75 réflexions sur « Il faisait beau à Paris cet après-midi, par ERX »

    1. Vous avez ben du courage pour regarder le jité en général, celui de de la Housse de Couette en particulier.
      La télé est un puissant soporifique. Bientôt remboursé par la Sécu.

      1
  1. Si l’extrême droite officielle arrive un jour au pouvoir, elle n’aura même pas besoin de faire voter certaines lois, une partie du boulot aura déjà été accomplie !
    Une pensée émue, quand même, pour les castors.

    4
    1. Parfait vous n’aurez donc pas besoin d’attendre un seul instant pour l’insurrection 🙂 Quand on est suffisamment anti-castor pour s’abstenir aussi aux législatives il faut être prêt à assumer…

      3
    2. L’extreme droite n’aurait pas fait le 10eme de ce qui se fait.
      Parce que je le supputais, j’ai voté blanc. C’était, vu les antécédants de mr Macron, cousu de fil blanc.
      Mais c’était une très grave erreur stratégique. Si cela se reproduisait, je serais obligé de voter MLP, qui, se sachant surveillée, ne se permettrait pas ça.

      1
  2. Le choc des images de cnews (mais pas que… lorsque seules les « scènes de violences » en nocturne, fin de manifestation, tournent en boucle) relatant le même mouvement social, d’hier, donnent un tout autre ton, que la convivialité d’une prise de conscience collective ayant du mal à « contaminer » leur bienveillance aux « temps de cerveaux disponibles ».

    Le poids des mots, vomit, aboyé avec hystérie par les « chien.e.s de garde » (notamment Laurence Sailliet), « donneurs de leçons de morales »… est bien pire, lorsqu’il qualifie de « factieuse » la présence des citoyennetés mobilisées… L’abus de l’usage de cette terminologie connotée très négativement, voulant se justifier par l’interdiction de cette manifestation, en raison du « confinement », et du fait que certaines personnes qui ne portaient pas de masque (disons que le choc des images insiste sur elles) firent prendre le risque aux efforts des policiers… comme des services publics hospitaliers, et de leur personnel, de ne pas arriver à endiguer la seconde vague… est révélé par un deux poids deux mesures, « systémique », consternant…

    D’autres manifestations, durant le confinement, ont en effet « bravé l’interdit », alors qu’elles mobilisèrent des pratiquant.e.s catholiques voulant à nouveau communier ensemble… des commerçant.e.s (cafetiers, restaurateurs…) voulant rouvrir – certains sont même ouverts en toute impunité sans subir l’invective de « factieux »… Et bien des images montrèrent qu’à un moment ou à un autre, il est facile d’apercevoir certaines personnes sans masques, en train de fumer, boire, se restaurer sur le pouce. Mais à aucun moment ces « influenceurs(euses) » n’osèrent qualifier ces évènements se déroulant dans le même contexte à risque de « factieux » – le risque était même peut-être plus grand d’ailleurs, parce que le pic de la seconde vague n’était pas atteint, alors qu’il semble en phase descendante maintenant.

    Les risques encourus par les policiers et personnel de services publics hospitaliers étaient dont probablement bien plus élevés, bien que le nombre de personnes mobilisées fut moindre lors des manifestations de « cathos », commerçant.e.s (quoi que toutes additionnées, qui sait ?)… que ceux d’hier dénaturés, dans leur « représentativité délégitimée », ostracisée, méprisée.

    Quant au risque que la vie démocratique, son dialogue social, ses libertés d’expressions, le droit de savoir de la citoyenneté… n’aient plus droit de citer, s’éteignent au pays des « Lumières », disparaissent en catimini (comme les « lois sont votées » en ce moment) sous prétexte de « confinement », « d’Etat d’urgence » entretenant la confusion entre crise sanitaire et terrorisme (thème chère à la chroniqueuse citée en intro), voir sous prétexte de passer urgemment, même si en force, des lois liberticides, consistant à museler la presse, à cacher les brutalités impunies commises lors de contrôles aux faciès, et celles commises lors de « manifestations interdites », toutes les « discriminations systémiques » du personnel du « monopole de la légitime violence de l’Etat », votant à plus de 50% pour l’extrême droite, et droite extrême… et d’une « société civile » se croyant majoritaire avec un taux d’abstention supérieure aux 50% à chaque scrutin électoral, ou presque… ce risque là semble soucier le moins du monde, ces « juges et parti prix ».

