers agricoles + les saisonniers tourisme … tournez manèges…

      7. « Manifester sans distance physique ne GARANTIT pas l’infection par la Covid, quand même ! »

        Ah ben ça alors, merci, je suis rassurée…. :-), donc, pourquoi interdire les manifs et les rassemblements de plus 5000 personnes …et ce, même en plein air alors que les UV détruisent le virus Sars-cov2 ET donc pourquoi rendre les mesures barrières de distanciation sociale Et de port du masque obligatoires si le sars-cov2 n’est pas aussi contagieux ?

        Les UV avec lesquels les chinois déjà désinfectaient les bus au mois d’avril dernier en pleine crise covid !
        Chine: des UV pour désinfecter les bus face au virus, Par AFP le 13.03.2020 à 13h29
        https://www.sciencesetavenir.fr/sciences/chine-des-uv-pour-desinfecter-les-bus-face-au-virus_142451

        Les UV du soleil tuent bien le coronavirus, montrent deux études italiennes, 02 JUIL 2020 À 20H34
        MIS À JOUR 02 JUIL 2020 À 22H37; Fiorenza Gracci
        https://www.science-et-vie.com/corps-et-sante/les-uv-tuent-bien-le-coronavirus-selon-une-etude-italienne-57373

        Si, il n’y a pas de contaminés qui contaminent et se contaminent dans les manifs coller- serrer, mais où donc les individus se contaminent-ils, en se baignant en plein air et en plein cagnard…. mdrrr là où on interdit l’accès aux plages ? Ah mais qu’il est SELECTIF ce Sars- cov 2 dis donc mon bon monsieur……..il ne fréquenterait que certaines plages en plein été tapis dans un coin et attendant les touristes et pas les manifs collé-serré du mois de juin !!! Malin comme un singe ce Sars nan ? mdrrr :-))))

        Guess what : Chercher l’erreur, les pas collé-serré du mois de juin et les masques, izy …remenber Castaner a perdu son poste trop d’émotion…Pffff le pitre !
        https://www.liberation.fr/france/2020/06/03/a-paris-une-manifestation-en-memoire-d-adama-traore-et-george-floyd_1790148

        you’re welcome !

      8. @Jeanson Thomas

        PS : sont pas au courant le « comité des experts scientifiques » que le Sars-cov2 est flingué par les UV ? Et le soleil, ce ne sont pas les mêmes UV que ceux fournis par les robots ? mdrrrrr ;-)))))
        Comme dans certains hôpitaux , entre autres, qui désinfectent avec les UV ?

        RAYONNEMENT UV-C ET CORONAVIRUS
        Posté le: 19/03/20 | Catégories: Actualités, BIO-TESTS & INDUSTRIES
        « Depuis de nombreuses années, les lampes germicides UV sont utilisées pour la désinfection de l’air et des surfaces dans les hôpitaux, les maisons de soins, les laboratoires et de nombreuses autres organisations où l’hygiène et la propreté sont de la plus haute importance. »
        https://www.es-france.com/blog/346-rayonnement-uv-c-et-coronavirus

        Ben vi, sont pas au courant les experts du comité scientifique que le UV sont efficaces….mais oui, mais oui, pffff

        Les robots désinfectants UVD bientôt déployés en France
        « En France, ces robots désinfectants ont vocation à être déployés dans les établissements de santé et les locaux recevant du public, par l’intermédiaire de la société Aked, devenue depuis le 30 mars 2020 son distributeur exclusif dans l’Hexagone. Les discussions avec les établissements intéressés sont « en cours », a indiqué Yannick Flinois, directeur technique et commercial d’Aked à ZDNet. Quelques appareils ont déjà été reçus pour effectuer des démonstrations et des essais auprès de potentiels clients. »
        https://www.zdnet.fr/actualites/les-robots-desinfectants-uvd-bientot-deployes-en-france-39902109.htm

      9. Ok, les UV ça marche pour désinfecter, bon.

        Je ne vois pas le rapport avec le reste de la discussion sur la reprise des contaminations…

