13 réflexions sur « Je compte sur votre entière discrétion… »

  1. « Quand tu aimes il faut partir
    Quitte ta femme quitte ton enfant
    Quitte ton ami, quitte ton amie
    Quitte ton amant, quitte ton amante
    Quant tu aimes il faut partir »

    Feuilles de route – Cendrars

    Il parait qu’en ces temps de confinement, les violences conjugales explosent.
    Corrélations.

  2. Je ne sais pas si c’est l’effet baroque de l’expression de toutes ces confessions en période de « vacances » , mais c’est apparemment la panique et le libre arbitre dans l’affichage des vidéos . ( là , à l’instant où j’écris , c’est la vidéo de votre entretien avec Susan George qui s’affiche ) .

  3. Le psychanalyste qui ne sait pas pourquoi il y a séparation… et ne l’a pas vu venir.
    Qu’est-ce qui aveugle votre esprit monsieur ? l’amour ? la douleur ? un gros égo blessé ? ou une indisponibilité mentale due au travail ?

    Bon courage pour l’épreuve à traverser.

    1. Quand je suis sérieux, on ne me prend pas assez au sérieux. Mais quand je me rends coupable d’une vilaine farce, on me prend très au sérieux. C’est à désespérer !

      1

Les commentaires sont fermés.