    En traitant les mobilisations d’opposition, revitalisant l’espérance démocratique… de « factieuses »… opposition résistante malgré des contraintes majeures, comme la crise sanitaire… les restrictions de libertés… et la démagogie mortifère du duel macron vs extrême droite, droite extrême (il parait « qu’on a fait mentir des chiffres ». J’ai demandé au résultat qui apparait sur mon relevé de compte en banque, si le zéro qu’il affiche est la réalité, et vous savez ce qu’il m’a répondu (?) : la tête à toto du début à la fin de chaque mois. Croyez vous qu’il ment…? )… c’est à se demander si on n’a pas trouvé la version féminine de Trump, en France…?

    3
  3. Suite et fin du commentaire précédent.

    Combien de décisions territoriales, décrets locaux (comme par exemple : supprimer la distribution GRATUITE de livres éducatifs… et l’accès à une distribution de repas gratuit, « à pas cher » par une cantine scolaire, aux enfants de familles en difficulté -insécurité « sociétale », « économique » (NON RECOURS), etc – comme le premier confinement l’a pourtant démontré … Supprimer les subventions publiques locales, aux associations comme la LDH. etc), prises par l’extrême droite, droite extrême et d’autres politicards courant derrière le même électorat que les deux premiers partis politiques… ont été invalidé, interdit.e.s d’application, de part leur nature anti-constitutionnelle, inégalitaire… injuste… peuvent se prévaloir d’avoir eu l’intention sincère… intègre… de ne pas avoir cherché à provoquer des troubles politiques ou civils….?

    2
    1. Vos commentaires sont depuis que je les vois ( longtemps) très difficile à lire et à comprendre pour moi. Mais quand je m’y attarde j’y pressent une clef qui me manque. Est ce une coïncidence ?

      1. Ironiquement, ma femme (concubine depuis plus de 25 ans à vrai dire) partagerait la première partie de votre commentaire… Sa clef est je suppose, la connaissance qu’elle a acquise avec une infinie patience, sagesse, et une dose d’amour à vrai dire, insoupçonnable… au cours de nos conversations, quelques fois agitées, de ma façon de rendre compte, souvent brouillonne, semblant décousue au premier abord, traînant en longueur… réplétive en somme, de l’appréhension et verbalisation que j’ai des problèmes qui nous intéressent. Je ne crois pas que même inconsciemment, j’ai pu laissé une clef de décryptage, coïncidente avec votre affect donc.

      2. A Pierre Juillot : j’ai aussi un problème de lecture de vos textes ! Ils sont… « irrespirables » ! Je vous suggère de mettre des / pour scander (plutôt que des virgules, ou pas…) et de mettre en gras le sujet, le verbe et le complément uniquement. Au moins on saura où on va et où on en est. Cela donnerait (ici en majuscule, car j’ai pas trouvé le gras ou souligné, et avec des doutes grammaticaux ! ) :
        Ironiquement/ ma FEMME/(concubine depuis plus de 25 ans à vrai dire) /PARTAGERAIT la première PARTIE de votre COMMENTAIRE… Sa CLEF EST/ je suppose/ la CONNAISSANCE /qu’elle a acquise / avec une infinie patience/ sagesse/ et une dose d’amour / à vrai dire/ insoupçonnable…/ au cours de nos conversations / quelques fois agitées / de ma façon de rendre compte / souvent brouillonne / semblant décousue au premier abord / traînant en longueur/… réplétive en somme / de l’APPREHENSION et verbalisation /que j’ai des problèmes qui nous intéressent. Je ne CROIS pas que / même inconsciemment / j’ai PU laissé une CLEF de décryptage, coïncidente avec votre affect donc

        1
      3. Hm c’est un honneur.
        oui mais l’affect n’est en aucun cas réducteur. J’insiste y’a un truc, du cadrage peut être.

  4. « IL FAISAIT BEAU À PARIS CET APRÈS-MIDI… » Hum, je me demande si certains au Ministère de l’intérieur ne vont pas juger ce titre un tantinet trop… subversif. Prenez garde !