      10. CharlElie sur le pont, yes !

        Covid-19 : CharlElie Couture “perd son sang-froid” contre cette “vie de merde”
        PAR Mathieu Dejean; – 23/07/20 11h44

        « Ce 22 juillet, après avoir subi une intervention chirurgicale sans lien avec la Covid (qui l’a cloué au sol en mars dernier), CharlElie Couture s’est fendu d’un long post Facebook où il dénonce les effets de la crise sanitaire. »

        « Après avoir salué le travail du professeur et de l’équipe qui l’ont opéré, il fait également part de sa stupeur à voir l’hôpital transformé en espace déshumanisé sous l’effet de la crise sanitaire : “Ce qui était troublant c’était depuis mon entrée à l’hôpital, de ne plus jamais voir le visage de personne. Je ne parle pas du bloc, évidemment mais de l’ensemble des services où depuis l’accueil, en passant par les femmes de chambres, chacun en est réduit à sa fonction”. »

        “Les gens se sont laissés envahir par la peur”
        « Il regrette donc ce “monde d’après” régi par la peur, qui a entamé les relations humaines les plus basiques. Et il le dit crûment : “Les gens se sont laissés envahir par la peur. À force d’être agressés par des messages d’alerte et de prudence ‘civique’ mille fois répétés, ils ont fini par perdre leur libre arbitre.” Et de s’attaquer encore à “ces protocoles girouettes” qui “n’ont pour fins utiles que d’éviter à ceux qui les édictent une condamnation pour insuffisance le jour où par malheur ils seraient convoqués au tribunal pour s’y justifier.”

        « Pour bien clarifier l’objet de son coup de gueule, le chanteur précise : “Les responsables de ce chaos institutionnel sont les gestionnaires administratifs qui imposent ces protocoles ineptes depuis leurs écrans plats.” Plus que tout, il craint que cet état de fait perdure et se pérennise. “Ferons-nous des concerts masqués face à des salles à moitié vides ? […]
        Quelle vie de merde !”, s’inquiète-t-il, formalisant l’angoisse existentielle de l’ensemble du milieu du spectacle. Il conclut en citant les paroles d’Antisocial, l’hymne de Trust : “Distanciation anti-sociale, tu perds ton sang-froid”… »
        https://www.lesinrocks.com/2020/07/23/actualite/societe/covid-19-charlelie-couture-perd-son-sang-froid-contre-cette-vie-de-merde/

    3. Extrait de Coronavirus Info Live, un commentateur sur Telegram qui est semble-t-il très bien informé de ce qui se passe.
      Voici ce qu’il disait il y a 2 mois :

      ⚠️ Petite explication évolutive d’un virus.

      Un virus, comme toute entité biologique, est soumis à la sélection naturelle.

      Quand vous confinez, toutes les souches les moins contagieuses du virus disparaissent. Ensuite, il fait chaud, donc toutes les souches les plus sensibles à la chaleur disparaissent. Vous nettoyez davantage, donc toutes les souches les moins résistantes à une bonne hygiène disparaissent.

      Vous constatez une baisse drastique du nombre d’infectés, puisque les mesures font effet.

      Puis, vous déconfinez… et là, le problème, c’est que vous remettez en circulation les souches les plus virulentes du virus.

      L’inertie est plus grande qu’au départ, certes, la 2ème vague met toujours plus de temps à démarrer que la première. Cependant, lorsqu’elle démarre, elle est plus difficile à contenir…

      Pour ceux qui se demandent pourquoi les cas « peinent à remonter » alors que les mesures s’assouplissent, attention à ne pas parler trop tôt.

      Il y a 95% de chances qu’une 2ème vague arrive… alors oui, il y a 5% de chances que le virus disparaisse comme par magie, mais inutile de le prendre pour acquis.

  2. Je m’interroge sur l’origine des chiffres des USA. Proviennent-ils de l’Administration Trump qui montre une baisse des nouveaux cas, mais c’est sans doute bidouillé, ou d’une estimation plus sérieuse ?

