5 réflexions sur « Poutine : « Non testée… mais bien plus efficace que la formule de Trump à l’eau de Javel ! » »

  1. Pour le peu que je puisse imaginer, en Russie  » l’état profond » est sans comme une mesure en accord avec le chef ( donc ~ le peuple ) et ça, c’est fort en chocapic.

    C’est plus sous cette angle qu’il faut voir l’admiration raisonnable qu’on certain d’entre nous pour la Chine et tous les états dont les pôles moteurs ne sont pas en contradictions. C’est de la mécanique De bas étages, c’est quand qu’on passe a l’horlogerie ?

  2. Ca ne va très bien en Russie et Poutine semble de plus en plus seul. Il a besoin de succès. Mais Poutine employe quand même une tactique (son drôle de vaccin), alors que Trump fait comme d’habitude: » flooding the zone with shit », ce sont ses propres termes et visent en particulier la presse qu’il aime tant, en clair: il raconte n’importe quoi, il fait la polichinelle pour camoufler ce qui se joue en arrière-fond. Et ca marche!
    Plusiers labos parlent d’une prochaine présentation d’un vaccin, mais tout cela est floue. Contre le virus HIV on a toujours pas trouvé de vaccin. Je pense que l’on procédera comme dans les traitement de HIV: la synergie de plusieurs médicaments pouvant améliorer le sort des malades – je vois pas d’autres solutions. Il n’est pas improbable que cette histoire de virus Corona ne finira jamais, en tout cas pas dans prochaines années.

  3. Jusqu’à présent, quand la Russie de V. Poutine annonce qu’elle fera X ou Y, elle le fait (à la différence des US, qui ne sont fiables, en matière internationale, que sur les sanctions… des pays dont les intérêts nationaux ne coïncident pas avec ceux de Wall Street ou de la Chamber of Commerce…).

    Si la Russie annonce disposer d’un vaccin, c’est certainement qu’elle en dispose (Poutine, ce n’est pas Trump).
    Simplement, une guerre de l’information sans pitié est menée contre cette annonce, car il faut défendre les intérêts de l’industrie pharma occidentale, qui s’est gavée de milliards de subventions (et qui compte se gaver encore plus… « Testons tout le monde ! ») pour la découverte d’ un vaccin dont on n’aurait alors plus besoin depuis l’annonce russe (à quoi bon disposer de 5 ou 6 vaccins?). Rendra t-elle l’argent du contribuable? Evidemment que non.

    Moi, ce que je ne comprends pas, c’est surtout:
    – que le directeur de l’OMS admet un jour qu’il n’y aura jamais aucun vaccin contre le covid
    https://www.lepoint.fr/sante/coronavirus-pour-l-oms-il-n-y-aura-peut-etre-jamais-de-vaccin-03-08-2020-2386507_40.php
    (de là mon scepticisme devant l’annonce russe, même s’il est vrai par ailleurs que leurs ingé ont 30 ans d’avance dans plusieurs domaines… M’enfin… c’est quand même bizarre).
    – que suite à l’annonce russe, quelques jours plus tard, ‘OMS rappelle fort opportunément qu’il y en aurait déjà une poignée en phase de test.

    A un moment, il va falloir se décider, et arrêter de nous prendre pour des billes (pour rester poli).

  4. Non testé le vaccin de Poutine !!!??? Ya vraiment de ces bisounours… Tiens une semaine plus tard le vaccin chinois est quasiment prêt lui aussi et avec la phase 3 la plus solide de la planète menée sur des « militaires » (siiiii! ils ont signé la, voyez vous même!) avec résultats publiés dans The Lancet et tout le toutim, mise en production imminente selon El Pais d’aujourd’hui, en chine on sait vendre, si c’était encore à prouver… Corne d’Auroch devient peut être un héros selon le nom du médecin allemand… mais il n’en reste pas moins un héros stupide qui au final ne fait qu’ajouter un mort de plus au tableau de Mengele…

    https://www.youtube.com/watch?v=nC5ulD6XBoc

    Diabolum s’empare toujours en premier de ce qui lutte contre Diabolum, le Pr Avenarius de Kundera ne sera encore pas pris à défaut sur ce coup là…

Les commentaires sont fermés.