    3
      1. Aller un peu d’écolo:

        https://www.youtube.com/watch?v=WjrqLIslUDY&feature=emb_logo

        Elles ont du se poser du coté d »Arjuzanx dans les Landes.
        Avant de reprendre la route en ce moment vers la péninsule ibérique en traversant les vallées pyrénéennes.

        http://www.reserve-arjuzanx.fr/fr/le-retour-a-la-nature.html

        Le retour à la nature:

        A partir de 1958, EDF décide, pour répondre aux besoins en électricité, d’exploiter, à ciel ouvert, le gisement de lignite d’Arjuzanx, afin d’alimenter une centrale thermique.
        Les 32 années d’activité minière sur les 2 716 hectares, que composaient la mine et la centrale thermique, ont conduit à la réhabilitation par EDF et à la création d’un paysage artificiel et abiotique.

        6
      2. Chez moi, au nord, ça fait longtemps qu’elles sont passées, mais entre temps elles ont dû faire halte au lac du Der.
        https://champagne-ardenne.lpo.fr/grue-cendree/migration-et-hivernage/la-migration-des-grues-cendrees-au-jour-le-jour
        https://youtu.be/A-rTNAY8zho
        Remarque au passage: les grands sites de halte et d’hivernage de ces espèces migratrices (et de bien d’autres) sont des vastes plans d’eau crées par l’homme (anciennes carrières ou bassins de rétentions de crues).
        Comme quoi l’espèce humaine c’est pas toujours que du caca-boudin -;)
        Tiens CloClo, si tu passes par ici, il ne me semble pas que tu aies répondu à une ancienne question que je t’ai posé: où nichaient les hirondelles de cheminées, les hirondelles de fenêtres, les choucas de tours, les effraies des clochers, avant que l’homme ne construisent leurs bâtisses?

      3. A ce lien (« views » qui accompagne l’article « sérieux » de Nature »), le vol des ibis expliqué en détail

        https://www.researchgate.net/profile/Florian_Muijres/publication/259766363_BIRD_FLIGHT_Fly_with_a_little_flap_from_your_friends/links/53e0a3040cf2235f3526d239/BIRD-FLIGHT-Fly-with-a-little-flap-from-your-friends.pdf

        Ca n’est qu’assez récemment (2014) qu’on s’est convaincu du détail aérodynamique du vol en V.
        Les explications statiques (« sucer la roue » pour les cyclistes) ne marchent pas pour des ailes battantes.
        Il faut comprendre la géométrie du vortex laissé en bout d’aile (là où les avions ont fini par mettre les « winglets », ailerons de bouts d’aile): ce vortex est fait de telle façon qu’à la bonne position et au bon moment derrière, l’oiseau suivant subit une poussée vers le haut (uplift) aussi bien quand l’aile s’abaisse que quand elle remonte.

        L’ibis s’y retrouve sans bisbille, lui.

      4. @arkao – L’Hirondelle de fenêtre nichait à l’origine sur des falaises et dans des grottes, et certaines colonies nichant sur les falaises existent encore, construisant leurs nids en dessous d’un rocher en surplomb. Elle utilise aujourd’hui communément les structures humaines telles que les ponts et les maisons. Contrairement à l’Hirondelle rustique, elle niche à l’extérieur des bâtiments habités, plutôt qu’à l’intérieur des granges ou des étables.https://fr.wikipedia.org/wiki/Hirondelle_de_fen%C3%AAtre

        L’Hirondelle rustique niche généralement dans des bâtiments accessibles comme les granges, les étables, ou sous les ponts. Avant que les constructions humaines ne deviennent très courantes, l’Hirondelle rustique nichait sur la paroi de rochers ou dans des grottes, mais cela devient rare.https://fr.wikipedia.org/wiki/Hirondelle_rustique

      5. arkao

        Jorion :Le seul Blog optimiste du monde occidental

        L’homme est capable de faire de belles choses.

        Depuis que je vois au dessus de chez moi , en novembre, des passages de grues .Je m’intéresse à leur migration.

        Le lac de Der est un lac artificiel (48 km2 )sur la Marne servant de retenue pour éviter les inondations sur Paris et opérationnel depuis les années 70 après sa mise en eau.
        La nature s’y est installée et ce lac artificiel, le plus grand d’Europe, est devenu une zone ornithologique exceptionnelle.

        Dans un autre registre:
        Je suis né, j’ai grandi, j’ai travaillé là , avant que tout s’arrête ( Mines, Sidérurgie, Textile)et de bouger en France:
        https://wikimonde.com/article/Fosse_Thiers
        https://wikimonde.com/article/Fosse_La_Grange
        Tout a été rasé , reboisé avec différentes essences.Le nouveau couvert forestier abrite de nombreux animaux.
        Il reste une plaque commémorative à l’endroit de chaque puit.