  3. Bonjour

    Merci pour ce tableau. Je m’attarde sur celui des décés.
    Je ne comprend pas, comment comparer l’inde, 1.3 Md d’habitant avec la france , 66 millions, sans passer par le relatif aux populations. Je fais le calcul moi même, et on trouve un rapport 15 entre les deux pays, en faisant intervenir les effectifs des populations. Ds ce nouveau tableau, l’lnde se trouverait réellement beaucoup plus bas que la France. Viennent ensuite ts les pbs liés aux décés non déclarés….. Je n’ai aucun élément pour discuter de cela.

    Merci pour le site JL

  4. « Les hospitalisations n’augmentent pas » « les morts n’augmentent pas » ce n’est pas un critère absolu, c’est une conséquence qui est aussi conditionnée et fortement par la structure en âge des contaminés. De plus il est tardif et trop tard quand on le constate. Comprendre la structure par âge des contaminations permet d’apporter un réponse. Est ce rassurant de savoir que la propagation massive dans des franges jeunes n’entraine pas d’engorgement du système actuellement, onudoit on se demander ce qu’il pourrait advenir d’une diffusion aux classes d’âge supérieures depuis un pool jeune gonflé à bloc juste avant une période critique comme la rentrée et la période hivernale. Jusqu’à présent cette épidémie a une constante: à chaque fois qu’un groupe ne se sent pas concerné ou à l’abri, …quelques semaines ou mois après ça lui tombe dessus.

  5. 5 nouveux cas en 2 mois dans ma commune qui compte +/-16.000 habitants; 90 cas depuis le début, et aucun cas hier. Est-ce un frémissement?

    1. Ce n’est pas la peste , c’est une grippe , un vieux risque de mourir ? C’est dans l’ordre des choses , au pire qu’il reste personnellement confiné et qu’il porte un masque , mais on ne peut pas sacrifier l’avenir des jeunes en mettant l’économie par terre , je ne comprends plus vraiment cette espèce de terreur que les médias essayent de mettre en place avec le port de masque obligatoire en plein air pour tout le monde ??

  6. Il y a quelque chose de positif qui semble vouloir ressortir des chiffres mondiaux des nouveaux cas quotidiens de Covid-19 : le confinement mis/remis en œuvre depuis la mi-juillet dans la plupart des pays du monde, et notamment l’Inde, l’Australie, l’Algérie, etc., commence à produire un effet positif sur le point bas de l’oscillation hebdomadaire de cet indicateur !

    Hier, 3 août 2020, cet indicateur affichait +202k nouveaux cas de Covid-19, contre 213k le 26 juillet dernier, sous réserve d’une confirmation de ce chiffre d’hier d’ici à demain matin, du fait notamment de l’enregistrement différé des données de certains États !

    Rq. Il est normal que l’amplitude de la sinusoïde inscrite dans le signal augmente… Cette amplitude est en fait proportionnelle au nombre de cas mondiaux (contagieux) qui lui ne cesse de croître pour le moment…

    Il faut remonter au 13 avril dernier pour observer un premier comportement similaire du point bas de l’oscillation hebdomadaire de cet indicateur, suite notamment à la première campagne de confinement qui se généralisa dans le monde entier courant mars, la Chine mise à part bien évidemment, dont le confinement a produit les premiers effets dès le 13 février 2020 !

    Moralité ?!

    Eh ! bien, si ce chiffre d’hier se confirme d’ici à demain matin, preuve alors sera faite qu’il faut vite poursuivre l’effort de confinement sur le plan international afin de contenir/circonscrire au mieux la pandémie avant qu’elle ne devienne tout « simplement » totalement hors de contrôle, et ceci afin d’éviter le scénario catastrophe au sein des hôpitaux du monde entier, France comprise donc…

  7. Plusieurs commentaires ici parlent d’un temps d’incubation de 15 jours, mais non :
    le temps d’incubation médian est de 5 jours,
    50% entre 4 et 7 jours,
    97,5% entre 2 et 11 jours,
    99% en moins de 14 jours.
    Source : https://www.acpjournals.org/doi/10.7326/M20-0504
    La « latence » est donc plutôt 3 fois plus courte qu’évoqué ci-dessus.