        J’aurais beaucoup de choses très positives à dire sur ces cités.

        Même les affaissements miniers ont fait l’objet d’aménagements naturels:
        https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tang_de_Chabaud-Latour
        J’ai l’occasion de m’y promener quand je retourne voir mon frère.

        @timiota

        J’ai eu plusieurs discussions techniques avec mon copain d’enfance (SupAéro,Airbus)des cités ,sur le sujet des winglets qui ont commencé a être mise en place sur la famille A320.
        La nature a été et est un lieu d’observation qui a beaucoup apporté à la technologie humaine.

        Concernant les ibis , quand je suis ilicitano , j’ai l’occasion régulière de voir, entre autres, des passages d’ibis falcinelle en V , avec leur bec recourbé et surtout avec leur bout d’ailes si spécifique qui leur donne une très bonne stabilité dans le vol.

        2
      6. @Lagarde Georges
        Il ne reste plus qu’à calculer les surfaces naturelles propices et les surfaces anthropiques puis comparer pour savoir si les constructions humaines ont été bénéfiques à l’expansion de ces espèces en terme de population et de répartition géographique 🙂
        Rien à voir avec le sujet du billet, mais il faut bien distraire un peu Paul Jorion pendant ses « vacances » 😉

      7. Concernant les hirondelles, ou plus précisément les martinets à Paris, que l’on voit de moins en moins hélas !
        https://www.lpo-idf.fr/?pg=sp&sp=25
        Il y a de nombreuses années, passant en compagnie de mes parents au pied de la tour Montparnasse, j’avise un petit animal au sol qui se débat, en regardant de plus près, il s’agissait d’un martinet ‘emberlificoté’ dans un lien de plastic léger qui sert habituellement à fermer les sacs poubelles, je me saisi de l’animal, il cessa de se débattre réalisant qu’il s’agissait d’une action visant à l’aider. J’avais toujours sur moi un ‘opinel’ miniature, lequel m’a été très utile pour désentraver cet ami ailé ; quelques minutes après, posé sur le doigt et l’élevant vers le ciel, après un instant de réflexion, il s’est lancé dans un superbe vol, enfin libre.
        Ce qui est remarquable, c’est la confiance innée de cette espèce ‘sauvage’ vis à vis de l’espèce humaine. 🙂

  5. Ce n’est pas une dictature, mais ce n’est pas non plus une démocratie.
    Nous sommes avec le gouvernement « En Marche » vers toujours plus de limitation
    des libertés publiques, toujours plus de contrôle des citoyens, par une police et
    une justice agissant avec toujours plus d’impunité.
    Ce n’est pas une dictature, car l’on élit nos représentants tous les cinq ans.
    Ce n’ est pas une démocratie car l’élection n’est pas précédée d’un débat public honnête, mais de diverses manoeuvres juridico-médiatiques, qui ont pour objet de mettre en orbite le candidat de ceux qui détiennent le pouvoir économique : eux ne sont pas soumis à un processus électif.
    De sorte que le vainqueur du deuxième tour, n’est quasiment jamais élu par adhésion -de ceux qui l’on choisi-,
    à son programme ou à sa personne, mais par rejet de la partie adverse.
    La suite, on la connaît…
    Macron a été élu, en rejet de Marine Le Pen, non par adhésion à son « projet » d’une grande partie de ceux qui ont reporté leur vote sur lui.
    Mais lui, une fois élu et doté d’une chambre pléthorique (effet de la réforme constitutionnelle impulsée par Jospin), s’est comporté comme si tous ceux qui avaient choisi son bulletin, adhéraient à « son projet ».
    La suite est tout aussi connue : une contestation de sa politique dans la rue, avec d’inévitables dérapages violents.
    Dérapages, auxquels a répondu, crescendo, un durcissement toujours plus fort de la répression policière, et la mise en place de lois réduisant toujours plus les libertés individuelles.
    C’est ce hiatus grandissant entre légalité du pouvoir et légitimité populaire qui nous conduit dans l’impasse
    sociale, économique, politique actuelle.
    L’exaspération populaire devant l’aggravation de la situation économique et sociale est toujours plus grande.
    Ce d’autant plus, que la gestion de la crise sanitaire occasionnée par le SARS-COV-2 est absolument désastreuse : tant en terme de communication, que de conséquences économiques (le plus gros étant à venir).
    En réponse, ce pouvoir dominateur, conscient de sa perte toujours plus grande de légitimité, mais sûr de sa supériorité sur les « masses incultes », se raidit toujours plus, par une augmentation régulière de la répression policière et une inflation de lois qui mettent en danger l’Etat de Droit dans ce pays.
    Bref, ce pouvoir devient de plus en plus autoritaire et autocratique.
    Et « last but not least » l’on ne voit pas se dégager à horizon 2022, une offre politique à gauche (en particulier),
    qui pourrait mettre un terme à cette dérive délétère à tous points de vue. Offre qui pourrait aller dans le sens d’ un apaisement des tensions, et un retour à plus de sérénité dans la vie publique de ce pays.

    En conclusion, les termes les plus adéquats pour qualifier notre système politique, sont donc : oligarchie ou ploutocratie.
    Théoriquement, une démocratie représentative fonctionnelle serait plutôt qualifiée de régime aristocratique. Puisque, l’on est censé élire les meilleurs. Mais l’on a vu que ce n’était pas vraiment le cas.
    Si c’étaient les meilleurs d’entre nous, ils auraient à coeur d’ oeuvrer, non pour quelques-uns, en général riches et puissants, mais pour le bien commun, pour l’intérêt général, par dessus les intérêts partisans.
    En effet, la fable racontée par les néolibéraux qui veut que si l’on favorise les riches, si l’on libère le capital, le ruissellement se fera sur les classes plus défavorisées, ne se vérifie pas dans le monde réel.
    Les faits depuis trois ou quatre décennies sont là pour le prouver.

    12
    1. Macron n’a les pleins pouvoir qu’à cause de l’abstention massive aux législatives, c’est un peu facile de se cacher derrière le hold up du deuxième tour. Moi on m’a empêché de voter aux législatives (suppression du vote électronique au dernier moment (janvier) pour les résidents étrangers et impossible de voter là ou je sis inscrit à l’étranger car à ce moment là j’étais en France pour raisons professionnelles faut le faire lol) mais ce ne doit pas être le cas de bcp de monde. La majorité s’est abstenue aux législatives, les pleins pouvoirs de Macron sont parfaitement démocratiques, Hiltler n’avait pas truqué les élections non plus.

      2
      1. L’abstention aux législatives, prouve que la réforme constitutionnelle impulsée par Jospin, et qui
        a été ratifié par un référendum en 2000 (lui-même ayant connu une très faible participation : 30%), ne prouve qu’une chose c’est que le scrutin présidentiel est dans la tête d’une majorité de français, le seul scrutin déterminant dans la vie politique du pays.
        Ceci, d’autant plus que la réforme « Jospin », ne fait « de facto » de la législative qui suit qu’une validation du scrutin présidentiel. Qu’on le regrette ou pas, le corps électoral n’a pas atteint un degré de conscience politique tel, qu’il se rendrait compte dans le mois qui suit l’élection du président, qu’il a fait une grosse « boulette ».
        Pas non plus, atteint une maturité telle qu’il se passionnerait pour des réformes constitutionnelles, qui peuvent avoir de redoutables effets de bord si on les prend « à la légère ». Il est vrai que les médias « mainstream » ne sont pas là pour faire de « l’éducation populaire et civique », mais pour faire la propagande qui va dans le sens des intérêts de ceux qui les possèdent.
        D’autant plus que l’intention de la réforme « Jospin » était bien de profiter de la dynamique du scrutin présidentiel, pour donner au nouveau président une majorité de gouvernement. Et d’autant plus encore que la propagande médiatique entre les deux tours ne fait que pousser dans ce sens là. La seule solution serait comme aux USA, de désynchroniser l’élection de la Chambre, de l’élection présidentielle et de redonner ainsi plus de légitimité au Parlement. Mais aussi de séparer le plus possible le pouvoir médiatique du pouvoir économique et du pouvoir étatique trop souvent de connivence avec le premier.
        La cinquième était déjà un régime présidentiel, avec la réforme Jospin, elle est devenue un régime présidentialiste absolu.
        Pour ce qui est de tonton Adolphe, il n’a jamais bénéficié dans les urnes d’une majorité absolue. Mais d’une majorité relative, certes non négligeable. Mais son accession au pouvoir en 1933, a résulté d’intrigues au plus haut niveau du pouvoir et du monde des affaires, qui ont abouti à ce que Hindenburg (qui lui était hostile), finisse par céder et le nommer chancelier.