    1. Ce n’est pas comme ça qu’il faut voir la chose Alain, sans quoi vous atténuez grandement le risque de pandémie et passez à côté du plus important…

      Ne jamais oublier que cette pandémie part d’un patient dit zéro, autrement dit, 1 seul individu sur Terre a permis la contamination en près de 10 mois de 18 millions 500 mille autres…

      Cette étude importante que vous pointez du doigt, et qui confirme d’ailleurs les résultats d’une étude chinoise courant février, montre surtout que certains patients peuvent incuber sur de très longues durées, voire bien au delà de 20 jours (points bleus figure 1), incertitude mise à part (~20 jours également)…

      Mais attention, à ça s’ajoute le temps < à 20 jours, nécessaire avant la détection du cas symptomatique ou asymptomatique au sein de la population…

      Voilà pourquoi un confinement efficace ne peut-être inférieur à 60 jours (20 + 20 + 20) dans le cas du virus SARS-Cov-2… Et je dis bien, confinement…

      Or, la France a demi-confiné le 16 mars, puis déconfiné le 11 mai… C’était donc hélas ! au moins une semaine trop tôt, si je fais l’impasse sur le caractère demi-confinement du décret qui aggrave encore plus la situation, voire rend l’opération totalement foireuse dès lors que les deux groupes (confinés et non-confinés) vont à nouveau se mélanger… Du coup, dans ces conditions fort maladroites, comptez 60 jours au doigt mouillé depuis le 11 mai, et vous obtenez la date approximative mi-juillet des prémices à une reprise de grande ampleur de l’épidémie en France, ce que nous ne pouvons hélas ! que confirmer bien malgré nous aujourd’hui…

      C’est tout « simple »…

      Et si vous étiez Macron et que vous me demandiez mon avis, je vous répondrai : 90 jours avec rationnement de la nourriture que chaque municipalité aura à charge de distribuer… Car dans le cas contraire, et à défaut d’un vaccin validé, on ne sera jamais tiré d’affaire…

      1. Merci pour vos explications, mais j’avoue que je ne les comprends pas du tout.
        Je ne suis pas du tout épidémiologiste (ni quoi que ce soit d’utile dans ce registre, à vrai dire), mais il me semble que :
        – la durée d’incubation n’a pas d’importance, ce qui compte c’est plutôt la durée de contagiosité, qui est de l’ordre de 2 semaines, car c’est pendant la période de contagiosité qu’il faudrait isoler les malades, sauf qu’on ne peut pas puisqu’on ne peut pas tester toute le monde, et qu’il se passe en moyenne une petite semaine entre le moment où on devient contagieux et le moment où les tests et/ou symptomes font qu’on pense à s’isoler ou qu’on l’est d’autorité
        – même la durée de contagiosité n’a pas tellement d’importance, ce qui compte c’est combien un malade en contamine d’autres in fine
        – l’étude citée par Sylvestre huet sur https://www.lemonde.fr/blog/huet/page/2/ le 15/05/2020 indique que les cas réels étaient alors en France 12 à 36 fois plus nombreux que ceux recensés, et il parait hors de doute qu’il en va de même à l’échelle mondiale et qu’on a une massive sous-estimation du nombre de personnes contaminées (et sans doute aussi du nombre de morts)
        – si on part du R0 de 2.5 et qu’on applique ce taux pendant 300 jours/14 (durée contaminante), ça donne 1 (le patient zéro) x (2.5 ** (300/14)) = 227 millions, qui se trouve être 12 fois « vos » 18,5 millions, ce qui est du moins cohérent
        – si on isole les contaminés 2/3 du temps contaminant (donc dès les premiers symptômes ie 5ème jour), ça suffit donc peut-être par diviser par 3 le R0 pour arriver à un Rx final < 1 et l'épidémie s'éteint. C'est un peu faux car on est plus contagieux quand on est plus malade, je crois, et aussi parce qu'il y a forcément des fuites dans des tuyaux improvisés comme ça, mais en gros c'est ça.
        – donc si c'était vous Macron et moi votre conseil scientifique (ce qu'à Dieu ne plaise !), je vous recommanderais de tester dès la moindre suspicion (et l'entourage aussi : si on en croit les Vietnamiens, ils testent 1000 personnes pour chaque cas, alors qu'en France c'est plutôt moins de 60 puisqu'on a un taux de positivité de 1,5% (raisonnement un peu faux mais je n'ai pas mieux)), isoler dès confirmation, et ne confiner aucun groupe à l'aveuglette.