        « Le 30 janvier 1933 vers midi, Adolf Hitler atteint son but : il est nommé chancelier de la république de Weimar après un mois d’intrigues au sommet organisées par l’ancien chancelier Franz von Papen, et grâce au soutien de la droite et à l’implication du Parti populaire national allemand (DNVP). Le soir même, des milliers de SA effectuent un défilé nocturne triomphal sur l’avenue Unter den Linden, sous le regard du nouveau chancelier, marquant ainsi la prise de contrôle de Berlin et le lancement de la chasse aux opposants. Le quotidien Deutsche Allgemeine Zeitung (DAZ), proche de la droite conservatrice, écrivit le 31 janvier 1933 : « En tout cas, c’est une décision hardie et audacieuse, et aucun homme politique conscient de ses responsabilités ne sera enclin à applaudir ». Le quotidien catholique Regensburger Anzeiger mit en garde contre « un saut dans l’obscurité »  »

        Source

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Adolf_Hitler

        1
      2. « La majorité s’est abstenue aux législatives, les pleins pouvoirs de Macron sont parfaitement démocratiques »

        Je préfèrerai :

        Macron a accédé au pouvoir par un processus légal, mais suite à une pré-campagne et une campagne ayant fait l’objet d’une propagande massive des médias « mainstream » en sa faveur, et des actions juridiques tombées fort à propos et ayant abouti à écarter au moins l’un de ses plus dangereux concurrents dans la course. »
        « Son pouvoir est tout à fait légal, mais sa légitimité à appliquer son projet ultra-libéral est faible. »
        Il a décidé, malgré tout, de tout passer en force, l’on voit le résultat : chaos dans la société française.

        2
      3. Il me semble que Macron n’a plus vraiment les pleins pouvoir, le groupe LREM ayant perdu sa majorité absolue à l’assemblée nationale à la suite de nombreuses défections. Mais il peut compter sur l’appui des élus Modem dont le chef historique vient d’être nommé haut commissaire au plan (après un petit purgatoire astucieusement orchestré au bon moment).
        La loi sur la sécurité globale passe facilement avec l’appui des députés LR et RN.

        1
    2. « Ce n’est pas une dictature, mais ce n’est pas non plus une démocratie. »

      Une Macronie ? Qui se caractérise selon moi par Un apprenti autocrate cultivé entouré de benêts flatteurs et serviles doublé d’un Parlement fantoche de godillots et d’une Opposition atomisée grand guignolesque et insipide. Entiché d’un peuple de suiveurs tant que le frigo est plein, l’internet disponible et le black friday accessible. La France de 2020 quoi, mûre pour l’Empire 2.0. avec Manu 1er.

      La descente va être violente… Allez hop un petit Jaune.

      4
      1. « La France de 2020 quoi, mûre pour l’Empire 2.0. avec Manu 1er. »
        Le monde de 2020 en fait, une grande partie en tout cas, et en pire parfois… 😐

        1
      2. Depuis jeudi , c’est plutôt beaujolais nouveau . Un lyonnais aurait du le remarquer, même si les « bouchons » sont fermés ( ouverts mercredi ? ) .

      3. Idée de cadeau pour le Père Noël : un pastis et une chartreuse jaune enveloppés dans un gilet de sécurité jaune…

        2
      4. Pour que tout soit clair, il s’agit à l’origine, d’une démarche d’un groupes de députés LaREM qui a déposé ‘une proposition de loi’ qui contrairement à un ‘projet de loi’ qui pourrait être issu du gouvernement, n’a pas l’obligation d’être soumis à l’avis préalable du Conseil Constitutionnel, ce n’est que bien plus tard, après l’adoption d’une loi selon ce processus, qu’une initiative parlementaire pourra saisir le Conseil Constitutionnel.
        L’on perçoit donc bien l’intérêt pour l’exécutif d’y greffer ‘une verrue’, en l’occurrence ces dispositions visant à interdire toutes images des forces de police en action, images qui seraient susceptibles d’appuyer des actions en justice, ce que les syndicats de policiers, orientés très à droite, ne veulent en aucun cas.
        L’examen de cette loi par le sénat n’apportera guère de changement.
        Il faudra se souvenir des noms de ces députés pour les prochaines élections 🙂
        Pour ceux qui s’intéressent à la vie politique à l’étranger, le parlement du Guatemala vient d’être incendié ; à force de ‘chauffer la bile’ des populations !…

        1
    3. « Mais lui, une fois élu et doté d’une chambre pléthorique (effet de la réforme constitutionnelle impulsée par Jospin), s’est comporté comme si tous ceux qui avaient choisi son bulletin, adhéraient à « son projet ».