        Cordialement,

      2. Là encore Alain, il faut regarder le max, et non le min ou le médian… Car 15% des personnes contaminées qui manifestent des symptômes graves, voire critiques, restent contagieuses pendant au moins 25 jours… Et là, quid des personnes qui seront soignées à domicile, voire qui verseront dans l’automédication…

        Concernant le taux de population d’ores et déjà contaminée disons après 10 mois de pandémie si je démarre tout ça en Chine, 12 à 36 fois (ce qui laisse entrevoir l’incertitude de tels travaux de recherche sur ce nouveau virus) les chiffres officiels, ce n’est toujours pas 60 à 70% de la population française, voire mondiale, qui est le taux nécessaire à une bonne immunité de groupe permettant d’espérer un enrayement de l’épidémie ; on en est même sacrément loin…

        Et pour ce qui est des tests, à moins d’isoler les gens tester négatifs afin de les protéger des positifs toujours en circulation, cela ne peut pas marcher avec de telles caractéristiques de virus… Et sur ce dernier point, l’épidémiologiste lui nous donne ces caractéristiques, et le systémicien lui dit STOP !

  8. Un article visiblement « de fond ».
    Incompétent suis-je dans les détails « techniques »…mais il y est clairement lisible que c’est dans les tout premiers jours (ceux pendant lesquels « on prescrit » de NE RIEN FAIRE (= réduire les symptômes) ET D’ATTENDRE (GODOT) pour « voir » si « ça » ne va pas éventuellement s’arranger « tout seul » que TOUT se décide pour l’avenir à moyen terme , en fonction de la VITESSE de réduction de la charge virale (nasale…)…!!
    D’accord , d’accord ,… j’ai tout faux…mais , quand même , SI ÇA VOUS ARRIVE à VOUS , VRAIMENT à VOUS…. suivez bien mon regard…!!
    https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2020/08/04/covid-19-ce-que-revele-lanalyse-du-systeme-immunitaire-dans-les-formes-severes/
     » De rien..! ..Pour cette consultation-internet , ça vous fera €40,00) « ..

    1. En auto-réaction… je peux raisonnablement imaginer que ceci s’adresse particulièrement à ceux d’entre-nous qui seraient… :
      vieux (« âgés »…c’est moins stigmatisant) , un peu bedonnant (« bien portants »…c’est moins négatif) , peut-être hypertendus (un peu trop « sanguins » …c’est plus class ) , voire (légèrement) diabétiques .. etc..etc…etc…
      Bien entendu il convient pour chacun d’eux de signaler/rappeler ces quelques anomalies au « soignant » qui daignerait les prendre en considération et de ce fait serait contraint de ne pas oublier de prendre certaines « précautions » en amont puis en aval de tout « traitement » (digne de ce nom).

    1. Il me semble que vous interprétez mal la courbe bleu marine : il faut l’interpréter par rapport à l’histogramme en orange. C’est-à-dire que l’environnement de dépistage change : on passe d’une époque où on ne teste que des gens suspectés de l’avoir à une autre où on teste plus massivement. C’est cela que cette courbe montre : le contraire du fameux « Si on trouve plus de cas, c’est parce qu’on teste davantage ! », plus on teste plus on trouve (relativement) moins de cas (pour autant qu’on teste plus massivement que n’aparaissent de nouveaux cas).