      N’empêche qu’un président qui trouverait ça pénible pourrait très bien dissoudre l’assemblée et provoquer une nouvelle « inversion » du scrutin !
      Mais bon… comme pour Chirac en son temps, ça peut ne pas donner ce qu’il veut…

  6. On a déjà vu avec les GJ qu’ils font ce qu’ils veulent filmés ou pas. Cette loi ne va pas changer grand chose, il suffira d’aller chercher les images sur les médias étranger qui nous enverrons la fine fleur de leurs correspondant de guerre avides de scoops. Il faut des millions de personnes dans la rue sinon ça ne sert plus à rien de sortir c’est pourtant clair depuis les GJ. Que les violences policières ne soient plus diffusées peut très bien se retourner contre eux car c’est aussi dissuasif pour les gens qui ont envi de sortir manifester… Peut être faut il les laisser se tirer des balles pleins les pieds sous prétexte de donner l’illusion de faire quelque chose. Si on ne montre plus la police en action on ne va plus avoir que des images de manifestant qui cassent sans que la police intervienne et ils vont se faire déborder sur leur droite sous prétexte de laxisme un comble 🙂 Ils sont en train de contraindre le peuple à l’insurrection… soit… ou pas. Si on y pouvait quelque chose il pourrait être utile d’en débattre… Je vais finir aussi Spinozien que Lordon à ce compte, je sais… 🙂

    2
    1.  » cette loi ne va pas changer grand chose  » carrément mais du coup il faudrait que les manifestants revoient leurs objectifs.
      Anti CPE Amish En Marche Nuit debout
      Même combat
      Blackrock va nous aider
      😀

      1. « Enoncé général

        Si un système en équilibre est soumis à une légère perturbation, ce système va réagir en évoluant dans le sens qui s’oppose à cette perturbation. Cela veut dire que l’état du système va évoluer en essayant de compenser cette perturbation.

        Cet énoncé est connu sous le nom de  » lois des déplacements d’équilibres de Le Chatelier « . »

        Quelqu’un a des nouvelles de F. Roddier? Le dernier post sur son blog en date d’octobre 2019 ou il se disait trop fatigué pour poursuivre laisse craindre le pire 🙁

  7. Pffff, 21 novembre et pas un bonnet ou presque, pas de moufle, pas de gros manteau !
    Bon quelques mains dans les poches, des masques, mais pas à cause de la fraîcheur… 🙂
    Dramatique.

    1. Un sphinx du murier éclo au soleil de novembre entre dans la maison, et tente de butiner les lampes de la salle à manger, qui ressemblent à des corolles de fleurs :

      Tout faux, pauvre vieux.

      1. @Jeanson Thomas
        Sûr de l’identification ?
        Il y a treize espèces de papillons qui hibernent au stade adulte (imago) et d’autres qui migrent à l’automne.

      2. C’est, tout bien identifié, un Moro Sphinx, donc, sphinx quand même, ouf, et il ne survit pas à l’hiver chez nous.

      3. @Jeanson Thomas
        Je m’en doutais un peu 😉
        Un papillon migrateur, donc.
        Souhaitons-lui bonne route jusqu’en Afrique car c’est un peu tard en saison.

  8. Il n’a pas effleuré aux révolutionnaires et autres anarchistes de tous poils l’idée que si le Grand méchant gouvernement appelle une loi sécurité globale c’est qu’on nous pourrions (peut être) être en danger.

    1
      1. Je ne comprends pas ce commentaire sûrement rempli de facétie ! Si il a quelque rapport avec moi ce serait cool de développer, sinon bonsoir bonne nuit !

  9. Encore des clignotants qui s’allument, on dirait bientôt un sapin de noël question sécurité :

    https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/11/21/la-recherche-n-echappe-pas-a-la-derive-liberticide_6060634_3232.html

    Au fait Darmanin, le premier Ripou de France pris la main dans le sac par Médiapart en 2017 … :

    https://www.mediapart.fr/journal/france/131120/mediapart-remporte-le-proces-que-lui-avait-intente-gerald-darmanin

    Le gars ministre en exercice, louait une villa à un mafieux Corse pour passer ses vacances sur l’île, décidément ces gens sont débiles et encore c’est une circonstance atténuante. Sans oublié l’autre dingue avant Castaner, à moitié aviné en boîte de nuit et dont pas mal de relations sont aussi plutôt vaseuses. Sacré Macron, il doit chercher son Vidocq.