      Ce qui compte c’est ceci :

  9. Bonjour, juste pour info, un petit complément sur la prévalence, utile pour un article de « point de situation ».

    Dans un message ci-dessus j’évoquais l’estimation de la population effectivement contaminée en France par rapport au nombre de cas déclarés, citée par Sylvestre Huet : au 11 mai 2020 il y aurait eu 12 à 36 fois plus de personnes contaminées que de cas déclarés, ce qui donnait 4.700.000 personnes contaminées pour 139519
    cas déclarés selon Santé Publique France (SPF) au 11 mai.

    Or le 5 mai, SPF annonçait une étude de séroprévalence rétrospective par l’analyse de fonds de tubes gardés par les labos, et les deux premières tranches de résultats ont été publiés par SPF sur son COVID 19 point épidémiologique hebdomadaire du 9 juillet 2020, pages 19-20 : au 15 avril, alors que le nombre de cas déclarés était de 106206, il y avait en France métropolitaine 4.368.000 personnes contaminées (fourchette 3.5 et 5.3M), soit proche du haut de la fourchette citée par Huet pour 1 mois après, et donc 41 personnes (fourchette 33 à 49) effectivement contaminées pour 1 cas déclaré.

    Des études similaires en Espagne donnent 7,5 contaminations pour 1 cas déclaré, ce qui est à la fois beaucoup aussi, et très différent.

    Cela confirme que la plupart (pas tous, je suis d’accord) des raisonnements et comparaisons internationales qu’on est tenté de faire utilisant les cas déclarés (par exemple rapports entre cas déclarés et décès) sont très douteux, chose d’ailleurs signalée un peu partout dès mars.

    Cela confirme aussi l’extraordinaire paresse des grands medias, qui continuent à gloser bêtement sur les stats officielles, avec des sornettes sans signification comme par exemple le fait qu’il y aurait maintenant plus de victimes en Amérique du Sud qu’ailleurs, qu’on a « franchi la barre des xxx mille » (!!!???), etc.

  10. Bonjour à tous,
    Quelqu’un saurait-il m’expliquer au sujet de l’article ci-dessous :

    1. Pourquoi France soir est apparemment le seul journal francophone qui défend le traitement à la chloroquine et le Pr Raoult.

    2. Si vous avez entendu parler de l’étude italienne dont il est question dans l’article (dont je n’entends parler que dans ce journal) et si oui, semble-t-elle pertinente?

    http://www.francesoir.fr/covid-19-lhydroxychloroquine-marche-episode-iii-france-italie-qui-soigne-le-mieux

    1. Wikipédia :

      Le 19 octobre 2019, il est annoncé que les quatre journalistes de la rédaction seront licenciés pour motif économique42,43. Malgré ces licenciements, France Soir ambitionne de poursuivre l’alimentation de son site web en continuant d’y intégrer des contenus38. Le 21 octobre 2019, les licenciements sont confirmés et l’appellation « site d’information » de France-Soir est désormais publiquement dénoncée comme fallacieuse par la journaliste Sonia Devillers44.

      En juin 2020, NewsGuard (en)45,46 déclasse le média France-Soir, notamment pour avoir publié des « allégations non fondées sur la pandémie de COVID-19 »47. En réponse, Xavier Azalbert publie un article intitulé : « NewsGuard un site qui pratique la désinformation selective et ciblée à des fins commerciales ? » [sic]48.

    2. Oui pour le licenciement j’avais vu et il semble que le patron publie les articles lui-même, en collaboration avec d’autres.
      Mais j’espérais qu’on aurait de plus amples informations concernant ses éventuels liens ou intérêts, sinon des informations sur ce personnage.
      J’espérais aussi que quelqu’un pourrait se pencher sur cette étude italienne dont il est question. Elle semble issue de chercheurs sérieux. Car il faut tout de même chercher à établir les faits de façon étayée dans ce débat qui reste très clivant et qui a connu de nombreux rebondissements.

Les commentaires sont fermés.