    1
    1. Si je comprends bien CloClo les Français ont élu une sorte de Trump il fait les mêmes choses(servir le Capital) il s’entoure du même genre de personnes (des amis pas très reluisants)mais c’est un président Bon chic bon genre tout de même nous sommes en France la patrie du « bon goût »

      1. Admirons son calendrier de comm’ : le vendredi on annonce qu’il parlera mardi. Castex dit quelques mots aux partenaires. Le dimanche (jour sans journaux), le Journal du Dimanche reçoit des « éléments de langage » de Macron (incertitude, c’est pénible, je vais, clarifier, donner un cap), de Véran (pas de levée de confinement) et du Porte parole… pour annoncer trois dates : 1er décembre, période de noël, début janvier. Palpitant ! Bref nous voilà tous suspendus, calendrier bloqué à mardi soir, pour écouter l’oracle. Aux ceusses qui voudraient manquer cela, les merdias vont vous faire une chiée d’hypothèses hypothétiques pour monter la sauce….

      2. Salut Eliane,

        Aucune idée si Trump et Macron sont de la même veine, mais il y a moins de différence entre eux qu’entre une mouche et une baleine, ce qui fait que la probabilité que nous soyons tous dans le même sac vient d’un coup d’atteindre 100%. Bref, picoler ou faire la fête et aimer le golf, ou la belle vie, même la belleeee viee https://www.youtube.com/watch?v=4pbgaCHQV00 n’est pas une tare en soi.

        Faut juste y mettre de l’amour et de la tendresse, et beaucoup de bienveillance pour tous ceux que tu rencontres. C’est là que ce fait la différence me semble-t-il ensuite.

        1
      3. Oui avec y’a même des média un peu Borderline ou les gens racontent leurs Life entre deux reportages sur le crack. Je comprend pas trop l’utilité générale

      1. Toutes mes félicitations à ces jeunes artistes voilà une belle réponse à ce gouvernement composé d’incapables et de réactionnaires

  10. @ chabian.

    Que « j’assimile » vos codes, règles de conduites, en intégrant qu’il faille me « distinguer » de l’usage de la « norme » dont vous pourrez continué de faire prévaloir votre « mérite », valeur « élitiste », me suggérez vous… afin d’être enfin « compris »… entendu, écouté du moins… et que restera t-il des combats au sens large, fraternel, libre… solidaire… contre les inégalités contre lesquels je lutte avec tant d’autres…?

  11. Suite et fin au commentaire destiné à chabian.

    S’il était vrai que « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement », pourrait-on affirmer avec certitude alors qu’un Certain J. Cahuzac (d’autres que lui peuvent être pris pour exemple, comme « l’ex-usurpateur d’identité » de président d’extrême droite… oups… de la République et ses procès en cours) à tellement bien énoncé clairement toute sa vie de « militant de la Gauche », comment il parviendrait au fil de ses mandats, de sa carrière de cumulard… à convaincre autrui (« ses administré.e.s », pairs…), et à persuader les plus hautes sphères (de pantoufleurs du verrou de Bercy)… de « n’avoir jamais cru en la lutte » des classe… ne lui aurait permis par hasard de se servir, en concevant à son bénéfice (partagé), à son « bien personnel » quoi, tous les moyens de frauder le fisc alors qu’il était au poste devant servir à lutter contre, d’abuser de conflits d’intérêts, d’user des ficelles des « secrets d’affaires », de profiter du clientélisme, favoritisme… pour finir par avoué avoir menti, triché, fraudé… à tout le monde…?

    1
    1. Oups…! Qui a remarqué un oubli dans ce commentaire, se situant entre « ….. et à persuader les plus hautes sphères (de pantoufleurs du verrou de Bercy)… de « n’avoir jamais cru en la lutte des classes »…  » (en rectifiant les fautes après coup et mes excuse en prime) et « …. ne lui aurait permis par hasard de se servir, en concevant à son bénéfice (partagé), à son « bien personnel » quoi,…. »? Avec toute ma désolation… que cela n’ai pu intriguer quelques esprits curieux de jouer avec les concepts, que peut-il exprimer, cet oubli, d’autre que : [qu’il nous est quasiment impossible de concevoir que cela} ?

      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.